L'angoisse da ma fille m'inquiète

imnamo 2 Messages postés lundi 29 avril 2013Date d'inscription 29 avril 2013 Dernière intervention - 29 avril 2013 à 12:09 - Dernière réponse : aubonheurfamilial 15 Messages postés vendredi 19 septembre 2014Date d'inscription 24 mars 2015 Dernière intervention
- 22 oct. 2014 à 11:21
maman de 2 filles de 16 ,13ans et d'un garçon de 10 ans,c'est l'angoisse de ma fille qui a 13 ans qui m'inquiète:elle n'arrive pas à se séparer de nous,elle ne peut pas dormir chez personne sans qu'on soit avec elle ni chez la famille ou des amies,par contre passer la journée ne lui pose pas de problème mais une fois la nuit tombe,elle commence à paniquer et s'angoisser:(maux de ventre; pleurs....)alors on sait pas comment faire face à ce problème.
elle est une fille gentille serviable mais elle a du mal à s'affirmer surtout au collège,et c'était pareil à l'école,elle a du mal à se faire des amis, hier par exemple à la rentrée des vacances scolaires elle est venue me voir en pleurant vers 23h en me disant qu'elle en a marre d'etre( un bouche-trou) en parlant de ses copines de classe et qu'elles profitent de sa gentiesse pour leurs interts,jai essayé de la rassurer et de lui dire de s'affirmer et de ne pas se laisser faire,et qu'elle doit se faire plaisir à elle avant les autres,mais elle m'a répondu que c'était trop tard car ses copines savent bien comment elle est.j'aimerais bien avoir vos conseils et comment faire pour aider ma fille merci
Afficher la suite 

5 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
Bonjour Imnamo,

Pour le premier problème, je dirais qu'il faut habituer petit à petit votre fille à se passer de vous ! Lui avez-vous demandé ce qui lui fait peur ? Pourquoi est-elle angoissée juste à la nuit ?

Pour le deuxième, c'est vrai que les enfants sont cruels entre eux et spécialement les ados. Mais les choses changent et expliquez à votre fille que quand elle grandira, ce sera mieux ! Dites-lui de s'opposer progressivement à ses amies. Au début, elle peut essayer de dire non pour un truc simple (le pret d'un stylo ou d'une feuille par exemple) puis quand elle sera en confiance, elle pourra dire non pour les contrôles !

Bon courage à vous deux,
Commenter la réponse de Marisa31
imnamo 2 Messages postés lundi 29 avril 2013Date d'inscription 29 avril 2013 Dernière intervention - 29 avril 2013 à 15:03
0
Utile
2
merci beaucoup pour votre réponse Marisa31,c'est vrai qu'on lui a déja posé des questions concernant sa peur la nuit sans ses parents,elle nous répond que c'est plus fort qu'elle,pourtant elle n'avait pas ce problème quand elle était petite,je pouvais la laisser dormir chez ses grands-parents ou chez ses cousines sans problème,et c'est à l'age de 7-8 ans que ce problème a commencé.c'est vrai qu'elle essaie de faire des efforts mais elle n'y arrive pas,un jour elle voulais rester dormir chez ses cousines ,et à minuit elle a téléphoné à son père pour la chercher car elle commençait à pleurer et à s'angoisser.
en ce qui concerne les copines je vais suivre vos conseils en éspérant que la situation changera plustard.
Imnamo,

Comme coach, il y a une question importante me vient.

Qu'est-ce qui s'est passé à 7-8 ans pour provoquer le début de ces angoisses?
Tout part de là.

Chercher la cause et non essayer de trouver une solution aux symptômes. Ça ne passera pas tout seul en grandissant ou en faisant des efforts. Il se peut même que ça s'aggrave. Il y a un problème de fond qu'il faut démasquer.

Je ne crois pas non plus qu'elle arrivera à répondre à vos questions sans aide extérieure. Comme maman nous sommes émotivement impliquée, et ça ne fonctionne pas.

Il y a souvent un élément déclencheur occulté parce que grave pour une petite fille de 7 ans, un incident, un accident, et pour guérir, il doit être délicatement mis à la lumière par une bonne professionnelle compatissante, délicate, Pour une jeune fille, c'est mieux de trouver une femme qu'un homme .

Je vous suggère donc de trouver une professionnelle qui va l'aider sans la médicamenter.

Ayez confiance, la vie émotionnelle de votre fille est précieuse.

Céline
Commencez par voir avec votre fille les aspects positifs de la situation:
elle est mieux dans sa maison que dans celle des autres peut-être tout simplement parce que sa timidité l' empêche d'être à l'aise ailleurs.
Ne lui demandez pas des efforts qu'elle est incapable d'assumer mais si possible
essayez de recevoir ses cousine chez vous.

Sa gentillesse dénote une nature généreuse.
Expliquez-lui que c'est une qualité qui ne doit pas la faire souffrir.
Là aussi, elle s'oblige à avoir le comportement que les autres attendent d'elle.
Face à une demande ,il faudrait qu'elle apprenne à respecter ce qui correspond à ce qu'elle souhaite faire.
Ses copines ne changeront pas de comportement mais votre fille peut changer le sien en étant moins disponible à leur égard.
Une activité sportive l'aiderait à prendre confiance en elle et à trouver sa place dans un groupe.
Commenter la réponse de imnamo
aubonheurfamilial 15 Messages postés vendredi 19 septembre 2014Date d'inscription 24 mars 2015 Dernière intervention - Modifié par stf_frmu le 24/03/2015 à 13:07
-1
Utile
Bonjour Imnamo,

Votre fille de 13 ans est angoissée par la nuit et l'éloignement de ses parents, elle est également en proie à des difficultés avec les autres enfants de son âge. Peut-être manque t'elle de confiance en elle ? Peut-être Est-ce difficile pour elle d'accepter l'idée de grandir ? Il est souvent difficile de passer du cocon de l'enfance à la vie de grand que représente l'adolescence. Mais je pense que vous pouvez l'aider. Voici quelques suggestions :

- concernant son manque de confiance en elle, je vous suggère que chaque membre de la famille (vous, son papa, sa grande soeur et son petit frère) ainsi qu'une ou deux de ses cousines ou amies lui écriviez chacun une lettre. Dans ces lettres, chacun aura à coeur de dire les qualités (parfois toutes simples) qu'il apprécie chez elle. Vous dites par exemple qu'elle est serviable, il vous faudra le mettre dans votre lettre !!! Pourquoi des lettres ? Parce que ça reste, votre fille pourra les lire, les relire, les re-relire chaque fois qu'elle aura besoin de se sentir en confiance. Cela suppose bien entendu que vous mettiez toute la famille dans la confidence.

- concernant sa difficulté à grandir, il faut que vous organisiez un rituel de passage de l'enfance à l'adolescence : "maintenant tu es grande, on va aller faire du shopping toutes les deux et tu t'achèteras des vêtements neufs et manger toutes les deux au restaurant. Le soir même, vous faites un repas pour elle et lui remettez les lettres puis vous invitez une ou deux de ses amies à venir dormir chez vous pour une soirée pyjama. Ses amies la verront ainsi de manière différente. Il faut qu'elle sente que vous, ses parents, ne la considérez plus comme une enfant mais bien comme une ado pour qu'elle ait envie de grandir.

Bien à vous,
Commenter la réponse de aubonheurfamilial