Un enfant non désiré

papapigeon 2 Messages postés samedi 22 octobre 2016Date d'inscription 25 octobre 2016 Dernière intervention - 22 oct. 2016 à 07:43 - Dernière réponse :  Papapigeon
- 31 oct. 2016 à 07:41

Bonjour,

 

Je viens d'apprendre que j'allais être papa... Depuis le temps que je souhaite l'être, la vie m'offre ce bonheur. Bonheur que je refuse aujourd'hui.

J'ai rencontré la maman il y a un mois 1/2, nous sommes resté ensemble à distance 10 jours et avons eu deux rapports. Elle m'avait assuré ne pas pouvoir être enceinte, oui j'y ai cru... Je dois être naïf certainement.

Trois semaines après notre séparation, elle me téléphone pour me dire qu'elle est enceinte et que je suis le papa. Quelle n'a pas été ma surprise !!! Jamais je n'ai souhaité avoir d'enfant avec elle. Tout comme elle qui n'envisageait cela qu'après une bonne année de relation. 

Nous avons discuté de le laisser s'en aller, elle était d'accord, mais sans moyen financier avait besoin de moi. Ce que j'ai fait en lui proposant de vivre ce moment douloureux avec elle. J'ai été présent aux entretiens avec le médecin, aux contrôles de datation... Nous étions d'accord de ne pas offrir une vie différente de nos visions idéales de la famille, puis tout a changé, elle a coupé son téléphone et ne répond plus au SMS. Je reçois une lettre m'informant qu'elle souhaite garder cet enfant.

Je pense qu'un enfant a besoin de l'image de ses deux parents et qu'il est extraordinairement égoïste de faire un enfant pour soi sous prétexte d'avancer en âge et de risquer de ne plus avoir d'enfant. 

Oui, je voulais qu'il parte car je n'aime pas sa mère, que nous avons passé un bon moment ensemble qui ne devait pas aller plus loin. Aujourd'hui, nous risquons d'être liés à vie par un enfant qui n'a pas demandé à souffrir car la souffrance sera bien là à l'école, à l'adolescence, à l'âge adulte. Il devra être très fort pour encaisser son histoire non issue de l'amour. Je pense qu'un enfant est le fruit d'une volonté commune du couple qui s'aime, c'est pourquoi chaque décision doit être prise à deux. Le problème est que seule la femme décide de garder ou non l'enfant à venir et que parfois (ce qui est mon cas) elle est sous l'emprise de sentiments et de très fortes émotions personnelles qui font prendre un mauvais choix pour l'enfant. 

Je suis scandalisé de lire "je suis heureuse de l'avoir gardé pour les joies qu'il me porte". Ne devrait-ce pas être l'inverse ? Sans l'image de l'un des deux parents, l'équilibre de l'enfant sera fragile, tout les pédopsy s'accordent sur ce point. Faire un enfant pour soi... Il est préférable d'acheter un chat tout aussi câlin ou un chien qui vous fera la fête en rentrant, mais un enfant est là pour recevoir, pas l'inverse. Il est surtout en droit d'attendre le meilleur et non pas d'avoir l'image d'une mère emprunte aux difficultés quotidiennes qui de surcroît, dans mon cas, n'arrive même pas à prendre soin d'elle-même.

Il y a des moments où lorsque des gens exceptionnels, comme Simone Weil, se sont battus pour faire avancer les libertés, il convient de bien réfléchir à la situation avant de s'engager pour une vie. Sans revenu, incapable de s'occuper de soi et vivant dans un appartement tenant plus du squat que d'autre chose, n'est, me semble-t-il, pas un cadre idéal pour élever un enfant. Bien sûr ce n'est que l'avis d'un futur éventuel papa qui devra vivre avec ces souffrances permanentes jusqu’à la fin de ses jours.

 

Merci de m'avoir lu.

