Faire le deuil de sa maman

lisa - Modifié par Laura_redacJDF le 7/09/2016 à 14:54
 lisa - 4 sept. 2016 à 10:38
Bonjour,

Lire tous ces témoignages me font me sentir moins seule face à ma douleur. J'ai 44 ans et je viens de perdre ma maman âgée de 68 ans, il y a un mois. Suite à des écrits retrouvés qui relatent son état d'esprit des derniers mois, il s'avère qu'elle se sentait mal dans sa tête et cela m'attriste de n'avoir pas pu l'aider malgré certains appels à l'aide qu'elle a lancé mais que je n'ai pas pris au sérieux, l'ayant toujours connue plus ou moins dépressive (depuis 9 ans, mon père et elle étaient partis vivre dans le sud à 1 000 km de moi et de mes deux enfants). Je les croyais heureux mais seul mon père voulait vivre là-bas, ma mère a fait semblant d'être heureuse en ne nous voyant qu'une ou deux fois par an et en maintenant un contact téléphonique journalier mais loin s'en faut. Elle s'est retrouvée face à une forte dépression et ne parvenait plus à sourire que grâce aux verres qui lui redonnaient un peu de réconfort et personne n'a rien vu jusqu'au dernier moment. Depuis, je souffre énormément, j'ai l'impression que l'on m'enfonce un poignard dans le ventre, mon cœur bat très vite et mon moral est au plus bas. J'ai des envies d'en finir, j'ai l'impression que la douleur ne s'arrêtera jamais...

Merci de votre aide.

4 réponses

lekabilien Messages postés 16182 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 21 février 2020 774
2 sept. 2016 à 17:49
Bonjour lisa
Tu n'as pas a culpabiliser, a te sentir responsable, tu vies ta vie et cette vie a fait que tu soit loin de tes parents. Même si tu vivais pas très loin, ta maman étant dépressive tu n'y peux rien si elle n'est pas suivie, et si elle l'était, que veux-tu faire de plus.
Il faut être courageuse, penser au pire pour toi même ne la ramènera pas, tu as une famille des enfants sans doute, après ta maman c'est toi et tu veux que les enfants suivent dans ta logique ?
Il faut vivre et se souvenir, les images restent, c'est ainsi que va la vie.
Ton père a besoin de soutien tout comme toi et d'autres membres de la famille, c'est dans des moments comme cela qu'il faut se soutenir.
Toutes mes condoléances.
4
Merci pour cette reponse. Je sais en mon fort intérieure que ce que vous dites est vrai. Mais la douleur est si forte depuis son décès. Ellle n a pas diminuée et malgré les paroles de mon entourage j ai l impression de sombrer un peu plus chaque jour
0