Petits-enfants infernaux !!!

ventetmer11
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 8 juillet 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
29 juillet 2015
- Modifié par Laura_redacJDF le 28/07/2015 à 17:34
xplom
Messages postés
33121
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
26 septembre 2022
- 31 juil. 2015 à 18:13
Bonsoir,
Tout d'abord le titre du Forum ne me satisfait pas : Famille et belle-famille, ce n'est pas un problème de belle-famille, mais un problème de garde de petits enfants, et de petits enfants plutôt très fatigants ! Et de congés qui ne sont pas à rallonge car nous aussi nous travaillons !
Nous ne gardons que rarement les petites enfants de mon compagnon, 2 garçonnets de 5 et 7 ans. Là, ils sont à la maison pour une semaine. Je suis la compagne du grand père. Nous travaillons tous les 2 et prenons sur nos congés pour les garder. Nous avons l'impression qu'il va nous être demandé de les garder régulièrement (pas les vacances entières) pendant les vacances scolaires : Pâques, grandes vacances, Noël. C'est ce qu'il se passe depuis un certain temps. La maman travaille dans la grande distribution à coup de 60 heures par semaine (elle a de l'ambition et veut monter les échelons) et n'a pas de congés pendant les vacances scolaires, je crois. Le papa est à son compte et gère les enfants le matin avant de partir au travail et le soir après la garderie. Je vais être franche : malgré le plaisir que nous avons de les voir, déjà au bout de la première journée ça tourne à l'enfer. Bien sûr, chamailleries, cris incessants, une inondation dans la salle de bain pour se laver les dents et une autre inondation pour se laver les mains au lave-mains des toilettes. Des caprices, des refus de faire quelques tâches comme ranger leurs affaires ou ne serait-ce que de ne pas déballer les légos dans les passages. La maison est grande, un grand jardin, de quoi avoir des activités d'eau, de ballon... Je les amène au terrain faire du foot et du rugby, demain un cinoche, nous ne ménageons pas notre peine. Je ne comprends pas comment ces enfants peuvent être aussi désagréables ! Leur grand-père angoisse énormément quand le moment de les garder approche. Là, il est très tendu et épuiser de voir ça. Je gère un maximum et tente d'appliquer la façon que j'ai eu d'élever mes enfants. Ma maison était joyeuse et calme. Là je ne comprends pas ces énergumènes et le papi est complètement dépassé ! D'ailleurs, seul, il ne les garderait pas, il me le dit. Le deuxième souci est que nous n'avons pas de congés à rallonge, surtout moi. Là par "chance" je suis en arrêt depuis un an. Donc je suis là, mais après je n'ai que 5 semaines de congés et je n'ai pas du tout envie de poser mes congés pour les petites enfants : 5 semaines pas an, comme tout le monde. Mon compagnon (le papi) a des récupérateurs, donc plus de temps de repos qu'il peut prendre quand les petits-enfants sont là. Mais quand je vais retravailler, je poserai une semaine à la rigueur, mais pas plus dans l'année. Et mon compagnon ne les gardera pas seul. Comment parler à sa fille des difficultés qui s'annoncent ?
A voir également:

3 réponses

bonjour,
et bien c'est votre fille, et il faut la mettre devant le fait accompli,Quand aux enfants, je pense qu'ils n'ont pas eu une éducation assez stricte,parlez de tout ça a votre fille, et dites lui que vous allez prendre la liberté de les punir quand le besoin se fait sentir, ils faut leur apprendre a etre respectueux envers tout le monde, dites lui que vous ne refusez pas de les garder, a condition que vous puissiez leur apprendre comment se tenir et agir dans la vie de tous les jours, il y a certaines règles a fonder
j'espère que vous allez y arriver,il faut leur montrer tout ça a ces petits
courage
1
ventetmer11
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 8 juillet 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
29 juillet 2015

28 juil. 2015 à 12:22
Merci pour vos encouragements !
Moi je ne vais pas me risquer à lui dire quelque chose sur l'éducation de ses enfants car c'est ma belle fille et je n'ai fait sa connaissance qu'en tant qu'adulte, même si nous nous connaissons depuis 8 ans. Ses idées sont très arrêtées sur ses questions là et la vie en général. Je sais que chez eux les gifles pleuvent, chez moi avec mes enfants, l'éducation était sans violence et les résultats sont là, mes enfants sont équilibrés bien dans leurs pompes, très ouverts et des études très brillantes. Nos enfants se connaissent, nous avons chacun une fille et un garçon. Je sais que ma belle fille voit la différence et garde une certaine froideur avec moi et "indirectement" assène qu'elle éduque ses enfants à sa manière. Je n'ai jamais rien dit, ni devant les parents ni devant les enfants, mais j'ai certainement un "drôle d'air" quand devant nous ça hurle et ça tape ... souvent je me déplace pour ne pas voir ça.
Leur grand-père ne dira rien non plus, il ne veut pas se fâcher avec sa fille et son beau-fils. Pourtant il voit lui aussi que les parents craquent, sont dans une mauvaise voie et qu'il a mal au ventre rien qu'à l'idée de les prendre chez nous.
En attendant, chez nous nous les cadrons gentiment mais fermement. Je leur explique tous les jours ce que nous attendons d'eux quand ça dégénère. Je leur demande de s'installer sur le canapé face à moi et j'explique notre ressenti et nos besoins, sans dire trop de phrases et je leur demande de me dire ce qu'ils en ont compris. On dirait que ça fonctionne petit à petit. Et si le plus têtu des deux commence à déraper je l'amène à la chambre le temps pour lui de se calmer.
On va bien voir.
0