Afficher la suite 

Votre réponse

20 réponses

lekabilien 12080 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 21 juin 2018 Dernière intervention - 22 oct. 2016 à 15:49
0
Merci
Bonjour papapigean
Beaucoup de choses sensées sur ce que tu écris mais aussi des choses ou tu ne penses qu'a toi.
"Papapigeon" car tu penses que tu t'es fait avoir, mais par qui ? elle ou toi même ? l'erreur est faite par vous 2.
Ce bébé elle ne le voulait puis le veut, toi tu ne le veux pas, il est normal que ça soit elle qui décide en dernier lieu. La faute est commune, l'envie n'est pas la même donc un sera mécontent, qui ? Il est normal que le dernier mot lui revienne car on parle de son corps, c'est elle qui subirait l'acte.
Maintenant si ce bébé vient au monde alors que tu ne le veux pas, a toi de réfléchir si tu veux le reconnaitre ou pas, et réfléchir aussi a plus loin, si tu ne le regretterais pas, si tu ne le reconnais pas. Comme tu le dis toi même un enfant a besoin de ses 2 parents, a besoin de connaitre son histoire, et cela tu peux y contribuer. Tu veux a la base avoir un enfant, pas comme il se présente bien sur, mais lui n'a rien demandé comme tu le dis aussi, alors a chacun d'assumer sa part d'erreur car après tout, c'est un enfant sera comme les autres, a besoin d'amour comme les autres, en donnera de l'amour comme les autres.

Bonsoir. 

Je ne suis pas d'accord avec ton point de vu. J'accepte le point disant que c'est son corps de femme cependant c'est d'un enfant et de toute sa vie que nous parlons. Or je ne souhaite pas cette enfant pour des raisons qui me sont propres sans même parler de religion. J'estime que nous avons la force de notre maillon le plus faible. Je suis ici celui-ci par conséquent la décision devrait être purement et simplement de laisse partir cet enfant à venir. 

La mère à venir n'est pas responsable, habite tant un appartement transforme en squat, qui n'a pas d'argent puisque au chômage pour encore 6 à 8 mois. J'ai été obligé d'avancer les frais enfin avancer. Autant dire j'ai fait du mécénat mais aucune importance. Si au moins elle avait un projet d'avenir professionnel mais rien.  C'est juste une prise en autage d'un homme bien loin de l'idée de l'amour pour un enfant.

Le seul but de la mère est d'avoir un enfant. Pour elle. Or l'enfant est un individu à part entière qui n'a pas à souffrir d'une attache maternelle forte. 

J'ai tres peur des conditions dans lesquels il va évoluer et grandir. Comment fera t'elle face aux obligations financière et de logistique. Si je dois participer pour être sincère je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour en avoir la garde car je ne supporterai que trop mal de n'être qu'un simple portefeuille. Ce que j'ai été jusqu'ici. 

Je ne suis pas amer, juste déçus que l'homme n'a rien ou plutôt ne peu rien faire dans cette décision de garder ou non l'enfant. Je regrette tout autant et sans vouloir me répéter que le législateur à travailler dans le bon sens pour permettre la liberté des femmes lorsqu'elles sont dans des cas comme celui-ci. Je rappel juste pour mémoire que nous ne nous connaissons pas et n'avons fait simplement l'amour que quelques fois. Je ne connais même pas sa couleur préférée et encore moins ce qu'elle aime ou non. Elle n'en connaît pas plus sur moi et pour autant elle garde l'enfant d'un parfait inconnu qui visiblement lui a fait belle impression

