Je veux avorter sans que mon mari le sache

Cline29 - 19 mai 2016 à 15:18 - Dernière réponse :  Patricia
- 29 mai 2016 à 09:28
Bonjour,

Après avoir appris que j'étais enceinte j'étais super contente mais à la première échographie le gynéco m'a dit que la grossesse était plus vieille que par rapport à la date de mes dernières règles.
J'ai eu une relation extra conjugal le mois d'avant et le gynéco me dit que cette grossesse peut très bien être de cette relation. Mon conjoint est bien évidemment au courant que je suis enceinte.
Je souhaite avorter car il est hors de question que je laisse mon homme espérer 9 mois d'avoir ce petit bout pour qu'il s'aperçoive au final qu'il n'est pas de lui.
J'ai dépassé le délai pour l'ivg médicamenteuse. Ma décision est prise, je ne sais juste pas comment le cacher à mon homme ? Comment lui faire penser à une fausse couche, une perte subite ?
Je ne veux pas le perdre (mon homme) surtout que nous avons déjà une petite fille de 3 ans.

Merci de votre aide !
Afficher la suite 

9 réponses

Répondre au sujet
xplom 25207 Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 16 avril 2018 Dernière intervention - 19 mai 2016 à 15:41
+2
Utile
2
bonjour
cela veut dire que vous allez lui mentir tout au long de votre vie de couple en faisant passer cette avortement sous le terme thérapeutique
Lekabilien (pseudo) est plus fort que moi pour répondre
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
C'est vrai que c'est un peu surprenant comme comportement ! Avoir été si heureuse d'apprendre cette bonne nouvelle, et être si déterminée à y mettre un terme ??? Bizarre... Car après tout, qui vous dit DE QUI est réellement ce petit BB ??? La gynéco n'a pas l'air plus sûre que çà... Cessez de vous poser des questions inutiles et continuez donc comme si c'était le fruit de votre relation "conjugale", et puis voilà !!! Personne ne le saura jamais (à moins de faire pratiquer un test en paternité), même pas vous ! En revanche, vivre une vie entière avec un mensonge et/ou un avortement sur la conscience, çà me parait beaucoup plus compliqué !!!! Courage, et prenez la bonne décision : celle qui s'impose naturellement à vous.
je suis d accord avec vous, et puis si la gynéco s est planté? trop de Si pour en conclure que cet enfant est d une autre personne.
Commenter la réponse de xplom
+1
Utile
et pourquoi pas dire la vérité? et prendre cette décision ensemble? La vérité finit toujours par ce savoir et si en plus vous avortez un enfant qui est peut etre de votre compagnon..... et qu il l apprend je pense que cela sera pire que de simplement lui dire la vérité tout de suite sur votre écart. personne est parfait mais l spirale du mensonge est une trahison bien pire qu une aventure. a vous de voir.
Commenter la réponse de Lucille
lekabilien 11580 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 17 avril 2018 Dernière intervention - 19 mai 2016 à 17:56
0
Utile
Bonjour Cline29
Comme le dit si bien xplom, rajouter un mensonge a une faute ou erreur, ce n'est pas si judicieux que ça.
Dans la vie il faut assumer ses actes, tu as dérapée, tu es prise, assumes. C'est une opinion, aucun jugement que ce soit bien clair, ta vie t'appartient.
Mais continuer a vivre ton couple dans un mensonge, ce sont les mensonges qui détruisent les couples. Une erreur aussi grave qu'elle puisse être peut être comprise après une bonne explication, après des regrets, et le couple peut repartir après quelques temps comme avant, bien sur montrer la volonté de mieux faire, regagner la confiance qui a prit un coup, mais cela peut se gommer.
Mais un mensonge tu s'il est mit a jour un jour, c'est quasi le fin du couple, car derrière un mensonge caché, combien y en a t-il d'autres.
Et toi même ce mensonge dans le temps, tu es sur qu'il ne t'affecteras pas ?
Et cet avortement si tu le fais, un jour, tu n'auras aucun regret ?
Oui en disant la vérité a ton homme, tu assumes tout ce que tu fais, tu as fais, et de ce fait peut être sauver ton couple, devenir responsable de tes actes sans les fuire, et pourquoi pas sauver une vie en gestation.
Mentir, tu peux aussi sauver ton couple, mais est-ce pour bien longtemps ? Mais tu ne peux te mentir a toi même, tu auras tout le temps cela en toi.
Réfléchis bien, et quelque soit ta décision elle sera tienne. Il faut juste que tu te dises, j'assume mes actes et mes responsabilités. Ou je choisis ce qui est a priori le plus simple et tu fuiras tes responsabilités, et mentiras toute ta vie.
Bien sur tout ça n'est pas facile a gerer.
Bonne chance et bon courage.
Commenter la réponse de lekabilien
0
Utile
1
Sinon le plus simple est de prendre rdv pour une Ivg (oú demander les médicaments), prendre un rtt sans le dire a ton homme puis lui dire ensuite que tu as fait une fausse couche qui s est évacuee seule. Si tu te sens de le faire ainsi tu devrais parvenir a le lui cacher.
une ivg ou une fause couche sont des evenements tres douloureux pour la mere mais aussi pour le pere soit votre compagnon donc attention a ne pas prendre ceci a la legere.
Commenter la réponse de Cricri2j
0
Utile
Bonjour, vous vous êtes mise dans un amalgame de mensonges et d'erreurs et avec un mensonge de plus vous risquez de rendre la situation plus compliquée, je ne sais pas si vous rendez compte de la gravité des erreurs que vous avez commise mais sache bien qu'un rapport sexuel hors relation conjugale est un adultère, alors que le crime de l'avortement j'en parle pas, de quel droit vous vous permettez de mettre fin à la vie d'un être humain innocent????? c'est horrible...... je ne suis pas entrain de vous faire la morale mais bien de vous réveiller, de vous faire comprendre que rien n'est tard, il vous suffit d'assumer vos actes jusqu'à la fin et d'être honnête avec toi même comme avec ton conjoint qui mérite à mon avis mieux que la trahison et un mensonge restera accroché de lui toute sa vie, vous l'imaginez quand il saura la vérité (même à 20ans plus tard) vous serez plus la même femme qu'il aime, vous serez rien pour lui et vous perdrez l'homme que vous aimez à couse d'une mauvaise décision, je vous conseille de dire la vérité, de lui expliquer les motifs de cette gaffe, n'oubliez pas que s'il vous aime autant il finira par vous pardonner......... bon courage.
Commenter la réponse de mami
0
Utile
Ouh là, tu en prends plein la tête là. Mais je trouve que les gens ont bien raison de te sonner les cloches. Tu es en couple, un couple a priori assez stable car vous avez deja un enfant, et l'idée d'agrandir la famille vous rend heureux tous les deux.
Mais... tu trompes ton homme, tu ne te protèges même pas, tu tombes enceinte de l'autre (en tout cas ça a l'air possible), tu penses avorter et en plus le cacher à ton homme. Et un café avec ça ?
Je crois qu'il est grand temps de commencer à replanifier tout ça, à repenser ta vie de couple, et ta vie en général, et voir comment redresser l'affaire. Tu t'embourbes de mensonges en trahison et en tromperie, et caches tes erreurs sous d'atres mensonges encore plus graves.
Si tu découvrais que ton gars te trompe et fait des enfants hors mariage, tu en penserais quoi ? Et si tu n'avais pas eu d'aventure, mais que ton homme avait des doutes, et te donnait une pilule avortive à ton insu ? Parce que tuer son enfant dans son dos, c'est ce que tu t'appretes a faire.
Mon conseil : sois honnête. Tu ne peux plus accumuler plus de trahisons, les relations qui se basent sur le mensonge pourrissent de l'intérieur. Dis lui la vérité. Il risque de te quitter ? Peut être, mais quand on est infidéle, on sait que c'est un risque. Il pourra se faire un test de paternité même avant la naissance (c'est possible) et vous déciderez ensemble du choix à faire.
Mais vraiment, quoi qu'il arrive, reprend ta vie en main, on fait tous des conneries, mais il faut que tu arretes ça et repartes sur des bases saines.
Et même si tu décides d'avorter dans son dos, que ça soit une leçon, commence à filer droit, afin d'assainir ta relation, sinon vous finirez tous par souffrir.
Commenter la réponse de Patricia