Signaler

Coup de blues, déprime ou maman nulle? [Résolu]

Posez votre question Mangalou2000 26Messages postés dimanche 27 janvier 2013Date d'inscription 14 juin 2016 Dernière intervention - Dernière réponse le 13 oct. 2013 à 20:58 par Mangalou2000
Bonjour,
C'est de nouveau moi et tous mes pb... Ma fille vient d'avoir 3 ans et son frere 10 mois. J'ai d'énormes pb de conflit et d'autorité avec ma fille et cela me bouffe la vie. Il. Ne s'agit malheureusement du sujet principal, je sais qu'il me faut serrer les dents et prendre sur moi mais ce qui m'inquiète surtout cest que je me mets dans des colères monstres, je suis à "0" stock patience plus de plaisir à être avec ma fille et pourtant je l'aime plus que tout! En ce moment je suis sans arrêt en colère, je gueule tout le temps, je suis fatiguée et avec le papa c'est la cata! Mais ma chérie elle a rien demandé je sais tout ce qu'il y a de conscient à savoir sur l'attitude à avoir mais je n'y arrive pas. Et si je brisais tout, si par mon impossibilité à prendre le dessus je cassais tout dans ma relation avec ma fille? Aidez moi j'ai l'impression d'être coincée dans une spirale et je veux protéger les enfants, me protéger aussi.. Je ne parle pas de mon homme mais cela fait déjà un moment que ça ne va plus entre nous.. Il vit en me laissant tout assumer seule à la maison et quand j'en ai assez il me balance que lui ramène l'argent.. Que se passe-t-il? Que dois-je faire pour ramener de la sérénité avec mon enfant. J'aimerai tant avoir de nouveau cette complicité.. Merci
Afficher la suite 
Utile
+1
moins plus
Bonjour Mangalou 2000,

Vous êtes une personne avant tout.
Vous n'êtes pas nulle du tout, et cette colère vous fait prendre conscience que vous n'en voulez pas à votre fille. Vous êtes en colère contre vous-même.
Vous espériez une autre vie, un partage des tâches avec votre compagnon et maintenant vous vous épuisez. Même si vos enfants sont bien jeunes, il vous sera bénéfique de sortir de chez vous, d'avoir d'autres activités, de vous rendre utile non seulement pour vous-même, mais aussi pour votre famille. Je n'ai pas à vous trouver des solutions, simplement vous demander d'avoir un peu de recul par rapport à votre situation. Et comme vous le dites si bien, vous avez aussi besoin de vous protéger. Vous avez besoin d'être respectée.

Votre compagnon se protège dans le monde du travail, il a une vie sociale, des collègues, des conflits à gérer mais sa fatigue sera différente de la vôtre.
Les hommes ont une vision très différente des femmes, elle n'est pas forcément incompréhensible( Lisez: les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus) !
Calmement et loin des enfants, discutez avec votre compagnon de votre mal-être et demandez-lui conseil pour vous et aussi pour vous deux. Laissez-lui aussi sa place de compagnon responsable.

Vous pouvez consulter votre médecin de famille afin qu'il vous oriente vers un spécialiste des comportements et travailler sur vos sentiments. Il vous sera d'une grande aide vis à vis du conflit d'autorité. Lorsque vous aurez fait cette démarche, vous serez à nouveau plus sereine et d'autres horizons s'ouvriront à vous.
En attendant, soyez calme et douce avec vos enfants, et lorsque vous exigez quelque chose, dites-le presque à voix basse en regardant votre fille et précisant qu'obéir à sa maman est important (expliquez-lui obéir). Elle agira, vous la féliciterez.en paroles et en câlins.
Prenez soin de vous !
Mangalou2000- 3 oct. 2013 à 07:21
Bonjour et merci merci merci pour votre réponse. Elle est pleine de bon sens et c'est vrai que je m'en veux de ne pas réussir a avoir "la vie rêvée"!! J'aurai envie d'une vie avec 1homme prenant soin de moi et me couvrant de bisous et de calin.. Et surtout une vie différente que celle que j'ai eu avec mes parents faites de cris et de violence.. J'ai réussi a éviter la violence mais on n'est pas le couple rêvé.. Mais c'est vrai que l'on doit trouver cette solution a 2.
Est-ce qu'un thérapeute cognitif pourrai m'aider? En tous les cas merci cela me donne une autre vision du pb et entrevoir une autre solution. Bonne journee
Répondre
imagine7 8020Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscription 19 février 2017 Dernière intervention - 3 oct. 2013 à 11:05
A Mangalou2000,
Vous donnez pratiquement la réponse dans votre question. Vous traînez le passé révoltant de votre enfance. Il est nécessaire de consulter un professionnel, psychiatre qui vous aide à vous libérer de ce fardeau et arrêter ce fonctionnement. Vos parents n'avaient pas pu le faire. Vous êtes parfaitement consciente de vos souffrances et avancer seule dans cette démarche n'est pas simple.
Voyez avec le thérapeute à propos de la thérapie comportementale et cognitive, c'est rapide et efficace à partir du moment où vous avez les bonnes clés et votre implication ne peut être que positive, vous allez être étonnée de toutes vos ressources.
Dès aujourd'hui, prenez les choses en main pour votre bien. Osez !
Dites-moi, que souhaitez-vous entreprendre pour que votre vie ait plus de sens..là...maintenant ?
Cordialement
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Bonjour,
je ne connais pas bien votre histoire mais est-ce possible pour vous de reprendre une activité professionnelle, même à mi-temps ? Ainsi l'argument je ramène l'argent ne tiendrait plus ;-)
D'autre part à votre place je consulterais le pédiatre pour qu'il vous oriente vers un professionnel pour votre fille car il y a peut-être un souci avec l'autorité et elle a peut-être besoin d'extérioriser certaines choses, et peut-être qu'il vous ferait du bien également de parler à quelqu'un ? Le fait d'avoir une activité ailleurs vous donnera une bouffée d'air et de ne pas avoir tout le temps "le nez dans le guidon". Courage et donnez-nous de vos nouvelles.
Mangalou2000- 3 oct. 2013 à 15:11
Bonjour et merci de votre soutien. En ce qui concerne largent jetais à 60% depuis la naissance de ma 1re et j'ai stoppé le job seulement fin mai 2013 pas par choix mais par manque de nounou!! Donc avec ou sans job la réponse est toujours la même... Sinon j'avais envisagé demmener ma fille voir qqn + par peur de lui faire du mal et que si c'était le cas elle puisse le dire.. Quand a moi j'ai l'intention de changer certaines choses il suffit juste de savoir par quoi exactement et c'est pas évident.. Petite bataille de gagnée j'ai réussi à imposer le fait que mon homme s'occupe des enfants 1soir par semaine pour que je puisse faire du sport.. En tous cas depuis que j'ai lu vos réponses et senti votre soutien je me sens déjà un peu mieux. C'est un beau rai de lumière dans mon obscurité permanente..
Répondre
audrey245- 3 oct. 2013 à 17:46
C'est très normal de péter les plomb lorsque vous vous retrouvez seule à gérer deux enfants ! Votre couple ne va pas bien et vous n'avez plus du tout de temps pour vous. Pouvez-vous ne serait-ce qu'une soirée faire garder vos enfants ? A ce moment là faites-vous belle et sortez avec votre mari, ça vous fera du bien. Ou alors laissez les à votre mari et sortez entre copines. Il faut vous aérez l'esprit !! Et vite !!! Au moins 1 fois par semaine...

Je me souviens lorsque j'étais en congé mat, j'étais horrible ! Je passais mes journée à m'occuper de la maison et lorsque mon conjoint rentrait, il mettait du bazar partout ! ça me rendait dingue, en plus de ça, il ne se rendait pas compte que je ne parlais à personne de la journée, j'avais besoin qu'il passe du temps avec moi... Tout simplement ;)
Vous avez besoin de soutien ! Dites-le lui. Si vous ne travaillez pas, il est normal que vous vous attribuez des tâches, mais l'éducation des petits ne doit pas en faire partie ! Votre mari à son rôle à jouer. Il faut qu'il s'investisse, qu'il donne le bain de temps en temps, ça vous permettra de souffler.

Vous devriez essayer de régler le problème de votre fille avec l'aide d'un spécialiste, cette relation vous épuise, ça ne peut pas durer, ni pour elle, ni pour vous.

Si vous accordez plus de temps à votre couple, vous irez mieux dans votre tête et serez plus zen pour affronter les problèmes... Tout est lié. Essayez de dialoguer sans reproche avec votre mari, sinon il se fermera (hé oui c'est un homme, donc je suppose qu'il fuit les conflits), dites-lui que vous avez besoin de son soutien, les hommes aiment se sentir utile... En gros faites passer votre message en le flattant, il sera plus enclin à faire des efforts que si vous le noyez de reproches...

