Mes filles ne veulent plus me parler, ni me confier le petit

Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 25 mars 2016
Dernière intervention
25 mars 2016
-
Bonjour,

Après avoir élevé seule mes deux filles qui ont un an d'écart, l'aînée est tombée enceinte en étant étudiante. La cadette était en internat à sa demande pour moins de trajet et plus de confort. L'aînée a passé sa grossesse chez nous bien qu'il n'y avait que deux chambres puisque ma fille envisageait au départ de s'installer avec le père du bébé (j'avais déménagé entre temps à cause de l'humidité). A l'arrivée du bébé, (j'ai soutenu ma fille à l'accouchement), nous vivions un conte de fée (3 femmes et un couffin), ce bébé était un vrai bonheur et le père se comportait en papa responsable ainsi que mamie paternelle... J'étais épuisée par l'asthme et après le déménagement, c'était pire. Aussi, l'inquiétude lors de la grossesse difficile de ma fille et le futur père agressif, autoritaire et volage voulait qu'elle arrête ses études.
Arrivée de bébé en congé de Pâques... Ma fille est repartie à ses cours après trois semaines et j'ai gardé le bébé 10 mois avant de trouver une gardienne pour 2 jours et demi par semaine. J'ai continué à le préparer et le conduire puis le chercher le soir. J'ai eu le zona, je n'arrivais plus à rien gérer et n'arrivais plus à dormir à cause des douleurs (et les pleurs du petit : dents, etc. En plus, ma fille était aussi fatiguée et l'espace manquait), le ménage, les factures et j'ai demandé de l'aide à ma fille qui n'a pas pu m'aider. J'ai beaucoup pleuré puis me suis révoltée car les week-ends, elles allaient se promener et refusaient même d'apporter de l'eau. J'ai supplié ma fille de chercher un logement pour que je puisse récupérer mes forces. Je m'occupais encore de conduire le petit chez la gardienne et le reprenais. Ma fille ne cherchait pas de solution et j'insistais car elle ne réagissait qu'en boudant et me laissait tout sur les bras. Malgré une aide du cpas, elle refusait de participer aux frais par les allocations familiales les 5 derniers mois. La cadette me consolait au début lorsqu'elle revenait en week-end puis sur la fin elle a pris parti pour sa sœur et elles ont quitté le domicile brusquement sans autre explication. La cadette m'a dit qu'elle aidait sa sœur à descendre les bagages de sa grande sœur et n'est plus revenue, ni même répondre au gsm. Elles avaient renoué avec leur demi-sœur qui ne me parlait plus et refusait que je vois ses enfants suite à ce que j'avais terminé de céder à ses chantages lorsqu'elle utilisait les enfants. Depuis un an, ma cadette a coupé tout contact et j'en souffre énormément et j'ai perdu toute confiance en moi. C'est comme si la lumière intérieure s'était éteinte, j'ai envoyé quelques sms pour lui dire qu'elle me manque trop et que je l'aime (sans exagérer pour ne pas harceler). Je sais à présent qu'elle se débrouille bien, qu'elle étudient toutes deux et je revois le petit de temps en temps avec sa maman (qui me parle à peine et joue sur son gsm lorsqu'elle vient c'est en attendant que le père arrive pour la garde alternée). Je ne sais plus quoi faire, ni ce qui est bien ou mal. Elles étaient ma raison d'être. La petite ne quitte pas mes pensées et j'imagine qu'elle a aussi des moments où je lui manque car nous étions très attachées toutes trois mais la petite l'était encore plus. Quels sont vos réflexions et conseils (même négatifs) qui puissent m'éclairer ?

Merci d'avoir lu ce long message.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
13383
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 décembre 2018
2
Merci
Bonjour mamitriste
Nos enfants on en profite quand il s sont petits, une fois grands, ils s'envolent vers d'autres cieux et font leur vie.
Quand ils le veulent ils viennent nous voir, mais on ne peut les forcer a faire ce qu'ils ne veulent pas faire.
Vous aviez besoin de repos, profitez en, pensez a vous, votre petite fille vous la voyez peu mais vous la voyez quand même. Votre fille ou vos filles vous les voyez peu mais c'est leurs choix et c'est ainsi, vous n'y pouvez rien.
Laissez les faire leur vie comme vous faites la votre, pensez seulement a vous et espérer une visite lorsqu'elle vient.
Bon courage.

