Je ne vois plus mes enfants ni petits-enfants

Résolu
Utilisateur anonyme - Modifié le 10 déc. 2021 à 15:36
 Libanne - 15 nov. 2022 à 00:01

Bonjour,

Y-a-t-il d'autres personnes dans ma situation, c'est-à-dire qui ne voient plus leurs enfants et petits enfants?

A voir également:

119 réponses

Oui , malheureusement . Au point d'avoir tenté de mettre fin à nos jours.

0
mamanvert74 Messages postés 2 Date d'inscription vendredi 14 octobre 2016 Statut Membre Dernière intervention 17 mai 2020
Modifié le 17 mai 2020 à 14:37

Je pense que si vous ne voyez plus vos enfants ou petits enfants vient certainement d'un problème que vous n'avez pas réglé. Quand la famille s'aggrandit, il  faut qu'il ait une nouvelle homéostasie familiale, un nouveau tout. Parfois, l'ordre générationnel est brouillé ainsi que la communication. J'ai hérité d'une belle mère méchante, avec un mari avec des difficultés à devenir père. Ma belle mère se substituait à mon role de mère. M'évinçait, elle a complètement délirait. Mon fils en a eu des séquelles ( debut de constipation chez eux qui a perduré) car elle se substituait, mon mari avait besoind encouragement pour grandir. Je comprends que vieillir cela doit être difficile, avoir un nouveau rôle. La mienne me lançait "profite ça va pas durer".

Mais je ferai tout pour avoir une bonne relation avec ma belle fille. Car je serai l'aimer, pour le bonheur de tous. 

Avant d'être grand mère, elle aurait du encourager son  propre fils à devenir père. Maintenant que suis mère, je me rends compte que nous devons accompagner nos enfants à grandir à devenir. Quand un enfant commence la marche, il a besoin de faire des allers retours, d'encouragements pour mieux s'élancer. Il nous regarde cet enfant avec les yeux qui brillent plein de reconnaissance. 

Le derner rôle des parents c'est d'aider nos enfants à devenir parents. Les accueillir à la maison, les encouragers à s'élancer. Certaines grands mères, ne sont pas à leur place, et de ce fait les enfants n'ont pas le souien qu'ils attendent et donc s'éloignent, car il est dejà difficile de créer son foyer, d'éduquer un enfant, avec les peurs, les doutes.. Si les grands parents sont dejà presents avant tout pour leur enfant avant le bébé, ils comprendront qu'en retour ils auront    la  confiance accordée par leur enfant,  en tant que grands parents. Mais pour cela il faut une maturité, accepter que la vie nous échappe, accepter  de voir nos enfants se séparer. Certaines belle mère sont dans ce déni et tombent dans l'incestuel. Celui qui en paye les pots cassés : le fils, car il aura des difficultés à devenir un bon père mais aussi le petit fils ou petite fille face à une famille aux générations brouillées. 

Si vous aimez vos petits enfants  sachez qu'ils ont besoin de parents avant vous, aidez ses enfants à devenir parents, à leur proposer des vacances.

Si vous placez votre fils dans son role, il sera gérer sa femme, et ainsi la famille vivera plus harmonieusement. Les parents seront à leur place et les grands parents profiterons de leur petit enfant.

Ma belle mère est incapable d'offrir de l'amour à son fils. Elle prenait plaisir à me dénigrer m'attaquer, me blessait, elle ne supportait pas que mon fils puisse m'aimer. Pour elle cet enfant c'était avant tout à elle. Elle n'incluait ni son mari, ni son fils. Elle est égocentrique, elle attend constament de l'amour et ne sait  pas en donner. Elle attend de son fils qu'il prenne une position de remplacement de son mari. Elle ne situe pas sa place. Moi je n y vais plus mais elle continuait le controle à travers mes enfants : en achetant un cadeau, par exemple un hélicoptère en obligeant mon fils à le laisser chez eux. Elle loupe tout, car un enfant doit emporter ses cadeaux ou il veut. L'importance c'est que l'enfant puisse trouver du réconfort à travers des cadeaux. Ce qu'elle a réussit, c'est l'indifférence de mes enfants, qui se fichent d'eux. C'est triste. Personnellement je me fiche de ma belle mère, je lui ai tendu la main, elle n'a pas su accepter l'évolution de la vie. C'est son choix.

Elle sera passé à côté de son rôle de mère et de grand mère.

C'est là que je vois que nos ennemis nous apprenent autant que nos amis. 

Ce qui m'a le plus attristé c'est l'enfance de mon mari face à une mère egocentrique, sans empathie. J'ai eu de la peine pour mes enfants, car ils n'ont reçu aucun amour et aucune transmission, aucun pilier comme trace et valeurs. Mais on ne change pas les gens et quand ils sont nocifs, il faut accepter de faire sans. Mais certaine mère devrait se remettre en question.

 

Aujourd hui, j'ai aidé mon mari à devenir père alors que ce n'était pas mon rôle. Aujourd hui, mes fils ont une belle relation avec leur père. Et si un jour je suis grand mère, ce qui m'importera le plus; c'est d'aider mes fils dans leur rôle, mais je leur en parle dejà.  Et aucunement je ne me substituerai à leur mère, je serai proposer si besoin, je communiquerai avec ma belle fille, et si elle ne m'aime pas et bien tanpis. Si mon fils est heureux, c'est le principal. Bref nous serons aimants, pour leur bonheur tout simplement.

0
Bonjour Je ne vois plus mon fils et donc ma petite fille. Il ne veut plus me voir et je n'est même pas le droit d'offrir quoi que ce soit à ma petite fille,et nest pas le droit non plus d'avoir des photos. J'ai un autre petit enfant, que je n'ai apparemment pas le droit de garder,et la meilleure et que je ne suis même pas invité a son Baptême, alors que tout se passe bien avec mon deuxième fils. J'ai élevé mes deux fils toute seule,je me suis saigné pour eux,et aujourd'hui voilà comment mes enfants me considère, comme une moin que rien. J'ai énormément de peine, je suis vraiment écoeuré de leur comportement.
0

Bonjour, cela va bientôt faire 3 ans que je ne vois plus ma fille à  cause d'un burnout surtout au boulot, jai demander à son père de s'en occuper un peu et lui en a profité pour la prendre à sa garde ( sachant que j'étais vraiment au plus bas il en a  profité) je ne sais même plus lavoir au téléphone il trouve toujours une bonne excuses  qui pour moi est évidemment débile il me prends pour une l'imbécile je suis encore sa maman.  bref, depuis que  je suis retournée chez ma mère qui elle voyait encore ma fille à l'époque  et bien à elle aussi il lui a interdit son coup de téléphone hebdomadaire  ainsi que les visite il fait un peu da propre lois. 

Depuis bientôt 9 mois ma mère et moi avons engagé 2 avocates (1 pour chacune d'entre-nous afin de revoir ma fille et pour ma mère se petite fille) mais aucunes réponses que ce soit de son avocate à lui ou de lui-même. 

Lorsque nous envoyons des lettres pour dire bonjour à Luna ou pour ses fêtes de Noël, Nouvelle an ,Pâques ou anniversaire elles nous sont immédiatement retourner avec mention n'habite plus à cette adresse alors que nous savoir très bien que Luna y vit toujours.  je ne sais plus quoi faire ma fille me manque et elle manque énormément aussi à se garand mère.  Si vous avez des conseils je serais ravie de les entendre ou des témoignage. j'habite Bruxelles et ma fille dépend du tribunal de Nivelle. un grand merci

0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question

Bonjour, pour ma part j'ai reçu la place du bouc émissaire de la famille et ce depuis mon plus jeune âge. Devenu adulte, j'ai demandé à ce que les choses changent mais comme personne ne veut que ça change, je n'ai eu d'autre choix que de couper les ponts! 
 

 

0

Bonjour à tous,

C'est la première fois que je viens sur un forum pour y laisser des traces,  raconter mon expérience de mère rupture avec ma fille et mon petit fils et bientôt une petite fille.

A 21 ans je tombe enceinte de ma fille je vie avec son papa (16 ans d'écarts) et on se sépare aux 2 ans de ma fille. Vers ses 4 ans on va elle et moi vivre sur paris pour le boulot. Ma fille a toujours été difficile dans son éducation (égoiste-jalouse-possessive-manipuatrice etc...) et dès que j'avais un petit ami elle venait dans la chambre pour demander que mon petit ami parte de chez nous. J'ai donc pendant des années élévé ma fille toute seule, elle allait chez son papa certains week ends, en vacances en italie chez ses G.P du côté de son papa. Elle avait une vie plutôt agréable, je tentais de tout faire pour qu'elle ne manque de rien.

Vers ses 15 ans je décide de quitter paris pour venir dans la marne, l'adolescence de ma fille trop difficile il fallait que je trouve un métier et un environnement plus calme pour l'accompagner dans cette étape (elle a fait de grosses bétises);

On arrive dans la marne, nouvel appartement, nouveau job et 6 mois après je rencontre un homme et on décide de vivre ensemble et je tombe enceinte 3 mois après.

Et là ma fille ommence à changer.

Pendant ma grossesse ma fille fait des malaises au bout de 5 mois on découvre qu'elle a un abces au foi (ouf rien de grave avec des antibio ça part tout seul) mais pendant ces deux mois de visites à l'hopital pour elle faire des analyses, tests etc... elle m a demandé si son copain de paris pouvait venir vivre chez nous (et comme j'étais enceinte avec une fille qui avait eu des problèmes de santé) avec le papa de mon fils on a accepté.

J'accouche de mon fils en avril et 1 moi après on me découvre des cellules pré-cancéreuses alors une puis deux et dernière opération avec enlèvement de mon utérus.

Pendant les 6 mois de mon suivi pré-cancer j'ai plus ou moins fait confiance à ma fille mais le papa de mon fils ne supportait plus avoir ma fille et son copain à la maison (c'était devenu invivable pour nous).

On a décidé de louer un studio pour eux, mais en échange elle devait continuer l école et ils devaient nettoyer 1 fois par mois les parties communes de l'immeuble (pas très difficile surtout que c'est moi qui achetais toutes les courses loyer capote etc... son copain pas un sous)

3 mois après ma fille m'annonce qu'elle est enceinte (agée de 16 ans), je lui demande de réfléchir et elle veut le garder. Entre temps je me sépare du papa de mon fils car il ne supporte plus ma fille (je le comprends c'est une manipulatrice).

Je lui dit que c'est son choix mais qu'elle doit continuer l'école mais ma fille refuse alors je lui dit qu'ils doivent trouver des solutions, elle et son copain décident de partir vivre chez les parents de son copain en région parisienne.

1 MOIS après elle me demande de venir la chercher car elle ne supporte pas de vivre chez eux, je vais donc la récupérer avec son ventre bien rond et nous voilà à 3 chez moi, moi mon fils de 1 an et ma fille.

Vers ses 6 mois de grossesse elle me fait un caca nerveux pour avoir son appartement car elle souhaite d'élever seul son enfant.

Je trouve un appartement, une crêche pour le petit, je fais son déménagement, j'achète ce qu'il manque et normalement avec les aides elle doit s'en sortir.

Pendant les deux mois avant sa grossesse je ne vois plus ma fille elle est tjrs occupée avec ses copines, le 4 avril je reçois un message de son copain pour me dire que mon petit fils est né, surprise pour moi!!!! Comme vous avez pu le comprendre son copain donc fils du bébé est venu la rejoindre pour revivre ensemble sans me le dire!!!! ET OUI IL Y AVAIT L APPARTEMENT ET TOUT LE CONFORT

Quelques mois après son copain retourne chez sa maman et laisse ma fille avec son fils.

Donc je l'aide financièrement et lui donne l argent pour le permis car j'ai déjà sa futur voiture. 

Elle ne mets pas son fils à la crêche, elle ne veut pas travailler, mon petit fils va dormir chez des amis de ma fille il est trainé de droite à gauche. TOUT CELA NE ME REGARDE PAS

Elle décide de déménager et demande encore que je l'aide chose que je fais, et là avec un nouveau petit ami(qui va la frapper) elle va rester avec lui deux ans (je ne serais jamais invitée pour les anniversaires ni même pour manger chez eux un dimanche, ni une fleur pour mon anniversaire ou la fête des mamans ou des mamies RIEN DE RIEN...)

Ils se séparent, elle me demande de l'aider pour solder les factures car elle doit rendre l'appartement et déménager.

Elle vient habiter chez moi (un cauchemard), je dois gérer tout et tout le monde car ma fille pas de permis j'habite à 40 kms d'une grande ville.

Elle trouve un boulot pour décembre et janvier dans un magasin qui se trouve à 55 mns de chez moi et là ça va être mon enfer.

Le matin je prépare le petit déjeuner pour les petits ensuite je vais à l'école pour y déposer mon fils et mon petit fils ensuite on va sur reims je dépose ma fille en ville ensuite je vais bosser. Vers 17h00 je retourne à l'école (donc 40 kms) pour récupérer les enfants ensuite direction la maison, bain et repas pour les enfants et ensuite je mets les enfants dans la voiture car je dois refaire 40 kms pour aller chercher ma fille à la gare... J'ai fais ça pendant 2 mois et 6 jours par semaine. JE PRECISE QUE MA FILLE TOUT ETAIT GRATUIT POUR ELLE

FIN janvier son contrat est fini, je dis donc à ma fille qu'elle doit un minimum faire le ménage, repas, repassage....

