Besoin de conseils : ma fille est insolente

tigla60 1 Messages postés lundi 24 novembre 2014Date d'inscription 24 novembre 2014 Dernière intervention - 24 nov. 2014 à 15:00 - Dernière réponse :  gargantua
- 21 avril 2016 à 16:45
Bonjour!
Ma fille de 5 ans est odieuse avec moi: insolente, fait exprès de faire le contraire de ce que je lui dis, est toujours dans la provocation. Je la mets au coin ou dans sa chambre. Mais elle recommence. Auriez vous des solutions à me proposer? Merci!
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

Meilleure réponse
5
Merci
Bonsoir,

Avez-vous essayer d'en discuter avec elle ?
Y-a t-il eu des changements importants dans sa vie récemment?
A-t-elle des frères ou soeurs ? (peut essayer de se faire remarquer, vérifier que vous avez toujours de l'amour pour elle, etc...)

Je ne vous apporte pas des réponses car vous seule la connaissez. Mais je vous apporte des pistes de réflexion je ne pense pas qu'à 5 ans elle se rende compte qu'elle est odieuse comme vous le dites.

A chaque fois que vous la punissez, pensez vous à lui expliquer pourquoi elle est punie ? Si la punition n'est pas expliquée elle est perçue comme injuste et la punition perd son rôle éducatif.

Merci lola760 5

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 198 internautes ce mois-ci

Merci pour votre réponse. Ma fille a changé d'école récemment. C'est une fille unique. Quand je la mets au coin je lui explique pourquoi.
Commenter la réponse de lola760
aubonheurfamilial 15 Messages postés vendredi 19 septembre 2014Date d'inscription 24 mars 2015 Dernière intervention - Modifié par aubonheurfamilial le 26/11/2014 à 16:09
1
Merci
Bonjour Tigla 60,

Je prends connaissance de votre message. Je suggère l'idée que votre fille ait de la colère ou de la tristesse ou de la peur à décharger. Comme elle ne sait pas le faire autrement, elle la décharge sur vous à travers un comportement que vous jugez, à juste titre, inacceptable. Elle sait que sa maman l'aimera toujours, malgré ce comportement. C'est la raison pour laquelle c'est avec vous qu'elle se comporte ainsi.

Deux questions se posent alors :

La première : qu'Est-ce qui lui procure cette émotion (colère ou tristesse ou peur) ?
- A t'elle des problèmes à l'école (classe ? enseignant ? camarade ?)
- Peut-elle être jalouse d'un frère ou d'une soeur ?
- Passez-vous suffisamment de temps avec elle ? Et son papa ?
- A t'elle suffisamment confiance en elle et en ses capacités ? Est-elle valorisée par vous ? Son papa ? L'enseignant ?
- etc...

La seconde : Que pouvez-vous lui proposez comme alternative lui permettant d'exprimer ses émotions négatives de manière différente ?
- Avez-vous pensez à lui procurer un coussin de la colère (de la peur, de la tristesse) dans lequel elle pourrait taper, cogner, pleurer au gré des émotions qui la submerge ?
- Essayez peut-être la roue ou le dés des émotions (on en trouve à imprimer sur internet) à partir duquel elle pourra reconnaître, nommer et discuter de l'émotion du moment.
- Proposez lui une petite séance de méditation quand vous sentez que les mots doux vont fuser (et faites là avec elle), une musique douce et on essaye de sentir tour à tour le bout de ses orteils, le dessous de son pied, son talon, sa cheville, etc et on remonte jusqu'au sommet du crâne.
- Vous pouvez également lui proposer des activités pour la canaliser (coloriage, mandalas, perles) mais toujours en le faisant avec elle pour qu'elle vous perçoive autrement.
- Enfin, n'oubliez pas qu'elle est votre plus grande fan, donc agissez calmement, sans grossièreté, sans vous énerver, avec douceur, afin qu'elle ait envie d'agir comme vous.

Une chose est sûre, votre fille vous aime et est sûrement malheureuse de ne pas savoir réagir autrement.

