A 13 ans, ma fille m'annonce qu'elle a... une copine

Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 9 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
12 avril 2019
-

Bonjour,

C'est en étant un peu perdue que je m'adresse a vous, ne pouvant pour le moment et à la demande de ma fille n'en parler à personne. Elle a 13 ans et m'a annoncé hier avoir... une petite copine. J'avais bien quelques indices qui me laissaient penser qu'elle préfère les filles, mais entre le penser et qu'elle me le dise, c'est tout à fait différent.

Elle m'a annoncé celà hier par sms, ne pouvant sans doute pas me le dire de vive voix, ce que je comprend bien et je le trouve très courageuse de me l'avoir dit. Alors comme je lui ai dit, le plus important c'est qu'elle soit heureuse et rien ne changera tout l'amour que j'ai pour elle, car je l'aime très fort 

Mais aujourdh'ui j'accuse le coup, pleurant sans pouvoir m'arrêter tout à l'heure et culpabilisant d'en pleurer... Je me demande si celà n'est que passager ou pas... et comment si celà est vraiment son orientation elle va pouvoir affronter le regard des autres, elle qui est assez sensible et fragile....

Merci pour votre lecture 

Afficher la suite 

5 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
16014
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 août 2019
622
1
Merci

Bonjour niniedusud
En tout cas tu as eu une bonne réaction en premier lieu, et c'est un peu normal aussi que cela te perturbe au point d'en pleurer. Bien sur les questions que tu te poses sont normales aussi, tu crains pour l'avenir de ta fille car elle serait "hors norme", mal acceptée encore par la société.
Avant toute chose en tant que maman, tu espèrerais que ta fille puisse être heureuse dans sa vie sexuelle, dans son couple un jour, alors c'est dans ce sens uniquement que tu dois veiller qu'elle se prépare, jusqu'au jour ou elle n'aurait plus besoin de toi pour voler de ses propres ailes.
De son orientation sexuelle a 13 ans, c'est vraiment très tôt pour penser que c'est définitif. A 13 ans elle apprend a se découvrir a peine. Elle a beaucoup de ressentis, de choses qui la bouscule, la titille, des questionnements sur elle, des sentiments pour un garçon ou une fille, quels genres de sentiments, elle découvre, elle fera un tri. Un garçon ou une fille elle ne connait pas vraiment encore, en tout cas elle a beaucoup a découvrir et a apprendre, rien n'est sur de son orientation sexuelle encore. Elle a eue le courage de t'en faire part, restes ouverte a cela et soies dans le conseil, la sécurité, et qu'il y a un âge pour chaque chose, que c'est peut-être un peu trop tôt, mais que cela ne te choque pas, et ne pas aller a l'encotre, tout ce qui est interdit peut être transgressé, donc ça ne sert a rien d'interdire.
Gardes la confiance qu'elle t'a accordée cela n'était pas evident. C'est dans une relation de confiance et d'éducation de l'enfant tel qu'il est que cet enfant se fera ce qu'il sera avec le temps qui passe et la découverte du monde, de son corps, de la diversité de la sexualité, c'est ainsi que ta fille se fera ce qu'elle sera un jour.

 

 


Posté depuis https://itunes.apple.com/fr/app/ccm-live-discussion-forum/id871822609?mt=8CCM Live forum pour iPhone/iPad]

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Maman

Journal des femmes 5498 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

niniedusud
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 9 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
12 avril 2019
-

Merci pour ta réponse, il n'est bien évidement pas question de lui interdire d'aimer qui que se soit a partir du moment où se choix la rend heureuse ;-) je lui ai dit que c'est très courageux de m'en avoir parlé, car certaines personnes mettent des années a le faire et que pendant toutes ces années ces personnes sont malheureuses et que la vie est bien trop courte pour se prendre la tête et tout celà je pense vraiment...mais dès que je la revois petite, bébé, les souvenirs reviennent et de me dire qu'hier elle m'a annoncé celà me fait monter les larmes sans que je ne sache pourquoi. Je ne peux pas en parler a mon compagnon, afin de respecter la demande de ma fille et c'est difficile de garder celà pour moi et de ne pas pouvoir en échanger avec lui , car je sais qu'il trouverait les mots.

Ma fille n'allait pas bien du tout depuis quelques mois, elle voit un psy une fois par semaine, alors je me dis que peut être le fait de ne plus garder pour elle son attirance pour les filles va lui permettre d'aller mieux, c'est peut être ça le mal être qu'elle avait, et même si c'es ça, et même si quelques larmes coulent aujourd'hui mon voeux le plus cher est que ma fille soit heureuse

Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
16014
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 août 2019
622
1
Merci
Le cacher a son père je ne sais pas si cela est une bonne chose, mais c'est vrai je pense aussi qu'il faut respecter ce qu'elle t'a dit. Si tu penses que son père est aussi compréhensif que toi alors pourquoi ne pas lui dire, avec l'accord de ta fille bien sur, ce serait une chose en moins qui lui trotterait dans la tête, que de se dire "si papa l'apprenait".
Donc elle voit un psy et tu ne sais pas vraiment c'est quoi son problème ?
Depuis combien de temps ?
Peut-être justement lui poser la question, si ce n'était pas cela son problème.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Maman

Journal des femmes 5498 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

niniedusud
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 9 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
12 avril 2019
-

je ne parlais pas de son père, dont je suis séparée mais de mon compagnon ;-)

Ma fille le dira a son père quand elle le souhaitera, même si je doute qu'il soit aussi comprehensif que moi.

Elle voit un psy par rappor a une dispute avec des amies qu'elles avaient et qui lui ont toues tourné le dos quand ma fille a dit a la petite "cheftaine" du groupe qu'elle en avai assez de faire tou ce que ses demoiselles voulaient. En effet elles étaient assez autoritaires et ma fille en a eu assez...les 5 copines lui ont tournée le dos et ma fille l'a rès rès mal vécu, mais je me dis que derrière son mal être il y avaot aussi peut être cette histoire d'attirance pour les filles qu'elle n'arrivait pas a assumer.

Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
16014
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 août 2019
622
1
Merci

D'accord ce n'est pas son père, évidemment je la comprends.
On sait la méchanceté même parfois s'en sans rendre compte de groupe d'enfants envers une seule personne car faible contre le nombre du groupe. En tout cas elle a eue raison de vouloir s'affirmer quitte a se brouiller avec ses copines, cela lui apprend aussi même dans la difficulté a connaitre la vie et a se protéger et ne pas faire attention a la méchanceté, passer outre et s'intéresser a d'autres personnes.
Oui effectivement de l'un a l'autre, la dispute, le questionnement sur soi et ou la peur que d'autres l'apprenne, ne sachant pas quoi faire avec ses parents, ses amis (ies) au moment tout cela se présentait a elle peut être la ou l'une des causes de son problème de mal-être.
C'est en parlant avec elle puisqu'elle s'est ouverte a toi, qu'il faut lui apprendre la prudence de l'extérieur, a cause de la moquerie des gens, et en même temps si cela se savait, qu'elle assume car elle n'a de compte a rendre a personne. Donc dédramatiser si c'est cela qui la turlupine.
Se sentir comprise et soutenue par ses parents, effacera surement en peu de temps don mal-être s'il s'avère être en parti au moins celui la.


Posté depuis https://itunes.apple.com/fr/app/ccm-live-discussion-forum/id871822609?mt=8CCM Live forum pour iPhone/iPad]

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Maman

Journal des femmes 5498 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

niniedusud
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 9 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
12 avril 2019
-

merci pour tes messages, c'est fou ce que les ado peuvent être durs parfois, et effectivement j'ai dis a ma fille qu'elle avait bien eu raison de s'affirmer mais cette dispute l'a beaucoup blessé, et comme je lui ai dis, certaines leçons permettent de ne plus faire les mêmes erreurs et je crois bien que ma fille ne sera plus "au service" de personne, comme elle pu l'être avec ses anciennes copines

 

Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
16014
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 août 2019
622
1
Merci
On sait que la plus part du temps les ados ne mesurent pas l'importance de leurs actes qui peuvent même pousser au pire, alors que pour eux c'est presque un jeu.
Oui, c'est aussi dans la difficulté du quotidien que nos enfants apprennent a se protéger, relativiser et assumer. Juste veiller aux choses qui peuvent les depasser, quand ils nous le disent ou qu'on le perçoit. Tu as cette chance que ta fille te le dise, et c'est une chance pour elle aussi. Gardez cette confiance et cette complicité, c'est aussi bon pour l'une que pour l'autre.


Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Maman

Journal des femmes 5498 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de lekabilien
1
Merci

Bonjour, je comprends un peu car la mienne, 15 ans, m'a annoncé récemment qu'elle préférait les filles. Comme le dit très justement un autre commentaire, à 13 ou 15 ans elles ont encore beaucoup à apprendre et à découvrir, et tout peut évoluer d'un sens ou de l'autre. A la différence de la tienne, la mienne le revendique haut et fort en famille au moins une fois ou deux par semaine, on lui a dit que c'est bon, on a compris :) Mais c'est aussi une manière pour elle de s'affirmer et de se faire l'écho des luttes LGBT et contre l'homophobie qui lui tiennent à coeur.

Pour ma part, ça ne m'émeut pas trop car je me dis qu'en France on vit dans une société relativement ouverte, et que si sa différence n'était pas sur ce terrain là, elle serait sur un autre car on est tous différents, et les grognons trouveront toujours à redire. J'essaie de l'encourager à assumer sa personnalité et à toujours être honnête avec elle-même, car l'histoire de ta fille me rappelle des choses que la mienne me raconte sur ses camarades de classe, et que je trouve qu'elle ne doit pas laisser passer.

Le fait d'être déstabilisée en tant que maman, je pense que ça peut venir de toutes nos questions et nos doutes, en se demandant si on l'a bien armée pour son avenir et pour être heureuse, mais aussi peut-être le fait de se dire qu'elles grandissent plus vite qu'on ne le pensait, et que la petite fille deviendra bientôt une jeune femme !

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Maman

Journal des femmes 5498 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

niniedusud
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 9 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
12 avril 2019
-

Bonjour,

 

Effectivement il y a aussi le fait de voir ma fille grandir, elle a 13 ans et n'est plus une petite fille. Mais je me demande si elle va être assez forte pour assumer sa préférence si tel devait être le cas pour les filles, car ma fille est très sensible, et si elle n'a pas le soutien de son père, son frère, ses grands mères, car je ne sais pas du tout comment ils vont réagir, je me dis que ça va être dur pour elle. De mon côté et je pense qu'il est ligitime de me poser la question, mais je me demande ce qui a amener ma fille a être plus attirée par les filles que par les garçons, même si je suis ouverte d'esprit, même si son bonheur compte plus que tout et que ses choix lui appartiennent et que je serais toujours à ses côtés, il y a une part en moi qui s'interroge sur cette attirance. Cette semaine elle est chez son père et je la récupère ce soir, demain elle a une compétition où sa copine sera là, et quand hier elle m'a envoyé une message pour me dire " elle a peur de te dire bonjour samedi", le ELLE m'a sauté au yeux comme si je réalisais que le ELLE c'est la copine de ma fille, et ça m'a fait bizarre

Commenter la réponse de Marie