Le matin elle ne se lève même pas pour s'occuper de son fils donc je le fais, je vais ensuite déposer les enfants à l'école vers 8h00 et le soir je les récupère vers 18h30 et ensuite on arrive à la maison où rien est fait!!!!

Le vendredi soir elle quitte la maison vers 19h00 avec son fils un copain vient la chercher en voiture (je ne le connais pas) et reviennent le dimanche soir.

Donc le week end ils ne sont pas là mais le pire elle ne participe pas aux corvées de la maison!!!

En avril je lui demande de partir, un jour je rentre et plus rien à la maison elle est partie déposer le petit chez son père qui habite près de la gironde et elle va rejoindre son ex (celui qui la frappait) pour tenter de revivre ensemble.

Ils revivent ensemble et habitent à 100kms de chez moi

Pendant 2 ans je vais ensuite une fois tous les 15 jours faire un aller/retour de 200kms pour prendre mon petit fils chez moi le week end pour qu'il passe du temps avec moi mais également son tonton de 2 ans de plus que lui.

Pendant ce temps rien tjrs aucune invitation seulement on me demande de l'argent ou autres mais je ne dit rien c'est ainsi.

Ma fille se sépare de son dernier copain et me demande de venir la voir pour que je devienne le garant et également payer de découvert, chose que je fais également.

Un nouveau copain dans sa vie je vais donc la voir une fois avec après plus rien.

Au bout d'un moment je lui dit qu'il faut qu'elle trouve une solution pour venir récupérer son fils les week ends quand il est chez moi car je commence à fatiguer et que cela me semble plus équitable comme situation, je lui reparle de passer son permis mais elle ne veut pas donc lui dit de venir par le train le récupérer et la c'est également un refus donc je fais encore des A/R et au bout d'un moment j'abandonne.

Ensuite plus de nouvelles de ma fille car je ne fais plus les allers et retours ....

Il y a un an elle m'a envoyé un sms pour me dire qu'elle avait son permis, pendant les vacances de noêl elle m'a dépose mon petit fils...mais il n'y a plus rien entre nous je ne la supporte plus!!!

Maintenant je sais qu'elle a acheté un appartement qu'elle a un autre homme dans sa vie et qu'elle est enceinte d'une petite fille, c'est ma soeur qui me l'a dit.

Je ne suis pas là pour dire que ma fille est bonne ou mauvaise mais seulement dire que si les parents on des devoirs les enfants aussi!!! Comment voulez vous qu'elle me manque, elle n'a jamais eu de respects pour moi ou son frère, elle a toujours manipuler les gens pour son confort!!!

Même avec son père elle est brouillée et des vieilles amies également.

Ma fille est devenue comme cela avec moi pour différentes raisons, la première elle a tjrs refusé son frère même si elle dit le contraire, et la deuxième elle ment sur tellement de choses qu'elle a peur que je dise la vérité.

Elle a voulu créer son petit monde autour de ses mensonges, je le sais car j'ai quand même réussi à contacter des ex de ma fille qui m'ont dit des choses dingues.

- Ma fille a programmer sa première grossesse alors qu'elle m a dit que c'était un accident;

- Elle dit que je ne l'ai jamais aidé, que je suis une maman sans coeur depuis que j'ai eu son frère, que des mensonges!!!

- Son ex qui soit disant l'avait frappé c'est encore un mensonge, c'est elle qui était tellement jalouse qu'elle le frappait et appelait la police (j'ai vu les documents)

Et encore la liste est trop longue ainsi que tout ce qu'elle m a fait, mais j'en ai souffert et pleurer pendant des années de cette situation ou elle me contactait que pour l aider...

Maintenant c'est fini et je ne me culpabilise plus, je me dis qu'elle ne me mérite pas, j'ai fais tout ce qu'elle voulait et je ne le regrette pas mais je sais également qu'elle ne me manque pas.

 

Elle va avoir un autre enfant et sincèrement je lui souhaite tout le bonheur du monde mais je sais que ce que je vais écrire va vous choquer mais moi je ne veux plus la voir ni ses enfants.

J'ai 48 ans, mon fils 10 ans ma fille 26 ans mon petit fils 8 ans et bientôt une petite fille.