Je vous souhaite plein de courage !
Répondre
Meurone- 3 oct. 2013 à 17:50
Alors pour le sport une fois par semaine, bravo ;-) ça fait du bien, ça vide la tête. Une maman mieux dans ses baskets = beaucoup de bien pour vous mais aussi pour vos proches car les enfants sont aussi un vrai baromètre de nos humeurs. votre fille devrait vous sentir plus apaisée donc elle sera peut-être par ricochet moins énervée elle-me^me. Je vous le souhaite. tenez-nous au courant et courage !!
Répondre
snocky. 18162Messages postés mardi 11 octobre 2011Date d'inscription 19 février 2017 Dernière intervention - 3 oct. 2013 à 17:52
A en lire certaines ici, j'ai l'impression que vous n'avez vraiment pas de chances avec vos maris ou alors c'est du cliché pur et dur!!Non tous les hommes ne sont pas lâches, non tous les hommes ne fuient pas les conflits, non tous les hommes ne s'intéressent pas à vous que quand vous écartez les cuisses, et non tous les hommes n'ont pas un poil dans la main quand il s'agit de s'occupr des gosses!Soit vous exagerez le trait, soit franchement je vous plains!
Répondre
smiss 40Messages postés jeudi 21 mars 2013Date d'inscription 29 septembre 2016 Dernière intervention - 10 oct. 2013 à 11:22
Heu... certes snocky, il y a peut-être des propos un peu caricaturaux et généralistes, mais honnêtement tout autour de moi, c'est quand même souvent (toujours?) la femme qui "porte" la famille, à savoir qui organise (garde, vacances, visites de la famille et des amis, activités, etc.), qui gère (repas, courses, lessives, ménage, goûters et mots pour l'école, etc.)... Cela ne veut pas dire que les hommes ne font rien, il y en a beaucoup qui participent heureusement et même quelques-uns qui font pas mal de choses ; ça n'est pas non plus "tout de leur faute", bien sûr les femmes ont tendance à prendre en charge plein de choses et désirent que les choses soient "bien" faites (dans les détails selon leur point de vue) ce qui est rarement le même "bien" que celui des hommes.
Ca n'est pas forcément permanent non plus, des hommes changent, finissent par entendre les appels à l'aide (même s'il faut appeler longtemps et souvent!) et montrer de grandes qualités de papa et d'époux.
N'empêche, les femmes qui n'ont jamais connu une situation similaire ou qui ont vécu la situation inverse (femme peu impliquée dans la vie des enfants et de la maison qui est prise en charge par l'homme), eh bien je n'en connais pas et n'en ai jamais entendu parler ; cela existe peut-être, mais ce doit être rare.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
>Snocky

Bonsoir,

L'appel a l'aide que j'ai lancé sur ce forum n'est pas pour critiquer mon mari mais uniquement réussir à aller mieux pour ainsi améliorer ma relation avec ma fille de 3 ans et éviter de briser notre lien par mes erreurs. Je suis perdue et même terrorisée car on me dit souvent que chez un enfant tout ce joue dans les 3 premières années (niveau appréhension de la vie et du relationnel). Maintenant je n'ai pas a prendre des pincettes pour préserver l'orgueil des hommes! Il est vrai que le mien ne sais pas se servir d'une éponge ni d'un aspirateur et encore moins ou se trouve la corbeille de linge sale!! Alors oui cela fait cliché mais je ne débat pas ça aujourd'hui je dis juste que c'est épuisant avec 2 enfants petits de s'occuper de tout toute seule! Mais malgré tout ça ça ne lempeche pas d'être un très bon papa (qui ne donne pas le bain ou le biberon sauf cas exceptionnel).
Maintenant merci pour votre message il ne m'aura servi qu'à me culpabiliser un peu plus en pensant que mon appel passe mal!! Enfin heureusement j'ai quand même eu dautres soutiens très fort et heureusement...
snocky. 18162Messages postés mardi 11 octobre 2011Date d'inscription 19 février 2017 Dernière intervention - 4 oct. 2013 à 00:32
J'avoue avoir du mal à me projeter l'idée du premier point!
Répondre
Aurore- 4 oct. 2013 à 00:47
Même si ce comportement à l'égard de la femme dénote un certain autoritarisme, cela n'empêche en rien d'établir d'authentiques relations affectives avec les enfants et d'être présent pour eux
(à l'exception des obligations domestiques...)
Répondre
Aurore- 4 oct. 2013 à 01:16
Si l'homme fait l'effort d'accepter une thérapie de couple, cela lui permettra de comprendre que tout est lié car les enfants peuvent adopter son comportement désinvolte à l'égard de la maman qui s'épuise à retrouver un semblant d'autorité .
Ce genre de relation familiale est impossible à gérer seule: le piège d'un sentiment de dépendance, de frustration, d'incapacité à assumer et des colères violentes qui en résultent...
Répondre
Meurone- 4 oct. 2013 à 10:07
Snocky, vous qui êtes un homme, je pense qu'il serait intéressant que vous puissiez donner vos conseils ou vos pistes à explorer "vus d'un homme" plus que de vous insurger contre le fait qu'il existe des couples dans lesquels le mari / le papa s'investissent peu au sentiment de l'épouse / maman. qu'en dites-vous ?
Répondre
snocky. 18162Messages postés mardi 11 octobre 2011Date d'inscription 19 février 2017 Dernière intervention - 4 oct. 2013 à 10:12
Euh je ne m'insurges en rien, il y a des points d'insurgation bien plus important sur la planète!Néanmoins, à titre personnel, j'ai arrêté de travailler pour m'occuper de mes 2 et bientôt 3 enfants, et donc également de la maison et tout ce qui va avec(courses,bains,ménages,courrier,.....), ma femme s'occupant de faire chauffer la marmitte.Je ne lui en veux pas de ne "rien faire" à la maison, c'était le deal.Mon propos c'est que, je trouve que quelquefois, le portrait des hommes dressé par les femmes, est souvent caricatural.C'est tout!
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Bonjour,

Alors pour répondre à Audrey, faire une sortie avec l'homme, cela nous est arrivé il y a peu de faire un resto pour son anniversaire cela s'est relativement bien passé mais on ne fais plus de sortie car il n'aime pas avec moi!!! Les dernières soirées ils les à faites seul.. Car "il en a besoin".. Mais cest un pb entre de +parmi tant d'autres... Et je sais que je suis pas très cool, je gueule beaucoup mais je n'arrive pas à m'en empêcher car je croule sous les choses à faire, et la fatigue ne m'aide pas à avoir de l'énergie.. Voilà ça recommence, je râle et me plaint et j'ai l'impression que ma vie n'est faite que de ça.
Sinon je suis bien d'accord avec Meurone avec le fait que j'aimerai avoir l'avis de snocky, et oui les hommes savent encore être très caricatural.. Quand a être un bon papa dapres moi, c'est comme il peut faire (quand il dégage du temps) c'est jouer avec eux et leur apprendre de nouvelles choses, essayer de bien les éduquer avec de bonnes valeurs et savoir aussi faire des câlins.. Et c'est toujours 1000 fois + que ce que j'ai connu. Malheureusement comme il est dit plus haut être un bon papa ce n'est pas forcément savoir être un bon mari..
snocky. 18162Messages postés mardi 11 octobre 2011Date d'inscription 19 février 2017 Dernière intervention - 4 oct. 2013 à 14:31
Je veux bien donner un avis de "mâle"(!) mais sur quel point précis?
Répondre
Meurone- 4 oct. 2013 à 14:42
J'imagine snocky que vous avez une opinion sur le comportement décrit. Par ailleurs vous connaissez surement d 'autres hommes : comment agissent-ils, que font-ils ? Vous avez sûrement des exemples d'organisations "qui marchent" sous les yeux, (d'ailleurs vous-même avez une organisation qui fonctionne avec votre épouse) : lesquels, pourquoi ? que faire à votre avis ?
Répondre
Mangalou2000- 4 oct. 2013 à 15:16
>snocky