Commenter la réponse de lekabilien
lekabilien 12080 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 21 juin 2018 Dernière intervention - 22 oct. 2016 à 21:55
0
Merci
Bonsoir papapigeon
Bien sur que tu as le droit de ne pas être d'accord avec moi d'autant plus que c'est de toi qu'il s'agit mais pas seulement, tu as posté pour avoir des réactions, des avis, tu as le mien, et comme tu le dis, il s'agit de son corps pas le. L'enfant, trop facile de dire y'a qu'a, pour être tranquille pour la vie, mais cela aussi revient a la femme de faire, l'homme regarde c'est tout.
Qui parle de religion ? tu ne souhaites pas qu'elle garde cet enfant pour des raisons qui te sont propres, et pour les raisons qui lui sont propres elle veut le garder. Cela n'a pas de sens par contre, je comprends ton point de vue mais étant de l'extérieur je comprends le sien aussi.
Tu avances des arguments financiers entres autres, qui peuvent bien sur être défendable, mais la vie n'as pas de pris, pour elle, il est fort possible qu'après réflexion elle se dit que c'est la chance de ma vie pour justement devenir responsable.
Quand a la prise en otage je le re-écris, par qui ? Tu es adulte et responsable, elle croyait ?? qu'elle ne pouvait tomber enceinte, tu pouvais aussi assurer ta propre protection, attention tout cela n'ira surement pas dans ton point de vue, mais en aucun cas un jugement, mais seulement te rappeler que tu es autant responsable qu'elle. Quand a savoir si elle peut donner de l'amour a ce futur enfant, tu ne peut te mettre a sa place ou, toi la juger a l'avance.
Bien sur qu'une mère veut un enfant pour elle et qu'elle puisse s'y attacher, la tu déraisonnes complet non ? Pour qui on fait les enfants ? Pour nous tant qu'ils sont petits ensuite ils deviennent libres.
Beaucoup d'enfants grandissent dans un milieu pauvre, cela n'empêche qu'ils soient équilibrés lorsque l'amour est la. Et puis, cet femme va évoluée par la force des choses, tu ne la trouves pas a la hauteur elle peut changer, elle peut te surprendre.
Participer. Oui a mon sens c'est cela que tu dois faire, tu as raison de dire ne vouloir être seulement un porte-mannaie, maisćest cela assumer ses actes, ses responsabilités. Tu finis quand même par admettre que la femme a ce droit de choisir car c'est son corps dont il s'agit, quand au temps passé ensemble ce n'est pas le plus important, l'important c'est ce qui l'en a découlé par manque de vigilance de votre part a tout les 2.
Maintenant si tu veux le reconnaitre cet enfant, prenez le temps de discuter bien sur calmement, ce sui est fait est fait plus la peine de se prendre la tête et creuser un fossé entre vous.
Que vous vivez ensemble ou pas, une vie vous lie pour longtemps, et chacun de son coté, peut apporter ce qu'il peut, ce qu'il sait faire pour justement éviter une vie dure a un enfant, le tien aussi.
Ceci n'est que mon point de vu, d'autres peuvent être différent, et en fin de compte ceci est ta vie mais pas seulement, mais c'est toi qui sais ce que tu dois faire c'est toi qui décide personne d'autre, alors ne te trompes pas.
Bon courage


Commenter la réponse de lekabilien
papapigeon 2 Messages postés samedi 22 octobre 2016Date d'inscription 25 octobre 2016 Dernière intervention - Modifié par papapigeon le 23/10/2016 à 10:29
0
Merci

Bonjour

je vous lis et constate qu'à nouveau la femme à tout les droits. Petit exemple. Tu es avec un instructeur de parachutisme à 2000 pieds ou plus si sa favorise ta peur. Vous êtes attachés tout les deux pour un saut en duo. Lui veux sauter toi non. Il se passe quoi? Je vais te le dire. Tu ne sauteras pas. Parce que si sur les deux il y a un non puis une discutions et enfin si la personne ne veux toujours pas, il n'y a pas de saut. 

Cette misérable égoïste égocentrique femme qui a partagé ma couche une nuit après test sérologique m'a incité à ne pas mettre de préservatif car elle préfère sans, elle m'a assuré qu'elle devait suivre un traitement pour tomber enceinte. J'en déduit donc qu'elle m'a coincé pour de basse très basse raisons certainement purement financière puisque je rappel ici que devant la pension alimentaire la aussi nous ne sommes pas tous égaux. En effet au RSA tu ne payera que 1€ par mois par contre a 20000 de salaire 2700€ seront versé à la maman plus toutes les aides d'assistance soit un salaire de cadre sup sans tien faire. Vive la république et vive la france. Il faudrait pouvoir m'expliquer en quoi un enfant coûte plus cher chez un Pere aise ou non. 

Tu dis qu'elle changera qu'elle évoluer, crois moi personne ne change. Un enfant pour une personne comme elle est une charge supplémentaire quand je vois qu'elle reste au lit toute la journée depuis son licenciement, on ne peu pas vraiment parler d'une force de la nature en pleine résilience. Lorsque tu est ce que tu es c'est pour la vie et avoir un enfant avec elle n'était pas du tout dans mes projets mais alors pas une seule seconde. 

Mademoiselle prend aujourd'hui une décision pour un enfant et moi. Elle devra assumer du début à la fin car si un jour il m'est demande d'assumer quelque chose que je n'ai jamais souhaite une seconde la guerre sera ouverte et en homme organisé j'ai déjà demandé à un avocat spécialisé de travailler activement à récupérer l'enfant car je ne souhaiterai que le bonheur de cet enfant et l'égoïsme de sa mère semble être antinomique avec cet objectif. Je ferai donc toutes les démarches toutes les actions ... tout ce qui sera en mon pouvoir pour obtenir la garde exclusive. Cette fois ce sera mon choix et elle devra l'assumer. J'ai toujours été très proche des enfants. Ma mère était nourrice agrée j'ai grandi avec des Bebe et des enfants. Plus tard j'ai fais des colo en tant qu'animateur où je m'occupais des 5 1/2 - 11 ans. Je suis parrain de deux enfants que je considère comme les miens. A tel point que je vais à l'école discuter avec les maîtresse lorsque ça ne va pas car les parents n'arrive pas à se faire comprendre ... ils viennent en vacances et je fais mon maximum pour les aimer et les ouvrir a d'autres choses que leur quotidien. Je pense donc être comme le dit mon ex femme un homme généreux bienveillant et en pleine capacité d'offrir une belle vie a ma famille. Si cette enfant vient au monde et qu'elle me demande de participer financièrement je le ferai mais il fera parti intégrante de ma famille et la rejoindra lorsque le Jan prendra concience qu'un foyer chaleureux apportera tout l'amour nécessaire à un enfant qui n'aura à se soucier de ce qu'il mangera ou de la dangerosité émotionnelle de la génitrice et de l'environnement qu'elle lui propose. 

Comme dit sun tzu qui veux la paix prépare la guerre. Tel est mon état d'esprit. Et rien n'y changera. Car il faut se battre dans la vie pour tout ce qui est important pour nous aujourd'hui nous avons le choix de le laisser partir ou lorsqu'il sera la et me sera imposer je me lancerai dans une bataille pour son bien à lui et mettre au profit de ma démarche tout le poids de mes réseaux et j'arriverai à mes fins. Pour et uniquement le bien de cet enfant. Car si elle a le choix de me prendre en otage aujourd'hui, c'est lorsque l'enfant sera au monde que les décision ne dépendront plus d'elle ... uniquement. C'est aussi à ce moment là qu'elle risque de regretter à vie certain choix égoïste. 

Pour faire tres court : lorsqu'un homme est sûr de ne pas vouloir d'enfant (surtout avec quelqu'un de passage) il ne doit faire confiance qu'à lui même et ce, en mettant un préservatif. Maintenant il faut assumer...

cline1410 56 Messages postés mardi 6 mai 2014Date d'inscription 17 novembre 2016 Dernière intervention - 27 oct. 2016 à 09:49

Bonjour,

Je suis entièrement en accord avec toi et dans des forums du même style j'ai déjà donné mon point de vue en disant que la femme est égoïste car même si elle a trompé le mari, ou qu'elle est enceinte le père veux pas et elle décide de garder le bébé, moi je ne vois pas la conception d'un enfant comme cela ça doit être un choix voulu des deux côtés et l'avortement n'est pas pour moi un choix contre morale et qu'il faut penser à l'enfant et pas a soi, un bébé n'est pas un médicament pour une femme en mal d'amour...

Beaucoup de femme sur le forum pose des questions du type, je suis enceinte, le père en veux pas, j'ai pas de travail combien de vais toucher d'aide de l'état, je vis chez mes parents ( ceci peut paraître agressif mais c'est souvent le cas).. Je me demande si la personne est assez adulte pour être maman. Beaucoup de personnes vont lui conseiller de garder de bébé que c'est merveilleux, mais elles ne savent rien de comment ça va se passer sa vie. Je ne pense pas que les personnes oseront dire qu'elles regrettent car ça ne se fait pas.

Quoi qu'il en soit, la femme a le corps alors c'est elle qui aura le dernier mot car comme a dit lekabilien, " la femme fait un enfant pour elle"... ah, sympa pour le père... (d'oui le oui, la femme est égoïste et parfois menteuse)

Je ne peux pas te donner de conseils, car elle a le corps et là elle n'a plus besoin de toi..; Tu n'a donc aucun droit...

Courage

Cline

Commenter la réponse de papapigeon
lekabilien 12080 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 21 juin 2018 Dernière intervention - 23 oct. 2016 à 15:37
0
Merci
Bonjour papapigeon
Comparer un saut en parachute et la conception d'un enfant, accepter pu refuser l'un par rapport a l'autre, pardon mais une fois de plus mais tu déraisonnes, je rajoute, que fais tu la haut avec cet instructeur ? son rôle est de te faire saute une fois en haut, mais il s'agit ici d'un d'une vie. Le saut une fois parti tu ne retournes plus en arrière, c'est avant qu'il faut réfléchir, après tu ne maitrises plus rien. Que faisais tu avec une femme que, pardon encore une fois de plus tu commences a dénigrer serieusement.
"Misérable égoïste égocentrique" effectivement elle n'est pas la pour se défendre. Rassures toi je ne prends pas da défense, je ne sais pas ou est le vrai et le faux, mais tu vas fort.
Si tu réfléchis bien, si ce que tu dis est vrai, alors tu es totalement responsable de ce qui t'arrive, car tu es en position dominante. Tu as de quoi manger pas elle, tu es sain d'esprit pas elle. Tu sais réfléchir pas elle, mais elle t'a couillonné.
Ne prends pas cela mal, ce n'est pas le but de ces remarque déplaisantes il est vrai mais réelles. C'est toi qui veux imposer ta volonté a cette fille contre ce que lui donne le droit. Sois réaliste, tu as été très a la légère avec cette fille, et qu'elle soit responsable ou pas mature, intelligente ou pas, l'un tu n'as pas été prudent, l'autre, elle est plus intelligente que toi. Réveilles toi, le mal est fait et comme dit lors de mon précédent message, trouvez tout les 2 seulement un terrain d'entente pour le meilleur pour ce bébé futur. Car tout faire pour le lui enlever, la aussi tu n'agit pas pour le bien du bébé, et l'égoïste n'est la personne que tu penses
Je ne vais pas prendre la peine de relever et t'expliquer tout ce que tu as a écris je sais que c'est peine perdue, alors crois moi ou pas je ne te critique nullement, j'ai relevé et expliqué des choses vues de l'exterieur.
Cela n'est pas compréhensible pour toi je peux le comprendre car tu as les 2 pieds dans le plat, tu te défends ce qui est logique, je te dis seulement que cette fille a aussi sa logique qu'elle défend et défendra encore.
Donc, vu je pense que pour toi j'ai tout faut, inutile que je continue, car nous sommes en total désaccord, donc mes conseils ou opinions ne sont pas bons a prendre.
Attends d'autres avis, et rassures toi, tu peux avoir d'autres et différents car, ce ne sont que mon avis, mon opinion.

Commenter la réponse de lekabilien
Meranonyme - 27 oct. 2016 à 09:57
1
Merci

Bonjour Papapigeon

L'erreur est faite. Après il me semble que c'est un choix personnel de se lancer dans une guerre qui fera forcément 3 victimes ou d'essayer de "faire avec" (avec une situation non souhaitée, une personne non aimée...) et d'en retirer le positif plutôt que de se focaliser sur le négatif. La vie est courte, nous sommes finalement maîtres de peu de choses alors je pense qu'il vaut mieux se concentrer sur ce qu'on peut avoir ou rendre positif que sur toutes les galères et souffrances... mais ce n'est qu'un avis personnel. 

Bon courage.

Commenter la réponse de Meranonyme
Meilleure réponse
2
Merci

bonjour

cline 1410 a bien résumé  les raisons actuelles c est honteux de faire ça a un garçon.

​​​​​​​il ne doit pas le reconnaître et attendre vu la difficulté et les démarches qu elle devra entreprendre cela durera un certain temps.

ton avocat ne t aide pas afin de prouver qu il n était pas désiré  que c est son seul choix donc que c est seule qu elle doit assumée?

Merci anonyme 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 147 internautes ce mois-ci

Mon fils a vécu il y a 5 ans la même situation. Cauchemar ! Après 5 ans de combats juridiques qui nous ont coûté nos économies, pompe notre moral et notre santé il s'est avéré après test ordonné par la justice que mon fils n'était pas le papa. Ce fut dur à encaisser car , pour ma part j'avais une énorme envie d'être grand-mère, mon fils s'il ne voulait pas faire sa vie avec la maman, voulait être papa.aujourd'hui je milite pour la défense des papas obligés. C'est de toute façon une souffrance, et sous prétexte que nous sommes nous les femmes, les décideurs nous n'avons pas le droit d'imposer

Une paternité , même dans le cadre du mariage c'est une décision à prendre à deux. Et au regard de la situation de cette jeune femme inutile de vous dire que le papa ne sera qu'un tiroir caisse 

Commenter la réponse de anonyme
cacao244 2 Messages postés jeudi 27 octobre 2016Date d'inscription 27 octobre 2016 Dernière intervention - 27 oct. 2016 à 11:41
1
Merci

d'après ce que tu écris, on voit bien que cette situation n'était surement pas innocente!elle cherchait un pigeon!et puis, vu sa situation, elle a du se renseigner au préalable sur ce que ça lui rapporterai en plus chaque mois sans rien foutre!

on voit vraiment l'irresponsabilité chez elle, une cassos !

en plus, es tu vraiment le père? elle peut te faire chanter!

de toute manière elle peut te raconter n'importe quoi pour te faire casquer, donc laisse tomber car vraiment pas sure que tu sois le père!

j'ai connu le cas de deux jeunes qui ont eu un enfant alors qu'ils étaient complètement immature! le gamin a 23 ans maintenant, il se drogue, sa grand mère a essayé de le récupérer, et bien il l'a spoliée, insultée, détruit sa maison…..;l'horreur!il a détruit sa grand mère ( et encore pas sure que se soit la sienne car la mère avait 2 hommes et batifolait, mais la maison avait de 'argent!) et elle est morte après qu'il l'ai éloigné de sa famille , de ses autres enfants et petits enfants qui avaient peur d'y aller;

ne rentre pas dans son jeu, ça te serviras de leçon d'aller avec une trainée!

 

Bonsoir, pour faire court, je pense qu'il faut ABSOLUMENT se protéger lors de rapports. Ensuite, demander un test de paternité à  la naissance ( demander conseil à un avocat).

le reste n'est que discussion, intéressante ou non.

Allie81 8 Messages postés vendredi 28 octobre 2016Date d'inscription 10 octobre 2017 Dernière intervention - 28 oct. 2016 à 14:22

Mon dieu... Vous n'avez pas l'impression que vous allez un peu loin ? Je vous rappelle que vous n'avez que la version de Papapigeon mais pas celle de la femme concernée. La traiter de "trainée" et "cassos" alors que vous ne savez rien de plus que ce que Papapigeon a bien voulu en dire, ça ne vous gêne pas ? J'imagine que non... J'espère pour vous qu'on ne parle pas de vous comme ça dans votre dos !

Commenter la réponse de cacao244
gombey38 17 Messages postés mardi 16 décembre 2014Date d'inscription 24 novembre 2016 Dernière intervention - 28 oct. 2016 à 09:49
0
Merci

eh mon gars , foin de la littérature , fallait pas l'y mettre .

Non mais  , le monde est plein d'irresponsables qui se trouvent toujours des excuses . Maintenant faut assumer l.

 

Je m'étonne que les irresponsibles soient toujours les hommes et non les femmes qui viennent ensuite pleurer les pensions. Faudrait un peu placer l'église au Centre du village. 

Imposer l'IVG par l'homme dans un cas particulier comme Le miens tomberait sous le sens. Le législateur devrait y penser. 

Commenter la réponse de gombey38
Meilleure réponse
Allie81 8 Messages postés vendredi 28 octobre 2016Date d'inscription 10 octobre 2017 Dernière intervention - 28 oct. 2016 à 14:18
2
Merci

Je n'ai pas grand chose à ajouter, je trouve que tout est dit. La faute est partagée, si vous ne vouliez absolument pas prendre de risque, il ne fallait pas vous contenter d'un "je ne peux pas tomber enceinte". Après, je reconnais que la position de la femme dans ce genre de situation est plus facile que celle de l'homme car au final, c'est elle qui décidera, c'est son corps. Sachez quand même que pour vous, elle le garde pour de mauvaises raisons mais vous n'avez pas et ne pouvez pas avoir conscience de ce qu'elle ressent au fond d'elle-même, des émotions que peut provoquer le fait de porter un enfant et du fait que c'est bien facile de dire que c'est simple d'avorter mais que ça l'est beaucoup moins quand il s'agit de soi. Pour avoir fait 3 fausses couches, je connais la douleur de perdre un bébé...

 

Par ailleurs, je trouve aussi que vous dénigrez cette femme de plus en plus. Si elle était si inintéressante que vous semblez le dire, je ne comprends pas ce qui vous a poussé à aller dans ses bras...

 

Quant à la certitude que vous affichez concernant le fait qu'elle ne changera pas malgré la maternité : vous n'avez pas d'enfant, vous ne savez donc rien du bouleversement que cela peut provoquer dans la vie de quelqu'un.

 

Enfin, je suis en total accord avec lekabilien sur le fait que l'égoïste n'est pas celui qu'on croit : affirmer dès aujourd'hui que vous demanderez la garde exclusive pour punir cette femme (puisqu'il semblerait que ce soit votre seule motivation) est la pire des réactions...

 

Ne croyez pas que je veux dire par là qu'elle a tout à fait raison et vous tout à fait tort. Les torts sont pour moi partagés. Aujourd'hui, le fait est que cet enfant a été conçu par vous 2, qu'elle a décidé de le garder et qu'il sera là dans quelques mois. Désormais, ce qui compte, ce n'est pas vous, ce n'est pas elle, c'est cet enfant qui n'a rien demandé à personne. A vous de trouver les solutions qui lui permettront d'être le plus heureux possible et de souffrir le moins de cette situations.

Merci Allie81 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 147 internautes ce mois-ci

lekabilien 12080 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 21 juin 2018 Dernière intervention - 28 oct. 2016 à 16:09
Bonjour
C'est ce que j'essaie de faire comprendre a monsieur, tout ce que tu as écris ici.
Commenter la réponse de Allie81
Papapigeon - 28 oct. 2016 à 15:58
0
Merci

Il est vrai que J’arrive a etre un véritable égoïste. C'est ainsi surtout en voyant les agissement de personnes irresponsaable. Si j'ai ete avec cette femme c'est uniquement pour m'amuser d'ailleurs préservatif il y avait ce qui m'étonne. Pour autant notre relation physique puisqu'il n'y avait rien d'autre c'est arrête au moment où elle a enfin acceptée que je vienne chez elle. La quelle découverte. Une tristesse de vivre ainsi. Le désordre n'´etait rien au regard des immondices qui jonchaient sol table canapé lit .... La cuisine se faisait sur un réchaud de camping et j'en passe. Immédiatement j'ai mis fin à cette mascarade. Pensez vous que ce soit un environnement favorable pour un enfant. A en parler avec une assistante sociale photo a l'apuis elle n'en croyait pas ses yeux. Donc oui en ce cas je suis égoïste et très déterminé. 

Dans une autre situation je ne remettrai de rien en cause je veux des enfants mais je veux sûils soient Bien. 

Commenter la réponse de Papapigeon
1
Merci

Effectivement les torts sont partagés, personne ne s'est assez protégé.

Il faut mettre les rancoeurs au placard et chercher ensemble le meilleur arrangement dans l'interet de l'enfant, puisque la réalité c'eest qu'il sera là dans quelques mois. Et si vous arrivez à vous mettre d'accord, il pourra grandir heureux, malgré les circonstances de sa conception. Il est possible que le mieux soit qu'il vive avec toi et pas avec sa maman, mais n'oublie pas que dans la toute petite enfance, la maman est le pilier d'un enfant.

Même si la situation n'est pas idéale, pense que ce petit bout sera un rayon de soleil dans ta vie, toi qui souhaitais être papa. S'il va arriver de toute façon, pas la peine de se filer un ulcère, autant s'organiser avec cette nouvelle réalité. Beaucoup de familles sont dans cette situation et avec de la bonne volonté des parents, tout le monde peut y trouver son compte.

Aujourd'hui tu es plein de rage contre la maman, et je peux le comprendre, mais ça ne t'aidera pas et le bébé non plus. Quand il aura 2 mois et tu le regarderas, tu te diras que finalement, c'est vraiment bon de l'avoir et tu ne le rendrais pour rien au monde.

Je sais que tu ressens la maman comme une sale égoiste qui te pourrit la vie, mais c'est vrai que personne ne peut comprendre ce qu'on ressent si on n'a pas porté un bébé. J'ai saigné lors de ma dernière grossesse et lorsque le gyneco m'a fait me coucher pour l'échographie, je me sentais comme un condamné qui monte à l'échaffaud, attendant le couperet de "il n'y a plus de bébé". L'angoisse de savoir qu'il est là ce petit être, et que tu vas l'enlever, ce n'est pas forcement facile, même si tu pensais avoir les idées claires. Tu parles toujours de le "laisser partir", mais ce n'est pas ça, on ne le laisse pas partir, on le tue. Je sais, personne ne veut entendre ça, mais c'est la réalité, il est vivant, et après la pastille, il est mort. A un moment, elle a décidé qu'elle voulait le garder ce petit être, c'est son fils ou sa fille au final, vouloir garder un enfant qui grandit en soi ne me parait pas délirant, moi je ne pourrait pas avorter, comme je ne pourrais pas égorger mes enfants même si je me trouvais dans une situation très compliquée. Je respecte que d'autres fassent ce choix, mais je la comprends tout à fait qu'elle ait changé d'avis et ne veuille plus avorter.

Ton bébé va être là dans quelques mois, cherchez ensemble le chemin pour que tout se passe pour le mieux.

Je vous souhaite bonne chance et beaucoup de bonheur !

Commenter la réponse de Patricia
Papapigeon - 31 oct. 2016 à 07:41
0
Merci

merci pour ce message. Même s'il ne va pas dans mon sens je le comprends tout à fait. Je sais qu'il n'est pas simple d'avorter, que c'est une décision très lourde pour une femme. Cependant avoir un enfant avec une personne que l'on ne connaît pas m'attriste profondément outre le fait que j'ai justement peur de ne pas savoir comment elle réagira dans les moments difficiles. Pour le peu que je sais d'elle, rien ne me laisse penser ni qu'elle ai La fibre maternelle ni qu'elle ne sera pas un danger pour l'enfant lorsqu'elle se rendra compte que je ne reviendrai jamais dans sa vie à elle. En effet, malgré mes messages très clair, elle pense toujours que je l'aime et que je reviendrai à la naissance. 

Le choc risque d'être dur et ne souhaite pas que mon enfant soit l'exutoire de sa tristesse. 

Quoi qu'il en soit tes propos non accusateurs me touche j'espère que cette enfant, s'il vient au monde, n'aura à souffrir d'aucune maltraitance ni violence pour soulager une décision que je trouve égoïste et qui se revelerait avec Le temps la décision qu'elle aurait dû prendre. 

Commenter la réponse de Papapigeon