Je ne vois plus mes enfants ni petits-enfants

Résolu
Utilisateur anonyme - Modifié le 10 déc. 2021 à 15:36
 Pat - 29 sept. 2022 à 20:13

Bonjour,

Y-a-t-il d'autres personnes dans ma situation, c'est-à-dire qui ne voient plus leurs enfants et petits enfants?

115 réponses

bonjour:pour notre fille sommes morts depuis 2003:lui avons tout donner,sauf notre maison;avec ce non tout s'écroula;une déchirure horrible;elle voulait nous dépouiller:aucun sentiments,amour pour ses parents;jusqu'à notre petite fille qui servait comme contrat;oh grand jamais n'aurions cru vivre cette enfer:notre petite fille à 21 ans ce jour;rien connu d'elle;toutes ces années perdus à jamais;j'aurai tant aimer faire des tas de choses à ses côtés,savoir ses gouts,la gâter,la serrer dans mes bras,lui dire combien je l'aime:mais pour elle qui est cette personne se disant sa grand mére!!!!!!!!!!;une folle:inconnu à jamais;tiroir oubliette;voilà notre vie,ce visage creusé par ces larmes;qu'est ce qu'est rire!!!!!!!attendons la mort qui nous délivrera de cette vie inutile;partirons en poussiére,quel soulagement enfin:et encore ce flot de larmes:quel malheur:

62

bonjour epave 

 Nous n'avons pas beaucoup vus nos petits enfants ...dix jours par an environ et cela fait deux ans que nous n'avons pas vus ceux de notre fille aînée 20ans et 18 ans et trois ans ceux de sa soeur 14 et 11 ans ... ...quant à ceux de notre fils ...un après midi quand ils viennent déjeuner tous les deux mois environ.... tout le monde demeure assez loin ...mes filles à 600 kms, mon fils à 50 kms et loin des yeux ...loin du coeur...surtout quand celà près de 25 ans qu'ils ont quitté le nid...

J'ai souffert car la rupture est récente, (deux ans) et n'est pas de notre fait(j'ai déjà tout écrit plus haut......)   récemment j'ai fait un pas vers notre fille aînée ...pour une trève à l'occasion de Noël,  très mal reçu,  en retour elle fait un pas vers nous .. mais nous demande,  comme condition pour qu'elle accepte de nous  revoir de déclarer par écrit que nous l'aurions maltraitée dans son enfance...elle ressasse sans arrêt deux actions, qui plus est racontées par moi il y a très longtemps ...(on parle toujours trop !)  : elle a dormi une partie de la nuit une seule  fois sur la moquette avec sa couette, dans notre chambre car elle avait peur...et elle a mangé quelques minutes à côté de son assiette que mon époux avait posée au sol car elle se tenait mal...elle devait avoir  cinq ans  ou six ans et elle en a 48!!! et plus le temps, passe plus elle déforme, exagère, dramatise ces gestes faits une seule fois, par un parent énervé et fatigué ...répète à l'envi dans la famille que nous sommes des maltraitants (elle est psychologue scolaire et sa soeur a fait une licence de psycho et elles psychottent sans arrêt depuis des années...), elle ne veut pas comprendre qu'il y a presque un demi siècle l'éducation était différente, on "corrigeait" les enfants pour leur bien ! et de même que c'est la dose qui fait du remède un poison, on ne comprend pas que ces deux actions aient pris cette importance  pour elle au fil des années...

Le problème est qu'elle raconte son point de vue dans la famille et nous sommes donc isolés sans pouvoir s'expliquer puisqu'elle ne veut rien entendre du contexte...

Nous ne pourrons reconnaître ce que nous ne pensons pas et donc elle continuera ...et ne nous verras plus je pense....nous n'y pouvons rien! nous comprenons d'autant moins qu'elle nous donnait ses enfants à garder quand ils étaient petits et trouvait même qu'on ne lui gardait pas assez souvent... 

elle a rompu avec nous suite à notre refus de prendre notre petite fille de18 ans en pension pour plusieurs années ....mais maintenant elle nous dit que cela n'a été que le facteur déclenchant... les motifs changent sans arrêt selon les évèments et ce qui l'arrange... 

