Mère Toxique?

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
samedi 25 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 novembre 2019
-
 laviebella -

Bonjour,

Voici quelques questions que je me pose..

Que pensez-vous d'une mère qui demande à sa fille de se voir et quelques jours après sans que sa fille n'ait le temps de répondre si oui ou non, l'informe qu'ils sont tous en famille avec meme les beaux-parents de l'autre coté mais que la maison est pleine. Que sans réponse (en quelques jours seulement) de sa fille, la famille ni la maison n'a l'air de l'interesser donc tant pis. 

Que pensez-vous de cette meme mère qui informe sa fille qu'ils vont tous se retrouver en famille pour des anniversaires, du frère et de la belle soeur, avec encore une fois la famille de l'autre coté mais que sa fille ne pourra venir les voir qu'après!!

Que pensez-vous de cette mère qui propose de se voir sur un jour férié avec le fils et sa famille mais celui-ci prévoyant d'être enrhumé pendant 5 jours ne pourra pas venir. Alors cette mère informe sa fille la veille du jour férié qu'elle va avec son mari voir le fils et sa famille. Sans biensur proposer à sa fille d'en être, pourquoi donc!! Et quelques jours suivant lui envoit une photo de ce moment auquel elle ne fut pas conviée, où ils sont tous dehors en balade et donc pas trop malades.

Que pensez-vous de cette mère qui donnerait toute sa maison un jour alors que sa fille aménage dans un nouveau lieu, l'obligeant à freiner ses ardeurs, mais la menace de ne plus vouloir la voir quand sa fille lui demande d'emprunter un barbecue deux jours après. Explication : tu me parles mal alors qu' à ta tante tu parles mieux. Et bien qu'elle se regarde, non, qu'elle se demande pourquoi??

Que pensez-vous de cette mère qui lorsque sa fille lui parle de ses nouveaux projets de jobs lui dit cash 'tu n'as aucun diplome pour faire cela, tu n'auras aucun succès car personne ne te fera confiance' alors que sa tante lui dit 'pourquoi pas ce sont tes compétences et interets, comment vois tu la chose?'

Toxique or not toxique?

2 réponses

Messages postés
17220
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2020
486

Bonjour,

 

La fille dont tu parles, est-ce toi ?

 

Messages postés
4
Date d'inscription
samedi 25 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 novembre 2019

Bonjour imagine7, merci pour ta reponse.

 Je suis adulte, j'ai 40 ans presque et je vis avec mon homme depuis 5ans.

J'ai profité du week-end pour faire de l'hypnose guidée et lire quelques articles sur les parents toxiques Je suis etonnée de lire beaucoup de temoignages d'adultes dans la meme situation d'emprise parentale où on est menés d'un pied sur l'autre en permanence..

J'ai decouvert cette facette de ma mere il y a peu et je n'arrive pas à realiser que si, ma mere est ainsi. Je n'arrive pas à en faire le deuil.

J'ai un pere classé toxique depuis que j'ai 10 ans a peu pres, il buvait trop et etait meprisant, plein de sarcasmes. Mais depuis 2 ans environs, il ne dit plus grd chose et ma mere a pris le relais!

J'ai un frere de 37 ans qui vit avec sa femme depuis 12 ans mais il a aussi eu des soucis d'alcool et de couple. Il y a 3 ans, ma belle-soeur a decidé de couper les ponts avec nous car nous ne szcions pas les aider. Mon frere a suivit le mouvement et ils ont rapidement eu un enfant que je n'ai pas eu le droit de voir puis un second que je ne connais pas non plus.

Ma mere est parfaitement au courant mais ne fera rien pour arranger la situation. Elle est partiale tout en m'envoyant des photos des enfants de mon frere. Je ne repond a aucun de ses messages, mais en 3 semaines j'ai eu 3 messages. Un avec une photo du grand, un qui dit qu'ils sont tous ensemble en famille et un avec la photo des deux enfants. Ces photos sont floues ou ratées, elle l'avoue elle meme mais les envoie qd meme alors que je lui ai dis 10 fois que je n'en voulais pas vu que je n ai pas le droit de les voir et que les parents de ces enfants ne m'en envoient jamais ni de news...

Ma tante a disparu de ma circulation qd mon frere a coupé les ponts, il lui a dit que je les jugeais et elle lui a conseillé de prendre ses distances...petit a petit, ils ont fait le vide autour de moi et j'avais beau dire ma verité le mal etait fait.

Mon frere et moi etions proches, depuis 12 ans qu'il est avec sa femme j'avais appris a la connaitre et on se voyait regulierement entre Paris et la Bretagne, aux vacances essentiellement. Ils savaient me trouver qd ca n'allait pas et nous passions aussi de bons moments malgré nos differences. Mais mon frere m'a laché le lendemain de la crise avec sa femme, qu'elle ne m'avait jamais aimée...ah....mais p***in c'est quoi ce b****l, qui sont ces gens??

Depuis, pas un mot de la belle soeur ni de mon frere sauf pour appuyer sur le fait qu'il protege sa famille. Et c'est ma mere qui les voyant sans nous, m'envoit des photos soit des gamins soit de leurs moments familiaux en disant que j'ai un probleme. En gros c'est de ta faute, reviens t'excuser ou vois nous seuls sans ton frere. 

Donc je suis dans une impasse. Une belle impasse.

J'ai fais 1 an de psy jusqu'en juin, mais j'ai l'impression que c'est sans fin, ca revient par vagues toujours au meme point.

​​​​​

Messages postés
4
Date d'inscription
samedi 25 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 novembre 2019

Bonjour, desolée d'avoir choqué les robots lol

bon, y a pas grand monde qui poste soit des axes de reflexion soit des temoignages.

Dommage, je pense que je venais chercher de quoi allumer ma petite lanterne.

Messages postés
17220
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2020
486 >
Messages postés
4
Date d'inscription
samedi 25 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 novembre 2019

Bonjour,

Le meilleur moyen serait d'évoluer avec un psy (peut-être un autre professionnel de santé), histoire d'être mieux guidée et avancer pour sortir de ce tunnel. 

En étant partie prenante dans ce travail personnel, avec le psy pour guide sur ton chemin, tu réussiras à te reconstruire et vivre plus sereinement.

 

Entoure-toi de personnes qui t'aiment et que tu aimes. 

Tu ne pourras pas changer les autres, il n'y a que nous-mêmes qui pouvons changer.

 

La lumière est bien là, il te faut simplement trouver comment l'allumer.

 

Messages postés
4
Date d'inscription
samedi 25 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 novembre 2019

Merci Imagine7 d'etre la ???? ne pas etre seule c'est deja bcp...j'ai bien quelques amies au courant mais comme ca traine sur la longueur, elles ne savent plus trop quoi me dire et puis elles ont leur vie je ne vais pas pourrir leur moral chaque fois ???? Mon chéri m'ecoute et ne comprend pas pourquoi je tergiverse. Pour lui, ils sont dingues et me font du mal donc y a pas 10 questions à se poser. Mais ils ne les pratique que depuis 5 ans dont 2 où on ne les as pratiquement pas vus, il n'a pas les 35 ans derriere et toute la vie qu'on a partagé, il y avait de bons moments. C'est depuis 3-4 ans que tout prend une ampleur ingérable.

Quand tu dis voir un autre professionnel de santé, tu veux dire un autre psy ou un autre type de professionnel? J'ai demenagé il y a peu donc tout serait neuf. Pour tout dire j'ai vu en premier une energeticienne il y a 2 ans, elle m'a vidé de gros sacs de pleurs et de colere, m'a bcp parlé de ma mère, pour elle c'etait elle le probleme alors que je lui parlais de mon pere. Ensuite je perdais pied, que mon frere protege ses fils de moi me faisait vraiment mal et j'etais tres en colere contre sa femme, trahie..je suis allėe voir un sophrologue plusieurs fois. Il a tenté de me faire voir les choses sous un autre angle, d'adoucir mes coleres, me faisant voir que j'aimais ma mere et mon pere, que je devais aller à eux malgré tout...en parallele j'ai finis par craquer completement, impossible de travailler ni de me concentrer sans pleurer, direction le medecin, anxyolitiques et conseil d'aller voir un psy. Donc je suis allee voir un psy. Elle a fait du rangement en premier lieu pour me faire visualiser par des dessins et shemas ce qu'etait ma famille et quelle etait ma position. Je la portais litterallement et tous etaient cote a cote sans veritable lien. Ensuite ct un rdv chaque mois pour un soutien plus qu'une analyse. A la fin, j'ai eu l'impression que mes hesitations la saoulait alors j'ai arreté pensant aller mieux de toute façon.

Mais 3 mois apres j'ai bien vu que ca revenait, alimenté par les messages et comportements bizarres de ma famille. Apres 1 an sans aucun contact, mon frere m'a proposé un dejeuner pour faire la bise a ses gamins. Sauf qu'on est a 3h de route aller et il le sait bien que c'est trop loin juste pour dejeuner, j'ai donc decliné et il aura le bon role, celui qui propose et moi le mauvais. Je ne sais pas si je suis prete a dejeuner face a eux deux de toute façon..j'ai tjrs bcp de colere et ca me sugmerge.

Bref...il n' y a pas de psys ou affiliés ici?

 

 

Messages postés
17220
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 avril 2020
486 >
Messages postés
4
Date d'inscription
samedi 25 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 novembre 2019

Je voulais dire un autre psychiatre. Cela tombe bien puisque tu as déménagé.

 

Il est naturel de ressentir de la colère. C'est une émotion bien connue.

Nous pleurons sur nous-même, nous rions de nous et nous sommes en colère contre nous-même...Tout cela parce qu'un élément fait echo en nous.

 

Chacun procède à sa façon.

Par exemple, préparer sa prochaine séance chez un(e) psychiatre consiste à parler d'une émotion par séance, en argumentant les faits et comportements relatifs à cette émotion.

Prendre l'engagement de régler les choses une à une, pour ne plus avoir à les "ruminer". Et peu à peu, le parcours s'éclaircit.

Le(la) médecin-psychiatre apporte un soutien, mais doit veiller à l'avancée de la thérapie psychologique de son patient.

Cela ne peut progresser que si le patient est entièrement partie prenante dans le processus de SA guérison. 

Les autres professionnels dans ce domaine sont complémentaires, et ne sont pas médecins.

 

Les proches et les ami(e)s sont trop impliqués, ils ne pourront pas rester neutre et sans jugement.

Les perdre pour des raisons d'épuisement, est inconcevable.

Vaut mieux demander conseil et faire un travail sur soi, en présence d'un psychiatre avec qui tu t'entendras bien.

 

Il y a le forum Santé-médecine où tu pourras demander conseil. Ce lien est direct pour toi:

https://sante-medecine.journaldesfemmes.fr/forum/psychologie-20

 

Bonne suite...

 

 

Messages postés
91
Date d'inscription
jeudi 19 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
7 janvier 2020
49

Vous avez 40 ans, les relations avec votre famille vous blessent de manière ancienne. Peut-être seait-il plus sage de vous recentrer sur votre propre couple, votre propre famille, et faire le deuil de relations toxiques. Parfois dans une famille, les gens s'aiment, mais mal. 

Bonjour,

non pas de facon ancienne mais aussi recente..jusqu'ici je tentais la communication positive, dire les choses et les ecouter mais quelque chose a été décidé de leur coté.

Cela fait 1 an que je tente de me recentrer sur mon couple, avec des hauts et des bas car la famille n'est jamais tres loin entre nous, l'un ou l'autre va tjrs la mentionner ou dire c'est comme quand ils ont dit ou fait cela. Le dernier exemple date d' il y a 15 jours donc c tres present. mon homme dit que je suis tres differente d'eux, beaucoup plus humaine et empathique, deux choses qui leur manque bcp..et des fois j'en ai marre d'etre ainsi.

Faire le deuil c'est bien sur un clavier mais il s'agit de toute ma famille en meme temps, c'est procurateur d'enormement de chagrin car ce n'est pas vraiment mon choix.

Bref...j'ai pris rdv chez une psy, on verra bien..merci à vous.