Rupture mère fille

emilie1957
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 28 juillet 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2022
- Modifié le 18 mai 2022 à 16:20
emilie1957
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 28 juillet 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2022
- 23 juin 2022 à 23:33

Bonsoir,

Il y avait une discussion "ma fille ne veut plus me voir" il est fermé, mais j'ai en effet retrouvé des situations proches de la mienne. Celà fait 1 an 1/2 que ma fille refuse tout contact avec moi et de fait avec mes 3 petits enfants. Cela faisait des années que la relation était tendue, ma fille m'ayant toujours poussée au plus loin de mes retranchements, de l'innacceptable, pour finir toujours par dire que je ne l'aime pas.

Entre temps nous avons eu un drame, mon fils de 39 ans est décédé brutalement, son petit frère donc (elle a 42 ans). J'ai voulu être avec elle pour l'aider et la soutenir, mais son rejet aura été encore plus violent. Pour elle, j'ai toujours préréfé son frère, né deux ans après elle. Et elle est restée à ce stade de petite fille terrorisée que sa maman ne l'aime plus. Je suis en thérapie, et travaille sur cette voie, parce que les SMS d'insultes très violents, les souhaits que je meure, que mes petits enfants m'ont oubliée (alors que je les voyais depuis leur naissance et avait de super relationa avec eux), enfin, j'ai du en plus de mon terrible deuil, faire celui de ma fille et des petits. Tout avait explosé donc il y a 1 an 1/2 car ils étaient venus s'installer à côté de chez nous venant de Barcelone.

J'avoue que ça me faisait un peu peur, car des dizaines de fois, elle me bloquait et me débloquait un peu selon son humeur, mais voir les photos du 3ème bébé par une de ses amies facebook, c'était dur. Mais, et c'était prévu, on a déménagé 2 ans plus pard. Le drame, et toutes ses souffrances ont esplosées. Et ce fut un déferlement d'accusation, d'insultes abominables... Un an après le décès de mon fils, je tente de renouer par mail, elle les lis (avec boomrang, je sais qu'elle les a ouvert) je ne m'étale pas, mais lui tend la main, ne parle plus des enfants, mais d'elle et de savoir ce que je peux faire pour elle. je me suis mise en retrait, ne parle pas de ma souffrance du deuil, elle ne peux pas entendre celà, mais savoir comment elle va.

A Noël, une lettre, elle l'a déchiré, fais la photo et me l'a envoyé... mais je tiens le coup. Je n'arrive pas à renoncer à elle et aux enfants, je n'ai plus aucun autre enfant puisque mon fils nous a quitté. Voilà l'histoire. Parfois, je me dis, bon OK, tu l'oublies, elle est insuportable, égoïste, perverse, méchante, ça marche un temps, et puis, je lui écris encore. Je l'aime c'est tout ce que je voudrais qu'elle sache, et je l'incite à faire aussi une thérapie.

Bon, c'était un peu long, merci de m'avoir lue...

A voir également:

9 réponses

emilie1957
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 28 juillet 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2022
1
22 juin 2022 à 23:43

Bonjour,

Quand je lis ce qiue j'avais écris en mai, je m'apperçois à quel point j'ai évolué dans cette relation. Je l'ai à mon tour rompue. Il n'y a rien à faire quand une fille pour exister doit "tuer" sa mère. C'est ainsi, et j'en ai pris mon parti. En effet celà est trop douloureux, et je n'ai plus envie de ces relations toxiques. Donc, c'est terminé, je lui ai fait un cadeau d'adieu, qu'elle m'a envoyé d'ailleurs, mais peu m'importe, je l'ai fait pour moi, pas pour elle. Et depuis je suis libérée enfin. Alors oui, les petits. Moi, je n'irai ni en médiation, ni en jugement, quand ils voudrons me voir, à l'adolescence, ce ne sera pas difficile de me trouver. En attendant, je suis redevenue une femme, simplement, je vis ma vie, et profite de ma retraite avec mon compagnon, je ne suis plus, ni mère, ni grand-mère. Choix radical mais O combien salvateur et je me sens tellement mieux depuis ce lacher prise. J'ai eu moi-même une très belle relation avec ma maman, elle a tout détruit, tant pis pour elle. Et un jour ses enfants lui reprocherons de n'avoir pas eu le droit d'avoir une grand-mère, en fait, c'est pour eux que je suis triste, mais elle ,e fait plus partie de ma vie. Bon courage à vous !

