Enceinte à 41 ans, je ne sais pas quoi faire

-
Bonjour,

Je viens d'apprendre que je suis enceinte de 3 semaines et je ne sais que faire...
Je n'ai pas d'enfant et il n'était pas prévu. Je prenais la pilule, j'étais réglée comme une horloge. Le mois dernier, j'ai été très malade (un soi-disant virus) qui me colla 4 jours au lit sans manger, juste de la soupe pour dire d'avaler quelque chose. Enfin bref, mon médecin me dit que c'est à ce moment-là (peut être) que ma pilule n'était plus efficace mais bon quand même ça fait des années que je suis sous pilule...
Donc voilà, je suis enceinte, mon compagnon a lui déjà 2 enfants de deux mamans différentes. Voyez un peu, je suis perdue. Je n'en ai parlé à personne même pas à une amie pour le moment. Je fais les démarches dans la voie d'une IVG en me posant chaque jour de multiples questions...
Aidez-moi de par vos témoignages svp !

Merci.
Afficher la suite 

Votre réponse

15 réponses

Meilleure réponse
3
Merci
bonjour,
d'abord, il faudrait en parler a votre compagnon, la situation n'est pas dramatique non plus, mais c'est a vous que revient le choix de le garder ou pas, posez vous les bonnes questions tous les deux

