16 mois d'essai et toujours pas de bébé en vue

Ukey
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 6 septembre 2018
Dernière intervention
17 septembre 2018
- 6 sept. 2018 à 18:01 - Dernière réponse :  Emily
- 18 sept. 2018 à 14:02

Bonjour,

 

Je ne pensais pas un jour écrire sur ce sujet mais après avoir beaucoup lu d expériences sur les différents forums, j ai décidé de me lancer à mon tour. Mariés depuis 2 ans, nous sommes dans l attente d un bébé depuis 16 mois aujourd'hui.

 

Et cette attente, comme pour la majorité des femmes qui sont dans cette situation, devient de plus en plus difficile à supporter. Peut être parce que nous étions moins renseignés à l époque mais j ai l imprestions que nos mamans ou nos grands-mères vivaient cette période plus sereinement et qu elles ne se posaient pas autant de questions que je le fais aujourd'hui. Pourquoi cela ne marche pas?

 

Nous n avons pas encore effectué la totalité des tests (celui pour vérifier les trompes me fait peur) mais ceux réalisés ne révèlent aucun problème.

 

Pourquoi est ce si long? 16 mois d essais alors que toutes les femmes de votre entourage sont déjà enceintes du deuxieme ou du troisième, c est dur à comprendre. Pourquoi nous? Nous sommes en bonne santé, nous mangeons équilibré, nous faisons tout ce qui est recommandé dans la limite du possible. Mais non, la rencontre ne se produit pas. Venant d avoir 31 ans, je ne peux m empêcher de m inquiéter davantage puisqu il semblerait que la conception soit encore plus difficile après 35 ans (et bien, ça promet).

 

Une personne de mon entourage est enceinte de jumeaux après avoir pratiqué une FIV. Alors voilà, moi qui étais si réticente parlette rapport à cette méthode  (la dose d hormones injectée serait d une telle quantité qu il pourrait y avoir des impacts sur la santé de la femme sans compter les conséquences physiques), je me demande si ce n est pas finalement la solution. 

 

Si d autres jeunes femmes souhaitent partager leur expérience, je serais très heureuse de pouvoir discuter avec elles. Pour se sentir moins seule avec ses interrogations et ses peines. 

Afficher la suite 

Votre réponse

10 réponses

Meilleure réponse
1
Merci

Bonjour,

Si votre demande est toujours d'actualité, nous pouvons échanger.

J'ai moi aussi 30 ans passées (32 ;) et en essai BB1

Ayant les ovaires polykystiques, je n'ovule pas ; je commence donc les stimulations ovariennes par clomid dans un 1er temps le 20 sept.

Nous aussi, mode de vie sain, pas de pb de santé à proprement parlé et pourtant j'ai les ovaires polykystiques (donc acné aussi :/) et donc pas possible d'envisager un BB sans aide médicale.

L'hystéro n'est pas super agréable mais vrmt ce n'est rien (moi aussi j'ai fait tous les examens : hystérographie, hystéroscopie, irm ...)

A bientôt j'espère,

Merci Emily 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 209 internautes ce mois-ci

Ukey
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 6 septembre 2018
Dernière intervention
17 septembre 2018
- 13 sept. 2018 à 15:42

Re-Bonjour Emily! 

Pour répondre à ta dernière question, nous sommes à Paris. Mais nous souhaitons nous installer en province assez rapidement  (encore plus rapidement si bébé pointe le bout de son nez!) du côté de Dijon. Et vous? 

Effectivement, le gynécologue  (c est un homme mais je le trouve très pragmatique) ne m a jamais parlé de Clomid ou autre injection. J ignore si cela est normal ou pas mais peut être est ce dû au fait que j ovule normalement et qu il n y a donc rien à  déclencher de ce côté là.. Pour l instant, la seule difficulté viendrait du nombre atypique de spermatozoïdes. Je passe une hystero je ne sais plus quoi jeudi prochain puis le fameux examen tant redouté (mais un peu moins grâce à toi :) le mois prochain. 

Le processus semble donc un peu différent que le vôtre, qui comprend des étapes plus soft avant l IAC. De toute façon, j ai quand meme pris un rdv avec un autre gynéco en novembre (cette fois ci, une femme) pour avoir un avis different avant une quelconque intervention.

Comment abordes tu ces 6 mois? Tu dois te sentir rassurée d avoir un petit coup de pouce :) Et si ça marche, ce sera quasiment naturellement. Ce qui est difficile, c est toujours la même chose: comment ne pas trop y penser? Ne pas être déçue ou triste pour ce qui n existe pas encore? 

A bientôt! 

Bonjour Mathilde, 

Nous sommes de région paisienne également :) avec idem un souhait de s'éloigner en province un jour.

Je pense en effet que faire l'insémination direct malgré que tu ovules correctement ne soit dû qu'exclusivement au nb atypique de spermatozoïdes de ton mari ; ils faut leur faliciter la tâche à eux si puis-je dire et non à toi en fait.

