Mes parents n’acceptent pas que je sois transgenre

Seiji - 27 déc. 2021 à 16:37
 Max - 6 juil. 2022 à 08:49

Bonjour,

voilà moi c'est Seiji j'ai 17ans et je suis une "fille". Enfin je me suis jamais sentit fille en réalité, quand jetait petit jetait pas du genre très féminine et j'aimais pas ce que les autre enfants "normaux" aimer. 
 

quand jetait petit déjà j'avais les cheveux cours l'attitude d'un garçon et tout le monde me disais jeune homme jetait à l'aise et tranquille. Mais il y a quelque année forcément la puberté arrive et j'ai une les attributs les filles (poitrine, règle ...) bref c'était pas la joie les gents on commencer à me voir comme une "fille" et tout de suite j'ai senti que sa n'allais pas. 
 

alors j'ai réfléchi longtemps très longtemps (3ans pour être exact????) et j'ai décider de devenir transgenre ????️‍⚧️. 
 

je les d'abord annoncé à mes amis qui mon soutenu puis après un peut de temps d'attente mes parents...

bien sûr sa c'est pas très bien passer lol, il m'ont dit des choses bateaux qu'on entant tous du genre: 

"arrête tes bêtise" "t'es une fille est tu les restera" "c'est juste une phase" 

ils font des blagues sur cela qui me blesse et quand j'essaye de leur parler on fini toujours par s'engueuler car: 

"je ne sais pas ce que je fait"  "je ne sais pas se qui est bon pour moi" 

enfin bref en gros il ne me soutienne absolument pas pourtant j'aurais tellement aimer que se soit l'inverse pouvoir leur parler de ce qui me derange. 
 

voilà c'est tout se que j'ai a dire lol je sais que c'est super long et pas intéressant désoler je voulais juste parler un quelqu'un avoir des conseilles parler à des gents comme moi mais bon mdrr voilà merci pour se qui on lu ????

A voir également:

3 réponses

bonjour

nous sommes parents de 3 jeunes adultes dont la dernier(e) a souhaité changer de prénom pour un type "asexué"

l annonce à été brutale et accompagnée de bcp de ressentiments, de remises en cause, des relations distendues, maladroites etc.

incompréhension de notre  part même  si intellectuellement, humainement, et viscéralement on tente de comprendre, d accepter et d accompagner... mais on est gauche, on emploie des mots  perçus comme blessants par elle ("ma fille"  "elle" etc)

loin de nous, son cheminement  nous est compliqué et chaque évolution dans ses réflexions nous bouleversent, nous perdent(que veut dire "non binaire " "agenre"...??) je ne sais plus sinon que nos peurs de perdre (j ose l écrire ) notre enfant.

en fait, de quel enfant parle-t-on ? nous ne sommes pas en dehors de nos schémas de parents, de la société, etc), pourtant on tente de poser ici et là qq cailloux de repère  pour lui dire qu' on l aime(ra) malgré  nos travers, nos craintes. .

Aujourd hui elle s est radicalisée dans ses propos (exigeance identitaire... ) et a coupé les ponts et nous sommes tous 3 les plus blessés de la terre.

nous resterons abîmés sans elle/il a jamais. Quelque part on restera auprès de / à côté ...malgré son rejet.

Les parents sont comme nous tous , des êtres non-finis dans leur humanité  et infinis dans leur amour: on porte nos insuffisances comme on peut.

Puisse ce petit message te/vous aider à  avancer sur votre chemin.

amicalement.

4

Bonsoir !

courage tout d'abord. Je pense qu'il serait nécessaire que tu voies un psychiatre, pas parce que c'est une maladie mais parce que c'est très difficile à vivre !

Si tu décides de changer ton corps, il pourra plus tard te faire des certificats et te conseiller des chirurgiens. Et entre temps, expliquer à tes parents ce qu'il se passe.

si tu dois faire une transition, ce sera long mais c'est normal, que ça ne soit pas trop violent pour toi, d'abord, et parce que c'est une grande décision !

Courage 

0

Bonjour je viens de le lire je me suis senti toujours un garçon masculin depuis tout petit Les personnes qui m'ont dit madame.... je n'arrive plus avaler mais quand c'est jeune homme garçon je le plus heureux mais il faut que je dise à mes parents c'est plus compliqué j'ai envie de te dire il y a un blocage et j'ai de leur réaction voilà je suis née dans un corps de femme et je me sens mal dans ce corps je suis prêt à faire les démarches et un long parcours pour être un garçon Merci 

0