Dire « Merci » 3

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 164 internautes ce mois-ci

Bonsoir,
Je me suis retrouvée dans cette situation il y a un an. Enceinte à 42 ans, ce n'était pas du tout prévu. Et mon compagnon à 3 enfants d'un premier lit. Nous ne vivions même pas ensemble. Je n'avais pas un désir d'enfant à tout prix, et certainement pas en étant 'seule'. Nous sommes passés par plusieurs phases. Mon compagnon a d'abord bien pris cette nouvelle puis a paniqué et m'a poussée à avorter. J'ai beaucoup réfléchi à la chose. Énormément. Et j'ai réalisé que même si mon désir d'enfant n'était pas la, que j'allais probablement me retrouver seule avec, je ne gérerais pas le fait de me faire avorter (alors même que je suis pour l'avortement). J'ai compris que si je faisais cela, ça me détruirait. Et surtout que je ne lui pardonnerais pas de m'avoir poussée à faire cela, donc que cela détruirait notre couple. J'ai donc décidé de garder cet enfant. Il m'a fallu la première échographie pour admettre cette grossesse et commencer à la vivre (sachant que j'avais énormément de symptômes ;). Nous avons eu des moments très durs avec le papa, au point que je ne voulais plus le voir. Puis son instinct paternel a eu raison de lui. J'ai donné naissance à une adorable petite puce en août. Je n'ai jamais regretté. Elle est super ! Nous ne vivons toujours pas ensemble avec le papa, mais il est dans sa vie ainsi que ses frères et sœurs. Je crois que tu dois te projeter et te demander si tu souhaites un enfant (car ce sera certainement ton unique chance), ou si tu es prête à sacrifier cela, et etre absolument certaine que tu n'auras pas une once de regret. J'ai 2 amies mariées avec enfants qui se sont retrouvées enceintes, et ont décidé avec leur mari de ne pas agrandir la famille ; elles ont pris cette décision en conscience, mais, meme elles, elles vivent avec une forme 'de manque'... Donc réfléchis bien. Le destin nous fait parfois de jolies surprises ;). A noter que pour moi, faire une amniocentese était indispensable. Bonne route....
Bonjour Eve
J ai un enfant de 3 ans. Je l ai eu a 49 ans 4 mois et 3 jours. Je n ai pas d autres enfants. C est un bonheur permanent. Gardez le.. ca donne du sens a la vie et donne de nouveaux horizons. Mais bien sur il faut un papa implique. Et un medecin tres present.
Je vous souhaite beaucoup de bonheur.
Mais c'est merveilleux d'attendre un enfant à ce moment de votre vie ... Les enfants sont le miel de notre vie , je ne doute pas qu'il vous donnera un immense bonheur !
Courage ! Vous allez vivre une aventure merveilleuse !!!
Commenter la réponse de lilie
1
Merci
Merci à toutes pour vos témoignage et votre soutien
Je suis toujours e train de me demander se que je vais faire, se que je vais devenir, j'ai commençais les démarches vers l'IVG j'ai fais l'écho de datation et lundi prochain rdv au centre Orthogénie, après ça je vais en parler à mon ami , je me sens différentes et je n'ai plus les mêmes habitudes, je fume beaucoup moins ça me rend malade de toute façon, je bois moins de café pareil la nausée...
Il est temps de prendre une décision et j'ai si peur, autant de le garder ou de le perdre se bébé ...
Je voulais passer les fêtes pour ne rien gâcher de notre histoire de notre premier noël, mais je ne peux plus cacher de plus ça commence à se voir, j'ai envie de pleurer envie de rire envie d'être heureuse et cette peurs qui m’envahis...
Mon ami est un bon père un peu maladroit mais papa quand même, il est encore dans des procédures de séparation d'avec la mère de sa fille, il se sent trahi des choses qu'elle à pu faire dans son dos pendant leur union ( 11 ans ) comme des crédits et le tromper pendant un an avant leur séparation, alors aujourd'hui tomber enceinte sans l'avoir planifier serai surement une nouvelle trahison pour lui de plus que sa Maman lui avait dit lors de notre rencontre il y' à 9 mois que si je n'avais pas d'enfant se n'était pas normal que j'allais lui en faire un, et voilà qui arrive imaginez le sentiment qu'il va avoir ...
A très bientôt
Ève, ne faites pas l'erreur que beaucoup d'entre nous ont fait un jour, celle de décider avec les yeux de notre compagnon et non avec notre coeur, en fonction de notre choix de vie. Il faut savoir donner. Mais cela ne doit pas nous conduire à nous oublier ! C'est un équilibre pas facile à trouver. Je ne vous dis pas d'être égoïste, mais parfois il faut savoir se recentrer sur soi et se protéger. Vous n'êtes pas tombée enceinte volontairement. Pour une fois, vous devez penser à vous, et vous protéger, surtout si votre compagnon ne le fait pas. L'une d'entre nous vous a dit qu'elle s'était faite avorter et les conséquences dramatiques pour elle que ce geste a eu :(. Si votre compagnon vous aime, il aura certainement un moment de flottement, parce qu'il aura peur... Et je sais de quoi je parle... Alors à vous de lui expliquer et de le rassurer. Vous n'êtes pas sa femme précédente. Il ne faut pas tout mélanger. Il faut évoluer, avancer et créer de nouvelles choses. Quant à sa mere, elle doit rester à sa place. Votre compagnon doit la mettre à sa place. Et là encore, malheureusement, je sais de quoi je parle :(... Elle n'a pas à intervenir dans ses choix. C'est vous sa compagne, pas elle. Si vous gardez ce bébé, oui, il va y avoir des secousses, et vu ce que vous dites, elle risque d'être importantes. Mauvais moment à passer. Mais juste un moment de vie. Si, comme vous le dites, le fait d'être enceinte vous donne envie de sourire, de rire, d'être heureuse, de prendre plus soin de vous en arrêtant ces 'drogues', c'est que votre décision est prise.... Pensez à vous Ève, et à ce bébé qui sera aimé par sa maman, c'est déjà énorme. Expliquez ce qu'il s'est passé à votre compagnon, expliquez lui le chemin que vous faites, où vous en êtes. Rassurez le. Si vous y êtes prête, dites lui que vous voulez partager ce bonheur avec lui mais que vous ne le forcez à rien et que vous comprendriez sa décision de passer son chemin. Vous pourriez, à terme, apres probablement une première réaction de rejet tres forte, avoir la surprise de le voir etre present et investi. Soyez patiente. Et tolérante. Mais claire sur votre choix. Dites lui que vous l'aimez. Que vous êtes toujours là pres de lui. Et si votre compagnon a une âme de pere, il sera la. Et si vous en avez tous les deux la volonté, vous arriverez peut être meme à intégrer ses deux premiers enfants pour créer une belle famille, recomposée certes, mais belle avant tout. Et votre bébé aura ses frère ou sœur dans sa vie. Ne prenez pas votre décision avec des peurs, et surtout pas avec les arguments et les peurs de votre compagnon, et encore moins de sa mere. Posez vous, écoutez votre coeur, et que lui, maintenant, car le temps passe vite...
Commenter la réponse de everina
0
Merci
Bonjour,

moi je ne pourrais pas vous dire gardez le ou non. Je n'ai pas d'enfants et je me demande encore si j'en souhaite un, ceci explique peut être cela. Mais lorsque vous avez appris votre grossesse comment avez vous réagit? Avez vous ressenti une énorme peur, de la tristesse ou bien une grande joie au fond de vous?
Après je pense qu'il faut voir le pour et le contre, un enfant c'est mignon mais ça vous prend toute votre énergie, votre temps, votre argent. Après on dit que ça le rend au centuple...
Parlez en à votre conjoint, s'il veut le garder et est présent durant votre grossesse cela vous permettra de ne pas douter. Peut être pouvez vous aussi en parler à votre maman ou a une femme de votre entourage qui saura vous conseiller.