Tu as raison d'avoir 2 avis pro, j'ai fait la mm, cest plus rassurant ; toutefois après il ne faut pas non plus s'y perdre ; une fois que tu as trouvé le bon pro avec qui ça passe bien fait ton suivi intégral avec lui ; je trouve ça mieux mais après chacun fait comme il veut.

Tu parles de l'hystéro puis d'un autre examen, lequel ? Moi j'ai fait l'hystérographie (celui pour les trompes qui fait un peu mal mais ça va ;) et l'hystéroscopie (c'est une camera car moi il susceptait une petite grosseur mais en fait il n'y avat rien :)

Sinon, pour être franche, je suis anxieuse car mm si je/nous le voulons plus que tout ce bébé afin de fonder une famille (mm petite ;p) j'ai peur, peur de galérer (on se sens coupable de pas arriver à tomber enceinte comme dans les films ou ses copines); peur de ce changement pas annodin du tout. C'est etrange cette ambivalence entre le fait de le vouloir plus que tout mais d'avoir qd mm peur d'entamer le virage du changement. Es-tu dans le mm cas ? car ça aussi c'est dure d'en parler ...y compris sur un forum lol où tout le monde peut lire nos péripéties ;p

J'espère pouvoir continuer à échanger :)

Au plaisir,

 

imagine7
Messages postés
13684
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 novembre 2018
- 14 sept. 2018 à 10:10

Bonjour Emily,

 

Vous pouvez échanger en messagerie privée, mais pour cela, il est nécessaire de vous connecter avec vos identifiants, de manière à vous enregistrer en temps que membre du Journal des Femmes, avec le lien d'inscription donné plus bas.

 

Vous recevrez une notification par mail, pour valider votre statut.

Voyez Ukey est membre tout comme moi. Vous le remarquez en passant votre souris sur le pseudo. 

En temps que membre, vous bénéficiez d'un compte gratuit et d'une messagerie privée.

Il vous suffira alors, de cliquer sur le pseudo d'Ukey et lui poster un message privé.

 

Bien entendu, la messagerie privée ne peut fonctionner que si les deux parties sont membres.

 

Voici un lien d'inscription:

http://https//www.journaldesfemmes.com/journaldesfemmes.com/register/

 

Ukey
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 6 septembre 2018
Dernière intervention
17 septembre 2018
- 17 sept. 2018 à 14:09

Hello Emily!

Le We a été bien chargé, je suis désolée de ne répondre que maintenant mais je ne t avais pas oubliée ;) 

Je comprends tout à fait tes craintes. Il m arrive aussi de me dire que le fait de tomber enceinte est déjà si compliqué que je n ignore comment gérer le reste... La peur de la fc, de l accouchement, de la maladie évidement... Et puis, se dire que bébé une fois né doit passer les années sans encombre, bien réagir aux (multiples) vaccins et j en passe. Bref, les interrogations sont nombreuses et sans fin. Alors, je me concentre sur chaque étape l une après l autre, en me persuadant que tout va bien se passer. Même si en tant que femme, nous sommes davantage actrices de ce qui se passe dans notre corps, il ne faut pas oublier nos maris, famille et/ou amis qui sont présents à chaque moment, heureux ou moins heureux. Tout cela m aide beaucoup. D autant plus que pour celles qui ne se sont même pas posé la question  avant de tomber enceinte, tout se déroule facilement et simplement. Il n y a donc pas de raison que ce ne soit pas la même chose pour nous :) 

Pour le rdv avec l autre gynécologue, je vais voir si je le maintiens (il n est pas avant mi novembre). En fait, l idée est d attendre encore 3 mois après l hysterosalpingographie avant de commencer un quelconque traitement. Il paraît en effet que cet examen "aide" la circulation des spermatozoïdes et que l on a plus de chance de tomber enceinte pendant cette période. 

Ensuite, nous prendrons la décision de faire une IAC (ce qui nous amène à février en gros).

Tu vois, c est terrible, mais j ai déjà tout prévu dans ma tête. Du moins, tout ce qui pouvait l être :)

Autre petite chose: je ne sais pas si tu connais l etiopathie. Je pensais avoir recours à cette technique avant de faire l IAC. 

Dans quelle region souhaiteriez vous vous installer plus tard? 

A bientôt 

Mathilde 

Bonjour Mathilde,

Aucun problème, c'est un forum, il n'y a aucune obligation de répondre ;)

Toutes tes constatations sont hyper sencées, heureusement pour nous d'ailleurs qu'au fond nous le savons :) mais parfois le stress lié à frustration et à l'appréhension nous font nous transformer en de vraies angoissées reloues ;p

Oui, je connais l'étiopathie mais j'y avais été pour des douleurs de dos ; tout ce qui peut favoriser un relâchement, une décompression, une meilleure circulation de tout le fouilli dans le corps ne peut qu'être bénéfique à mon sens mais je pense que le principal c'est  avant tout la tête et le moral qui nous conditionnent.

Bon après-midi ;)

Commenter la réponse de Emily