J'ai toujours travaillé beaucoup pour élever mes enfants et maintenant que le dernier commence à être autonome j'ai également envie de vivre sans me culpabiliser pour elle.

Elle ne changera jamais, c'est sa nature et depuis toute petite.

Je suis une femme avant d être un maman et je ne veux pas être qu'une maman en attente des désirs de ma fille!!!

Bon courage à tous

0

Oui .... malheureusement. 

0

Je ne vois plus mon fils ainé depuis 1 an maintenant mais on s'était fâché à la naissance de son fils il y a un peu plus de 2 ans. C'est un peu compliqué à expliquer car il y a 2 choses à l'origine de cette situation. 

Nous avons 3 enfants, agés de 39, 35 et 28 ans, 2 garçons et une fille. Le dernier vit toujours avec nous. Nous avons aujourd'hui 4 petits enfants.

Donc, notre fils ainé vivait en couple et devait se marier avec sa compagne  en aout 2015.Or, le 26 juillet , soit 3 semaines avant la date, il nous annonce qu'il a annulé son mariage et ne nous donne pas d'explications. Ce même jour, notre meilleur ami est décédé brutalement, et c'était le parrain de ce  fils. Le 15 aout suivant, on voit sur Facebook, une photo de notre fils avec sa nouvelle conquête dans un superhotel de Cannes, une franco-africaine, plus africaine que franco ; c'est tout à fait le sketche de Muriel Robin. Le ciel nous tombe sur la tête : pendant qu'on pleure dans un gîte qu'on avait loué pour le mariage, lui joue au séducteur sur la Côte d'Azur. En septembre, il nous annonce qu'il va se marier bientôt. Ma fille , qui est alors enceinte, lui demande de ne plus rien nous annoncer tant qu'elle n'a pas accouché. Elle donne naissance à une petite fille le 9 octobre et alors, on apprend que notre fils se marie le 25 novembre, soit 3 mois après la date prévue pour son autre mariage.Nous sommes allés à ce mariage, moi, volontiers je dois dire, et mon mari pas du tout. Les circonstances de ce mariage ne lui plaisent pas, l'entrevue avec la belle famille ne nous enchante pas plus que ça. Finalement, on apprend que notre fils s'est converti à l'islam, et là, c'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Sa conversion est la condition siné qua non à son mariage. J'aimerai bien qu'on m'explique , ce qui oblige en France, pays laïque, une conversion religieuse pour se marier. Et la religion a peu à peu éloigner notre fils de nous.Les choses se sont envenimées à la naissance de leur petit garçon en septembre 2018.Notre belle-fille nous  a menés en bateau pendant tout le temps de sa grossesse, demandant qu'on vienne s'occuper d'elle , chose qui allait à l'encontre de ma façon de concevoir la vie de couple et la libération de la femme et de la libération de l'emprise des parents. Mais chaque fois que je proposais une date, elle restait dans le vague. Nous avons attendu tout le mois d'aout un appel et finalement, au lieu d'aller chez mon fils en région parisienne, on est allé garder nos petites filles chez notre fille près de Grenoble.

Finalement, le bébé est arrivé le 11 septembre.  Entre temps, on a appris que le bébé serait baptisé musulman 7 jours après  et qu'on devait assister à la fête en tenue africaine. On s'est rendu compte que notre belle-fille était capricieuse, elle en faisait qu'à sa tête et n'ecoutait rien de ce que lui disait les médecins. On apprend aussi que notre fils fait le ramadan, qu'il fait des purifications et qu'il suit donc sa nouvelle religion.

On s'est disputé à cause de sa religion et de tous les bobards qu'il nous a racontés pour justifier sa conversion et il nous a mis à la porte.

A la suite de ça, on est resté un an sans nouvelles. Quand j'ai pris conscience que je pouvais croiser mon petit fils et que je ne l'aurai pas reconnu, j'ai eu envie de reprendre contact avec mon fils. Je l'ai fait et je me suis excusée pour des propos que j'avais tenus sur ma belle-fille, sa couleur, sa façon de s'habiller etc.... J'ai rencontré ce petit garçonle 11 novembre il y a un an. Il faut dire que nous habitons à 850 kms de distance et nous nous voyions avant que 3 ou 4 fois par an. J'avais demandé à revenir en janvier de cette année . Normalement il n'y avait pas de problèmes mais ma belle-fille trouvait toujours une raison pour que je ne vienne pas puis il y a eu le confinement. Ma belle-fille m'appelait souvent et faisait comme si tout allait bien.Elle était alors à nouveau enceinte et elle a accouché fin cotobre d'une petite fille. Elle m'appelait toujoursquand elle était seule, par contre, quand on appelait notre fils elle écoutait toujours nos conversations et faisait des commentaires. Je me suis rendue compte alors qu'elle me disait ne correspondait pas à ce qu'elle racontait à monfils. 