 Je veux simplement vous di re qu'il ne faut pas vous focaliser sur les évènements... que nous ne pouvons pas les changer...vos enfants ont LEURS RAISONS d'agir ainsi...c'est leur monde...les faits ne sont rien, c'est ce que chacun se raconte dessus qui pose problème...il en est ainsi pour nos enfants, mais pour nous aussi...qu'aurions nous aimer connaître avec eux? car je pense plus à mes enfants qu'à mes petits enfants ! car si nos petits-enfants ont toute leur enfance entendu parler négativement de nous, nous ne comptons pas pour eux ... c'est sûr ! car,  je l'ai déjà écrit, ce sont nos enfants qui nous font grands-parents ! nos enfants ont privé en quelque sorte, leurs enfants de leurs grands-parents ou de ceux qu'ils auraient pu être...

vous avez certainement autour de vous des personnes qui comptent pour vous et qui vous apportent de la joie...ne vous concentrez pas sur ce qui est défavorable actuellement, même si ça dure depuis longtemps ! reprenez votre vie en mains, vous n'êtes pas qu'un parent, pas qu'un grand-parent ! vous pouvez être très utile autour de vous ! réduisez votre chagrin pour qu'il devienne vivable, tout le monde peut le faire, il y a des avantages à toute situation car sans doute idéalisez vous toutes les choses que vous auriez pu faire avec votre petite fille ! il faut accepter que nous projetons sur la vie des choses qu'elle ne nous donnera pas ! Il ne faut pas non plus culpabiliser ! certains enfants, pour expliquer leur propre distance, ou la nécessité de la distance..., ne font que critiquer leurs parents.... une façon de déculpabiliser...nous avons eu la chance d'avoir des enfants, je suis d'accord que c'est une sorte de deuil d'être en rupture avec eux...je m'aperçois qu'il y a là-dedans quelque chose de l'ordre du fossé entre les générations....de l'incompréhension...

Allez écouter des conférences vidéos sur internet qui vous élèveront...qui vous feront prendre de la distance... nous avons certainement fait des erreurs...tout le monde en fait ! il ne faut pas faire d'autres erreurs en ne profitant pas de la vie... vous pourriez avoir un vie familiale formidale, mais si vous n'étiez pas en pleine forme, nous ne profiteriez de rien ! bichonnez vous ! je souhaite bien sûr que vous puissiez avoir des contacts avec votre petite fille...et votre fille...

nous, nous devons répondre à la nôtre et ça fait plusieurs jours que je planche et que je perds beaucoup d'énergie avec ça !  car nous ne percevons pas exactement ses motivations, ou elle feint la souffrance pour expliquer sa distance avec nous, ou elle aime souffrir et d'autres faits pourraient le confirmer... ou elle souffre vraiment et  nous devons la consoler....nous espérons cependant la revoir....  bon courage à vous !

 

15

..CRéponse a épave je comprends et partage votre souffrance...On se dit pourquoi moi C est d une telle violence ce rejet d une telle injust...ice....On ne comprend rien...Ma fille habite à deux cent mètres de chez moi...On me demande de ses nouvelles...Que deviens votre petite fille....Que dire

4

bonjour epave. je me retrouve entierement dans votre récit . moi je n'ai qu'une fille unique qui est mariee a un tunisien. je vous explique brievement pourquoi ils ne me parlent plus et surtout qu'ils me privent de voir mes 2 petits enfants. je suis parties en vacances en tunisie 1 mois avec eux . ce qui a ete une erreur de ma part connaissant le caractère de ma fille. il y a eu des altercations entre nous deux. et j'ai passe des vacances  dépressive. le pays ne m'a pas plus du tout. en nous étions en pleine FETE ou l'on tue mouton vache... pas toujours en abattoir . j'ai eté toute retourne de voir du sang dans les caniveaux. et je leur ai dit que c'etait un pays de M. Je n'aurais pas du . je sais ! et depuis plus de contact. Meme ma petite fille que j'ai rencontre detourne la tete quand elle m'apercoit . leur habitation est a 200 m de chez moi. on m'a conseille d'envoyer des cadeaux . du courrier mais tout est mis a la poubelle d'office . ma fille prétend que je suis dangeureuse pour les enfants. moi aussi je suis dans les oubliettes . je commence a prendre de l'age et peux partir subitement ou pas je vis seule donc .personne a qui me raccrocher , moi aussi j'attend cette mort qui me fera tout oublier. je me sens inutile . n'ai plus gout a rien . et ma vie sociale n'existe plus. je me retranche chez moi. pas d'appels . pas d'amies. plus aucune famille . je prends sur moi. je vous souhaite un bon courage . vous avez un compagnon, faites des voyages je sais dans ces cas la on n'a pas toujours l'envie de sortir ce qui est mon cas. je vous envoies toute ma compassion . cordialement 

5

j'ai fait des fautes . excuses moi . 

0