Bonne décision. Tenez nous au courant.
-
Bonjour, parlez-en au papa et réfléchissez bien en prenant cette décision. Un avortement a des conséquences qu'on a tendance à sous estimer ! Je vous en parle en connaissance de cause, je me suis faite avorter il y a 5ans et demi et pas un jour ne passe sans y penser, je suis pourtant pour cette pratique ! J'en ai peu parler avec le papa et quelques semaines après j'ai sombré dans la dépression sans m'en rendre compte (cela ne fait que 2 ans que j'ai réalisé !) Notre couple s'est brisé 6 mois après. J'ai maintenant 35 ans et regrette amèrement cette decision prise à la légère ! Bon courage pour cette décision difficile !
Porter un enfant,le mettre au monde, l'allaiter, l'élever , l'accompagner tout au long de sa vie , c'est vraiment magique. vous verrez la vie différemment, c'est certain. et si vous vous y attendiez pas, c'est peut être un cadeau du ciel, ne le refusez pas ! bonne continuation
Merci Emile,
Ma réaction à était HO Merde , je crois que je ne réalise pas, je ne me vois pas maman et j'ai se sentiment que si se bébé part notre couple aussi partira et que si bébé reste il m'en voudra un jour ou l'autre alors dans tout les cas je me sens déjà seule
Commenter la réponse de Emilie
0
Merci
En lisant votre commentaire je me suis dit la même chose que Mimo : vous dites que vous fumez moins, cela vous rend malade "de toute façon" mais votre phrase indique que vous fumez moins pour le bébé et que même si vous fumiez cela vous rendrais malade. Finalement votre instinct vous dit déjà de protéger le bébé....

Après je comprend à 200% votre situation. Etre avec un homme qui a déjà 2 enfants de 2 femmes différentes ça fait peur, vous n'êtes apparemment pas depuis très longtemps avec lui donc ça fait peur, un bébé ça fait peur, un changement de vie si radical ça fait peur, un accouchement (je n'ose imaginer mais au moins ça ne dure pas) ça fait peur.
Maintenant, au moins à votre âge (je n'ai pas dit que vous étiez vieille hein) ;) vous avez une certaine maturité et savez ce que vous voulez. Avez vous une situation stable? au niveau boulot, maison? Cela peut quand même rassurer.

Vous dites "j'ai se sentiment que si se bébé part notre couple aussi partira et que si bébé reste il m'en voudra un jour ou l'autre alors dans tout les cas je me sens déjà seule".
Si vous décidez à 2 de garder ce bébé il ne vous en voudra jamais, ni le père, ni le bébé qui saura un jour que vous avez hésiter à le garder (pour son bien aussi).

Vous ne devez pas non plus garder ce bébé pour garder votre couple bien sûr !

Mon frère a connu une femme qui est tombée enceinte après 2 mois de relation mais volontairement pour sa part. Oui c'est une chose horrible faite dans son dos, aujourd'hui il lui reproche indirectement car c'est une décision que l'on prend à deux. Vous c'est une erreur, essayer d'expliquer cela à votre conjoint. Je pense que vous devez avoir peur qu'il ne vous croit pas, d'autant que sa mère appuiera cette idée...

Est ce qu'il vous est possible d'en parler à votre maman? à une soeur? à une femme qui saura vous conseiller bien que la décision n'appartienne qu'à votre couple.

Est ce que vous vous imaginez enceinte? Avec un gros ventre? Un bébé dans une poussette? Vous imaginez vous arrêter de boire de l'alcool, fumer, manger des sushis, manger du saucisson, manger un bon steack saignant, manger du saumon fumé... pendant 9 mois???? (humour)

J'imagine aussi que vous vous demander comment l'annoncer à votre conjoint? De façon youhouuuu trop bien ou de façon plus sobre genre..... je ne sais pas trop comment le dire.... Après s'il apprend que vous le savez depuis longtemps sans lui avoir dit vous prenez le risque qu'il se sente trahi... ne tardez pas trop. Le week end arrive ça serait le bon moment....

