Signaler

Pour ou contre la fessée ?

Posez votre question Jaunette - Dernière réponse le 31 janv. 2017 à 12:38 par jeanphi2017
hello !

L'autre jour, mon fils de 7 ans a fait une crise légendaire chez des amis. Je lui ai mis une fessée. Et là, j'ai eu le droit à une bonne leçon de moral de mon amie comme quoi je n'avais pas à le frapper, c'est traumatisant et humiliant, que ça ne sert à rien. Il m'arrive de mettre une tape sur les fesses de mon fils, mais je ne pense pas à abuser, mon but n'est pas de lui donner de la peine, mais au moins, il sait qu'il a été trop loin quand c'est le cas. On a tous eu des fessées petits, je ne vois pas où est le problème. Qu'est ce que vous en pensez ?
Ai-je vraiment tort ?
Merci !
Utile
+0
plus moins
bonjour

qui n'a pas entendu : y'a des fessés qui se perdent...

c'est tout pour moi, j'ai jamais levé la main sur mes 3 filles

par contre une fois la tête sous le robinet 2 secondes , ça été fini instantanément
Anne C.- 30 oct. 2014 à 11:33
J'ai recu des fessees lorsque j'etais petite, j'ai eu mal sur le moment, mais je m'en suis tres vitre remise et entre temps j ái appris l'obeissance. Je me porte tres bien aujourd'hui et remercie mes parents de m'ávoir corriger lorsque j'en avais besoin. Je ne suis pas du tout traumatisee. Il faut savoir quand et ou' donner la fessee et bien sur ne pas en abuser. Je suis maman de deux petits et occasionnellement ils recoivent une fessee lorsqu'ils le meritent et apres avoir ete avertis.
Répondre
jeanphi2017 2Messages postés jeudi 19 janvier 2017Date d'inscription 20 janvier 2017 Dernière intervention - 20 janv. 2017 à 09:07

Je suis parfaitement en accord avec vous et malgré l'interdiction prononcée en décembre 2016 je considère que les parents sont tout à fait libres de continuer à punir leurs enfants d'une fessée si les circonstances l'imposent

Une fessée ne fait pas de mal et permet à l'enfant de prendre conscience qu'il a franchi la ligne jaune et que la fessée est la punition la plus adaptée

J'ai été souvent fessé dès l'age de 9 ans jusqu'à l'age de 15 ans par ma mère et je ne lui en ai jamais voulu car toutes ces fessées étaient méritées

Il est certain qu'à 15 ans recevoir une fessée déculottée devant ma meilleure amie fut humiliant mais j'avais très mal répondu à ma mère

Répondre
mantitine- 30 oct. 2014 à 18:16
j'ai pris des fessées et en ai donnée à mes cinq enfants, ils ne sont pas traumatisés, moi non plus d'ailleurs, et mes enfants en donne à leurs enfants quand ils le méritent, il n'y a rien de mal à cela, bientot, il faudra demander l'autorisation à la haute justice pour corriger, regarder le résultat, ce sont "nos gamins" qui font la loi, il n'y a plus de respect, tout va à l'eau, certains tappent sur leurs parents !!!
Répondre
Lucie- 31 oct. 2014 à 16:09
Bin c'est bien alors si vous êtes tous consentants, tapez-vous les uns les autres en famille !


