Comment me faire aimer de ma petite fille ?

Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 17 novembre 2013
Dernière intervention
17 novembre 2013
-

Bonjour,

J'ai besoin d'aide, je suis de plus en plus désappointée et peinée face à l'attitude d'une de mes petites filles qui refuse mes élans de tendresse, de me dire bonjour ne supporte pas que je la touche. Elle me repousse quand je veux la prendre dans mes bras..


Quand je la regarde elle détourne la tête ou me lance un regard noir, elle me dit "laisse moi tranquille" "t'es pas ma copine", ce à quoi je lui réponds "non je suis ta mamie"


Elle n'a que 3 ans et je n'ai pas l'impression que ma fille, sa mère, se rende compte que cela me peine. Beaucoup de personnes m'ont dit il faut l'apprivoiser, j'essaye mais ça ne marche pas : tout ce que je lui propose de faire avec elle, elle le rejette.


C'est une enfant issue de FIV autour de laquelle les parents ont batis un mur nous excluant mon mari et moi de sa vie. Bébé, c'étaient exclusivement ses parents qui la changeaient, lui donnaient à manger. Ce peut être une explication mais pas une excuse, ses parents la laissent tout faire et rigolent quand elle nous dit "sale bête" ou "sale bestiole" ils ne lui apprennent pas à dire bonjour, ni STP, (le respect des grands parents)


Depuis 15 jours, elle vit chez nous avec sa mère car ses parents se séparent, mais son attitude n'a pas changé, et elle n'est pas comme ça depuis la séparation de ses parents cela dure depuis bien plus longtemps c'est limite si elle ne me dit pas "c'est maison je fais ce que je veux"

Nous ne savons pas ce que nous avons raté mon mari et moi, lui est plus tenace, il essaye toujours d'aller vers elle, mais moi là je craque je baisse les bras je n'ai plus envie.. Mon autre petite fille née 3 semaines plus tard n'est pas du tout pareil avec nous et nous ressentons son amour envers nous...

Si quelqu'un a connu cela et a réussi à se sortir de ce mal d'amour de petite fille merci de me donner la solution car je sature...

Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour,

Mes petites soeurs étaient un peu comme ça avec ma grand-mère maternelle qu'on voyait moins que ma grand-mère paternelle. Elles étaient moins gentilles, refusaient les câlins... et leur comportement était tout à fait différent avec l'autre mamie !
Puis lorsqu'elles ont grandi, ça a changé... Elles ont compris des choses en grandissant !
Gardez espoir !

Merci Aude 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 162 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Aude
1
Merci
Vous devriez éviter d'en faire une histoire personnelle car il est probable que votre petite fille ne vous réserve pas ce comportement.
Bon courage à ceux qui l'auront en classe!

Vous ne pouvez pas à la fois ne pas réagir à la manière dont votre fille éduque son enfant et être surprise des conséquences dont vous faites les frais...

Soyez juste,calme et ferme en l'ignorant temporairement si nécessaire.
Les petits savent pertinemment avec qui ils peuvent se permettre quoi: profitez de ces quelques jours pour instaurer un minimum acceptable de principes à intérioriser.

Tous les couples séparés n'ont pas la chance d'avoir des grands-parents corvéables: faites-le savoir à votre fille qui doit être mise face à ses responsabilités.

Merci Aurore 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 162 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Aurore
0
Merci
bonjour,

Je pense que vous devriez en parler à votre fille.

Personnellement j'ai de la rancune envers ma mère mais je fais toujours attention à ce que mes enfants (3 an et 1 an) ne soit pas toucher par mes propres sentiments. Et qu'ils ne favorisent ou défavorisent pas un de leurs grand parents.
Malheureusement géographiquement nous nous trouvons loin de nos parents respectif mais j'ai toujours parlé de leurs grands parents a mes enfants et quand ils les voient ils ont super content.

Je pense que c'est le rôle de votre fille de reprendre un peu sa propre fille.
bon courage
Commenter la réponse de anonyme
Messages postés
42
Date d'inscription
jeudi 21 mars 2013
Dernière intervention
15 mai 2018
0
Merci
Bonjour,
Je dirais quand même qu'à 3 ans c'est jeune, et parfois les enfants peuvent être "mal lunés", avoir un caractère spécial, avoir du mal à se faire à des comportements "inhabituels" ou intrusifs par rapport à ce qu'ils connaissent par ailleurs... Ma plus jeune fille était un peu comme ça avec ma belle-mère jusqu'à peu (elle a 6 ans maintenant), et ce d'autant plus que ma bm le prenait mal et le lui reprochait... bref, l'idéal je pense serait probablement d'arriver à ne pas trop se formaliser, au moins au début, à condition que cela ne dure pas (au long de la visite si c'est sur plusieurs jours, ou au fil des années si les rencontres sont plus ponctuelles). Maintenant, chacun fait comme il peut avec son vécu, son ressenti, etc.
Et puis visiblement cela dure avec votre petite-fille... Bon, si ses parents en rient, c'est sûr qu'lle ne peut pas comprendre non plus!
Personnellement, j'estime qu'il y a des règles chez moi, même si je veux bien laisser passer certaines choses de temps en temps avec certaines personnes, je n'hésite pas à expliquer aux amis de mes filles ou aux enfants de nos amis que chez nous il y a des choses qu'on ne fait pas. Ex: mes canapés servent à s'asseoir, pas à sauter ni même se mettre debout ; ici on ne mange pas de bonbon en dessert le soir ; le mot magique quand on demande quelque chose, etc., même si je sais qu'il est probable que ces enfants le fassent chez eux, avec l'aval des parents ; à adapter à l'âge bien sûr, et expliquer avec bienveillance.
Accueillir votre fille et petite-fille c'est une chose, en revanche je pense important, pour vous tous, surtout si la situation devait durer, qu'elles restent conscientes que c'est chez vous, et je pense que vous pouvez "instaurer" un minimum de règles. Est-ce que vous en parlez avec votre fille?
Je ne suis pas sûre que ce soit un manque d'amour de la part de la petite ; et si vous ne sentez plus l'envie d'aller vers elle, je pense qu'il vaut mieux ne pas se forcer, l'"indifférence" pourrait finir par la faire réagir...? C'est facile à dire, pas toujours à faire, mais je suis convaincue que si vous êtes juste et bienveillante, mettre des limites à votre petite-fille peut lui apprendre le respect, plein de bonnes choses pour grandir et elle saura l'apprécier... mais pas immédiatement, cela peut prendre quelques temps. Evidemment, je perçois bien la difficulté à le faire sans empiéter sur le rôle de votre fille, et votre situation est compliquée. Cependant c'est ce que j'ai envie de vous dire, et cela me semble important pour vous de ne pas tout prendre sur vous, vous avez besoin d'être en forme et de prendre soin de vous pour pouvoir bien vous occuper d'elles. Bon courage.
Commenter la réponse de smiss
0
Merci

Je comprends tout à fait votre problème ayant à peu près le même et je n'ai pas trouvé la solution. ma petite fille de 8 ans m est pas gentille, j aimerais l embrasser la câliner. je crois que ça vient des parents  . je n était pas pour leur relation  ma fille n était pas majeure quand elle a connu cet homme de 23 ans de plus. puis le temps est passé et ils ont eu deux enfants. j ai appris à mieux le connaître. mais je pense que des paroles ont du être entendues par la petite. le papa est décédé récemment. ma fille ne me laisse pas  les enfants et ils ont du dormir chez moi très rarement. maintenant qu il est mort la petite est encore plus désagréable. et tout le monde le remarque. on avait déjà eu une scène avant le décès  ou elle m avait effrontément répondu et j ai mis une petite  gifle partie automatiquement   le papa n avait rien dit juste que ma fille aurait des problèmes avec elle et ma fille était outrée. et tous le monde lui a dit pareil. je dois dire que je me retiens depuis alors qu'elle est vraiment odieuse. Elle a un visage sans expression et dit je veux pas te parler. Je réponds bon je m en vais et réponses je m en fiche  ,bien va t en....tu es pas ma mère... Je répond je suis ta mamie  . elle me rejette..

 c'est triste  elle est suivi par un pedopsychologue mais je pense que ma fille ne se rend pas compte. et étant dans le malheur du décès du compagnon elle couve ses enfants. le dernier semble prendre le pas. je ne sais pas quoi faire. 

Commenter la réponse de Rosy