Ma mère et ma soeur ne m'aiment pas

-
Bonjour, j'ai 13 ans je vis chez mes parents depuis mon enfance je ne m'entend pas avec ma mère n'y ma soeur on me fait des reproches a longueur de journée et on me rabaisse quand il y a des invitées c'est vraiment triste pour moi je montre beaucoup d'affection pour ma mère et rien n'y fais elle ne me montre jamais son affection envers moi ma grande soeur et ma mère sont tres proche et moi on me laisse tomber
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

Meilleure réponse
2
Merci
Bonjour Cacahuète,

Je suis vraiment désolée pour toi et cette situation n'est pas normale. Je suis certaine que tu as beaucoup de qualités et que tu mérites mieux que ça. Malheureusement, parfois, les parents ne savent pas montrer leurs sentiments...

Tu ne parles pas de ton papa dans ton message. Est-ce qu'il vit avec vous ?

Tiens-nous au courant,

Dire « Merci » 2

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 166 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Clotilde
0
Merci
C'était un peu pareil dans mon enfance , essaye de parler à ta mère , entame la discussion et si vraiment elle ne veut pas te parler , engage la discussion et dit ce que tu a à dire.
J'ai gueulai étant énerver mais j'ai sortie toute ma douleur et au fur et à mesure on a apprit à communiquer .. On est pas proche physiquement mais on a une bonne relation. Mon petit frère était le chouchou j'en ai baver aussi. Courage ma belle soit forte
Commenter la réponse de Gwendoline
0
Merci
Bonjour,

En tout cas, ne crois surtout pas les reproches et les dénigrements qu'elles te font! Plus tard, tu pourras rencontrer et te rapprocher de personnes qui t'apprécient à ta juste valeur, qui t'admirent et qui t'aiment! oui, c'est possible!
Comme dis Clotilde, parfois les parents ne savent pas exprimer leur affection; tu peux essayer de ne pas trop "coller" ta maman et ne pas être trop "en demande" par rapport à elle... et voir ce que ça donne : certaines personnes sont gênées quand on attend quelque chose d'elles (de l'affection ou autre chose) et elles se montrent encore plus distantes.
Et comme dit Clotilde (encore!) : et ton papa?
Commenter la réponse de liliane
Messages postés
29991
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Dernière intervention
15 décembre 2018
0
Merci
bonjour cacahuète

mon "grand age" me dit que lorsque l'on rabaisse une personne a tout bout de champs c'est pour focaliser sur cette personne et ainsi éviter qu'on s'intéresse à sois même

ça peut être la beauté, la réussite scolaire, le succès...ect

donc relativise et pense fort dans ta tête: "jalouse"

y'a pas d'age pour ça

bonnes vacances

un papa de passage
Commenter la réponse de xplom
0
Merci
Bonjour,
Il est prouvé au niveau psychiatrique que seules 0,1% des mères n aiment pas leurs enfants.
Donc votre maman vous aime.
Malheureusement, elle ne vous aime pas comme vous souhaiteriez l être, comme vous en avez besoin.
Second point, l adolescence est une période de remise en question, de chamboulements très compliqués où la perception et la compréhension du monde peuvent être biaisées.
Bref, il faut que vous parliez ensemble vous et votre maman. Exprimez vos attentes, vos émotions et votre douleur.
Votre maman ne pourra pas être insensible.
N hésitez pas à communiquer sans crier ....
Allez tout cela sera bientôt derrière vous
Commenter la réponse de alex0851
0
Merci
Slt ! Parles à ta mère, exprimes lui ton ressenti, et ne l'accuse jamais dans la conversation, utilises la formulation : "j'ai l'impression que..." car ce que tu vas lui dire, elle ne va peut-être pas être d'accord avec ton ressenti et ça va lui laisser une "porte ouverte" pour s'exprimer. J'ai débloquer plein de situations avec ma mère en utilisant cette formulation.

