Signaler

Belle-mère d'un garçon de 6 ans, je suis perdue... [Résolu/Fermé]

Posez votre question O! 2Messages postés lundi 1 février 2016Date d'inscription 15 février 2016 Dernière intervention - Dernière réponse le 6 févr. 2016 à 13:53 par jacqueline
Bonjour,

Cela fait presque 1 an que je suis avec mon compagnon. Il a un petit garçon de 6 ans.
Ca devient de plus en plus dur pour moi de me faire écouter. Il est de plus en plus insolent avec moi, je ne sais plus quoi faire... Quand je lui dis quelque chose, il s'en fout. Le problème est que son père l'a un week-end sur 2 et la moitié des vacances. Il le laisse donc faire pas mal de choses et moi je suis donc la méchante car j'essaie de mettre un peu des règles.
Que puis-je faire ?

Merci.
Afficher la suite 
Utile
+2
plus moins
Bonjour,
Dans un sens, vous avez raison, de l'autorité ne fait jamais de mal. Mais le problème c'est que ce n'est pas votre fils et que vous n'êtes pas chargée de son éducation, toutefois je vous comprend : un enfant bien cadré et bien éduqué est beaucoup plus agréable qu'un autre qui n'est cadré.
Placide- 5 févr. 2016 à 18:18
A mon avis, vous devez le considérer comme votre propres fils et chercher un traitement que vous auriez fais a votre fils qui se comporte de la même façon.
jacqueline- 6 févr. 2016 à 13:53
le fait est que un petit garçon de 6 ans est traumatisè par une simile situation, il suffit de dèléguer l'èducation au père, ce n est pas vous qui devez le faire, soyez seulement gentille avec lui lui proposant des choses qu il aime faire, pour lui faire passer le week end un peut mieux, il y a peut etre aussi de l autre cotè (maman de l'enfant) qui pousse peut etre avec des propos pas très gentils sur votre compte? un enfant n a pas de culpabilitè dans les comportements des adultes, il faut seulement chercher de le comprendre sans tomber dans son mode pas trop èduquer . il faut beaucoup de patience, mais je crois que si son papa intervient en union avec vous tout changera.
Utile
+2
plus moins
Bonjour
Voudriez avoir une discussion avec son père qui lui expliquera que des règles existent. Si vous voulez vivre en harmonie tous les 3 lorsqu'il est la, chacun doit se tenir a sa place et le respect mutuel et primordial.
C'est maintenant que ça doit se faire, dans quelques années, ça sera bien trop tard.

Utile
+1
plus moins
Cette situation est pour moi du vécu, avec des répercussions encore en vigueur aujourd'hui, 14 ans après, et après avoir divorcé du papa principalement à cause de ma belle-fille.
Le problème est que votre compagnon n'élève pas son fils et ne le voit que partiellement. Donc il ne le voit que pour les bons moments, n'étant pas réellement chargé de "l'éduquer". Il est difficile pour lui d'imposer des règles et un mode de vie certainement différent de chez la maman en le voyant qu'un week-end sur deux et la moitié des vacances! Les hommes ne veulent pas assumer ce "mauvais rôle".
Par conséquent, ils laissent la femme faire comptant sur leur expérience de femme et de maman. Avez-vous vous-même des enfants? Si non, en voulez-vous avec ce monsieur?
C'est ce qui nous a perdu. On a voulu me faire endosser le rôle d'éducatrice et d'imposition de règles, pour se dédouaner et ne pas être coupable, ce que j'ai essayé d'appliquer à une enfant extrèmement difficile, dont les parents se rejetaient la responsabilité d'une rupture difficile, mais derrière on disait à l'enfant "ne l'écoutes pas, ce n'est pas ta mère", ce qui m'était répété et amenait régulièrement des disputes et autres mésententes, pendant 10 ans. Alors, ayant une fille à élever moi aussi, je suis partie.
Il vous faut lâcher cet enfant, laissez votre conjoint se débrouiller, pour ne pas avoir de reproches à se prendre en pleine face plus tard, et la maman qui risque de vous reprocher et de lui reprocher beaucoup de choses.
C'est difficile de ne pas s'impliquer mais tenez bon, vous n'avez pas à reprendre l'enfant et à essayer de l'éduquer dans des valeurs et des règles qui ne sont peut-être pas celles des parents. C'est le prix à payer malheureusement et c'est très difficile à supporter.
Utile
+3
plus moins
J'ai aussi rencontré ce problème. En fait c'est au papa de vous faire votre place dans la relation avec son fils. C'est à lui de vous donner la légitimité de vous faire écouter de son fils. Il doit discuter avec son fils et bien lui expliquer que ce que vous pouvez lui dire, c'est comme si c'était lui qui lui disait et ainsi qu'il doit vous écouter. VOus êtes tous deux les adultes responsables dans le foyer et avez ainsi chacun votre mot à dire.
Et lorsque le petit ne vous écoute pas, c'est aussi au papa de la reprendre et de lui faire remarquer qu'il doit obéir à vos souhaits...
Je pense qu'il est primordial que vous en discutiez avec le papa et lui expliquiez votre mal être et votre ressenti face à la situation, en lui faisant bien comprendre quil est primordial qu'il intervienne pour le bien tant de votre couple que de l'enfant...
BOn courage.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Utile
+2
plus moins
Bonjour,


Personne ne parle de l'enfant ici ?

Avez-vous eu une discussion avec ce petit garçon (au calme, en dehors de toute dispute, style repas au resto tous les 2 ou après un ciné ?) une discussion seule avec le papa (au calme aussi) et une tous les 3 ?

Ce n'est pas simple pour vous mais ce n'est pas simple non plus pour l'enfant.


Du jour au lendemain, on lui impose la séparation de ses parents, on lui impose de déménager, on lui impose de vivre avec sa mère, on lui impose de vivre 1 we sur 2 avec son père et plus tard son père lui impose une belle-mère qu'il ne connaît pas et qui elle-même va imposer des règles. (il se peut qu'on lui impose d'autres enfants et un autre beau-parent.)

J'ai souvent pensé à ces enfants qui devaient vivre dans 2 environnements différents. (peut-être est-ce encore plus difficile quand l'enfant vit une semaine chez l'un et une semaine chez l'autre.) Ces enfants ont souvent 2 personnalités. A l'école de mes enfants, j'ai déjà constaté que certains sont différents selon que la semaine soit paire ou impaire...


Je me suis demandée comment moi, adulte, je vivrais une telle situation : 2 maisons avec un espace privé différent dans les 2 maisons, des règles différentes, un environnement différent, des personnes différentes... (et encore en prenant le meilleur des cas, c'est-à-dire là, en imaginant que les parents s'entendent super bien et aient gardé un bon contact et les mêmes grandes lignes d'éducation.)... Et je n'ai pas mis bcp de temps pour me dire que je le vivrais difficilement.

Pas vous ?


Peut-être qu'en changeant de perspective, en voyant le "problème" autrement, vous pourrez agir aussi autrement.
Un enfant n'est pas juste là pour suivre les règles (même si bien sûr, elles sont primordiales pour l'entente entre tous.)
Le respect c'est dans les 2 sens.
Tiffany- 4 févr. 2016 à 21:30
Tres bonne réponse.
Il faut respecter l'enfant aussi.

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !