Mon enfant refuse de travailler à l'école!

Jaiunavis - 4 mai 2017 à 19:33 - Dernière réponse :  Papaperdu
- 29 mars 2018 à 22:47

Bonjour,

Mon fils de 7 ans refuse de travailler l'ecole. Ses maîtresses ont toujours dit que mon fils etait different: il est intelligent, a une mémoire impressionnante, un vocabulaire très varié et "technique" et une sensibilite à fleur de peau. Il ne tiens pas en place, il est cirieux de tout. A cause d'un retard de langage, il a commencé la logopede à 3,5 ans; à 6ans,Il a commencé la graphologie (retard d'écriture avere) depuis ses 4 ans , il est suivi par un pédopsychiatre spécialisé dans le TDA avec hyper activité.( antecedents famimiales). Il a un psy sur "conseils" de l'ecole; j'ai la pression de l'équipe pedagogique. Il ne fais absolument plus rien. Il est sous rilatine et les résultats ont été époustouflants, pour son redoublement, jusqu'au y a peu... Il n'est plus décidé, alors il fais plus rien! 

Quand je lui demande, il dit qu'il va être super, mais il ne fais rien... pas envie... volonté ou compétences?

J ai aussi essayer un hypnotiseur, j'ai constatais qu'il ecoute et s'interresse, pas mal. (2 seances) A suivre... 4 mai 2017.

C'est réconfortant de voir que je ne suis pas seul  à survivre à ces pressions sociales, car en prive, sans le regard extérieur, tout va bien et je sous tranquille.

Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
thuydung 1 Messages postés mercredi 31 octobre 2007Date d'inscription 11 mai 2017 Dernière intervention - 11 mai 2017 à 10:00
1
Merci

Bonjour.

Avez-vous pensé à lui faire un bilan psychologique (évalutation psy et tests psychométriques/ QI) ? S'il est suivi par un pédopsychiatre, il faut aborder la question. Les EIP (enfants intellectuellement précoces ou "surdoués" ou "zèbres") ne sont pas tous des enfants modèles et brillants, et dans ce cas, ils ne sont difficiles à détecter, avec les risques d'aller tout droit à l'échec scolaire, à la stigmatisation par l'équipe pédagogique (bien qu'involontaire), etc.

Je vous recommande le blog " les tribulations d'un zèbre", c'est une mine d'or sur la question des enfants surdoués, appelés joliment "zèbre".

Faire ce test pourrait apporter des réponses concrètes et vous aider à prendre des décisions pour le bien de votre enfant. Le bilan n'est pas pris en charge mais vous pouvez vous renseigner auprès de votre mutuelle (fond social qui pourrait prendre en charge une partie, selon conditions de ressources).

Bon courage

Merci thuydung 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 258 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de thuydung
Meilleure réponse
1
Merci

Bonjour,

Si votre enfant est précoce ou un petit "Zèbre", le simple fait de l'avoir fait redoubler sa classe peut l'avoir fréné dans son apprentissage scolaire. En effet, ces enfants en savent plus que les autres et ils apprennent différamment et contrairement à ce que l'on attend d'eux.Etant sous Rétaline, je pense que l'on lui en demande beaucoup et là on lui met trop la pression donc à la manière d'un cheval (un zébre), il rut et envoie tout balader mais il est triste car il ne veut pas décevoir sa Maman part des notes catastrophiques donc il ne sait plus comment faire.

Merci Kokeshy 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 258 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Kokeshy
Meilleure réponse
Emmanuelle - 11 mai 2017 à 13:09
1
Merci

Bonjour,

 

Je vous conseillerai également de lui faire passer un test (wisk 5) avec un psychologue compétent. C'est ce que nous avons fait pour le fils de mon compagnon qui présentait un profil proche du votre et qui a 7 ans. Cela a mis en évidence qu'il était à " très haut potentiel" (plus juste que surdoué) comme moins de 2 % de la population générale (QI>140). Les chiffre mis à part, elle nous a expliqué comment il fonctionnait d'un point de vue émotionnel et cérébral et donné des pistes pour l'aider dans sa scolarité. Car être précoce n'assure en rien une scolarité facile car ce sont des enfants en décalage. Vous trouverez des informations sur le site de l'AFEP (association française pour les enfants précoces). 

Bon courage,

 

Merci Emmanuelle 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 258 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Emmanuelle
Meilleure réponse
Papaperdu - 29 mars 2018 à 22:47
1
Merci

Bonjour,

Mon fils de 10 ans est dans le même cas. Depuis le CP, il en fait de moins en moins à l'école.

Il y avait eu du mieux après que nous l'avions changé de structure car il était dans une classe d'une dizaine d'élève (au lieu de 30 dans la précédente école) mais en CM2, catastrophe, il ne fait même plus l'effort de quoi que ce soit. Il ment, répond aux adultes, à toujours des excuses pour tout, refuse d'avoir tord... heureusement qu'il a du coeur, n'est pas violent et obéit sur tout ce qui ne concerne pas le travail scolaire.

A la maison, c'est un calvaire car nous faisons tout pour qu'il ne prenne pas de retard. Nous avons même l'aide d'une enseignante à la retraite qui lui donne des cours gratuitement.

Diagnostiqué "Haut potentiel" et dysorthographique, nous accumulons les RDV de psychomotricité, orthophoniste, psychologue et autre...

Nous savons pertinemment que la 6ème va être impossible à gérer, à l'école et à la maison, malgré la mise en place d'un Plan d'accompagnement personnalisé.

Quoi qu'il nous en coute (malgré nos horaires de travail et tout ce qui va avec), nous le maintenons au niveau par du travail acharné à domicile.

Il n'y a que dans le sport ou il trouve sa place (athlé et judo) mais nous avons été obligé d'arrêter ces activités (il y a quelques semaines) car le maintenir au niveau et les différents RDV nous prennent trop de temps.

Merci Papaperdu 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 258 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Papaperdu