Cet été, j'ai gardé mes 2 petites filles et quand elles sont reparties, j'ai envoyé des photos à mon fils en lui disant que j'aimerais bien connaitre les mêmes moments avec Noam et là, il m'a dit que c'était de ma faute si je ne voyais pas. J'ai dit une chose que je n'aurais pas dû dire, c'est que les grands parents ont peut être des devoirs mais aussi des droits. Pour moi, c'était des paroles en l'air, je ne suis pas quelqu'un qui va faire des problèmes. Je n'ai même pas fait de recherches pour savoir. Par contre, le lendemain, mon mari a reçu un appel de la gendarmerie où ils habitent disant que je devais prendre contact avec le service. Quand je l'ai fait, j'ai appris que ma belle-fille s'était présentée et avait montré des conversations et des sms ecrits en juste après la naissance de Noam. Pour ces messages, je peux être poursuivie pour propos raciste et appels malveillants ce qui peut me côuter un an de prison ferme.  Elle se renseignait simplement pour savoir si on pouvait exiger un droit de visite. En attendant, j'ai une épée de Damoclès sur la tête, mon mari est complètement fâché et, je ne pardonnerai pas ça à ma belle fille et à mon fils. A l'heure actuelle, j'essaie de reprendre contact mais je n'ai pas de réponse. Que pouvez-vous me conseiller ? J' aimerai prendre contact Charlotte.

 

 

 

médecins. 

0

Bonjour Madame et bonne année ! Tout d'abord je suis triste d'apprendre que vous perdez le contact avec vos enfants. Étant moi même un jeune homme, je peux vous aider à régler ce problème, car je peux me mettre à la place de vos petits enfants. Je suis sincèrement touché d'apprendre ceci, mais pour m'aider à vous aider, j'aimerai savoir deux choses : 1) Quel est votre véritable problème avec vos enfants/petits enfants ? 2) A quoi ressemblerait votre vie en réglant ce problème ?

 

0

Merci Ali de me répondre. Le problème avec mon fils c'est depuis qu'il est devenu musulman : il veut que l'on pense et que l'on agisse comme lui . Mais pour moi et mon mari, ce n'est pas acceptable. Nous avons nos propres convictions religieuses que l'on n'a même pas imposées à nos enfants. En octobre il vient d'avoir un autre bébé, il voulait bien que l'on vienne au bapt^me mais pas à la naissance, alors que pour nous, c'était la venue au monde de cette ptite fille et faire sa connaissance qui importait. Au début de son mariage, notre fils nous a dit que grâce à l'imam il avait compris l'importance de la famille, des parents et des grands-parents et, personnellement, ça m'a fait mal d'entendre ça parce que je pense que c'est naturel de se soucier de ses parents. Mon fils a attendu d'avoir 35 ans pour découvrir une chose qui doit être innée. Pour revenir au véritable problème,

 -c'est sa religion nous sépare car il veut qu'on adhère à ses idées,

  -c'est qu'il pense que j'ai rejeté ses enfants, alors que je suis malade à l'idée d'en être eloignée, et que j'essaie d'avoir des photos par d'autres membres de ma famille,

   c'est qu'il tourne en boucle sur des choses et des paroles qui sont arrivées il y a 2 ans

et pour lesquelles je me suis excusée.

   -que je ne suis pas en état de pardonner à sa femme de me menacer de prison.

Quant à ma vie, elle serait plus gaie si je pouvais passer du temps avec mes petits enfants, mais leur mère ne sera jamais d'accord, et je ne veux surtout pas demander l'intervention de la justice.

Voilà le bilan actuel, j'espère que vous pourrez me conseiller ou du moins m'éclairer sur certains points.

   Je vous souhaite à mon tour  une belle et heureuse année 2021.

 

 

0

Bonjour moi je n'ai pas vue mon petit garçon depuis plus de 10 ans j'ai tout fait, faire un dossier pour avoir un droit de garde et un droit de visite auprès du juge dès affaires familiales, contactez des associations, et rien n'a marché car je ne vois pas mon petit garçon depuis. Peut être quelqu'un peut m'aider,? 