Je suis d'accord avec Meurone pour avoir votre avis sur tout ça... Et peut être me dire comment parler à mon homme sans qu'il se vexe pour lui demander de ranger un peu ses affaires! J'ai toujours dis qu'il était normal qu'à partir du moment ou je ne travaillais pas à 100% ou plus du tout il était normal que je m'occupe de la maison par contre ce que je n'accepte pas c'est qu'il me rajoute du travail supp sous prétexte de flemme, 1m3, sans mentir, de fringues au pied de son lit, entre linge sale et habit porté une fois ou juste essayé mais pas remis dans le placard, et ce pendant 1 mois 1/2( et c'est pas le +long..) ou bien comme hier soir où je rentre tard du sport et qu'il faut que je débarrasse la table où il a mangé avec les enfants car il a bossé et a enchaîné avec les gosses! Et à 12h entre la prépa du repas, la table à mettre nourrir le bb puis prepa pour la sieste avec mise en couche, la course car bb s'est fait mal en tombant, la 1re qui veut pas aller se coucher bb qui pleure et papa, ben il regarde son tel portable.. et me regarde courir sans broncher.. Tout le reste est un jour presque normal ce qui ne l'est pas c'est qu'il n'intervienne pas pour m'aider un peu..
Alors que dois-je lui dire et surtout comment?
Répondre
snocky. 18162Messages postés mardi 11 octobre 2011Date d'inscription 19 février 2017 Dernière intervention - 4 oct. 2013 à 16:16
Un truc radical, la grève du sexe.Et vous ne ramassez plus rien qui le concerne.Pour mon cas perso, comme je l'ai dit, à la maison je fais tout, quand madame rentre, le repas est prêt et les enfants sont lavés, ont mangés et quelque fois même déjà couché.Dans mon entourage, j'ai de tout, je suis le seul à 100% mais c'est voulu, sinon, la plupart aide tout de même, j'en ai bien un mais lui est indecrotable!Et sa femme, ben elle râle........comme vous.
Répondre
snocky. 18162Messages postés mardi 11 octobre 2011Date d'inscription 19 février 2017 Dernière intervention - 4 oct. 2013 à 16:30
Sinon, il est clair que vous avez besoin de déleguer.Parlez lui en, au calme, sans les gosses dans les pattes, profitez d'un resto ou d'un sejour en chambres d'hotes par exemple.Après, si il comprends pas ça et ben ma pauvre .......bon courage
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
> Aurore

Je sais que la culpabilité ne mène a rien, meme si je pense que parfois ressentir ca c'est aussi se rendre compte de ses erreurs.. Meme si je ne le laisse pas paraître je reconnais en mon homme beaucoup de qualité, et il a déjà fait d'énormes progrès (mais comme dis sa propre mère on est parti de bien bas!) Quant a prendre qqn on y a pensé mais la phrase de "je paie tout" revenais alors j'ai pas eu envie de prendre le risque de me la prendre dans les dents.. Je suis un peu orgueilleuse aussi.. Je pense, comme je l'ai dis plus haut que j'ai beaucoup de fatigue accumulée après avoir eu ces 2 grossesses ou j'ai été malade tout le temps et toujours la maison a tenir seule et a ce moment la un job.. En + de tout ca j'ai commencé de voir un psy car il fallait vraiment que je règle des pb lié au passé, ma mère et notre relation désastreuse (expliquant surement ma peur de reproduire ca avec ma fille) et j'ai du ouvrir les yeux sur ma famille et ca fait mal et je me suis sentie d'autant +seule..
Aurore- 4 oct. 2013 à 15:48
"je paie tout"?

Eh bien,mettez-le au pied du mur!
Admettez avec lui qu'il a effectivement raison et que vous avez décidé de mettre un terme à cette situation.
Je suis prête à parier avec vous qu'il trouvera tous les arguments pour refuser cette alternative.

Votre mari prend ses aises à votre égard et se permet, en plus, de vous placer en position de faiblesse.

Commencez par retrouver votre estime et confiance en vous , à la suite de quoi vous devriez réfléchir au style de vie dans laquelle il a l'intention de vous confiner.

En prenant quelqu'un pour vous décharger, il ne vous entretient pas mais contribue au bon fonctionnement de la maison ,puisque lui-même refuse d'y assumer sa part.

Vous devriez rester vigilante car à l'évidence, qualités ou pas, vous risquez, dans quelques années, de ne plus supporter du tout ce chantage financier.

Quelles seront lors vos perspectives d'avenir?
Répondre
Mangalou2000- 4 oct. 2013 à 22:43
>Aurore

Je retrouve dans vos propos beaucoup de vérité et dans tout ce que me dit tout le monde sur ce forum depuis que j'ai ouvert la discussion. Mais je sais pas il y a des jours où je me sens la force du lion et prete a tout affronter et d'autres jours où je me sens si faible prete a tout accepter.. La ce soir c'est +la faiblesse.. Plus je réfléchi plus je me dis que la meilleure solution serait de partir, qu'on s'empêche tous les 2 detre heureux, et puis il y a les petits, ma fille accrochée a son cou et mon fils qui rampe le plus vite qu'il peut sur le sol pr rejoindre son "Paa..pa"! Je ne peux plus agir que pour moi seule, ils comptent aussi.. Peux t-on se retrouver après tout ca??
Répondre
snocky. 18162Messages postés mardi 11 octobre 2011Date d'inscription 19 février 2017 Dernière intervention - 5 oct. 2013 à 00:27
Oui bien sur, mais vous donnez surtout l'impression de devoir "souffler".C'est tjs plus facile à dire qu'à faire, mais essayez de vous retrouver, partez une semaine sur une ile, loin et seul?
Répondre
Aurore- 5 oct. 2013 à 02:33
Fuir ne ferait qu'aggraver votre tendance à la culpabilité ,sans résoudre aucun de vos problèmes.

Votre priorité concerne la gestion de la vie familiale, à commencer par l'aspect budget: établissez les frais occasionnés si vous repreniez un travail.

Sollicitez votre mari ,sans attendre de lui qu'il vous aide spontanément, puisqu'il ne le fera pas: vous n'êtes pas à sa disposition sous prétexte qu'il assume ses responsabilités financières de père (ce qui est la moindre des choses.)

Positionnez -vous en fonction de vous-même et non pas de votre couple.
Dans l'état actuel de la situation, vous avez probablement plus besoin d'être entourée amicalement car vous semblez isolée.

C'est d'abord avec vous-même que vous avez besoin de vous retrouver!

Il faut différenciez le plan familial de celui du couple et à défaut de "bonheur", préserver un espace d'équilibre dans le respect de vos qualités respectives.
Répondre
snocky. 18162Messages postés mardi 11 octobre 2011Date d'inscription 19 février 2017 Dernière intervention - 5 oct. 2013 à 10:21
Quand je disais de partir "seul", c'est sans enfants mais avec son homme!
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
> Bonjour Mangalou,

De nombreux messages répondent à votre demande. Ils sont tous remplis de bonnes intentions.
Et pourtant...vous semblez continuer à tourner en rond tel un chat qui se mord la queue.
Aussi bien dans cette discussion que dans les précédentes.
Si vous voulez réellement que les choses bougent,vous avez toutes les cartes en main pour le faire. A commencer par une discussion constructive avec votre mari. Continuez vos séances chez votre psy en y participant et progressant.
Allez voir vos amis, profitez de leurs joies et bonne humeur.
Pensez-y : "quand on le veut, on peut !"
C'est un gros ballon plein de lumière que je vous envoie pour ce we.
Mangalou2000- 5 oct. 2013 à 11:39
Bonjour,

Je sais que je tourne un peu en rond sur certains sujet car je n'ose pas faire certaines étapes qui pourraient vite se conclure par une séparation. Je manque peut etre de courage mais il n'y a pas que du négatif. C'est surtout sur le quotidien qu'il y a un gros pb, sinon mon mari est qqn de fiable et d'honnête, qui ne sais pas faire un calin mais il m'a prouvé qu'il était présent si besoin quand j'ai eu des soucis avec ma famille. Alors parfois je le paie cher mais je me dis que ca compte pour +tard. Et franchement toutes vos réponses sont géniales et me font tant de bien que j'ai peur de me retrouver bien seule si je clos la discussion.. Je ne suis pas dans ma ville et je n'ai pas mes amis a portée de main et d'ailleurs j'en ai plus beaucoup..
A Snocky, nous avons discuté (comme quoi je vous ecoute) et avons décidé de partir rien que les 2 pour les vacances de février. Donc affaire a suivre en espérant que je ne craque pas avant et merci a tous..
Répondre
Aurore- 5 oct. 2013 à 11:58
Joliment dit, imagine7!

Question psy, il faut apprendre aussi à ne pas rester engluer dans le passé pour appréhender les situations actuelles.
A titre d'exemple, il ne sert à rien
de revenir systématiquement sur les raisons de votre épuisement : des possibilités existent pour en sortir, il suffit simplement d'arriver à aborder le sujet de manière rationnelle avec votre mari.

snocky,

"Plus je réfléchis, plus je me dis que la meilleure solution serait de partir...."
Ma réponse se référait à cette réflexion.

Concernant la semaine d'évasion que vous suggérez, cela ne ferait que différer les problèmes .
D'autre part, vu les difficultés d'organisation quotidiennes, encore faudrait-il pouvoir compter sur une tierce personne pour s'offrir ce petit plus ...
Répondre
snocky. 18162Messages postés mardi 11 octobre 2011Date d'inscription 19 février 2017 Dernière intervention - 5 oct. 2013 à 12:08
C'est bien de partir à 2, et rien ne dit que ca ne fera que décaler les pb!en tout cas rien ne dit non plus qu'il n'y aura pas de déclics des 2, car c'est jamais tout blanc ou tout noir.Faites le point et essayez de vous retrouver!
Pour placer les gosses, je suis désolé, mais ils ont bien un parrain une marraine, une tatie ou des grands parents, tout ca c'est des excuses quand on utilise la garde des enfants pour pas partir!
Nous on part tous les ans rien qu'à 2 très très loin de tout, et je peux vous assurer que ca fait du bien!
Répondre
smiss 40Messages postés jeudi 21 mars 2013Date d'inscription 29 septembre 2016 Dernière intervention - 10 oct. 2013 à 11:57
En tout cas, même avec des enfants plus grands, un mari en recherche d'emploi (donc théoriquement plus disponible, mais cela implique d'autres tensions) et entourée d'amis, j'ai l'impression de courir toute la semaine, de rarement avoir du temps pour moi et de passer mon temps à "ennuyer" mes enfants ou à leur crier dessus. Juste pour dire que le "métier de parent" est difficile et épuisant. Et les questions que vous vous/nous posez montrent que vous avez à coeur de bien faire, c'est déjà très positif.
Les vacances à 2 sont une bonne chose en effet, et si vous avez réussi à décider cela avec votre mari, vous devriez arriver à changer d'autres choses pour améliorer le quotidien de tout le monde. Cela peut prendre du temps, et vous avez besoin de souffler en effet et de prendre du recul, mais cela en vaut vraiment la peine je pense d'après ce que vous dites, donc continuez à discuer, proposer, essayer... Et soyez fière de chaque petite avancée, essayez (chaque soir par exemple) de voir les petites choses positives de la journée.
Si vous y arrivez, essayez aussi l'humour pour faire passer des messages...

Pour finir, c'est normal (et heureux) que vos enfants soient ravis de retrouver leur père quand il rentre, d'autant plus qu'ils fotn essentiellement des jeux et câlins ensemble. Mais cela peut être assez ingrat aussi, je l'ai déjà vécu. N'hésitez pas à "réclamer votre part" de votre mari (que lui vous fasse un câlin également).
Pour revenir à votre fille, j'ai également l'impression (et elle aussi!) de toujours crier sur l'une de mes filles (9ans); j'ai beau me répéter qu'il faut que je lui parle normalement, c'est difficile car, comme je le lui explique, quand je répète 3 fois la même chose en prenant soin d'être dans la même pièce et en face d'elle, oui j'ai le réflexe de crier quand elle ne répond ou/et qu'il ne se passe rien. Ce n'est pas exactement votre situation, et à 3 ans on ne comprend pas les mêmes choses qu'à 9... mais je comprends, et c'est difficile et long de régler ces choses-là.
Peut-être pourriez-vous aussi passer du temps seule avec votre fille, pour faire ce qu'ELLE veut, 1 fois de temps en temps? Ne serait-ce qu'une demi-heure par semaine, ou une après-midi par mois, ou quand vous pouvez ; même à son âge, ça vaut le coup je crois de lui parler calmement, lui dire que vous l'aimez très fort, que vous êtes fatiguée et parfois que la colère vous fait crier, que vous essayez de moins crier mais que c'est difficile.
Ce sont juste des idées, des pistes, et je vous envoie aussi plein de courage pour persévérer.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
>Smiss

