Signaler

Peut on se remettre de décés famlliaux ? [Résolu/Fermé]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 19 août 2016 à 19:05 par Marie
J'aimerai connaitre des avis sur d'autres experiences concernant la perte de personnes trés cher, pouvont nous un jour retrouver cette joie.. avant
Afficher la suite 
Utile
+1
plus moins
Bonsoir, Je pense qu'on ne se remets pas de a pere d'u être cher. On apprends à vivre avec ce manque. Mais petit à petit on réapprends à sourire, à rire, à passer de bons moments sans se sentir coupable de ne pas penser tout e temps à la personne partie. C'st dur, on passe par toutes sotes d'émotions mais au final on en a besoin pour avancer. Et surtout ça ne veut pas dire qu'on ne pense plus à la personne, on apprends à vivre avec ce manque. Bon courage. Vanessa.
Utile
+1
plus moins
merci pour cette réponse, depuis seulement qql années, 4 et 5 ans la perte de mon frere et de ma mere me semble aussi douloureux aujourd'hui qu'hier
Utile
+3
plus moins
Bonjour, Cette grande roue que l'on appelle la vie ne s'arrête jamais et elle emporte certains de nos êtres chers, tout en continuant de tourner pour ceux qui restent. Nous les aurons toujours dans nos coeurs et nous devons continuer à vivre malgré leur absence. De là haut, ils nous regardent et ils ne voudraient pas nous voir triste, déprimé, à cause d'eux, alors vivons avec ceux et pour ceux qui nous entourent dans la joie, la bonne humeur et le sourire. C'est tellement mieux, le contraire n'a jamais fait revenir personne.. Bon courage. Amitiés.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Utile
+0
plus moins
bonjour je suis complétement d'accord avec Nicole . Malheureusement c'est le lot de tous à plus ou moins brève échéance . Mon mari vient de perdre son fils de 27 ans ... automatiquement des anciennes blessures se rouvrent et à force de rajouter ce deuil aux autres on finit par déprimer et d'avoir peur d en perdre encore d'autres.... Mais il faut se secouer et justement profiter de tous les moments qu'on peut partager avec ceux que nous aimons On n'oublie pas ceux qui nous ont quittés , on les aime toujours et ils nous habitent, nous protègent et nous soutiennent ... mais ils ne peuvent rien contre ce qu'on appelle le destin ... c'est ça la vie .. on n est pas tout à fait égaux à ce niveau là malheureusement . Ceci dit l'arrachement que laisse le deuil d'une personne qui nous est chère laisse des traces indélébiles que nous emporterons quand ce sera notre tour . Il faut à tous prix se secouer et reprendre la route car on a pas le choix ... la qualité de vie de nos proches en dépend . bonne fètes de fin d'année quand même ... pour nous ce sera dur ... mais il y a les petits enfants ...
Utile
+1
plus moins
j aperdu ma soeur il y a 8 ans tous les matins quand je me léve ma pensée est pour elle, je pense a elle chaque jour l année dernière j ai perdu mon papa , ils sont dans mon coeur, pour toujours mais on a pas le choix il faut aller de l avant, pour tous ceux qui sont avec nous et que l on aime, quand ma soeur est décédée elle avait trois enfants il a bien fallu etre fort pour les soutenir eux qui en avaient temps besoin ou j ai trouvé cette force la mystére je ne sais pas , et l année dernière au décés de mon papa et bien il y avait encore notre maman il fallai la soutenir et ne pas s écrouler je pense qu ils sont toujours prés de nous je crois que c est ce qui m a aidée a tenir bon courage
Utile
+0
plus moins
on doit apprendre a vivre sans eux et leur perte est difficille a supporter on apprend a vivre avec leur absence car on pense toujours a eux et avec le temps ce sont souvent les meilleur moment qui nous reviennent. j' ai perdu mon frére ma maman et mon papa ceci dit ils faut parfois les laisser partir s' ils sont en grandes souffrances c' est ce que je vis en ce moment, malgré que chaque fois que le téléphone sonne j' ai mon coeur qui s' arrete de battre. quand on aime c' est pour toujours dans la vie mais aussi aprés et j' aime penser qu'il ns vois de là ou ils sont.