Bonne continuation, tenez moi au courant si vous le souhaitez

Hélène PRATLONG BARET
coach familiale
www.au-bonheur-familial.com
Merci beaucoup pour votre aide. Je pense comme vous suggérez que ma fille manque de confiance en elle, elle a aussi des problèmes à l'école, sa maitresse m'a convoquée. J'essaie les solutions que vous m'avez proposées: le coussin de la colère, le dé des émotions. J'essaie de rester calme mais ce n'est pas toujours facile face à ses colères que j'ai beaucoup de mal à gérer. C'est une fille unique. elle a le même comportement avec son papa. J'essaie de la valoriser pour lui donner confiance en elle.
aubonheurfamilial 15 Messages postés vendredi 19 septembre 2014Date d'inscription 24 mars 2015 Dernière intervention - 4 déc. 2014 à 13:01
Bonjour,

Merci pour ces nouvelles,

Dans ces cas là, lorsque vous avez du mal à gérer, parlez lui de ce que vous ressentez. Dites lui "quand tu as tel comportement, je suis triste parce que j'ai besoin que tu restes (calme, sage, etc... à vous de trouver) et je te demande de (ranger tes jouets ou mettre la table ou te brosser les dents, etc.) de façon à ce que nous puissions (jouer ensemble ou manger ou dormir ou etc).
Votre fille voit que la situation vous indispose, mais elle ne se rend peut-être pas bien compte de la tristesse et de la colère que cela provoque chez vous

Pensez à des temps conviviaux de lâcher prise, en prenant toutes les dispositions nécessaires bien entendu. Vous la laissez faire de la peinture avec les mains sans intervenir, mais avec grande feuille et grande blouse, et vous en faites autant ; vous la conduisez au parc et courrez avec elle du genre la première arrivée au banc à gagner un bisou ; vous lui proposez un plateau télé en famille et pour le coup, on a le droit de manger avec les doigts et assis par terre ; etc). Ces temps de lâcher prise où ce qui est proscrit habituellement devient permis est un bon moyen de s'amuser ensemble et de ne pas toujours être dans l'opposition. Précisez la durée de ce temps (on peint avec les mains jusqu'au goûter, on se fait un plateau télé exceptionnellement ce soir parce que c'est le week-end).

Pensez à des moments câlins, chatouilles, bisous. C'est important que les enfants se relaxent dans les bras de leurs parents après une difficile journée d'opposition.

Dans tous les cas, persévérez avec les outils et le fait de garder votre calme, c'est très bien.
Enfin, pensez à des temps pour vous, pour vous ressourcer et être d'attaque ensuite pour affronter les moments plus délicats.

Bien à vous,
Commenter la réponse de aubonheurfamilial
Franciamerica - 27 nov. 2014 à 20:40
1
Merci
Et si le papa vous aidait ?
Elle rentre peut être dans la fameuse phase d'Oedipe et quelque part vous étes sa rivale !
Son papa m'aide, mais ça ne résoud pas le problème!
Bonjour, j'ai lu vos messages et je trouve que lorsque vous vous êtes rendu compte des premières colères vous n'avez pas été assez sévère ; un enfant se "dresse" et c'est au tout début. J'ai travaillé 37 ans et demi dans l'enseignement, et j'ai connu des enfants difficiles ; au début des premières bêtises les parents rient, c'est drôle, mais tous les enfants sont intelligents et ils se rendent très bien compte des limites à dépasser ou à ne pas dépasser. ils faut savoir faire les gros yeux, mais maintenant c'est un peu tard, il faudrait discuter avec un "psy" votre enfant va trop loin, et vous, vous êtes totalement dépassée, et votre mari aussi. Croyez bien une chose, ce n'est pas son enseignante qui va l'éduquer, elle ne peut pas faire que les parents n'ont pas su faire, (et ces personnes n'en ont pas le temps) surtout avec des classes de 25 élèves voir plus d'enfants.
Il ne faut plu prendre son cas à la légère, faites vous aider par des personnes spécialisées, car avant ou à l'adolescence votre enfant "vous tapera dessus". je vous souhaites bon courage
Commenter la réponse de Franciamerica