Conflit mère/fils

-
Bonjour,

Mon fils est bipolaire et ne se soigne pas quand il est mal. Il se défoule sur moi juste quand on est tous les 2. Les paroles sont blessantes et il crie fort en voulant me rabaisser. Je me défends comme je peux mais l'état dans lequel il me met, j'envoie à mon tour des paroles blessantes puis je me retire dans ma chambre en attendant qu'il parte. Après lui, il n'est pas seul, il raconte à sa façon à son amie et ne passe plus pendant des semaines aggravant mon état de santé (j'ai Parkinson) et me privant de ma petite et je ne peux plus sortir des années que ça dure, je n'en peux plus.

Merci de me répondre, j'ai même des envies suicidaires...
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
13396
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 décembre 2018
0
Merci
Bonjour joldaia
Dur de ne pas vouloir se couper de son enfant et vivre un enfer avec lui. C'est votre enfant, mais il y a des moments il faut avoir le courage de le renvoyer chez lui si il vient vous voir et se disputer.
A quoi bon une telle relation, il sera mieux chez lui et vous, même avec de la peine, vous serez avec le beaucoup mieux.
Il est malade, il ne veut pas se soigner, il n'y a pas de solutions.
Il vie sa vie, faites la votre, vous avez vous même vos problèmes de santé vous ne devez en supporter d'autres.

Je suis d'accord avec vous, Lekabilien. Chacun chez soi, pour le mieux de tous les deux.
Il ne faut pas s'accrocher à ce genre de branches, même si ce sont celles des enfants. Courage!
Commenter la réponse de lekabilien
0
Merci
Peut-être pourriez-vous lui écrire une lettre ou un email dans lequel vous lui expliquerez que ses paroles vous ont beaucoup touché. Qu'il est certes votre fils et que vous l'aimez mais aussi qu' une mère peut être blessée comme n'importe quelle femme. Il faut tourner cela de façon à ne lui faire aucun reproche mais seulement exprimer votre ressenti, vos sentiments. Vous pouvez aussi lui expliquer que vous comprenez que vos relations soient difficiles. Il a ses problèmes et vous avez les votres, mais que vous aimeriez par dessus tout garder contact avec votre petite fille. Proposez lui par exemple de garder votre petite fille un après -midi une fois par mois, ainsi il pourra en profiter pour se faire une sortie en amoureux avec sa compagne. Je vous conseillerais de limiter en durée les moments passés avec votre fils. Par exemple, on a moins de chances de se disputer quand on se voit le temps d un café ou d'un dessert que durant un long déjeuner familial. Si la communication verbale est difficile entre vous, priviligier le mode ecrit (mail, sms). Et surtout, une fois que la tempête est passée, eviter d'en reparler un autre jour même si vos relations se sont ameliorées et que la dernière dispute vous pèse encore, car cela risque de raviver l'animosité sachant que tout le monde campera sur ses positions. Avec ma mère, nous fonctionnons ainsi. On s'adore au téléphone mais dès qu'on se voit, on se dit des choses affreuses. On se reconcilie plus ou moins via plusieurs mails, et ensuite on n'en reparle plus jamais même si on en a envie toutes les 2, car on sait bien que cela ne servira a rien. Elle a ses opinions et moi les miennes. Bon courage. Les relations parents-enfants sont parfois très compliqués...
Chiouaoua
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 29 novembre 2015
Dernière intervention
29 novembre 2015
-
Je pense qu'il faut aussi impliquer sa compagne et la convaincre qu'il faut qu'elle aide votre fils a prendre ses médicaments, car il est vraiment malade et seul, il n'est pas en mesure d'être responsable. Quant a vous,faites vous aider par une aide a domicile ou une association, ne soyez surtout pas isolée, car un malade s'en prend toujours a plus faible que lui, ici en l'occurrence, Vous. Bon courage et avec le soutien nécessaire vous sortirez de votre déprime. Votre petite fille a besoin d'une grand-mère souriante et aimante, même diminuée physiquement. Pleins de gros bisous et haut les coeurs.
Commenter la réponse de Laurence