0

Bonjour je suis en rémission

d'un cancer du sein Pendant mes chimiothérapies ma filles à commencer à vouloir me lever la main dessus.par la suite elle ma toujours très mal parler.elle me désorientée complètement. Et me répéter sans cesse que je l'avais étrangler quand elle étais jeune et que je fêtais  jamais ses anniversaire. Ce qui est totalement faux. Donc j'ai couper les ponts.car j'en est eu raz le bol de tout ses faux reproches. Je suis mamie de sa fille de 1 an. ils onts décider avec son conjoint que la famille ne garderais jamais les enfants.moi même suite à de fausse accusation je ne veux pas garder sa fille car j'ai peur qu'elle m'accuse de chose fausse donc je me protège. J'en est assez avec ma santé. J'aime ma fille et ma petite fille .mais vivre avec une fille qui invente sans cesse des choses horribles ma mise à terre.j'en est étais malade. Je vis seule et c'est très dur par moment. Mais fini le harcèlement moral.je me suis battu seule et je compte vivre et penser positif. Car vivre avec un cancer sans aide moral c'est horrible. Je compte déménager et aller vivre loin très dans une autre ville .sans rien dire à personne.puisque je suis une mère indigne.il va falloir quelle apprenne à vivre sans moi. Elle se trouvera un autre souffle douleur.je précise que j'ai toujours étais une bonne mère sans jamais maltraitée mes enfants. Mais jamais je ne pardonnerais tout ça à ma fille. Surtout de m'avoir maltraitée pendant ma période de cancer.jai tout fait pour mes enfants .ils onts jamais  manquer de rien. Je suis très vexer et malheureuse. car je les est élever seule.elle m'a mis plus bas sur terre. Elle ma complètement déstabilisée. Et j'en est étais très malade. Donc aujourd'hui je pense à moi.car la santé c'est la vie.pendant une reemission d'un cancer il faut du calme .ne pas être contrarié et vivre zen sinon nous sommes mal très mal.je souhaite beaucoup de courage aux mamans qui vivent ces moments difficiles. Malheureusement je ne peux pas demander un droit de visite pour ma petite fille.car ma santé ne me le permet pas et surtout que je vis seule.

Donc je serais malheureuse et triste toute ma vie .avec ma grande peine dans le cœur.du coup jaie couper les ponts avec toute sa belle-famille pour vivre tranquille. Car je ne veux plus avoir à faire à ces gens.si je suis encore vivante quand ma petite fille sera grande. J'espère quelle voudra me connaitre et la je lui dirais toute la vérité. Car je n'aime pas mentir.ma fille est méchante que avec moi.avec son père elle ne lui parle pas mal comme elle le fait si bien avec moi. Donc va falloir apprendre à vivre ainsi avec la douleur au cœur.de toute façon ce qui est dis es dit....rien n'effacera toute cette méchanceté car je ne pardonnerais jamais d'avoir étais très mal maltraité. Vaut mieux ainsi car je me dis que quand je serais vieille ce n'est pas elle qui s'occupera de moi.car elle pourrait me faire pire. Voilà ma fille me fait peur.voila ou j'en suis arriver d'avoir peur de ma fille. 

 

0

Bonjour cela fait bientôt 2 ans que mon fils et ma belle fille m'empêche de voir mon petit fils et de plus mon fils ne me parle plus c'est trop dur surtout que je n'ai rien fait a part ne plus vouloir gardé l'appartement où ils vivent depuis 7 ans  à mon non... je ne sais plus quoi faire je suis fatigué de cette situation j'ai le cœur brisé ???? 

0

Vous avez un enfant qui n'est pas reconnaissant pour ce que vous avez fait pour lui et je comprends votre tristesse. Votre appartement vous appartient et vous pouvez en disposer comme bon vous semble . Aviez-vous établir un bail de location ? j'imagine que non. On veut arranger les enfants et au final, on ne se protège pas au niveau de nos droits.

Ne vous désepérez pas , ils finiront par comprendre un jour. Aujourd'hui les enfants sont très égoïstes et ne se préoccupent pas des soucis de leurs parents.

0

Oui mes trois filles mont reniées. Je n'ai aucune nouvelles d'elle depuis fort longtemps. Elles ne me donnent aucune raison.

0

Aucun enfant ne s' éloigne de ses parents sans raison

Si vous COMPRENEZ cela, la moité du chemin est déja faite

A vous de vous excuser d' avoir créé -cette situation ...