1
Marie_7413
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 22 juin 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2022
1
23 juin 2022 à 00:16

Je pense que c'est le juge qui envisagera une médiation peut être. Mon avocat en voyant le dossier les messages de ma fille etc a pu constater qu'il n'y a aucun dialogue possible, je ne peux pas du tout la contacter elle m'a bloquée de partout. Je ne pense pas qu'il y ait un autre choix qu'un jugement. Oui je me bats pour mon petit fils pour qu'il ne soit pas privé de venir ici il adorait venir. Et je ne voudrais pas rompre les liens avec lui parce que je pense quand même que sa maman "atterrira" un jour, je l'espère. 

1
Marie_7413
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 22 juin 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2022
1
22 juin 2022 à 22:54

Bonjour, j'avoue que je ne sais pas quoi vous répondre à part vous dire que je comprends cette douleur puisque je ne vois plus ma fille non plus depuis qu'elle a décidé que je ne ferai plus partie de sa vie... Moi par contre je ne m'y attendais pas du tout, ça a été très violent ,trop violent. J'ai cette sensation qu'on m'a arraché le cœur donc je vous comprends. J'ai aussi un petit fils de 5 ans et je faisais partie de sa vie depuis sa naissance, elle m'interdit tout contact avec lui. Je suis en attente d'une date de jugement pour avoir un droit de visite... Il faut pourtant avancer et tenir debout paraît il . C'est vraiment difficile parfois...????

0
Marie_7413
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 22 juin 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2022
1
22 juin 2022 à 23:53

Je suis contente pour vous ! Je passerai sûrement ce cap aussi si elle ne revient pas un jour. Ma fille s'est fait lobotomiser le cerveau par une pseudo gourou pendant le confinement et d'après elle je suis un "être de l'ombre"...elle est allée loin dans son délire, faux souvenirs induits suite à de l'hypnose je pense et j'en passe. Elle est sous emprise mentale et elle n'est plus elle. Mon petit fils a sa chambre à la maison il venait très souvent, il ne doit rien comprendre, c'est pour ça que je demande un droit de visite. Je suis vraiment contente pour vous de ce lâcher prise, vous avez raison parce que personne ne mérite d'être traité comme ça et oui tant pis pour elle... Merci de votre réponse en tous cas 

0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
emilie1957
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 28 juillet 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2022
1
23 juin 2022 à 00:04

J'ai payé des études de lettres à la mienne, elle travallait à Paris dans l'Edition, on avait de bonnes relations, elle a rencontré un argentin macho au possible, sans éducation, mais qui a de l'argent, elle l'a suivi à Barcelone, il se moquait d'elle à la vue de son salaire, car elle a continué à travailler en télétravail, puis elle a arrêté a fait trois enfants. Depuis elle fait des gâteaux et est mère au foyer. Il a tout fait pour m'éloigner d'elle, il ne me supportait pas parce que je suis une femme libre et que j'ai toujours travaillé dans des emplois gratifiants dans la presse. Aura-t-elle eu honte ? peut-être en tout cas elle a fait le choix de sa famille idéale dans sa villa bunker dans un quartier chic. Je pense qu'à un moment, elles font des choix tellement radicalement opposés que la relation devient impossible. Nous sommes des étrangères maintenant, on n'avait plus rien à se dire. C'est ainsi. Mais si vous avez la force de combattre pouir voir votre petit-fils, faites-le, moi, je ne veux pas, je vais les avoir tous les deux qui vont m'accabler de reproches, j'ai mieux à faire. J'ai vraiment "dérouillé" mais c'est fini. Bien à vous !

0
emilie1957
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 28 juillet 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2022
1
23 juin 2022 à 00:05

je veux dire bon courage à vous et bonne chance, ça évoluera peut-être. Avez-vous fait une médiation avant le jugement ?

0
emilie1957
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 28 juillet 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2022
1
23 juin 2022 à 10:35

Bonjour, bien sur, moi aussi les sms de ma fille étaient tellement violents et ont explosés quand j'ai seulement proposé une médiation, elle m'a accusée de lui envoyer un coup c'était les huissiers, un coup les services sociaux, je lui ai mis le lien de ce qu'était une médiation, mais elle ne veut pas, c'est tout. Puis j'ai vu un documenatire sur notre sitation, c'était tellement infernal que j'ai tout laissé tomber, une lutte à laquelle je ne veux pas me frotter. Car si les parents ne veulent pas, même avec un droit de visite, certain ne présentent même pas l'enfant. Ceci dit, selon la médiatrice, 70% de réussite. Mais je sais que ma fille n'ira pas. Un jour un ami qui 'avait pas revu sa fille et son petit-fils depuis 5 ans l'a rappelé, comme ça. Et depuis tout va bien. J'avais mis la pression à ma fille pour les enfants, mais ce sont les siens, pas les miens, malgré ce que dit la loi, nous n'avons aucun droit véritable. Moi, j'ai essayé d'imaginer comment je réagirais si mes parents m'avait fait un procès pour voir les enfants, j'aurais vécu celà comme un abus de pouvoir, une intrusion dans ma vie etc... Alors j'ai abandonné et je la laisse vivre sa vie. J'ai mis une croix sur les petits, bien sur ça m'attriste de voir toutes mes amies parler de leur petits-enfants, mais aussi de tout le temps que ça leur prend, elles sont devenues les nounou et n'ont plus de vie, contraintes aux exigeances de leur fille, je l'ai aussi vécu, habitant à un moement à 5 mn, elle me déposait les enfants quand ça l'arrangeait, mais quand je voulais avoir la plus grande, pour aller au ciné ou autre, elle a accepté une fois, et plus jamais, parce que la petite avait adoré cette sortie ... sans sa maman, ma fille ne l'a pas supporté. Donc, à 65 ans, je profite de ma liberté. Un jour elle reviendra ou jamais. De nos jours, il n'y a plus cette solidarité familiale, je me suis occupée de mes 2 parents jusqu'au bout, je sais qu'elle ne le fera pas. Bon courrage, faites selon  votre coeur, moi ça m'a fait trop de mal, je mets de la distance avec tout ça.

0
Marie_7413
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 22 juin 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2022
1
23 juin 2022 à 13:51

Je pense que si le problème pour moi était autre qu'en raison d'une manipulation mentale je ne ferais pas ces démarches en justice. J'espère aussi que par ce biais la gourou en question sera signalée quelque part. Il devrait y avoir un moyen de mettre ces gens hors d'état de nuire. Je ne suis pas la seule maman éjectée violemment parce que "les anges ont dit que j'étais un être de l'ombre"... J'espère aussi voir mon petit fils régulièrement pour m'assurer qu'elle ne l'embarque pas dans ces délires... Parce que finalement lui ,qui le protège ? Je comprends bien que je ne peux pas la forcer à m'aimer. J'ai élevé mes enfants seule et nous étions tous très soudés jusqu'à ce qu'elle tombe sur cette personne qui lui a fait un véritable lavage de cerveau, c'est triste... Mais dans votre situation vous avez raison de ne pas faire entrer la justice là dedans je suis bien d'accord 

0
emilie1957
Messages postés
8
Date d'inscription
mercredi 28 juillet 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2022
1
23 juin 2022 à 23:33

Je comprends votre position, et sentir que votre fille est sous emprise c'est difficile. Qu'en disent vos autres enfants ? Ont-ils des relations avec elle ? Si cette "gourou" est dangeureuse, vous pouvez aussi saisir les services anti-sectes, et aussi les services sopciaux si vous estimez que votre petit-fils est en danger. Avez-vous vu le film "les éblouis" on voit bien comment la mère tombe sous l'emprise d'un pseudo prêtre manipulateur, et comment les GP n'arrivent plus à voir leurs petits-enfants. Moi, ce n'est pas une secte, mais un gendre macho, homophobe, raciste pour qui seul le fric compte. Il en met plein la vue. C'est paillettes et club med, anniversaires à l'américaine avec chateau gonflable etc, on se croirait dans une série, aucune valeur, aucune éducation, que du matériel, les enfants ne pensent qu'à consommer. Moi j'avais des règles, et ça ne lui plaisait pas, je pense que ma fille a du faire un choix, entre les valeurs de l'éducation que j'ai donné à mes enfants, et ce que son mari offre, du vide comblé par du matériel. Mais voilà, encore une fois, ce ne sont pas mes enfants, et je n'ai rien à dire, alors franchement, je préfère ne pas assister au désastre de leur éducation. Bon courage

0