Bon courage.
Commenter la réponse de lola760
0
Merci
Je suis maman, et je sais que parfois, on ne sait pas exprimer nos sentiments à nos enfants, et on ne se rend pas compte de ce qu'ils ressentent.
Et parfois, il y a un petit préféré, parce qu'au delà de l'amour des parents, il y a le caractère de chacun et les atomes crochus, on peut s'entendre mieux avec un de ses enfants, comme avec un voisin, un frère, un collègue de travail. Tant que le déséquilibre n'est pas trop flagrant et qu'il n'y a pas d'injustices, ça peut passer.
Mon conseil, c'est que tu écrives à ta mère. L'écrit permet de penser tranquillement ses sentiments, ses mots, de se relire, et de dire exactement son ressenti. Et ça permet aussi que l'autre le lise tranquillement, et s'en imprègne. Lors d'une conversation, tout est plus passionnel, on peut être nerveux, on peut se couper l'une l'autre, et parfois la communication passe moins bien.
Et je suis d'accord avec lola, évite au maximum d'accuser, même si c'est ce que tu penses. Tout simplement parce que tout le monde à tendance à se braquer quand il se sent agressé, et donc se montre bien moins receptif. Fais attention aux tournures, et cette porte ouverte permettra un échange bien plus constructif. Bien sur, il faudra parler, mais je pense que la lettre permettra une entrée en douceur.
Commenter la réponse de Patricia
Messages postés
27
Date d'inscription
samedi 2 août 2014
Dernière intervention
14 août 2014
0
Merci
Ma petite soeur cacahuète..mois aussi j'ai passé par ces moments..j'ai pensé que je ne suis pas leurs fille pour ma famille je veux dire..maman et ma grande soeur parle tjrs ensemble..elles tjrs un secret entre elles..j'ai passé plusieurs nuit pleurer et les dires que vous m'aimez pas. Un état pas parfait mais c'est tout a fait normal..essaye de faire semblant de ne pas voire..trouve toi un truc..par exemple dessiné,entendre de la music,sortir avec tes amis..joué..profite bien de ton enfance et réfléchit comme une grande..comme ça tu verra tout va bien est petit a petit ta maman et ta soeur vont voir la petite grandis..bizou
Moi aussi je pense que ma mère ne m'aime pas car j'ai 2 petites et elle ne se comporte pas pareil avec mes soeurs . Mes soeurs sont belles maigres intelligente moi je suis l'inverse d'elles . Mais pourtant j'ai eu mon bac.
J'ai dut commencer a travaille a l'âge de 15 ans je fesais des babys sitting que je continu toujours
J'ai dut me payer le permis .
J'essaye d'être la des qu'elle a besoin mais j'ai jamais de remerciement
Pour mes 18 ans elle ne pas même pas dit joyeux anniversaire ce qui m'a blesser
J'arrive a bout j'ai déjà penser au suicide plusieurs fois
Je suis désespérer
> Mimi -
Bonjour Mimi,
saches que dans la vie il n'y a pas que la famille, il y a les amis, les connaissances et toutes les personnes ressources que tu pourras trouver dans ta vie autour de toi.

Essayes de dialoguer avec ta mère car peut-être que tu te trompes sur ses sentiments, si tu essayes de dialoguer avec elle, dis lui "j'ai l'impression que..." car c'est ton ressenti, et comme ça tu ne lui porte pas un ton accusateur, ce qui rendra vos échanges plus sereins.

Tu dis que tu es l'inverse de tes soeurs, qu'elles sont belles, maigres et intelligentes. Mais la beauté c'est subjectif, si on voit une même personne on n'aura pas spécialement le même avis sur son physique. Concernant leur "maigreur" (selon toi), réfléchis donc à cette question: qu'est-ce que la normalité physique ? Un mannequin de magazine ?
Qu'est-ce que l'intelligence pour toi ? Réussir scolairement ? Je te conseille de rechercher ce qu'est la "théorie des intelligences multiples"; tu vas vite te rendre compte que scolairement on n'exploite pas toutes nos capacités intellectuelles.

Moi aussi j'ai jamais eu de remerciements de la part de mon père malgré que je l'ai toujours aidé ou suppléée dans ses défaillances. Mais malheureusement c'est comme ça, on ne peut pas changer les gens autour de nous.

Je me suis aussi payé le permis, et même si sur le coup je n'ai pas trouvé ça cool d'y mettre toutes mes économies, je me dis qu'au moins je l'ai grâce à moi et que je ne dois rien à personne.

Pour mes 18 ans mon père est arrivé en pleine nuit le lendemain du jour de mon anniversaire, il a tambouriné à la porte de ma chambre et il a dit "au fait bon anniversaire". J'aurais préféré qu'il me le dise dans d'autres circonstances qu'à l'arrache; mais au moins pour une fois il y avait pensé.

J'ai cru pendant trop longtemps, et actuellement je suis en train d'en prendre conscience: on ne vit pas pour sa famille, mais avant tout pour soi (Cela ne fera pas de toi une égoïste pour autant). Sort avec tes amis, fais des choses que tu aimes et apprends à dire non à ta famille lorsque tu en as marre.

Toutes mes félicitations pour ton bac ! Que fais-tu l'année prochaine ? Tu pourras peut-être avoir un studio ou être loin de ta famille pour pouvoir souffler un peu.

Je comprends que tu puisses être désespérer car je me reconnais dans une partie de ce que tu racontes. Mais je ne pense pas que le suicide soit une solution, tu as encore plein de belles choses à vivre. A 18 ans tu n'as même pas fait la moitié de ta vie. Comme je dis souvent à mes amis qui sont parfois eux aussi désespérer: "Ne perds pas espoir, après la pluie, le beau temps viendra."
Bon courage à toi et si tu as besoin de parler n'hésites pas.
Commenter la réponse de natta23