Il ne veut pas dormir : Maman en détresse

Isa - 12 juin 2016 à 22:05 - Dernière réponse : Laura_redacJDF 80 Messages postés lundi 2 mars 2015Date d'inscription 22 mars 2017 Dernière intervention
- 21 juin 2016 à 17:03
Bonjour,

Je cherche un peu d'aide dans ma détresse... Je suis une maman de 30 ans et j'ai un petit garçon de 5 ans qui parfois est très, très dur. Ce soir, au moment du coucher, je ne sais pas pourquoi, il avait décidé de ne pas dormir. Pourquoi, ça, il ne l'explique pas. Je suis allée le voir plusieurs fois, calmement, en discutant un peu, en l'avertissent au bout de la 5ème fois que j'allais finir par me fâcher, etc. Bref, peine perdue, il recommence... Je l'ai sorti du lit, puni au coin, et remis au lit à sa demande en disant qu'il voulait dormir pour, au final, recommencer son cinéma.
J'ai fini par lui dire que maintenant, j'en avais marre et qu'il faisait ce qu'il voulait maintenant. Il a re-recommencé et j'ai pété un plomb. Je me suis mise dans une colère noire et lui ai mis une fessée de toutes mes forces, seulement, j'ai mis la fessée vers le sternum et il a commencé à ne plus bien respirer, j'ai eu très peur ! Aidez-moi s'il vous plaît, je ne sais plus quoi faire, je ne veux pas traumatiser mon fils...

Merci.
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

0
Merci
Bonjour,

Vous pouvez peut-être mettre en place avec votre fils un rituel avant le coucher comme une histoire, un câlin, lui mettre de la musique douce ... et lui préciser quand c'est bientôt la fin du livre ou la dernière musique, ... pour l'aider à se repérer dans le temps et qu'il ne soit pas pris au dépourvu quand le rituel est fini.

L'avantage du rituel, c'est qu'il aide votre enfant à repérer le moment du coucher. Un rituel de 15-20 minutes laisse le temps à l'enfant de s'apaiser et de faire une activité calme avant de dormir.

Précisez les règles dès le début des rituels, et appliquez-les pour que votre enfant n'essaie pas de trouver des prétextes après le rituel pour ne pas dormir.


S'il a peur avant de dormir,: du noir, des monstres, ...vous pouvez acheter des livres en rapport avec ses peurs pour le rassurer, proposez-lui de dormir avec un objet qu'il aime pour se sentir rassuré (peluche, ...), utilisez son imagination pour pouvoir faire face à ses peurs (objet magique, ...), une veilleuse.
Laissez-le exprimer ses peurs et dites-lui que vous avez confiance en lui pour qu'il surmonte ses peurs.

Quand vous êtes excédée face aux comportements de votre enfant, un conseil laissez-le seul dans la chambre et aller vous calmer dans une autre pièce. La pression va retomber et vous serez plus à même de discuter calmement avec lui ou de le laisser seul dans sa chambre pour qu'il finisse par s'endormir.

Vous ne traumatisez pas votre enfant, même si vous le reconnaissez ce n'est probablement pas la meilleure solution de lui donner une fessée.

Tous les parents font des erreurs, ça ne sera ni la première, ni la dernière, le métier de parent s'apprend tout au long de la vie.
Commenter la réponse de lola760
bbsatina 24 Messages postés mardi 24 mai 2016Date d'inscription 30 juin 2017 Dernière intervention - 13 juin 2016 à 00:02
0
Merci
salut
je vous propose de de trouver une autre approche prochainement.....
par exemple identifier un truc qui lui plait et en faire une tradition pratique tous les fois que vous l'accompagner au lit
merci
Commenter la réponse de bbsatina
Mangalou2000 26 Messages postés dimanche 27 janvier 2013Date d'inscription 14 juin 2016 Dernière intervention - 14 juin 2016 à 23:14
0
Merci
Bonsoir

Je n'aurai pas vraiment de remède miracle et je compatis d'autant plus que jai les meme soucis avec mon 2e de 3 ans 1/2.. il m'arrive aussi régulièrement de péter les plombs surtout que je suis seule le soir pour gérer tout ça.. Comme vous jai essayer les menaces, les punitions etc. J'ai vu une Ostéo qui a prescrit à mon fils 3 types de granules à donner tous les soirs et j'ai réussi à gagner presque 1/4h (ce qui est énorme quand on a qu'une envie cest de se poser un peu..) si cela vous intéresse je pourrai vous donner le nom pour que vous vous renseignez (pas ce soir elles sont dans sa chambre et il dort enfin
Commenter la réponse de Mangalou2000
Mangalou2000 26 Messages postés dimanche 27 janvier 2013Date d'inscription 14 juin 2016 Dernière intervention - 14 juin 2016 à 23:27
0
Merci
Bon j'avais toute une suite qui s'est effacée.. Bref pour faire +court pour mon petit je ne vais plus que jusqu'à 2 avant la punition sinon trop facile. Ce soir jy suis allée 1x jai avertis que je ne reviendrai pas (loupé) par contre la 2e fois j'ai prévenu qu'il était tard et qu'il pouvait crier ou pleurer je n'y retournerai pas. 1/4h apres grosse crise de larmes, 5mn, jai pas bougé, il s'est endormi.. Bon ca à mis du temps avant d'en arriver là mais le tout cest (dans mon cas) limiter les interventions le lui dire et expliquer et s'y tenir.. Bon courage et tiens bon, cest un peu comme une régression mais ça passe. Et il est en age de comprendre qu'après lui il y a un temps pr papa et maman..
Commenter la réponse de Mangalou2000
Laura_redacJDF 80 Messages postés lundi 2 mars 2015Date d'inscription 22 mars 2017 Dernière intervention - 21 juin 2016 à 17:03
0
Merci
Bonjour Isa,

Il arrive parfois que les enfants nous poussent à bout. Mais lorsqu'on est parent, c'est important de réussir à leur expliquer ce qui nous déplaît, nous fatigue, etc., sans avoir recours à la violence. Sachez que dans les moments difficiles, des personnes compétentes peuvent vous aider. En plus de son service AlloParentsBébé et de la Cabane Partagée, l'association Enfance et Partage propose des entretiens téléphoniques de soutien avec un psychologue de l'association. Elle saura également vous orienter vers un autre professionnel si besoin.
Par ailleurs, si votre enfant a tendance à toujours trouver des prétextes pour ne pas aller au lit, découvrez les conseils du psychologue Harry Ifergan qui propose d'instaurer un rituel au moment du coucher. D'autres professionnels de santé donnent également tous leurs conseils lorsqu'un enfant ne veut pas dormir. N'hésitez pas à y jeter un œil.

A bientôt,

Laura
Commenter la réponse de Laura_redacJDF