Tenez nous au courant ! ;)
Bonjour Emilie, Bonjour Mimo et à tous
Merci pour votre soutien, je n'ai toujours rien dis mais je pense le faire cette semaine, cet après midi j'ai se fameux rdv en Orthogénie après je pense qu'il faudra prendre une décision rapidement je suis dans ma 5 ème semaine ... Nous sommes le 14 décembre et ça fait tout juste 10 mois que nous sommes ensemble...
Pour moi pas de soucis j'ai une petite maison et un travail, je ne suis ni riche ni pauvre, mon seule soucis la stabilité de ma vie, je ne suis pas certaine de vouloir cet enfant j'ai peur de perdre mon indépendance mes petits moments à moi, ma vie peut changer radicalement et ça me fais super peur...Un bébé ho oui c'est mignon et sa grandi et l'adolescence qu'il fera quand j'aurai 60 ans comment vais-je voir les choses , quand je regarde les gens de la soixantaines ils sont quand même un peu décalés...
Mise à part une jeune amie de 25 ans que je connais depuis qu'elle est toute petite je n'en ai parlé à personne mais vraiment à personne.
Et oui je me demande comment lui annoncer, comment rentrer dans le sujet, franchement je vais vous dire il est super gentil mais est ce que je l'aime vraiment???
Quand je dis que je suis perdu c'est bien plus que ça, je garde le sourire mais j'aimerais rester au lit, je me sens si fatiguée....
A bientôt
Bonsoir Ève,
Quand je me posais toutes ces questions, les gens autour de moi me disaient combien un enfant c'est que du bonheur, mais à quel point c'est prenant et fatiguant... Ma puce à 4 mois, que 4 mois vous me direz, mais il y a beaucoup de choses qui relèvent d'une bonne organisation (je suis plutôt quelqu'un de réactif et d'efficace, et j'aime bien que les choses avancent) et cela ne m'empêche nullement d'avoir de beaux moments de câlins et de jeux avec ma fille. Elle est souriante, tonique, je l'adore ! :-). Un vrai petit rayon de soleil. Même s'il y a des moments de fatigue (mais on en a aussi sans enfant). Même s'il faut repenser son budget (vives les copines qui donnent ou vendent fringues et jeux, vive les brocantes, vive le bon coin et Internet ;). Et alors même que j'ai des soucis de santé handicapants et un travail assez prenant. Nous nous voyons à peine une semaine sur deux avec son père et encore, il a de longues journées. Ma fille est prise en charge par une assistante maternelle (il y a des aides : la Paje, la ville où le département), et je l'habitue deja à quitter son cocon. Elle dort chez sa marraine, chez son père, chez mes parents quand je vais les voir en province. Tout cela s'organise et il ne faut pas, vraiment, s'arrêter à ce genre de considérations... Encore une fois, écoutez votre coeur, et surtout confrontez vous à cette réalité qui est que retomber enceinte risque de ne plus vous arriver. Il ne faut pas vivre avec des regrets, c'est un des pires trucs qui soient. Donnez nous des nouvelles svp...
Bonjour Mimo
Après discutions avec mon compagnon sur le sujet il st clair qu'il ne veut plus d'enfant
La date pour la prise du premier médicament est prise lundi prochain et la fausse couche par médicament sera pour mercredi...
Mon compagnon voulait m'accompagner, je ne veux pas de lui pour perdre le bébé me tenir la main pour perdre se bébé je ne peux y penser, je préfère rester seule enfin accompagné des infirmières de l'hôpital
Voilà je suis la fin de ma 5ème semaine
Je ne sais pas se que je serai après se geste j'ai peur de na pas me relever
Merci a toute de vos témoignages
> eve -
Bonjour eve,
Je fais rarement des commentaires sur des forums mais je pense que vous avez encore besoin de temps pour prendre votre décision. Votre témoignage me touche beaucoup et votre dernier commentaire exprime clairement vos doutes. On dit que souvent la femme décide et l'homme subit.. dans votre cas, il semblerait que cela soit l'inverse. Votre compagnon a déjà des enfants , il n'a rien à "gagner" dans cette grossesse alors que vous, vous avez à perdre. Vous êtes encore loin du délai légal pour cette ivg. ..donnez vous le temps d'y réfléchir seule. Si déjà maintenant vous appréhendez de ne pas pour relever, quand sera t il mercredi. .dans 1 mois, dans 1 an. Si une fois, rien qu'une fois, vous avez pensé "avec mon enfant, je ferai ça, je saurai comme ceci. .c'est que cela demande encore réflexion pour que vous ayez le moins de regret possible. .quelque soit votre décision, vous perdrez certainement qqc ou qq mais vous aurez aussi à gagner. ..bon courage
Commenter la réponse de Emilie
0
Merci
Bonjour,

en effet vous ne pouvez forcer votre compagnon à avoir un enfant...

