Ma fille de 7 ans me dit qu'elle ne m'aime pas...

1968-Pascal
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 18 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juin 2015
- 18 juin 2015 à 16:15
 Lixelle - 25 juin 2015 à 13:48
Bonjour à toutes et à tous,

Je me présente : je suis le papa d'une petite puce de 7 ans et suis séparé de la maman de ma fille depuis 4 ans (2011). Ma fille a sa résidence principale chez elle et j'ai un DVH de 1 WE sur 2 et 1 mercredi sur 2.
J'ai refait ma vie rapidement après notre séparation, mais je ne vis pas encore avec ma compagne.

J'aurais besoin de savoir si d'autres parents ont vécu quelque chose de similaire à ce que je vis actuellement et de savoir comment ils ont fait pour gérer cette crise (que j'espère passagère...).

Je dois préciser que les rapports avec mon ex compagne sont... indescriptibles. Mon ex ne me parle pas (même pas pour me transmettre des information lorsque notre enfant est malade) et n'arrête pas de me dénigrer (ainsi que ma famille en générale) en présence de notre enfant, voire de dire des choses négatives, à, notre enfant (genre "ton papa est un c***ard"), et ce, depuis que nous sommes séparés.
Pour ma part, je peux assurer que je n'ai jamais tenu le moindre propos dénigrant sur mon ex ou sa famille, devant et encore moins à, notre enfant. C'est trop destructeur pour un pitchoune...
Je pense en effet qu'un enfant a autant besoin de sa maman que de son papa... même séparés. Mais c'est ma vision des choses...

Jusqu'à récemment notre fille était d'un naturel plutôt joyeux et facétieux. Mais il y a quelques mois, alors qu'elle se trouvait chez moi (c'était pour les vacances de février), notre fille a fait... je ne sais pas comment le qualifier.. une "crise" terrible, quelques jours avant de rentrer chez sa maman.
Elle a commencé à dire qu'elle avait peur de se "faire gronder et punir par maman", pour une bêtise, dont je ne me souviens même plus, tellement elle était sans importance, alors qu'avant ça notre fille était plutôt du style à rigoler de ses bêtises en nous les racontant...

Je l'ai bien-sûr rassuré, mais rien n'y faisait. Je lui ai également demandé comment ça se passait chez sa maman lorsqu'elle faisait une bêtise, si elle était punie, grondée, que sais-je encore. Mais rien ne m'a paru disproportionné dans les réactions de sa mère (les punitions, c'est genre, le coin, ou encore interdiction de tv... et jamais de fessées... tout comme chez moi).
Le jour du retour s'approchant, les crises se sont amplifiées (plusieurs fois par jour, avec toujours les mêmes angoisses).
Le samedi, jour du retour, elle pleurait tellement fort, que je lui proposé d'appeler sa maman pour lui raconter la fameuse bêtise et elle a accepté.
Au téléphone, j'ai expliqué ce qui se passait (pas devant ma fille) à mon ex, puis, devant notre fille j'ai raconté la bêtise. Mon ex a rassuré notre puce. Jusqu'au retour chez sa maman, notre fille était dans un état normal et apaisé...

Les jours passant, et les crises de larmes s'amplifiant (avec des hurlements où elle disait "j'en peux plus...!!! à l'aide...!!!"), y compris lorsqu'elle était chez la maman, avec mon ex, nous avons décidé de l'emmener voir une pédopsy. Elle a obtenu un rdv presque 1 mois plus tard et actuellement, elle ne voit la psy (malheureusement) qu'une fois toutes les 3 à 4 semaines, car trop de rdv.

Cette phase du "je n'en peux plus" est passée. Mais ma depuis ce temps notre enfant utilise systématiquement les mots "je crois" (voire, je crois que je pense...) au début de chaque phrase. Y compris pour les choses où il ne devrait pas y avoir d'ambiguïté...! du genre j'ai faim, j'ai soif, j'ai sommeil, j'ai mal, j'aime ou j'aime pas... chez notre fille ça donne "je crois que j'ai faim", "je crois que j'ai sommeil", ou même "je crois que j'ai mal"...(!)

Depuis maintenant un peu plus d'un mois, ma fille a commencé à me dire assez régulièrement qu'elle ne m'aime pas... même lorsqu'il n'y a pas eu d'événement qui pourraient entre guillemets "l'expliquer" (que je ne lui ai par exemple pas donné ce qu'elle aimerait, ou sans que je l'ai grondé pour une quelconque bêtise).
Moi, je lui réponds systématiquement des choses comme "moi je t'aime mon coeur et je t'aimerai quoi qu'il arrive"... mais rien ne change...

De plus, elle est dans une phase de défiance permanente...

Très honnêtement, je ne sais plus quoi faire et comment réagir à ces mots... en plus ils font un mal de chien...
Mon ex quant à elle, malheureusement, ne fait aucun effort de plus pour que les choses puissent s'arranger ou s'apaiser....

Alors toutes les remarques et suggestions seront les bienvenues...
Merci d'avance pour ceux et celles qui m'auront lu.
A voir également:

3 réponses

cecileinparis
Messages postés
14
Date d'inscription
lundi 7 juillet 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2018
12
25 juin 2015 à 09:41
Vous êtes visiblement un papa très concerné et impliqué dans l'éducation de son enfant. Je pense que vous avez fait tout comme il fallait et que votre attitude est la bonne. Il faut peut-être attendre un peu avant que les séances chez le psy fassent effet et savoir ce qui pose problème à votre fille. Peut-être faudrait-il trouver un psy plus disponible afin que les séances puissent être hebdomadaires.
En ce qui concerne le dénigrement de votre ex envers vous, heureusement les enfants sont très malins, votre fille a atteint "l'âge de raison" et arrive surement à faire la part des choses.
Continuez à dire à votre fille que vous l'aimez, sa provocation en vous disant qu'elle ne vous aime pas cherche surement à engendrer vos déclarations d'amour envers elle, ça montre qu'elle a besoin de l'entendre encore et encore.
Enfin, ne vous oubliez pas dans tout ça, ne négligez pas votre compagne actuelle et cultivez votre propre bonheur.
1