Utile
+1
plus moins
bonjour ,je me permet de repondre a cette question .Vivre avec ce manque je dirais plutot survivre des questions ,des evenements,des fetes,nous font penser que 1personne cher a nos coeurs ,nous manquent dans ces moments là. J ai perdu 1 soeur ma maman et mon mari tous 3 de maladie .Je pense souvent a eux et ne peut fermer les yeux en m endormant sans leur parler cela m a bcp aidé jusqu à present .
mariejo- 1 juin 2012 à 18:11
exact en deux annees troi deces le dernier en date mon epouse
il y a quatres mois je subis la vie on la dit belle je vie un veritable calvaire
je m enfonce et je l accepte si cela n est pas la poisse
Utile
+1
plus moins
OUI, mais il faut du temps. Le temps s'arrête sur l'être que l'on a aimé ! Plus tard, vous devez continuer à vivre et à aimer, c'est la VIE. Votre coeur est énorme, il y a encore de la place pour d'autres personnes.
dome- 15 juin 2012 à 00:43
faux on ne peut aimer deux fois aussi fort ,meme avec tout le temps du monde
Utile
+1
plus moins
c'est un sujet délicat mais je pense que la première chose est que si vous etes croyante,cela vous aide,je pense que dieu seul peut vous aider à retrouver le gout de la vie,après je pense que le chagrin n'est pas le meme selon l'etre qu'on a perdu,un pere dont on a été proche ou pas,un mari aimant,ou un bourreau, et malheuresement,le plus dur à mes yeux,la perte d'un enfant.Courage à tous ceux qui vivent le deuil,une pensée particulière à la famille du petit ilyès,paix à son ame...
Marie- 19 août 2016 à 19:05
On ouble souvent les freres et soeurs. Interessant votre poste !!! Pourtant la douleur et le chagrin sont bien presents et profonds
Répondre
Utile
+2
plus moins
bonsoir, on peut s en remettre dans le temps, mais le manque est toujours présent. une partie de soi est arrachée. 8 ANS apres la douleur est encore et toujours la COURAGE
Utile
+2
plus moins
mon papa et décédé il ya 4 ans et je ne m en remmet pas encore
Utile
+3
plus moins
Bonsoir, Je pense qu'on ne se remet jamais de la perte d'un être cher, mais on appren tout simplement à vivre avec ce manque. Au fil du temps on réapprend à sourire, à rire,à passer de bon smoment sans se sentir coupable de a pa penser tout le temps à la personne partie. Je vais vous dire moi cela fait 4 ans que g perdu mon papa (45ans, suicide) et g toujours une pensé pour lui dans le bonheur comme dans les momnents dur. Je me di kil n'aurait jamais voulu me voir arrêter de vivre dans la joie pour lui, mes pensé sont toujours présentent pour lui. cordialement, courage
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Utile
+2
plus moins
j'ai perdu ma maman d'un cancer il y a 16 ans.j'avais 17 ans et maintenant je suis sur le point de me marier et j'ai aussi 2 enfants.mais crois le ou non j'ai toujours aussi mal de penser a elle mais je me dis que la ou elle est elle me regarde et est tres fiere de voir ce que je suis devenue.je ne connais pas ton histoire mais sache qu'on arrive pas a oublier on s'habitue juste a l'absence.et qu'il faut vivre avec le present et le futur et non avec le passe.le passe sert a te rendre plus forte.c'est dur mais moi je pense qu'avec beaucoup de volonte on arrive a surmonter un deces familial.courage
anonyme- 13 janv. 2013 à 10:12
j'ai perdu ma grand mère selle qui ma élevé javait 18 ans .et la dernière fois que je les vu javai 8ans et personnellement je n'arrive pas , mes je crois en dieu et c'est la seul raison qui fait qui fait que je suis encore envie .alors n'essaie pas d'oublier mes vie parce que la vie et plus courte que l'ont peut s'imagine .alors vie .
Utile
+1
plus moins
le pire décès c'est celui d'un enfant- une mère ne s'en remet jamais- et c'est normal- puis il y a les parents, le conjoint---
Utile
+1
plus moins
bjr non malheuresement jai perdu ma mere a 16ans et je suis toujour pzeiner aussi je narive pas et pourtant il faut la vie continue mais c dur de vivre sans sa mere bonne journee a bientot
Utile
+2
plus moins
bonsoir, j'ai perdu plusieurs membres de ma famille. encore, à l'heure actuelle, j'ai encore du mal à faire le deuil. des fois, j'ai envie qu'ils soient là pour parler avec eux. mais ce n'est malheureusement pas possible. alors, je me rends sur leurs tombes et je leur parle comme si ils étainet là. le deuil est très long à faire. bon courage
Utile
+0
plus moins
pas vraiment, c'est une blessure béante, qu'on a du mal a refermer, on vit avec,si on a tout de meme des proches, cela permet de mettre un peu de baume. Mais nos racines ne disparaissent pas, on continue avec, ils sont en nous, il faut faire avec ce qui le plus difficile, quelques soit l'année,le mois, où vous l'écrivez nous sommes des milliers à avoir vécu ou qui vivront ces moments douloureux. il faut énormément de santé, pour franchir ces étapes! mes cordiales amitiés
Utile
+0
plus moins
Je viens de perdre mon cousin ,31 ans. Père d un petit garçon de 4 mois.
On a grandit ensemble.
C est tout frais mais besoin de l écrire.
Vos témoignages sont très touchant et j ai besoin d entendre des choses comme vous les dites.
C est pour l instant inacceptable et inconcevable. Parfois,dans la journée ,quand j y pense ,j ai l impression qu on vient de me l annoncer. Et je suis prêt à tomber.
C est très dur,trop dur. Je veux et essaye d être fort pour sa compagne et son petit bébé adorable.
C était une personne ambitieuse et tellement gentille.
J ai beaucoup de colère contre la vie. Tellement de chose à faire ensemble encore.
Utile
+2
plus moins
je viens de perdre ce que j avais de plus cher au monde mon epouse
il y a 4 mois je suis desormais tout seul avec mon chien il faut arreter de dire
qu il nous vioes de la haut tout comme ce pretendu dieu qui sert uniquement
a se raccrocher a quelque chose c est tout la seule realitee c est qu elle me
manque j ai une haine envers la vie et ca c est du concret j ai tellement perdu
d etre cheres en tres peu de temps elle n avait que 56 ans j avais des projets pour nous trois je suis fou de rage de haine et de colere et je souffre comme
c est pas possible
martine- 11 sept. 2012 à 10:18
moi aussi j ai perdu mon compagnon sur la route des vacances il ne sait pas sentie bien on s est arreter et la l horreur pompier samu il est parti en 2 hde temps rupture d anevrisme aortique abdominale on partait rejoindre ma fille et mes petites filles au camping je ne comprend pas que l on nous enleve des personnes si jeune il avait 56 ans et pas malade pas de symphtome rien c est tres brutal on a du mal a s en remettre c etait le 1 er aout 2012 et j ai encore l impreission qu il va revenir on etait ensemble depuis 31 ans moi aussi je ressent beaucoup de colere et je souffre terriblement bon courage a tous
dome- 17 déc. 2012 à 21:58
je vous comprend cela fais si peut de temps je n ose imaginer votre souffrance moi cela fera 11 mois le 20 j ai l impression qu on m arrache les entrailles a chaque fois je vous souhaite beaucoup de courage
Utile
+0
plus moins
J'ai perdu ma femme il y a 5 mois, elle avait 32ans. J'essaie autant que possible de m'en sortir, j'avais commencer à me plonger dans le travaille en pensant que ça m'aiderait. Malheureusement l'ambiance c'étant détériorée, ça ne fait que m'enfoncer d'avantage.
Aujourd'hui je vais essayer de me tourner vers un Psy, j'espere que ça aiderait, non pas à oublier, mais à sortir de cette spirale négative.
dome- 15 juin 2012 à 00:50
je suis en depression depuis 5 mois maintenant le psy aide je te le conseille mais cela reste un combat de tout les jours la douleur reste encret en toi c est inevitable bon courage
FRANCE- 22 déc. 2015 à 21:41
Moi j’avais 6 ans lorsque j’ai perdu mon frère de 8ans il y a maintenant plus de 30 ans
Mais cette blessure est toujours présente au moment des fêtes de noël
Ne le premier janvier
Toujours difficile de ne pas y penser
Toujours cette même question
Pourquoi lui

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !