Arrivée de bébé, famille fumeur et soeur

Doudounecalme - 5 sept. 2022 à 11:04
imagine7
Messages postés
19261
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 septembre 2022
- 6 sept. 2022 à 11:52

Bonjour à tous
J'ai besoin de vos conseils ???? nous attendons un premier bébé qui arrive ce mois et je me fais du soucis au sujet des prochaines visites de mes parents et soeur à leur domicile.
Pour vous expliquer le contexte, ma Maman et ma petite sœur de 30 ans (qui ne travaille pas, vie chez mes parents, est dépressive,  capricieuse, négative, à toujours raison...) fument énormément à l'intérieur. De retour de chez eux, nous sommes contraints avec mon conjoint de mettre nos vêtements à laver et de prendre une douche. Mon conjoint fume très peu et moi je me suis arrêtée avant la grossesse. La cigarette chez nous c'est à l'extérieur.
A ce jour, nous leur rendons visite 1 par mois à cause de la cigarette et du caractère de ma soeur.
Suite à ma grossesse, j'ai demandé si c'était possible pour elles de fumer dehors à partir d'aujourd'hui compte tenu de mon état mais aussi quand bébé sera là et que si ce n'était pas possible (parce que c'est chez elles et que je n'ai pas à imposer leur façon de vivre) elles devront venir chez nous et fumer dehors.
Elles ont dit que c'était normal et qu'elles fumerons plus à l'intérieur de chez elles.
Cependant, malgré tout, cela continue de sentir chez elle. Actuellement c'est l'été donc on se débrouille pour manger dehors en terrasse. Elles ne fument pas à l'intérieur si nous sommes là où se cachent (ma soeur fume dans sa chambre et ma mère dans le salon). Ma problématique est que nous ne souhaitons pas manger à l'intérieur de chez eux et devoir laver les affaires de bébé une fois rentrée chez nous (vêtements, couffin, drap...)
Ma soeur aime avoir son confort et faire les repas. Elle ne supporte pas qu'on s'en occupe car elle a des dégoûts alimentaires ( pas d'oignon, ail, bois que du soda, est végétarienne mais accepte le poulet et jambon !?) J'ai tenté une fois de lui demander de faire la galette des rois et ça à été la crise (c'était pour annoncer la bonne nouvelle)...
Bref, je sais que ma soeur va criser si je leur dit que les repas seront à présent chez nous à cause de la cigarette et que nous pouvons nous partager la préparation des repas pour que tout le monde soit content.
Je ne lui parle quasiment pas, ne prends pas de ses nouvelles car elle m'insupporte et me fatigue. Néanmoins, je suis obligé de la voir si je voir mes parents... Cependant quand je les vois, je n'arrive pas à en placer une tellement ma soeur monopolise la parole pour nous raconter des choses pas intéressantes et négatives...
Je comptais parler uniquement à ma mère de la situation mais je ne sais pas comment amener la chose pour ne pas la froisser..
Pour info, mon père ne fume pas, est reconnu comme handicapé et n'est pas très causant, il regarde beaucoup la télé.
Mon grand frère est embêté par la cigarette mais ne veut pas rentrer en conflits, il est célibataire, pas d'enfant alors cela ne m'embête pas.
Ma mère m'a dit qu'elle était rassurée d'avoir ma soeur à la maison pour ne pas être seule avec mon père...
Mon conjoint prend énormément sur lui à chaque visite et me réconforte car il voit que la situation me peine..
Comment puis-je amener la chose selon vous?
Merci d'avance pour votre aide ????

1 réponse

imagine7
Messages postés
19261
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 septembre 2022
671
Modifié le 6 sept. 2022 à 16:37

Bonjour

Cette situation t'embarrasse, c'est parfaitement compréhensible surtout vis à vis de toi, ton conjoint et pour le bébé .

Alors, pourquoi te plier aux exigences de chacun ? Si les gens ne comprennent pas, c'est tant pis pour eux.

Des proches qui ne peuvent respecter les règles de comportement, ni pour votre santé, est un manque de respect. C'est une réponse radicale que je te donne:

Ne pas aller chez eux.

S'ils viennent chez toi, ils pourront laisser le tabac de côté pendant 1 heure et repartir. 

Tu n'es obligée de rien vis à vis d'autrui. Rester ferme est un choix.

C'est aussi TE respecter.

À méditer...
 


2