Dire « Merci » 2

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 166 internautes ce mois-ci

lekabilien
Messages postés
13383
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 décembre 2018
> Valoubeuz -
Bonjour Valoubeuz
J'y adhère a 200/100.
Bonne journée.
> Valoubeuz -
Bonjour valoubeuze, Tout d'habord je vous souhaites mes meilleurs souhaits pour retrouver la santer( gardez toujours confiance) je ne sais si vs y trouverez de bonnes pistes comme j'en ais trouvé pour moi mais les vidéos du le site" regenere.org m'a apporté beaucoups.(mais c'est un autre sujet) Je lis bien que votre fils est loin de vous et que cette absence est parfois dure.Avez vous pensé à communiquer par skype ? c'est très facile et gratuit, vous pouvez même vous voir ...ou alors sur le smartphon avec WhatsApp Messenger c'est une application gratuite qui appartient à face book.je communique tout les jours avec se système pour envois de photos de tt sortes avec ma soeur et mes neveux, petits neveux qui vivent en Espagne. (je n'ai jamais eu de mauvaise factures)Pour revenir à votre réponse sur ma peine, MERCI pour vos conseil et encouragements qui m'aident bien et réchauffent le coeur( comme la précédente réponse)
Justement, je me suis adressée à un planing familial ou j'ai été reçue par une assistante sociale qui m'a donné rendez-vous avec une psychologue le 4 avril( je me sens déjà plus soutenue avec vous ici et les autres personnes qui partagent ici) et se rendez-vous qui arrive ! Aujourdhui je suis allée me promener à une chasse aux oeufs de pâques pour voir les enfants se réjouir et prendre l'air, cela m'a fait du bien et aussi je revoyais mes enfants petits, j'ai réalisé une fois de plus que j'avais été une "vrai" maman et que je peux en être fière ! comme vous j'ai la consciance tranquille même si je ne suis pas parfaite, j'ai fais de mon mieux.Je remarque aussi une sensation étrange qui me déplait et je vais en parler à
la psychologue.C'est que je regarde tendrement les petits, puis une réaction sans doute défancive ? une voix intérieur qui me dit pauvre parents si ils savaient se qui risque d'arriver( mais jamais je ne dirais cela car le bonheur présent est bien là !J Je viendrais donner des nouvelles et prendre des vôtres.Prenez bien soin de vous également.Bonne semaine.
> mamaitriste -
Vos histoires m attristent vraiment. J'ai toujours trouvé dommage qu'une fille n adresse plus la parole à sa mère surtout lorsqu'on sait qu'un jour on se retrouvera à sa place avec ses propres enfants. Je ne m imagine pas ne plus parler à ma mère. Elle est stricte et autoritaire et parfois dur dans ses propos à mon égard alors que sur 4 enfants je suis la seule à lui consacrer le maximum de mon temps. Mon père est décédé il y a 12ans et même de son vivant notre mère a bcp plus fait pour nous que lui et je lui en suis très reconnaissante. Je me plains d elle auprès de mes amies mais je l aime et je m inquiète pour elle. J'ai deux enfants et je peux vous dire que ça m à vraiment aidé à comprendre sa personne et même les traits de caractère qui me déplaisait chez elle. En fait je me rends compte par moment que je suis comme elle par exemple lorsque j ai peur de quelque chose ma peur se transforme en colère. On a qu'une mère et peut importe le ressentiment qu'on a envers elle surtout lorsqu elle s'est donnée corps et âme pour nous éduquer lui tourner le dos est vraiment la pire des choses. J espère vraiment que vos enfants reprendront leur chemin vers vous Mamitriste je le souhaite de tout mon coeur. Merci à Valoubeuz et le kabilien d avoir des attitudes aussi positives. C'est exactement ce qu'il faut pour pouvoir aller de l'avant. Écoutez leurs conseils et continuez à avancer. Elles reviendront croyez y.
Dieu vous protège tous.
> c6l -
Bonjour c6l, un tout grand merci pour se beau message, vous êtes une femme merveilleuse pour raisonner ainsi ! Je souhaite que votre bonté d'âme soit récompensée et que vos enfants seront comme vous...votre message est un baume chaleureux pour le coeur.Un grand merci à vous.Cet a m j'ai pris mon courage à 2 mains, j'ai tel à G pour demander à voir le petit en précisent que j'ai également envie de la voir( au risque qu'elle ne réponde pas à l'appel) Elle m'a répondu mais demande aucune nouvelle de cmt je vais ( suis déjà contante qu'elle répond..et gentiment) j'ai entendu le petit qui commance à bien parler et tout joyeux( déjà bien rassurent ! cela démontre un bon environnement.Elle me dit oui mais qd veux tu le voir , je lui dit à ta meilleur convenance, je dis dimanche pour diner ? elle me dit pas possible pcq son père vient le chercher plus tôt..je dis alors mardi à son retour, elle me dit non c'est trop tard 18h, je dis alors mercredi ? Non il est de mauvaise humeur lorsqu'il revient de chez son père ???? reste jeu, vend, sam quel jour te convient ? elle me dit je ne sais pas je te sms quand ça me conviendra.Nous verons bien ! Autre bonne nouvelle, j'ai une avocate désignée pour me représenter car la petite demande 125e de pansion et je dois présenter un cahier de charges et revenus...cela me stress à un point que j'ai passé toute la nuit pour établir se cahier et le jour venu du rdv j'étais coincée du dos.j'ai raté mon rdv avec l'avocate et il ne restait qu'un jour pour envoyer le c de charge...j'ai tel au bureau d'avocate en pleurent comme un gosse pour m'excuser mais elle n'était pas là, elle m'a retéléphonné avant d'aller diner et m'a réconfortée disent qu'elle comprend mon état et que je vienne dès ouverture l'après midi.Elle est merveilleuse et me dit à peux près les même paroles que vous.Elle est très jeune pourtant je me sens soutenue( alors que j'ai tjr soutenu tout le monde) cette petite demoiselle est une grande dame, même si on me dit qu'elle ne fait que son métier je sens qu'elle est vraiment humaine et justecar nous cherchons des arrangements les plus justeet humains possibles.j'ai mal partout avec se temps humide et se stress mais je me sens bien mieux moralement grâce à vous et cette gentille demoiselle, je me dis que ça va aller.Se que je crein c'est que ma cadette soit présente à l'audiance et qu'elle me tourne le dos, je ne sais pas si je vais résister d'aller l'embrasser et la serrer dans mes bras.j'essaye de ne pas y penser à l'avance...
Bonjour lekabilien,Merci d'avoir pris le temps pour mon message, cela fait du bien de réaliser qu'on est pas seul dans se monde et que les bouteilles lancées à la mer"e" arrivent à un port <3 Pour revenir à votre réponse, nous sommes bien du même avis, nous n'élevons pas nos enfants pour nous mais bien pour les rendres autonomes...j'ai souvant dit à certains parent pocessifs que les enfants ne nous appartiennent pas mais qu'ils nous sont confié ! J'ai eu tant de joies et de bonheur avec mes filles et mon petit fils ...j'en remercie la vie et leur souhaite autant de bonheur et surtout une séparation heureuse.Se qui me fait souffrir n'est pas le fait que ma fille est partie avec le petit et que je les vois très peux, mais bien qu'elle soit partie fachée et sans comprendre que j'étais à bout de force.Pour la cadette c'est plus douloureux, tout allait bien entre nous c'était même une ado super affectueuse et elle est partie en même temps sans explication et elle à complètement coupé les ponts.Elle me manque énormément oui mais se qui me fait le plus mal c'est que je suis persuadée que à certains moments elle souffre certainement aussi et je suis persuadée qu'elle a été manipulée par des mensonge...le temps fera son oeuvre et l'avenir nous dira ...de toute façons j'ai toujours voulu leur bonheur et je leurs envois de bonnes ondes à chaque fois que je regarde leurs photos même si c'est toujours avec les larmes aux yeux ! Un moment j'ai eu des angoisses parceque je n'arrivais plus à visualiser le sourire de la petite alors j'ai photocopié deux photos ou elle souriait comme très souvant et ça me fait du bien de les voir (j'ai fait de même pour les 2 et le petit) de cette façon je garde toujours l'image d'elles de bonne humeur.Un tout grand merci pour votre soutient.J'ai été agréablement surprise d'avoir si vite réponse.Pleu de bonheur à vous
Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
13383
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 décembre 2018
1
Merci
Bonjour mamitriste
Alors changez votre pseudo, au moins dans votre coeur.
Ce n'est pas de la méchanceté la majorité du temps mais il sont égoïstes et c'est normal je dirai, ils doivent vivre leur vie.
Ce sentiment il y a de forte chance qu'ils le ressentiront a leur tour un jour, alors laissons les tranquilles profiter de leurs enfants avant qu'ils leur échappent aussi.
C'est la vie qui est ainsi, parfois des malentendus se rajoutent et créent incomprehensions.
Oui, ont les fait grandir et ils s'envolent comme nous l'avons fait, nous avins fait ce que nous avons fait pourcles notre, eux feront ce qu'ils feront pour nous, il n'y a rien a exiger, juste esperer.
Ils sont heureux, en bonne santé, on ne demande rien en échange.
Bonne journée
Commenter la réponse de lekabilien