Mon fils ne veut plus me parler

Résolu
Lorabelle Messages postés 32 Date d'inscription mercredi 10 décembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 11 octobre 2016 - Modifié le 10 déc. 2021 à 16:13
 Cheri - 13 sept. 2022 à 10:44

Bonjour, Je suis en sanglots en vous écrivant.. Je suis une maman qui est complètement anéantie, tout comme mon mari, qui en plus, a des soucis de santé..

Nous avons un fils unique, que nous avons élevé et aimé comme des parents le font logiquement, il a eu une bonne éducation^(enfin, je pense..), une jeunesse et une adolescence normale avec ses amis, ses sorties, puis son permis, son boulot et finalement son mariage avec ma belle fille que nous aimions comme notre fille..
Déjà lorqu'il s'est marié nous sommes restés surpris de voir qu'il n'emportait rien avec lui de ses affaires.
Nous aurions dû nous comprendre qu'il nous quittait pour de bon et que nous existerions de moins en moins pour lui..Vêtements, meubles de sa chambre tous neufs et papiers, photos, il nous a tout laissé. . Nous pensions qu'il le ferait plus tard mais non, il nous a tout laissé. Il n'a rien voulu, et au bout de trois ans je me suis décidée avec pincement au coeur de me défaire de ses habits puisque de toutes façons il n'y rentrait plus dedans. Nous avons gardé les meubles en nous disant sait on jamais si il nous les demande...puis après son mariage il a commencé à oublier que l'on existait.. j'entends déjà certaines personnes dire que les enfants partent pour ne plus vivre avec leurs parents, oui, je sais, mais quand meme... il a vécu 24 ans avec nous et il était apparemment bien chez papa maman puisqu'il aurait pu partir avec son salaire. il disait autour de lui qu'il 'était bien chez nous, il a vite oublié !. il a fallu les inviter chaque fois qu'on voulait les voir car aucune visite ne se faisait, même pas une par mois ou tous les deux mois, je pense qu'on est large d'esprit puisqu'on s'est jamais immiscés dans leurs vie, sans poser de questions, sachant pertinemment que la plupart des weekend et autres jours de fete ils étaient en famille, de l'autre coté(..) et que nous, bien souvent nous sommes restés seuls ..il venait meme parfois faire quelques courses juste dans la rue à coté jamais il est passé nous voir !! il contournait notre rue pour ne passer devant chez nous comme si on allait le kidnapper...jamais un coup de fil pour prendre de nos nouvelles, jamais...
Nous n'avons jamais eu d'invitations chez eux pour les fêtes justement,, pas un dimanche, pas un jour de semaine, rien . Pas une fete des mères, toujours le bouquet la veille, idem pour mon mari, idem pour le 1er mais qui d'ailleurs comme la fete des pères et mères ont été mis dans un coin de sa mémoire depuis deux ans..mais nous, nous n'avons jamais oublié une fête ou un anniversaire pour eux.. et on les a invité pour nos anniversaires sauf le mien cette année car j'étais malade, et il ne s'est pas gêné de nous le faire savoir( !) alors que lui pas un seul et à toutes les invitations ils sont venus sauf...qu'en février notre première petite fille est arrivée, ce fût un bonheur pour nous, une suite, un avenir, une continuation de notre vie, bref j'étais mamie et j'étais euphorique, mais je me retenais.. connaissant déjà le caractère de notre fils...
Mais ce fut très court.. le jour même ou nous sommes allés voir bébé à la clinique, notre fils nous a dit
pas dans les bras, pas de photos. j'étais glacée. Je me suis approchée du berceau pour voir ma petite fille et lui dire coucou, mon fils s'est glissé comme un serpent devant moi et à mis ses bras autour du berceau en parlant à la petite
J'ai vu qu'il me faisait dégager en douceur, j'ai compris qu'il se passait quelque chose
nous n'avons pu voir notre petite fille qu'un mois après, il nous a dit JE gère les visites, JE décide qui vient et quand..nous avons accepté ces conditions là mais nous n'avons pas eu plus. nous avons pu voir (vite dit..) notre petie fille et nos enfants trois fois (les repas), puisque depuis le 17 mai, date à laquelle ils sont venus manger la dernière fois, ils ne sont plus revenus, nous avons demandé pourquoi, mon fils a dit qu'il n'aimait pas etre autour d'une table à parler de n'importe quoi (???) serions nous devenus des bas de gamme ?? que quand il vient chez nous il ressent des... mauvaises ondes (??) je suis complètement sur le cul pardon mais là .. je m'attendais pas à ça ! du coup pas question de revenir chez nous mais il ne veut pas qu'on aille chez lui (à 1 km d'ici) il ne veut pas qu'on voit la petite et nous dit qu'elle viendra si elle veut quand elle aura le permis
ma belle fille est muette on ne la voit pas elle nous a tourné le dos ,elle a vite oublié elle aussi .. elle a laché toutes les clientes de notre quartier (coiffeuse à domicile) et nous ne l'avons appris que par les clientes elles memes, tout ça pour ne plus nous croiser ou avoir des nouvelles par ces dites clientes alors qu'elle était bien contente d'avoir du monde par le biais des connaissances que nous avions.
Nous somme déçus et très déçus, , écoeurés de savoir que pour la première fois de notre vie nous n'aurons pas de sapin ni notre petite fille qui aura 10 mois à noel, nous qui nous faisions une immense joie, pour essayer de tout attraper, même pas de cadeau à lui offir alors qu'on voit partour les jouets les guirlandes j'adorais noel je ne le supporte plus.. nous ne savons pas si elle a des dents si elle est grande à qui elle ressemble (mais ça on s'en fout) et surtout j'ai une haine envers les enfants de m'avoir privée des plus beaux moments de notre vie, à savoir l'évolution de ma petite filles que j'aurais aimé voir une fois de temps entemps, qu'elle sache qu'on existe et qu'elle n'a pas qu'une seule famille de l'autre coté. Nous savons qu'elle est mise en crèche la demie journée.. et l'autre qui la garde ???