Th 71 ans

0

Bonjour,

Je peux vous dire qu'on ne choisi pas de rompre avec ses parents par gaité de coeur.

Mon père m'a fait subir un attouchement une seule fois de ce dont je me rappelle, quand j'avais 4 ans.

Seule et unique fois, il m'a fait toucher son sexe dans son bain pour une obscure raison qui m'est inconnue. J'ai enfoui ce souvenir de ma mémoire mais il a ressurgit a mes 15 ans.

A l'époque j'en ai parlé à ma mère et l'affaire a été enfoui , camouflée, arrangée, "dé-enlaidie".

j'ai eu beaucoup de problème psychologiques, insomnies, phobies d'impulsions, peur d'être mauvaises etc...

Mais l'affaire était belle et bien endormie pour de nombreuses années. 

En dehors de cet épisode incestuel, mes parents étaient "relativement" normaux avec des travers relativement "classiques", mon père avait tendance à être violent et ma mère abandonnique mais étaient aussi aimants et aidants. Disons que ça restait comme pas mal de gens qui ont des parents pas super équilibrés mais qui font de leur mieux. Passé l'âge adulte ils sont carrément devenus supers, présents et aidant.

Sauf que ma soeur a eu une fille il y a 6 ans et le comportement de mon père était étrange avec elle, sans aller aussi loin. Un espèce de jeu amoureux totalement inapproprié. Ça a fait ressortir tout ça et le caractère très bizare de mon père.

Je vous l'a fait courte car ça serait trop long de tout écrire.

Mais résultat: ma soeur a coupé les ponts, ses enfants (elle en a deux aujourd'hui) ne voient plus mon père et moi je fait 4 repas par an avec lui pour ne pas trop culpabiliser (paradoxal, je reste ambivalente sur le sujet et ne suis pas au clair avec moi même entre le rejet et la culpabilité que cela entraîne...)

Neanmoins depuis que j'ai pris conscience réellement de son acte et des conséquences que ça a eu sur moi c'est épidermique: il me repousse. Je ne le choisi pas. Paradoxalement j'ai pu régler pas mal de mes soucis psychologiques a l'aide aussi d'une thérapie appropriée. 

Ma mère fait le choix de rester avec lui et d'être si fusionnelle avec que forcément, elle nous voit relativement peu moi et ma soeur et peu ses petits enfants car elle ne passe rarement plus d'une journée loin de lui.. il lui fait probablement aussi PS mal de chantage affectif mais bref c'est trop long encore une fois de rentrer dans les détails. Mais c'est SA responsabilité, ses choix, même si elle me fait de la peine.

Bref ce que je voulais dire, c'est que tout ce que je lis aurait pu être écrit mot  pour mot par mes parents, en particulier ma mère qui est dans un déni total des responsabilités de mon père et la sienne. Elle est capable d'omettre et d'oublier la vérité, quand a mon père il déforme sciemment les évènements.

Et ça c'est injuste. Les enfants ne rompent pas de gaité de coeur avec leur parents c'est un choix extrêmement difficile à prendre. 

Je suppose que chaque histoire et différente et je veux bien croire que certains parents n'ont pas fait des choses aussi graves mais dans tout les cas personne ne doit rien a personne. On est juste responsable de ses enfants le temps qu'il apprennent à être autonome affectivement, physiquement et matériellement. Le reste c'est que du consentement mutuel a continuer la relation, et si ça se fait naturellement c'est que la relation est suffisamment saine pour cela.

Prenez vos responsabilités et sortez de cette posture de victime insupportable. J'ai pu lire des propos plus sains et des personnes souhaitant s'autonomiser je pense que c'est le mieux à faire.

0

Ma belle fille m'émpêche de voir ma petite fille de 4 ans , lorsqu'elle était encore bb , je pouvais la voir pour la garder et de ce fait les parents pouvaient sortir, aller au restaurant, faire les courses etc, etc

Depuis qu'elle a grandi plus besoin de moi, on m'a jeté comme un vieux chiffon......

Cela m'attriste Beaucoup......

0

Je n'ai aucune nouvelles d'eux. Ils font comme si je n'exstais pas (ce qui ne va pas tarder à arriver d'ailleurs car je suis dans une dépression profonde et personne pour m'aider) alors je ne risque pas de leur donner de l'argent....

0

oui ni enfants ni petits enfants ni telephone de tps en tps un texto 

0

Bonjour madame, je suis dans le même cas. Ma fille a arrêté de me contacter... , tout d' un coup.. 

0