Beaucoup de témoignages précédents vous disait : gardez le bébé pour vous, dites le à votre conjoint mais s'il ne veut pas le reconnaître ou s'en occuper peu importe. Je ne suis pas du tout d'accord avec cela. Même s'il ne veut pas d'enfant il s'en voudra à vie s'il le laisse tomber et ne s'en occupe pas. C'est pas du tout une évidence de dire : je ne veux pas d'enfant donc je le laisse à ma femme et je ne le déclare pas, ça ne fonctionne pas ainsi ! On doit y penser chaque jour, se dire : j'ai un enfant quelque part et je dois le reconnaître, m'en occuper... et je pense qu'on se dit ça même si on n'en souhaitait pas...

La grande différence avec les hommes et les femmes c'est ça et c'est un gros problème : les femmes décident de garder ou non le bébé tandis que l'homme subit la plupart du temps.
J'ai connu ça autour de moi et le papa qui ne voulait pas d'enfant n'a pas déserté pour autant ! Résultat, aujourd'hui il se retrouve un peu redevable envers un enfant non souhaité ! Il ne peut pas l'abandonner (il aime son enfant) mais ce n'était pas son choix pour autant.

Je pense qu'un enfant se fait à deux et qu'on ne peut pas le garder si le père ne le souhaite pas. On a tous les droits sur notre corps, en effet, car oui vous pouvez le quitter, lui dire que vous avez avorter et garder quand même ce bébé mais ça ne serait pas respectueux pour votre conjoint.

En attendant je vous souhaite donc bon courage pour cette démarche...

Quand lui avez vous appris? Y'a t-il une chance qu'il réagisse et change d'avis?

Bonne journée.
Commenter la réponse de Emilie
0
Merci
Bonjour Ève,
Je suis d'accord avec Sandralas...
Et tout comme elle, je ne réagis jamais sur les forums. Mais là je suis passée par la. Je ne vous connais pas. Pardonnez moi ma franchise. Mais vos commentaires me rendent triste et me laissent penser qu'en effet vous subissez et ne prenez pas la main sur votre vie et vos choix de vie avec une situation qui se veut nouvelle, imprévue, difficile, ok, mais qui peut vous apporter beaucoup de bonheur, comme vous saurez en donner à cet enfant. Nous comprenons que votre envie est de garder cette enfant mais que vous subissez, ou en tout cas que vous ne vous y autorisez pas. Réagissez Ève, apres il sera trop tard et vous n'aurez plus que vos yeux pour pleurer et le reste de votre vie pour regretter...
Commenter la réponse de Mimo
0
Merci
Bonjour a toutes
Voila quelques nouvelles, tout d'abord je n'ai pas pu prendre se médicament alors j'ai repoussé en discutant avec mon conjoint, histoire de se laisser un peu plus de temps...Les discutions restent brèves et la décision final reste la même, il est trop vieux et j'ai 41 ans pour ne pas dire 42 qui arrivent à grand pas...
Bien sur les démarches vers IVG sont faites, je ne peux prendre se médicament je ne peux me résoudre à ça...
Se vendredi j'ai rdv avec anesthésiste et l'IVG est prévu pour mardi prochain (12.01), je suis très fatigué, je sens que mon moral baisse, je n'ai plus envie de me lever, pourtant il le faut pour le travail, j' essai de garder pieds sur terre, je sais que cet acte va me changer, un enfant ça me fait très peur et l' IVG va me changer, je sais que c'est ma première grossesse qu'il n'y en aura pas d'autre, mon corps change beaucoup, j'ai faim toujours faim je suis à + 4 kilos je rentre dans ma 9ème semaines.
Je suis triste, mais j'avais besoin qu'il m'accompagne qu'il soit heureux, non pas de faire comme si de rien été, un homme ne ressent effectivement pas les choses comme nous, rien ne change pour lui alors que pour moi les rapports se font difficiles, je ne sais l'expliquer mais je n'ai plus envie de le sentir autour de moi, je veux rester seule, toujours seule besoin de cette solitude, je n'ai pas envie non plus de me rapprocher de mes ami(e)s, j'aime a rester seule.
Pour le jour de l'IVG je ne veux pas qu'il m'accompagne, j'irai seule à 7h30 comme prévu de toute façon la veille au soir je prendrais un cachet pour commencer le processus vers 22h30 alors il aura été à mes cotés pour le départ enfin plutôt la fin, tout se que je lui demande c'est de venir me faire sortir de l’hôpital vers 14h30 car je n'ai le droit de sortir sans être accompagné.
Que vais-je devenir après ça, une femme aigre et amère???
Vendredi je sais que je vais lui poser l'ultime question qui me ronge depuis un moment quand il parle de ses enfants... Et si tu avais pas eu ton fils et ta fille aurais tu voulu garder se bébé???
La fin de notre couple s'annonce dans ma tête, je ne pourrais vivre à ses cotés sans lui en vouloir et je ne peux me résoudre à garder un enfant sans que le père soit d'accord, c'est un accident moi même j'ai du mal à faire face ça me fait si peur, et si je n'ai pas le soutiens du père je ne peux y arriver...
Un grand Merci à toutes pour vos messages, à travers se forum je peux me libérer un peu...
Bonsoir eve,

J'attendais de vos nouvelles en pensant" j'espère qu'elle ne l'a pas fait "...pour la simple raison que même si vous avez peur, ce bébé vous le voulez mais n'osez vous l'avouer. .si j'étais face à vous, je vous secouerai, vous encouragerai à garder et vivre avec cet enfant. Je suis bouleversée par votre témoignage. Bien sûr qu'élever un enfant n'est pas toujours facile. .mais vous n'imaginez pas ô combien il vous comblera. Parlez en à quelqu'un de proche et cette question que vous envisagez de poser à votre futur ex compagnon, posez la lui tout de suite.
Je ne sais que vous dire d'autres ... réfléchissez et surtout n'ayez pas peur et faites vous confiance. Un bébé peut faire peur mais lorsque c'est le sien, on arrive vite à trouver ce qu'il faut faire.
A bientôt,
Commenter la réponse de everina
Messages postés
29988
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Dernière intervention
15 décembre 2018
0
Merci
un papa qui suis en silence depuis le début
tu l'as pas fait , car je te sens heureuse (intuition masculine) d'avoir un bébé
Commenter la réponse de xplom
0
Merci
Bonjour à toute
Voilà la suite de mon histoire, j'ai posé cette question (si tu n'en avais pas déjà 2 aurai tu voulu de cet enfants?)
La réponse à été, c'est pas que je n'en veux pas mais je n'ai plus l'age, j'aimerais le garder moi se bébé! voilà la réponse...Nous avons discuté encore et encore...
Logiquement nous sommes dans l'optique de la garder mais c'est moi qui ne vais pas bien, je suis perdu complètement perdu, un jour je vais bien et l'autre non, envie de me retrouver seule, envie de le garder puis je réfléchie et je me dis ho non...
Je crois qui y'a quelque chose qui me freine, je regarde mon conjoint et me dis que c'est pas l'homme de ma vie, je ne resterais pas avec lui c'est certain alors pourquoi avoir un enfant se n'est pas honnête de ma part.
il m'aime beaucoup plus que je ne peu l'aimer, c'est une certitude...
Je suis désolée mais malheureusement rien n'est simple et égoïstement je pense à moi je me dis certes que c'est ma dernière chance d'être maman et aussi je me dis que tu vas tu faire seule avec un enfant il faudra que je reste avec le père de peur de l'élever toute seule, ho que c'est compliqué tout ça, si seulement je n'étais pas tombé enceinte les choses serai plus simple....
Vous devez avoir du mal à me comprendre je le sais, je ne peux raconter sur se forum tout se qui me gène sur cette situation, entre autre un père courageux et pauvre criblé de dettes et en procédure avec son ex pour beaucoup de choses et je suis déjà usé de tout ça....
Utilisateur anonyme -
Bonjour je suis très touchée par votre histoire mais sachez que rien ne remplace un enfant même a 41 ans si le papa ne veut pas resté qu'il parte . avec cet enfant la solitude ne fera jamais partie de votre vie .J'ai un enfant qui est décédé il y a 8 ans il n'y a pas un jour ou je pense a lui .Oui la vie continue mais quand on a la chance de pouvoir donné la vie saisissons la. Actuellement je suis enceinte de 2 mois et j'ai 41 ans c 'est sur a notre age ca peut faire peur mais on ne vit qu'une fois. Bon courage pour votre futur et je ne vous juge pas j'essaie de vous apporté mon soutien.
> Utilisateur anonyme -

Bonsoir je suis dans les mêmes craintes que certaines d'entre vous.je suis enceinte de 5 semaines et j'ai 43 ans mais avec quelque petit souci de santé qui me bloque dans ma décision 

Sachez qu'un compagnon vous pouvez le perdre à tout moment, mais un bébé sera pour toujours un amour éternel. Je pense que c'est votre seule chance de trouver la paix avec vous même et de ne pas avoir de regrets.
Je ne dis surtout pas que c'est facile d'élevé un enfant, mais sachez que le jour où on vous le mettra dans vos bras vous ne pourrez plus jamais le quitté. Et il est tout à fais possible que son père finisse par l'accepter et l'aimer tout comme vous.

Sachez qu'il ne faut pas avoir peur d'être mère meme si ce sentiment est naturel car c'est une toute nouvelle vie et votre corps est en plein changement, j'ai eu mon 1er enfant à 21ans alors que je faisais mes études et que je travaillais à la fois, cen'est pas pour autant que j'ai abandonné l'un comme l'autre. Quand on le veux on y arrive. Je suis même devenu maman d'un second bébé 13 mois plus tard pour vous dire à quel point les bébés sont des miracles de la vie et vous ferons sourire rien qu'en voyant leur petite bouille.

Ne reculez pas car vous avez peur, il est possible que vous le regretiez par la suite.
Je veux juste vous dire de bien réfléchir car une vie est en jeu ...

Bon courage à vous.
Commenter la réponse de everina
0
Merci
Bonjour à toutes,

je suis très choquée des réponses apportées. En gros c'est : gardez le bébé pour vous et le père n'a pas son mot à dire... Mettez vous une seule seconde à la place de quelqu'un qui ne veut pas d'enfant mais à qui on en fait un quand même. On ne peut pas dire : il a qu'à ne pas le déclarer et ne pas s'en occuper, cela ne fonctionne pas ainsi ! Tous les jours il se posera la question : ais je bien fait? Mon enfant m'en voudra toujours... etc
La plupart des mamans qui ont abandonné leur bébé à la naissance vivent tous les jours avec ces questions et ces doutes, même si elle ne regrette pas forcément leur choix, elle savent ce qu'elles ont fait et qu'elle ont un bébé quelque part ! Là c'est bien pire car le père n'a pas eu le choix de le garder ou non tandis qu'une femme peut toujours avorter (ou presque) et c'est elle qui choisit d'accoucher sous X ou non.

Je ne veux pas choqué les gens en disant ça, mais je trouve les réactions extrêmement égoïstes et le père n'est vraiment qu'un concepteur, non? Personne n'est étonné de tout ça?

Enfin là n'est pas le sujet puisque vous dites que c'est son âge qui le bloque mais pas le fait d'avoir un bébé. Aujourd'hui nous avons des enfants très tard... si l'envie est là je ne pense pas que cela soit un gros soucis. Après c'est sûr que pour lui ça veut dire se remettre dans les couches et se reprendre quelques années de concessions et de moindre liberté.

Au stade où vous en êtes je pense honnêtement que ce bébé vous le voulez, vous avez peur mais qui n'a pas peur de ce changement radical de vie? Vous doutez de l'amour que vous portez à votre conjoint, je comprend donc vos hésitations et je vous dirais... au pire votre bébé aura 2 parents séparés...c'est malheureusement fréquent, tant que ses 2 parents s'occupent de lui il devrait y survivre même si ce n'est pas ce que l'on souhaite. Maintenant il est évident que faire un enfant avec quelqu'un dont on sait d'avance qu'on ne fera pas sa vie avec.... c'est contradictoire et ça explique vos doutes ! On est "censé" faire un bébé avec l'homme que l'on pense être "l'homme de sa vie".

Tenez nous au courant.
hmm..Emilie, je pense que du moment où deux personnes adultes et pleinement conscientes de leurs actes ont des rapports, ils doivent s'apprêté à être parent car des surprises sont toujours possibles.

Il n'y a pas de moyen 100% sur, les contraceptifs hommes peuvent craquer, la pillule femme dépend de la prise ainsi que d'autres paramètres etc

Concernant le père c'est égoïste de dire d'avorter car il ne veux pas d'enfant avec cette femme alors que pourtant c'est bien sa graine qu'il a planté ! De plus, il est déjà papa d'un enfant et connait le bonheur que ça peut être, pourquoi refuse t'il donc cette petite vie supplémentaire dont il est à l'origine.

Donc personne ne remet en question le rôle du père car il donne son accord au moment où il à un rapport avec la mère...

Bien entendu ceci est MON avis
Gardez cet enfant, et à la naissance je mets ma main à couper que le papa tombera amoureux du bébé, et vous l'aimerez à travers cet amour de père....J'en suis sûre!
Bonsoir eve,
J'espère que vous avez réussi à parler autour de vous de ce que vous êtes en train de vivre .
VIvez chaque instant présent, ne vous mettez pas de pression dans votre couple, on ne sait jamais comment ça peut vraiment évoluer.
Je vous souhaite de trouver un peu de sérénité et de vivre une belle grossesse
Bonjour Ève,
Quelles sont les nouvelles ?...
Commenter la réponse de Emilie
0
Merci
Bonjour,

j'avais perdu le lien pour le forum et je suis bien contente que Mimo demande de vos nouvelles car c'était aussi mon attention. Dites nous. Ce bébé se porte bien? Votre conjoint a réussi à se faire à l'idée?
Bonne journée.
Commenter la réponse de Emilie
0
Merci
Bonjour A toutes
Voila de mes nouvelles, désolée de ne pas vous avoir répondu plus tôt
Le bébé pousse bien, même très bien, je n'ai eu aucuns soucis jusqu'à il y'a deux semaines, j'ai le diabète gestationnel, je suis constamment en hypo je suis suivie bien entendu mais pour le moment personne ne comprend ses hypo a répétitions.
J'ai pris pas mal de poids 14 kilos à 6 mois et demi
Le papa et moi avons réussi à trouver une harmonie et nous préparons doucement à la venue de bébé
Vos témoignages mon beaucoup aidé Merci Merci
A bientôt pour la suite
Commenter la réponse de everina80
0
Merci
Bonjour Eve,

je suis ravie d'avoir de nos nouvelles. 1ère fois que je participe autant à un forum sur un sujet "personnel" (autre qu'informatique ou technique) et j'avais vraiment envie de connaitre la suite de cette histoire.
Je vous souhaite que du bonheur avec ce bébé. J'espère que, malgré vos doutes, vous parviendrez à rester en couple, pour ce bébé et surtout pour vous même. Un conseil : ne jamais oublier son conjoint ! le bébé ne doit pas passer avant toute chose au monde, il faut aussi apporter de l'attention à votre conjoint.

Alors fille ou garçon? ou surprise? C'est pour quand la date de terme?

Bonne soirée et mon dernier mot sera : youhouuuuu
Bonjour eve,

Ravie également d'avoir de vos nouvelles. J'avais gardé dans mes onglets la page active
Je vous souhaite une bonne fin de grossesse.
Comment votre entourage a t il pris l nouvelle?.
à bientôt
Bonsoir Ève,
Je suis moi aussi ravie de ces nouvelles !
Je vous souhaite une belle fin de grossesse et tout le bonheur possible à tous les deux avec votre enfant (et avec ses demi frères et sœurs). L'aventure peut être très belle, mais chacun doit y mettre du sien, et tous les deux vous devez vous protéger l'un l'autre, vous accompagner mutuellement et mettre votre couple au centre, c'est LA BASE ABSOLUE !!! :-)
A bientot j'espère pour des nouvelles...
Commenter la réponse de Emilie
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 4 décembre 2015
Dernière intervention
6 décembre 2015
-1
Merci
Gardez-le .Il fera votre bonheur.Vous n'avez pas encore d'enfant et celui là sera vraiment le vôtre.Votre compagnon devrait comprendre que c'est normal que vous ayez un enfant de lui et aussi à vous.
Au fond de vous, vous deviez certainement en désirer un inconsciemment, sinon vous ne seriez pas tomber enceinte ( c'est ce que disent les psy).

Une IVG est un traumatisme et vous en garderiez la marque toute votre vie.
De plus vous avez déjà 41 ans et c'est peut-être le seul de votre vie. Courage être maman et la plus belle chose que vous puissiez vivre dans votre vie!
Commenter la réponse de mapiecarmen
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 10 décembre 2015
Dernière intervention
10 décembre 2015
-1
Merci
Gardez-le ! C'est trop beau de devenir maman et encore plus à 40 ans. Mon premier je l'ai eu à 40 ans et ma deuxième cette année à 43 ans, je ne regrette rien. Ils mettent de la vie et de la joie dans votre quotidien.
gombey38
Messages postés
17
Date d'inscription
mardi 16 décembre 2014
Dernière intervention
24 novembre 2016
-
c'est votre seule chance d'être mère! y a rien de plus beau!
soit dit en passant , vous êtiez très malade quand vous l'avez "conçu"? bravo à votre compagnon , il vous dorlote bizarrement quand vous êtes malade! il n'a pas l'air de trop se tracasser de vous !il a déjà quitté 2 femmes, votre compagnon partira peut-être , l'enfant vous restera pour toute la vie !
Commenter la réponse de Awn29