Merci beaucoup pour ces messages. Je retrouve un peu de mon histoire et je vous assure que ce n'est pas facile! J'avais cessé d'ecrire car j'avais l'impression d'ennuyer tout le monde.. Certains ici ont raison sur le fait que je tourne en rond et je sais aussi depuis longtemps qu'une grande partie du problème vient de ma relation de couple.. On ne se bat plus assez et je ne sais même plus si on s'aime encore, enfin certainement encore un peu mais on essaie encore essentiellement pour les enfants. Forcément notre mésentente est ressentie par les enfants et cela a une incidence sur leur comportement.. Alors non en ce moment il n'y a pas vraiment de câlins.. Pour ma fille même mon mari est (enfin) d'accord pour dire qu'il y a un souci entre elle et moi,comme quelque chose de cassé (alors la j'ai encore +d'angoisse). Donc je vais voir avec son doc pour savoir vers qui me tourner, mes enfants sont mon coeur et je sais qu'actuellement je ne suis pas une super maman et je manque de patience et de connivence mais suis perdue.. Je pense que je dois pas être loin de la dépression et je n'avance pas mais j'aimerai vraiment que mon couple aille mieux et c'est sûrement pour essayer de tout ça que l'on a programmé ce voyage..
Enfin merci pour votre soutien et je vous envoi aussi toutes mes pensées car votre situation ne doit pas être facile tous les jours non plus..
Aurore- 10 oct. 2013 à 16:12
Du courage,vous en avez...
Le manque de confiance en vous et l'angoisse que cela génère vous empêchent de progresser dans les efforts évidents dont vous faites preuve.
Vous traversez une période difficile mais cela n'altère en rien vos qualités, même si actuellement vous avez des difficultés à maîtriser votre humeur.
Vous semblez débordée,aussi bien dans votre quotidienneté que dans vos émotions:
essayez de ne pas prendre le problème dans sa globalité car il vous semblerait insurmontable.
Il faut apprendre à lutter contre le désarroi qui vous envahit et même si cela n'est pas évident,tenter de préserver dans chaque journée, un rayon de soleil intérieur.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
Bonjour
A la lecture de ton premier message, j'ai pris une claque... Je viens d'accoucher de ma 2eme (aout) et je suis dans ce genre de situation... Je sais que le problème vient de ne pas avoir chouchouté le couple. Mr est indépendant, il ne vit que par son activité, que j'ai aidé à mettre en place avant que la 1ere arrive (3 ans).
J'ai un boulot que j'adore mais j'ai du sacrifier mon ambition pour la sienne !
Et tant d'autres efforts, consentis de bon coeur, sans me rendre compte que je m'effaçais au passage.
Cela fait qqes mois que j'ai pété les plombs, osé dire certaines choses. J'ai décidé de m'occuper de moi, de prendre du temps, imposer même s'il le faut !
C très compliqué et quand cette situation me pèse plus alors je suis bien plus nerveuse avec ma fille. J'ai eu une période, avant de péter le plomb, où j'étais insupportable avec elle, avec lui aussi !
Là ça va, je recommence à me poser bcp de questions, pas sûre de vouloir continuer avec lui, l'amour pas entretenu se désagrège petit à petit, et g l'impression qu'il est trop tard !
Mais pour les filles, je courbe la tète et je continue en faisant semblant... la discussion est nécessaire mais j'ai peur de sa réaction... je lui envoie des messages clairs régulièrement, il me dit que je ne le soutiens pas, que je suis négative...
Bref, je tourne aussi en rond et je crois que c normal, toute décision hâtive serait dangereuse...

Bon courage en tous cas,
Donnez votre avis
Utile
+0
moins plus
>lu13

Désolé je tarde à répondre mais les jours passent tellement vite!

Sinon c'est quand même un truc de fou comme les hommes ne voient que leurs sacrifices! Je ne l'ai pas aidé à monter sa boîte mais pendant ma 1ère grossesse jetait seule tout le temps car il passait un examen lui permettant de grader, fallait rien lui demander! Ensuite forcément il a gradé.. et la ben fallait se débrouiller encore beaucoup seule car il avait du boulot et des responsabilités (je bossais encore à 60%, donc maison bb boulot tout pour bibi..). 2ème grossesse rebelote même scénario!! Et la forcement il a été promu et donc pas de temps etc. tu as compris le principe. Par contre si j'en parle il me répond toujours que ce nest pas vrai que j'exagère, qu'il est la tous les soirs (seulement depuis septembre et c'est surtout le canapé qui le voit..). Bon j'avais besoin de vider un peu mon sac mais la situation est telle que j'ai l'impression d'avoir tellement donné et patienté que maintenant je suis vide et c'est très ambigüe car je sais que j'ai encore des sentiments mais sous tellement de couches de quotidien et rancoeur.. Et comme tu dis une décision hâtive serait terrible, et il y a tant de couple qui laisse tomber sans s'être vraiment battu.. Et mes enfants sont si jeunes... Enfin merci à toi de me faire voir que je ne suis pas la seule à me débattre dans cette même galère (c'est donc vrai tous les couples ne sont pas parfait). J'espère vraiment que tu trouveras la petite étincelle qui ravivera votre couple ou en tous les cas que tu sauras trouver la bonne solution.. Si je la trouve je t'en parle ;-))
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !