Mon fils de 4 ans et demi est un démon

Résolu
poupetteloulou Messages postés 2 Date d'inscription vendredi 26 février 2016 Statut Membre Dernière intervention 26 février 2016 - Modifié le 22 juil. 2019 à 10:45
 Mimi - 18 juil. 2019 à 04:01

Bonjour,

Je suis nouvelle sur le forum. Je suis maman de 2 enfants, mon fils a 4 ans 1/2 et ma fille, 6 mois.
Mon fils a toujours été un enfant désagréable et boudeur tout petit qu'il a été, à nous en faire pleurer parfois tellement il allait loin dans sa provocation et sa méchanceté (nous crier dessus, nous taper...). Les punitions ne lui faisaient rien, il était sage 5 min et après, le démon ressurgissait. Il a fini par se calmer un peu (j'appuie bien sur le "un peu") et ne nous tapait plus à force de persévérance. Ce ne sont pas les enfants qui font la loi ! Avec sa sœur, tout se passe bien par contre, il est très proche, bien et adorable avec elle !
Depuis lundi, la maîtresse n'était pas de bonne humeur. Pensant qu'elle avait des soucis, je n'en ai pas fait cas et ce matin, elle m'a prise à part pour me dire que mon fils était horrible, frappait les autres enfants, ne respectait pas les consignes, n'écoutait rien, provoquait tout le monde, boudait et criait "je vais le dire à ma mère !" dès qu'elle le réprimandait. Elle n'en peut plus et je la comprends car il est pareil à la maison. Quand je lui demande comment se passe ses journées, il me répond très bien. Jamais il ne me dit qu'il a été puni ou qu'il s'est fait grondé.
Je craque car je ne le supporte plus. Tous les jours, dès qu'il se lève, la provocation commence, et ce jusqu'à ce qu'il se couche. J'ai la paix quand il est à l'école (j'appréhende la sortie de l'école et une éventuelle convocation maintenant) et quand il est couché.
Si quelqu'un a vécu la même situation et que vous vous en êtes sorti, merci de m'aider avec des conseils car je suis à bout et je vais finir par baisser les bras.

Merci de m'avoir lue.
Bonne journée à toutes et à tous.

A voir également:

3 réponses

Flo-- Messages postés 4 Date d'inscription jeudi 3 mars 2016 Statut Membre Dernière intervention 3 mars 2016 3
3 mars 2016 à 10:39
Bonjour,

Je pense qu'il est important de voir que votre fils peut être adorable (avec sa soeur), qu'il en est capable, et que donc le "démon" n'est pas sa vraie personnalité, mais une très mauvaise habitude qu'il lui faut arrêter. Le problème est que cette habitude est très installée depuis plusieurs années, et que donc votre comportement et le sien auront du mal à se remettre "bien" facilement.
Pour se reconnecter avec lui, je vous dirais de trouver un domaine où votre fils est "bien" et de l'encourager à fond là-dedans, lui montrer que vous l'aimez quand même (peut-être en doute-t-il maintenant, à ce niveau de souffrance de votre part et de la sienne). Par exemple avec sa soeur? Et à ce moment là de lui faire un câlin, de lui dire des mots doux (ça vous fera du bien à tous!)
Vousp ouvez aussi prendre un temps où vous êtes exclusivement avec lui (un parent suffit) et où vous faites ce qu'il veut (jeu, ballade, lecture, -dans les limites du raisonnable!-, mais c'est lui qui décide, pas vous)

Plusieurs pistes :
- la médicale : votre fils a peut-être quelque chose qui le fait agir comme ça (syndrome comportemental, douleur régulière -la mienne de 2 ans me tape quand elle est trop fatiguée et en souffrance-)
- l'empathique: les enfants refletent souvent nos propres failles : avez-vous de gros problèmes (couple, physique, émotionnel, ...) que vous lui cachez mais qu'il ressent quand même et traduit mal?
- la discussion : lui parler. Lui dire que vous savez que ce n'est pas vraiment lui , qu'il peut faire autrement, que vous êtes pr^t à l'aider, ... lui demander ce que ça lui fait quand il est gentil, ou quand il est méchant, ce qu'il préfere, ce que vous vous préferez, pourquoi pas établir en premier lieu des temps où il est insupportable, mais aussi des temps où il est gentil, pour ensuite, progressivement faire de + en + de temps où il est gentil? ...
et peut-être parler à 3 avec la maîtresse : "elle dit que tu as fait ça, tu te souviens? tu trouves que c'est une bonne journée?"
- de l'aide extérieure : un psy pour lui, et/ou pour la famille Car s'il commence déjà à mentir sciemment, c'est souvent dans la relation avec les parents qu'il y a un souci (pense-t-il que vous ne l'aimez pas? c'est facile de faire l'amalgame entre "les parents me punissent = me trouvent mauvais = les parents ne m'aiment pas"). Il y a aussi des personnes spécialisées dans l'accompagnement à l'éducation, qui peuvent défaire des cristallisations de comportements "mauvais".
- des apports théoriques : lire des livres sur l'écoute empathique pour que votre fils se sente compris même si vous n'êtes pas d'accord avec lui ni ses actes, mais qu'il se sente reconnu et aimé quand même, même si vous répouvez ses agissements

J'espère avoir pu vous aider. Ca doit être sacrément dur, et je vous souhaite bon courage, car baisser les bras n'aménera rien de bon pour votre famille.

Flo
3
muriel-b48 Messages postés 36 Date d'inscription dimanche 2 octobre 2005 Statut Membre Dernière intervention 26 août 2016 13
3 mars 2016 à 11:21
A vous lire, il était comme ça dès la naissance.
J'en serais surprise.
Il semble que vous ayez tous les deux des difficultés à vous comprendre.
Les enfants préfèrent avoir de l'attention parental négative que d'être ignoré. Que faites vous de positif avec votre fils? Comme par exemple l'emmener faire du vélo ou nager à la piscine?
Lisez d'urgence le livre de Joël Janis Norton "Etre un parent plus calme, serein, heureux : Une méthode révolutionnaire pour des enfants enfin coopératifs !"
Ce livre peut vous aider à changer votre relation avec votre fils mais vous êtes le parent, c'est à vous de faire l'effort.
Ce n'est pas une question de fermeté, vous parlez comme quelqu'un qui n'aime pas son enfant. Imaginez vous ce que ça doit être pour lui de ne pas être aimé de ses parents.
Il y a des solutions. Bon courage.
1
Bonjour,

Si vous vous sentez à bout, pourquoi ne pas faire appel à un professionnel : un pédopsychiatre qui vous aidera et aidera votre garçon à mettre des mots/ des dessins sur sa violence, son mal être?
1