à la limite ça je m'en fiche elle aurait pu etre gardée par qui on veut. mais être privés, interdits de nos enfants et petite ille .. ça je n'accepte pas. Nous avons pensé à prendre un avaocat mais nous n'irons pas jusque là. Inutile d'en rajouter, je pense que ça fera encore plus d'histoires et notre petite fille n'a pas à se trouver au mileu de disputes à causes de parents cons. Elle le saura je lui écris tout.
j'ai oublié de vous dire que mes parents ont été évincés eux aussi de la vie de mon fils il a été odieux avec maman. papa 85 ans qui pleure à gros sanglots, j'espère que ma petite fille leur fera passer pire encore. je suis pleine de rage, de haine, de colère, et si ça ne plait pas à certains qui n'ont pas de coeur, je m'en fous. j'espère que leur rejeton leur fera vivre la même chose. J'ai acheté de gros cahiers et je tiens un journal depuis 3 mois que ma petite fille lira quand je serai décédée ainsi que mon mari. mais oui, j'ai un carton dans lequel j'ai mis les jouets et vetements que je n'ai pas eu le droit d'offrir mon fils ne voulait que de l'argent pour mettre sur un compte pour la petite. Je respire les habits pourtant neufs et je pleure. Je mets aussi tous les petits jouets et livrets que j'avais déjà avant son arrivée, elle les trouvera un jour, trop tard mais elle saura combien je l'aime. Et j'espère que mon fils le lira avec elle, il ne sera pas déçu de ce que je pense, de lui et de ma belle fille.Car je suis en depression, il le sait, j'ai meme fait une hémorragie par le bas et hospitalisée, il le sait il a meme pas pris de nouvelles, il a dit à mon mari qu'est ce qu'elle nous fait encore ?? je ne vis plus j'ai perdu 5 kilos je suis un zombie, je perds la tete j'evite de sortir pour ne pas voir les gens et leur mentir leur sourire je dors peu, je pleure en silence la nuit et mon mari a été opéré trois fois d'une tumeur aux méninges, rayons aussi,, mon fils a pourtant pleuré lors de la dernière opération qui s'est très mal passée pourtant mais son coeur est devenu une pierre. et je ne pardonnerai jamais ce que nous vivons.
Notre petit Bout a 10 mois bientôt, ça fait 6 mois que nous ne la voyons pas, pourquoi?? nous ne le savons pas. jalousie parceque nous sommes beaucoup plus jeunes que les autres grands parents ? peur que la petit s'attache trop à nous ? peur.. que je lui envoie un sort (mauvaises ondes dans la maison, souvenez vous !!) j'en arrive même à en faire de l'humour mais là c'est le pompon !!
Entendre des conneries pareilles par la bouche de son fils à se demander si il n'est pas lui même possédé.Mon mari n'a pas arrêté de l'appeler au domicile et sur son portable, laissant des messages vocaux (pas de sms) disant qu'ils nous manquaient, qu'on veut des nouvelles, jamais de réponse. Même ma mère l'a appelé pour sa fete comme nous (..) il lui a dit je peux pas te parler je suis en voiture
c'est digne d'un petit fils ça ??? quelle honte ! comment peut on se lever le matin et se regarder dans un miroir ou se coucher le soir sans penser à tout le mal qu'il nous fait et il le sait ? nous renier d'un coup sans raison ??
Alors ceux qui ont tendance à dire que nous, parents, nous avons fait notre vie et qu'il faut laisser vivre nos enfants, hé bien c'est ce que nous avons fait, mais un jour vous serez vous aussi grands parents et si vos enfants vous font subir ce que vous nous faites subir, vous penserez à nous.
On ne doit jamais oublier d'ou on vient, surtout quand notre vie en famille a été agréable et sans tourments, du moins sans gros soucis, et c'est pas quand nous serons morts qu'il faudra venir sur nos tombes nous pleurer
On s'en tape royalement. on vous verra pas et on vous veut pas, moi en tout cas je veux pas de mon fils si demain il nous arrive quelque chose, à mon mari, mes parents ou moi. On est tous d'accord.
C'est quand on est vivant et en bonne (...) santé qu'on veut partager les bons moments. pas sur un lit d'hopital.. à attendre la fin.
Merci de m'avoir lue ça me fait du bien, je ne pleure plus. Courage à celles et ceux qui subissent la même chose, entendre des conneries pareilles de la bouche de son enfant, et surtout que notre maison (faite par nous) a de mauvaises ondes... ça me fait presque rire..
Je n'attends aucune réponse à ce mot, aucun commentaire. C'était juste pour me vider de toute cette colère que j'ai en moi de puis six mois.
et pour mon mari qui essaie de tout faire pour me faire sourire.. et que je dois protéger car sa tumeur est toujours présente... alors pensez à vous et avancez si vous pouvez.. un jour bien un jour moins bien.. j'évite de penser trop à ma petite fille à essayer d'imaginer comment elle est ce qu'elle fait si ellemange des petits pots si elle rit en voyant ses autres grands parents, si ils peuvent la prendre dans leurs bras..j'ai même pas eu ce bonheur et je compatis avec toutes les personnes dans mon cas.
Prenez soin de vous, pensez à vous, car comme me dit mon mari
sans toi, je serais rien, j'aurais plus rien, ne te fais pas une maladie ou je me retrouverai seul pour des
enfants ingrats et méchants qui ne pensent même plus à nous. Je vais avancer pour lui et pour moi (et pour mes pauvres parents aussi..)
Bonne continuation.
Merci.

88 réponses

emilieDjena Messages postés 11 Date d'inscription mercredi 10 décembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 30 décembre 2014 83
11 déc. 2014 à 00:23
Bonsoir j'ai lu entièrement votre texte et cela ma beaucoup toucher je suis une jeune maman de 26 ans ma fille a 2 mois et demi et je voit pas ma vie sans mes parents. Je trouve sa honteux de sa part a votre fils j'espère qu'un jour il sera rongé par le remord... Bon courage a vous votre mari et vos parents ...
148
Lorabelle Messages postés 32 Date d'inscription mercredi 10 décembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 11 octobre 2016 23
12 déc. 2014 à 07:19
Bonjour, Emilie, Je vous remercie infiniment pour votre sollicitude. Je ne m'attendais pas à tant de compassion par toutes ces personnes qui ont posté, vous y compris, je venias juste vider mon sac comme on dit car j'en avais gros sur la patate et je me sentais tellement emprisonnée dans mon chagrin que j'ai cherché et je suis tombée par hasard sur ce site. Vous faites partie de cette gé énération qui a encore du respect pour ses parents, heureusement qu'il y en a encore beaucoup comme vous, alors gardez en vous cette précieuse chose qu'est l'amour familial, personne n'est parfait, nous ne sommes pas parfaits non plus nous, parents, mais le lein qui unit parents et enfants avant leur vie d'adulte ne devrait jamais etre coupé quand à leur tour les enfants deviennent parents. Merci d'etre comme vous êtes, continuez à faire plaisir vos proches et surtout.. Joyeuses fêtes !! Laurabelle.
11
Bonjour,
j'ai également lu votre histoire. Je suis maman d'un petit garçon qui vient tout juste d'avoir 5 mois. Votre histoire m'a touchée, et je doit l'avouer m'a fait pleuré et je prie pour que cela ne m'arrive jamais. J'ai peu de mots pour décrire ce que j'ai ressenti en vous lisant. Je trouve cela injuste, et même déplacé. Je vous le dis sincèrement je suis troublée et même apeurée. J'espère que cette situation va s'apaiser et que vous pourrez enfin reprendre votre vie avec votre fils et votre petite fille, même si comme vous le dite, vous n'oublierai pas. Je vous souhaite beaucoup de courage. Gardez espoir, votre fils aura certainement une prise de conscience! Surtout lorsque votre petite fille réclamera ses grands parents! Bien à vous.
9
Désolée je ne vous ai jamais répondu, j'ai tellement écrit que je vous ai zappée.. Avec retard mais avec sincèrité, je vous remercie pour votre passage et votre gentille attention, malheureusement rien ne se passe et les jours avancent à grands pas, une saison presque passée, et les un an de ma petite fille qui arrivent très vite
le silence et l'absence.... Et nous seuls sans aucune réponse, sans rien? J'ai à présent des soucis de santé qui me minent , ce qui n'arrange pas notre vie. et depuis le 6 févire, deux mois se sont écoulés après mon grand discours, et 8 mois sans voir ma bébé fille
j'en suis malade moralement.. et le reste va avec?
Je vous souhaite plein de bonnes choses. Lorabelle
3
Bonjour,

J'ai 40 ans marié, 2 mouflets...
Je dirais que c'est le destin des mères de garçon. J'en ai souvent discuté avec des collègues qui avaient des enfants plus âgés que les miens, je l'ai beaucoup vérifié dans mon entourage familial (frère, cousins, amis proches): De manière générale, avec de larges exceptions, les filles reviennent voir leurs parents de manière très exclusives, et les maris suivent leur femme chez les beau-parents. Les fils voient leurs parents quand les parents se pointent.
En tant qu'homme, je me rends bien compte que je ne ressens aucun besoin de retourner chez mes parents. Je fais certaines choses par devoir, parce que je vieillis et que je me dis que certaines choses sont mal. A 25-30 ans, je n'en avais rien à cirer. Mes parents ne me manquaient pas le moins du monde, et ça ne m'aurait fait ni chaud ni froid de partir à l'autre bout de la planète et de ne les voir qu'une fois tous les 3 ans. Ils ont gardé ma chambre d'ado tel quelle. Ce sont maintenant mes enfants qui y dorment. Je trouve ça curieux, mais c'est leur histoire.
Plut tard, avec les enfants, j'ai fait en sorte que ceux-ci puissent voir leurs grand-parents. C'était à la fois un cadeau pour les grand-parents, un besoin pour chacun - les petits, les âgés.
Cette perte des fils est un deuil à faire. J'ai 2 fils, il me faudra aussi faire ce deuil. Eux aussi iront plus voir leur belle famille que leur vieux croulant de paternel.
Il semble que les réponses que vous avez eu jusqu'ici ne viennent que de femmes qui, bien sûr, ne s'imaginent pas ne plus aller voir leurs parents. CQFD. Pour les hommes c'est très souvent le contraire. En tenant compte des exceptions, qui sont (liste non-limitative): parents de la fiancée absents/morts/loins/en conflit, relation particulière avec le fils ou avec la bru, habitat au domicile des parents du garçon.

Autre fois (du temps de mes grand-parents), les jeunes mariées allaient habiter chez leur belle-mère car les mariés n'avaient pas d'argent et habitaient (au début du moins) chez les parents du marié. Maintenant, les femmes bossent, c'est différent.
3
lorabelle > rantamplan
9 avril 2015 à 11:33
Désolée... je viens de voir à l'instant votre post, alors que je lis quasiment tous les jours .. je n'avais pas vu du tout votre mot et je vous en remercie avec retard.. Pour ma part, j'ai toujours fait à peuprès pareil pour mes parents et mes beaux parents concerant es visites lorsque j'atais mariée ou quand j'ai eu mon fils. Aucun des deux ne peuvent nous reprocher de na pas leur avoir mené ou alors de ne pas etre venus. Je déplore énormément son manque de respect et de correction envers nous et mes parents (puisque je le répète, ils parlent avec mes beaux parents avec qui nous avons rompu contact suite à des conflits hors enfants).
L'éducation et les bases de la vie nous ont été données et nous les avons transmises. apparemment comme vous dites, il n'en a rien à foutre de nous, alors ?? hé bien si qque cose nous arrive il ne le saura jamais ou par d'autres mais je ne le veux pas auprès de moi si jamais je devais rester seule

Comment peut on oublier et s'en foutre de ses parents, appeler une fois de temps en temps et pir habiter à 2 km, faire ses courses de l'autre coté de la nationale et ne pas passer voir comment vont ses parents ? nous n'avons jamais demandé grand chose, puisque nous avons du dès le début nous contenter des restes.. quand il en restait..

Je n'arrive pas à m'y faire t mon mari non plus. Chauqe jour est un jour de peine.
Encore merci pour votre passage...

Et les enfants ingrats avec leurs parents méritent d'y passer à leur tour..
5