Il existe des enfants qui ne font pas la loi et qui ne sont pas tapés, oui oui je vous assure, vous pouvez leur apprendre bcp de choses et les accompagner à grandir sans taper dessus. ;)
Répondre
loth- 4 mars 2015 à 22:59
une très forte gifle peut secouer le cerveau chez un jeune enfant, mais une vraiment forte!!Mais je vous rassure mon enfant n' a pas reçue.
Pour autant je suis contre une éventuelle loi d'interdiction notamment des fessées.Une fessée ne va pas secouer le cerveau d'un enfant (je parle d'enfant d'au moins 4 ans et non de bébés ou de très jeune enfant) à moins de frapper et je dis bien frapper comme une brute ou un taré.
Tout est question de nuances, discernent.
Et oui une fessée peut être salutaire dans certains cas.Mon fils a arreté ses cauchemars du jour au lendemain après avoir reçu exceptionnellement une vrai fessée suite à un comportement agressif et dangereux.Jusqu'à lors j'avais essayé les punitions comme va te calmer et tu reviendras après, la suppression de dessins animés...la psychologue etc...Par ailleurs ses cauchemars persistaient toutes les nuits depuis 3 ans malgré doudou, bâtons magiques dessins...et autres.
Et là tout les cauchemars sont partis la nuit même et cela perdure.Alors certes je ne sais pas l'expliquer ni comprendre ce qui s'est passé mais j'ai constaté!Et mon fils me plus de cauchemars avec un cri de victoire et un réel soulagement.
Par contre mon fils a été victime de mal traitance mais à la crèche entre ses 8 mois et 18 mois.Lui et d'autres. La condannation ne changera rien pour lui mais empêchera ces personnes de le faire à d'autres enfants.Avec mon fils il y avait 20 autres enfants rien que pour cette année là!!!
Alors que l état et l'Europe s'occupent d'avantage de ces situations qui ne sont pas si rare et cependant bien plus grave et lourde de conséquence car il s'agit de vrai maltraitance
.Les fessées qui restent exceptionnelles n'ont rien à voir avec une maltraitance.Il y a une monde entre les 2!!!!
Alors oui je l'assume.
Et Lucie qui est 24h/24h avec ses enfants, a bien de la chance d'avoir le temps comme le 30 nov14 de pouvoir faire une très longue réponse à l'heure du dejeuner à 12h15 .Moi pour ma part je suis occupée à faire le repas.
Ah oui j'oublié, je suis moi aussi 24/24 avec mon garçon sans le papa.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
Bjr, effectivement ca n'a jamais tué personne..........Je ne supporte pas les "bobo néo psy" faisant l'amalgame entre simple fessée et maltraitance!Et la question n'est pas de savoir si on est pour ou contre, la question serait plutôt "peut on etre contre??
Société moderne quand tu nous tiens.......
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Bien sûr qu'on peut être contre, un enfant est un être humain, pas un animal à dresser! On imagine mal votre patron vous mettre des tartes pour vous apprendre quoique ce soit! Ce genre de chose arrive d'autant plus vite que l'on est en dehors de chez nous. On a peur d'être jugés comme incompétent alors on se sent obligés d'agir , et la on dérape. J'ai l'impression que si vous venez poser la question ici, c'est que ça vous travaille, et c'est normal, je vous conseille le livre " j'ai tout essayé" d'Isabelle Filliozat, il change la vie. Pour les plus grands vu que votre fils à 7 ans, elle a écrit "il me cherche". Je vous souhaites le meilleur pour vous et votre famille et j'espère que vous poursuivrez vos recherches sur le sujet.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bien sûr qu'on peut être contre, sans aller jusqu'à faire l'amalgame avec la maltraitance, ce n'est pas ça ! Et pour vous rassurer Jaunette, je ne vais pas jusqu'à juger cela traumatisant... c'est plus une question de valeur transmise. De donner un message cohérent : dans la vie on ne frappe pas pour montrer son mécontentement. Pour moi c'est quelque chose de valable pour tous, parents compris. Si je lui donnais une fessée, j'aurais l'impression de lui dire "Bon, ok, en dernier recours, quand on est très énervé, on peut taper". Ben non, on ne peut pas.
Et il y a d'autres punitions, sûrement plus constructive...
... mais je sais ô combien qu'on n'agit pas toujours sur le moment comme on l'aurait souhaité la tête froide :)
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Quand vous avez un enfant difficile, qu'il vous met à bout par ces crises, qu'il ne veut pas obéir, difficile de se maitriser la fessée part tout seul, on culpabilise on se dit mince je n'aurai pas du, mais quand les nerfs craquent, ce n'est pas une solution de frapper certes
, mais à qui ce n'est pas arrivé, quand j'entend dire que je n'ai jamais levé la main sur mon enfant, je pense que c'est gens là n'ont pas eu du mal à élever leurs enfants, sans doute ils ne l'élèvent pas 24h sur 24, 7j sur 7, on peut plus facilement se maitriser, ou bien ils sont tout simplement plus facile à élever. Je parle avec mon vécu. Je serai partagé entre le pour et le contre bien sur la fessée ne doit pas être systématique, c'est sur à éviter.
snocky. 20372Messages postés mardi 11 octobre 2011Date d'inscription 1 octobre 2017 Dernière intervention - 30 oct. 2014 à 11:17
C'est certain que la plupart des donneurs de leçons ont des gamins élevaient par une nourrice, alors forcement en les ayant sous la main 2 ou 3 h par jour c'est tout de suite plus simple de jouer a l'apprenti psychologue!Pour le reste, evidemment que ca ne doit pas etre une généralité mais ca n'a certainement jamais tuer personne et ca ne tuera personne!
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Je suis avec mes enfants 24h/24 et 7j/7, aucune nourrice, aucune mamie, aucun papi. Aucune soirée, aucun weekend ou vacances sans nos enfants, aucune pause depuis leur naissance. (juste la plus grande pendant ses heures d'école, pas de cantine, elle rentre le midi.)
Donc je suis loin du portrait que vous dressez !
Nos enfants sont loin d'être des anges MAIS JAMAIS JAMAIS JAMAIS nous ne les tapons.
(et je vous assure qu'il arrive régulièrement que je sois exténuée.)

Au même titre que nous ne tapons pas nos voisins quand nous ne pouvons plus les supporter, ou les supérieurs de mon mari quand il en peut plus de leur pression ou les chauffards qui manquent de nous renverser en roulant n'importe comment ou des gens qui nous font des leçons inappropriées... La liste est longue ! nous ne tapons pas...

PERSONNE NE TAPE PERSONNE !

Quand votre tout petit vous tape (ça arrive à tous avant d'apprendre), vous le tapez sur la main pour lui apprendre à ne pas taper ?!
Quand il crie, vous criez pour lui apprendre à ne pas crier ?!
Quand il crache vous lui crachez dessus pour qu'il arrête ?
Quand il mord vous le mordez pour qu'il comprenne ?!
C'est une question de valeur, de morale à transmettre !

Vous vous cherchez des excuses "ouai mais eux ils ne s'occupent pas de leurs enfants !" "ouai mais eux, ils ne savent pas ce que c'est !" "ouai mais moi mes enfants font des crises !" "Tout le monde en a reçu, on en meurt pas!" "faut pas exagérer une fessée ou une claque, on s'en remet !", "ouai mais eux leurs enfants doivent être facile à gérer !" .... Vous ne regardez pas du bon côté.
SI vous tapez c'est que vous ne savez plus quoi faire, vous êtes au bout.
Ce n'est pas une façon de régler un conflit, une fessée ou une claque !

Et encore une fois, plus que la douleur de la tape, ce sont les conséquences, sa signification, l'humiliation... qui ont une importance. (avoir confiance en soi, être sûr de soi, se sentir bien dans son corps, dans sa tête, avoir confiance en ses parents, apprendre à faire confiance... ce n'est pas toujours évident mais si en grandissant on nous tape dessus au lieu de nous parler, de nous expliquer...)

Quand on s'embarque là-dedans, quand on franchit cette limite (en se persuadant que ce n'est rien, que y a pire, qu'on n'est pas maltraitant, que tout le monde le fait etc), difficile d'en sortir et ça peut être l'escalade. L'enfant ne s'arrête que lorsqu'il l'a sa fessée, ça devient la limite, ce qu'il comprend.
Pourquoi ne pas lui apprendre que la limite est autre ?

SI vous vous posez la question, vous savez au fond de vous que vous avez tord d'infliger ça à votre fils. Je vous souhaite à vous et à lui que ça fasse son chemin et que vous trouviez d'autres moyens de communication avec votre enfant.
snocky. 20372Messages postés mardi 11 octobre 2011Date d'inscription 1 octobre 2017 Dernière intervention - 31 oct. 2014 à 10:46
On pourrait vous retourner le commentaire.........Vous dites n'en n'avoir jamais donné, ok très bien, c'est formidable evidemment.Mais qui vous dit que vous n'en donnerez jamais????Ah oui c'est vrai vous etes sure, comme on peut etre sur et certain de ne jamais tromper, de ne jamais boire ou que sais je......
Vous etes dans l'amalgame général.Evidemment que c'est ideal de ne pas donner de fessés, néanmoins une fessée quand elle est méritée elle n'a jamais tuée personne.Ca fait des siècles qu'on en donne.Qui vous dit que le gamin qui n'en recevra jamais finira forcement bien???
Encore une fois, l'amalgame entre simple fessée banale et evidemment épisodique et enfant battu au quotidien est absolument insupportable.La caste des psycho catho qui fait mieux que tout le monde est ridicule.Qui vous dit que vous etes une meilleure mère que celle qui a donnée 3 fessées dans sa vie??Qui vous dit que vous gamins sont plus heureux que les siens??
Répondre
Lucie- 31 oct. 2014 à 16:30
Ahh donc vous êtes bien contre la fessée !
Votre discours est différent !

Vous parlez de 3 fessées parties comme ça dans la vie d'un enfant, ce n'est pas la même chose que d'être pour la fessée comme mode d'éducation. (donc régulièrement. 1 fois par semaine, par mois ou plus souvent dès que vous êtes excédée, crevée ou que l'enfant franchit une limite...)

Par contre lire "fessée méritée", ça me hérisse les poils ! Pourquoi ce serait mérité de se faire taper dessus ?!
Et ceux qui tapent régulièrement leurs enfants, ils en méritent aussi ?
Le mérite c'est autre chose.

Pour être tout à fait honnête, notre aînée a eu des fessées (période très courte) quand elle était plus petite parce que "tout le monde le fait" "parce qu'on ne peut pas faire autrement" "parce que j'en ai eu" "parce que c'est la norme" "parce que c'est un réflexe" "parce que ça arrive" "parce que ça part tout seul" "parce qu'on n'en meurt pas..." etc
Et avec mon mari, un jour on s'est rendu compte à quel point ça ne servait à rien, surtout que ça n'amenait rien de positif et on s'est demandé pourquoi on se permettrait de la taper...
On l'aime, on est là pour l'accompagner vers sa vie d'adulte, on est là pour la protéger, pour la soutenir, pour lui apprendre... pourquoi taper ? dans quel but ? pour quelle raison on lui infligerait ça ?
Du jour au lendemain, on a dit STOP ! C'est totalement incohérent de taper son enfant. On ne peut pas être crédible.


On parle bien de fessée comme mode d'éducation là pas d'une gifle qui est partie une fois comme ça sur la joue de son ado qui a plus qu'abusé par exemple. (même si ça reste dommage que ça arrive, même une fois.)
Faut pas tout confondre !
Répondre
snocky. 20372Messages postés mardi 11 octobre 2011Date d'inscription 1 octobre 2017 Dernière intervention - 31 oct. 2014 à 20:06
Vous m'avez mal compris ou je me suis mal interpreté, mais je reitère, une fessée de temps à autre n'a jamais tué personne, ce qui n'a rien à voir avec la fessée QUOTIDIENNE pour tout et rien, ce qui relève evidemment de la maltraitance.Il s'agit de 2 choses différentes!
Répondre
weez- 6 nov. 2014 à 09:25
En fait il n'y a rien a mélanger, une être humain ne devrait pas taper un autre être humain, quelque soit son âge et si il est ou non sous votre responsabilité. Oui ça arrive et oui quand ça arrive il faut s'excuser auprès de son enfant, qu'on a dérapé, alors oui quand on se rend compte qu'on ne fait que reproduire ce qu'on a vécu enfant c'"est culpabilisant et c'est dur de se remettre en question! C'est néanmoins necessaire ! http://www.oveo.org/si-jaurais-su-je-serais-ne-en-suede/
Répondre
Fabi88- 21 déc. 2014 à 21:57
Je suis exactement dans la meme situation que vous Lucie. Je suis avec mes enfants 24h/24 et 7j/7, aucune nourrice, aucune mamie, aucun papi. Aucune soirée, aucun weekend ou vacances sans nos enfants, aucune pause depuis leur naissance. (juste la plus grande pendant ses heures d'école, pas de cantine, elle rentre le midi.) Et ce depuis 10 ans.

Pas de fessee, de la patience et des explications et beaucoup beaucoup de répétitions.
Les fessees ne nous ont jamais mené a rien. J'ai essaye une fois (la seule et unique) quand ma grande était petite.
Resultat : elle a rien compris.
Lecon de morale : le probleme était regle en moins de 2....
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je ne vous ai pas tous lu mais pour moi quand on arrive a la fessée c'est qu'on a échoué le reste avant. Est ce que ça va mieux quand il s'en ai pris une ? Il ne pleure plus?
Vous savez pourquoi il a fait une crise ? Lui expliqué ? Mis des mots sur sa réaction son rennsenti savoir pourquoi il est frustré et comment lui faire comprendre et l'aider a gérer ses emotions ...
Perso un jour j'ai lu une phrase du type vous avez déjà eu des fessées mais vous souvenez vous de la raison ? Ça m'a fait réfléchir sur son utilité.
Et sauf si on est vraiment excédé y'a mille façons de ne pas taper. Surtout a 7 ans ...

Après bah pour ceux qui en donnent sans ce remettre en question imaginez vous que votre patron ne soit pas content et bim 1 tarte, vous avez cassé un truc bim une autre claque ... Je me mets a leur place et j'agis comme j'aimerai qu'on fasse avec moi même si j'ai déjà mis des fessées et que pour moi ce fut un échec. J'essaye de relativiser et avancer sur mes erreurs
Bon courage
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonsoir

en relisant je me rappel avoir été un bourreau d'enfant avec un neveu qui a bientôt 30

"tonton je vais de taper"
"essaye car moi aussi"
coup de pied (vu sa taille) et claque sur la joue de ma part
le beauf offusqué bien sur..
mais j'ai jamais plus reçu de coup de pied de sa part et aujourd'hui je ne lui rappel pas quand je le vois, il a bien grandi et en sagesse

conclusion : faites des filles :o)
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Le "problème de la fessée" c'est que bien souvent elle n'est pas expliquée à l'enfant et elle est vécue comme injuste. Alors perso je préfère expliquer directement et supprimer la fessée.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

Notre expert psychologue Stephan Valentin parle de la fessée dans l'une de ses chroniques. Un article qui risque de vous intéresser :)

A bientôt,
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
une très forte gifle peut secouer le cerveau chez un jeune enfant, mais une vraiment forte!!Mais je vous rassure mon enfant n' a pas reçue.
Pour autant je suis contre une éventuelle loi d'interdiction notamment des fessées.Une fessée ne va pas secouer le cerveau d'un enfant (je parle d'enfant d'au moins 4 ans et non de bébés ou de très jeune enfant) à moins de frapper et je dis bien frapper comme une brute ou un taré.
Tout est question de nuances et discernent.
Et oui une fessée peut être salutaire dans certains cas.Mon fils a arreté ses cauchemars du jour au lendemain après avoir reçu exceptionnellement une vrai fessée suite à un comportement agressif et dangereux.Jusqu'à lors j'avais essayé les punitions comme va te calmer et tu reviendras après, la suppression de dessins animés...la psychologue etc...Par ailleurs ses cauchemars persistaient toutes les nuits depuis 3 ans malgré doudou, bâtons magiques dessins...et autres.
Et là tout les cauchemars sont partis la nuit même et cela perdure.Alors certes je ne sais pas l'expliquer ni comprendre ce qui s'est passé mais j'ai constaté!Et mon fils me plus de cauchemars avec un cri de victoire et un réel soulagement.
Par contre mon fils a été victime de mal traitance mais à la crèche entre ses 8 mois et 18 mois.Lui et d'autres. La condannation ne changera rien pour lui mais empêchera ces personnes de le faire à d'autres enfants.Avec mon fils il y avait 20 autres enfants rien que pour cette année là!!!
Alors que l état et l'Europe s'occupent d'avantage de ces situations qui ne sont pas si rare et cependant bien plus grave et lourde de conséquence car il s'agit de vrai maltraitance
.Les fessées qui restent exceptionnelles n'ont rien à voir avec une maltraitance.Il y a une monde entre les 2!!!!
Alors oui je l'assume.
Et Lucie qui est 24h/24h avec ses enfants, a bien de la chance d'avoir le temps comme le 30 nov14 de pouvoir faire une très longue réponse à l'heure du dejeuner à 12h15 .Moi pour ma part je suis occupée à faire le repas.
Ah oui j'oublié, je suis moi aussi 24/24 avec mon garçon sans le papa.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins

Bonjour Jaunette ,

Vous n'avez pas à culpabiliser pour avoir donné la fessée à votre petit garçon

S'il fait une colère en public , pour le calmer il n'y a pas mieux que la fessée séance tenante

Trop de parents sont laxistes et ne réagissent pas comme il se doit . On se demande parfois qui commande dans la famille ,est-ce le parent ou l'enfant ?

je vais vous conter ce que j'ai vu il n'ya pas longtemps et cela m'a rassuré pour une fois

Je faisais mes courses dans une galerie marchande et j'ai entendu une dame s'adresser à une maman " ce sont vos filles qui courent dans les rayons et qui bousculent les clients , vous pourriez les tenir auprès de vous !"

la maman répondit :" très bien ! je vais les trouver rassurez vous et je vais les punir"

la maman laissa son charriot puis s' empressa de trouver ses gamines . Elle tomba sur la première et la réprimanda sévèrement

j'assistai à la leçon de morale qu'elle donna à sa fille puis je fus surpris car la maman n'en resta pas là et commença à déculotter sa fille .

Je compris qu'elle allait lui donner une bonne fessée

la gamine agée de 10 ans environ essaya de se débattre mais sa mère était plus que déterminée et après l'avoir déculottée lui claqua le derrière durant 3 bonnes minutes

Sa gamine cria et partit dans de gros sanglots

Sa mère la relacha puis partit à la rencontre de son autre fille qu'elle trouva rapidement . La meme punition fut appliquée à la soeur agée de 12 ans mais la fillette voulut résister à sa mère car recevoir une fessée à son age devant tout le monde semblait humiliant

Mais la jeune maman eut le dessus et déculotta sa fille sans problème et la gamine fut fessée assez longtemps pour pleurer à son tour à chaudes larmes

Je fus agréablement surpris par l'autorité de cette jeune maman qui a su faire face à ses 2 filles qui avaient manifestement mérité une belle correction pour s'etre mal comportées dans la galerie marchande

Alors Jaunette , ne regrettez pas votre geste , votre fils vous sera reconnaissant plus tard

Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !