Comment commencer un arbre généalogique ?

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 19 juil. 2009 à 15:52
Comment commencer un arbre généalogique ?
Afficher la suite 

20/24 réponses

Meilleure réponse
6
Merci
Bonjour si je peu vous donnez un conseil commencer l'arbre par le bas donc par vous ou vos enfants et remonter petit à petit. Bon courage car ce n'est pas aussi simple que beaucoup on tendance à le penser , car les recherche sont parfois longues et difficile.

Dire « Merci » 6

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 4767 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonjour, Commencer par les parents, les grands parents me semble une évidence. Recueillir tous les papiers de famille également. Mais aussi toutes les anecdotes, les souvenirs, les "légendes" qui courent à propos des membres de votre famille. Se précipiter sur un logiciel de généalogie ne me paraît pas une priorité. Bien sûr, Généanet, les archives municipales et départementales sont les bases d'accès aux renseignements. En province, les mairies sont souvent assez accueillantes car la généalogie devient une passion partagée par de plus en plus de monde ( à lire : généalogie, une passion moderne - Pierre - Valéry Archassal - Bourin Editeur). Bien vite, on s'aperçoit que les noms et les dates ne suffisent pas, qu'on découvre en lisant les actes, beaucoup de renseignement sur la vie quotidienne de nos ancêtres, et qu'on veut toujours en savoir plus. Un arbre généalogique n'est JAMAIS fini ! Méfiance : quand on tombe dans la généalogie, c'est comme pour Obélix dans la potion magique, on est contaminé à jamais ! Nicole
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
bonjour christophe, pour commencer un arbre généalogique tu commences par tes enfants puis toi et tes parents et tu remontes l'arbre avecbeaucoup de renseignements de la part de tes parents et grands parents tu y arriveras mais le chemin est long nous nous sommes remontés jusqu'a mon arrière arrière arrière grand père paternel ce qui fait leur mariage le 26 juillet 1649 bon courage dans tes recherches !!!!! mais soit patient

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonjour, Je travaille sur ma généalogie depuis longtemps, et c'est un travail qui ne finit jamais. En ce qui me concerne, j'établis des fiches pour chaque personne (des petites fiches bristol perforées, rangées dans des classeurs prévus à cet effet). Chacune d'elles comporte un numéro précis, selon une méthode bien connue. Vous portez le n° 1, puisque tout part de vous, le sosa n°2 (puisque c'est le nom de la méthode utilisée) est votre père, le n° 3 votre mère. A part vous, les femmes portent toujours un numéro impair, les hommes un numéro pair. Pour chaque personne, le numéro de son père est le double de celui de l'enfant, celui de la mère est le double + 1. Ainsi, on s'y retrouve mieux dans les générations. Pensez à indiquer sur chauque fiche les dates des documents, les anecdotes qu'il contiennent (profession, habitation, enfants illégitimes...) et l'endroit où vous avez trouvé le document, voire sa cote, s'il se trouve dans un centre d'archive. Ainsi, en cas de doute, vous le retrouverez plus facilement. Je réalise toujours des photos (sans flash) des documents que je consulte, afin de les relire à la maison. Bon courage pour la suite!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonjour II est assez facile de remonter tant que les actes °naissances + déces X mariages sont dans les communes, il suffit de demander l'acte avec les dates concernés en pouvrant la filliation et en joignant une enveloppe timbrée a vos noms et adresses pour le retour. Le mieux est de se déplacé si possible. Ne pas négligé les actes °+X des freres et soeurs si il y en a. (Il faut toujours prouvé votre filliation par les actes obtenus). Il y a de nombreuses archives en lignes (l'Eure, l'Orne, la Sarthe par exemple) Et de nombreuses association généalogiques sur Genéa27 et Génea76 vous y trouverez des files de discussion Sur Geneanet de nombreux généalogistes y on deposé leurs arbres....vous y trouvez surement des cousins. Amiucalement
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Vu la passion pour la généalogie, le gouvernement a décidé, par une loi de février 2009, donc c'est tout récent, de ramener le délai de carence (de non consultation) de 100 ans à 75 ans pour les actes civils concernat donc la généalogie... A part dispositions spéciales dont je ne serai pas au courant, avant c'était donc une durée de 100 ans durant laquelle les archives de l'Etat Civil dans les mairies n'étaient PAS consultables, donc pas disponibles au public. J'avais travaillé en mairie durant les années 95, ce fut le cas d'à l'époque... Au-delà de 100 ans, elles sont consultables en mairie, mais les mairies envoyent leurs archives aux "Archives Départementales" après ce délai et sont dont référencées et consutables. N'oubliez pas les titres de propriétés, les diplômes civils ou militaires, diplômes d'école souvent très utiles pour connaitre le nom de jeune fille d'une femme, qui durant toute sa vie de femme en général, porte le nom du mari, et donc on ne sait pas trop "est-elle mariée et c'est son nom? ou est-elle célibataire ou veuve et a t-elle son nom de jeune fille?";, etc. Pensez aussi aux registres des cimetières, les cimetières eux-mêmes, les journaux de l'époque rubrique "état civil" (tous disponibles dans ces Archives Départementales), les "fermes untel" marquaient souvent pour des siècles, l'appartenance d'une batisse, d'un corps de feme, à une famille et réputée comme telle, même si la famille a disparu, le nom a changé, la ferme vendue, par contre le nom restait car il symbolisait tel "endroit" et on savait donc que "tel famille" vivait dans ce village, et un tour à l'Eglise ou au cimetière était toujours intéressant. Si je ne me trompe pas (cela reste à vérifier...), les archives médicales (naissances entre autres et décès) d'un viel hôpital peuvent également être consultées, au-dela de 100 ans, car les archives sont censées être conservées "à vie" par les cliniques et hôpitaux, mais deviennent "publiques" après 100 ans.... (d'ailleurs vous aussi vous devez garder tous vos docs et radios médicaux à vie). , autrefois il n'éxistait pas de titre de propriété, ni d'acte de mariage civil (mais religieux), Consultez les registres paroissiaux, souvent mieux gardés et préservés des incendies et bombardements de la guerre sur les mairies, mais les églises, symboles sacrés religieux ont parfois, curieusement été épargnés durant les guerres, d'autres ont été détruites, mais les registres ont survécu. Surtout que l'Eglise a commencé à tenir des registres bien plus tôt que les mairies !!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonjour, Pour répondre à votre question:En premier lieu Récupérer le plus de renseignements possibles aux près des Grands Parents si ils sont encore du Monde.Et absolument tout noter.Mettre des noms sur les anciennes photos de mariage par l'intermédiaire d'une feuille de papier calque posé dessus.Et surtout ne pas dire je m'en souviendrai.J'en ai fais la triste expérience.Avec un ancêtre,récent se rendre aux Archives Départementales pour consulter les microfilms.C'est gratuit ,mais fastidieux.Et tout noter.Même les choses les plus insignifiantes.Témoins pour les décès.Attention le jour du baptême ne correspond pas toujours à la date de naissance.Petit à petit vos yeux se ferons à l'écriture ancienne.C'est pour cela qu'il commencer par le plus récent.Je suis remonter jusqu'en 1583.Je peux vous donner plus amples renseignements Et sur tout ne pas jeter la moindre note.Bon courage.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonjour, Commence par interroger tes ascendants encore en vie et note tous les détails (sans perdre de vue que la légende familiale embellit souvent la réalité...) Après, lance toi dans des recherches dans les mairies ou aux archives départementales afin de vérifier tous les renseignements que tu as recueillis préalablement. De nombreux services d'archives départementales ont désormais mis en ligne leurs registres d'état civil et/ou leurs tables décennales, ce qui permet de "déblayer le terrain" sans bouger de chez soi. Concentre d'abord tes recherches sur les actes de mariage qui sont toujours très riches de renseignements (filiation, profession, adresse des époux, témoins...) Enfin, organise et classe tes documents et tes notes dès le départ, sinon tu seras vite submergé ! Il existe également un certain nombre d'ouvrages sur la généalogie qui sont très intéressants (livres de Jean Louis Beaucarnot, Revue Française de Généalogie, entre autres...) Je suis à ta disposition pour d'autres renseignements si nécessaire.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
J'ai mis en place un groupe amateurs de généalogistes, afin de passer le virus de généalogie dans une association de quartier. Nous allons féter 20 ans d'existance en mettant les petits plats dans les grands. Contrairement à ce qu'on pense il ne faut pas rester seul dans son coin, mais adhérer à un cercle dans votre ville ou dans une ville voisine. C'est une activité qui n'arrête pas de prendre de l'intérêt. Pour savoir ou l'on va il faut savoir d'ou l'on vient. Si vous êtes isolé vous pouvez adhérer à un cercle départemental ou se cantonnent vos recherches alors qu'un cercle municipal à en général des abonnements de divers départements voir de pays étrangers. La généalogie elle existe à trois niveaux, ascendance, descendance et collatérale. Il faut commencer par soi, ses parents et identiquement à ceux qui sont mariés. Faire appel aux anciens pour trouver des pistes, adresses. A chaque individus il faut tout noter, les trois actes principaux qui sont (naissance - mariage et décès).. Je ne prétend pas donner des cours mais des conseils. Il existe plusieurs programmes de généalogie pour ma part j'ai Généatique 2009 que je trouve bien performant. Pour être plus complet je suis originaire de Touraine et me fait aider de mes parents qui me mettent en relation avec les cousins, oncles, etc... La généalogie n'est pas l'affaire de quelques membres par famille mais de tous. Celui qui dit ne pas avoir envi de chercher les morts, il se trompe, il y à ceux qui sont près de chez vous, que vous ne connaissez pas. N'attendez pas de les accompagner à leur dernier domicile connu. Ce qui est un régal, de provoquer un rassemblement généalogique, j'y ai gouter en 1995, ou 95 personnes du coté paternel étaient présents. J'ai espoir d'une aide pour renouveler ce regroupement ou vous retrouverez ou ferrez connaissance de votre famille élargie. J'ai une passion qui ne cesse de grandir, et une généalogie n'est jamais terminée. Je suis disposé à continuer, si cela peut aider. François de Généaqueduc ou je suis sur internet. Généalogiquement vôtre.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Vous avez beaucoup de conseils, mais pour celui d'écouter les anecdotes, faites attention. En faisant notre arbre généalogique, j'ai découvert certaines choses que j'ai dit à ma mère, elle me dit que ce n'est pas vrai, elle a toujours entendu dire telle ou telle chose, et ça ne correspont pas. De même, son père est décédé sans jamais leur dire l'origine de la famille, qui ne serait pas française, mais d'un pays de l'Est. Il y a quelques années, quelqu'un lui a dit que c'était de Hongrie, et qu'ils sont arrivés en France sous Napoléon, mais voilà, j'ai trouvé dans les archives départementales les actes de naissance qui datent de 1722 et un acte de mariage de 1713, en France. Par contre, je n'arrive pas à remonter avant 1820 du côté du père à sa mère (son grand-père). Alors, il y a peut-être du vrai, mais pas du côté qu'elle pense et qu'on lui a dit.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
on commence toujours par soi, apres tout dépend de quel coté on veut aller. Le plus simple c'est de composer un detail sur un cahier. Apres soi, les parents, là c'est simple en genéral ils sont vivant alors on demande nom et prénoms leur date de naissance et lieu. ensuite il faut écrire aux mairies de naissance pour obtenir les actes. Par la suite il suffit de lire les actes on y trouve les noms complets des parents, leur age parfois leur date et lieu de naissance, il apparait en mention marginale plein de détail notament vos dates de mariage, les dates et lieu de décés(si c'est le cas) du conjoint sur les actes de mariage. ça peut aider pour avancer. Il ne faut négliger aucune piste et chercher un max d'actes (naissance, décés, mariage) et les demander en mairie, puis aux archives municipales quand les mairies ne les ont plus. Interessant à suivre les archives des eglises(mariages baptemes) et surtout souvent les derniers recours quand les mairies ne peuvent plus aller plus loin. Bonne chance le virus est terrible de celui la on en guerri pas
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonjour A ajouter à tout cela que beaucoup de départements mettent en ligne progressivement leurs tables décennales, remembrements de population, actes d'état civil et même actes paroissiaux qui peuvent aider à remonter jusqu'au 17ème siècle. Mais là, il faut un logiciel de généalogie pour s'y retrouver.....Mais pour cela avancer, il faut d'abord franchir l'étape des actes de moins de 100 ans. Peuvent aider les livrets de femille, papiers divers, actes notariées etc, et bien sûr les témoignages des vivants. Attention, les mairies n'acceptent pas toujours de divulguer les actes, surtout en ce qui concerne les naissances et les mariages. Il est souvent demandé de prouver la parenté avec la personne qui nous intéresse. Sylviane
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
En effet, commencez par vous, vos prents et grands-parents ensuite selon les informations que vous obtiendrez sur les actes (naissance, décès, mariages...) , si vous ne pouvez pas vous déplacer, prenez contact avec le site le "Fil d' Ariane". C'est un cercle de généalogistes bénévoles qui font les recherches pour vous partout en France et gratuitement (il se peut qu'il vous demande des timbres pour vous envoyer les documents que vous recherchez mais cela sera tout !). Pour moi, grâce à eux j'ai pu remonter jusqu'en 1716 dans le Jura. Ce sont des gens fabuleux. De plus,si vous faites des recherches sur Paris, vous pouvez faire vos demandes directement sur internet "Service Publique" pour les documents de moins de 100 ans. Et si vous avez la chance, comme moi, de tomber sur des secrétaires de mairie dans des petits villages de campagne, elles vous aideront dans vos recherches et vous correspondrez même directement avec elles par e-mail. Ayez en tout cas beaucoup de patience et si vous restez bloqué, lâchez l' affaire, faites un break et reprenez vos recherches plus tard. Car vous allez vous prendre la tête et vous dégoûter de la généalogie. Ne vous en faites pas, de toute façon les documents seront toujours là. Pensez à acheter un logiciel de généalogie, cela vous aidera pour faire votre arbre et inscrire les membres de votre famille. Classez au mieux vos documents. Petite astuce de départ : Recherchez que les membres en ligne directe, c'est-à-dire de parents à parents (père, mère, grand-mère, grand-père, arrière-grand-mère, arrière-grand-père...) quand vous serez remonter assez haut vous vous occuperez des frères, soeurs, cousins, cousines, tantes, oncles... plus tard) Croyez moi vous aurez déjà beaucoup de boulot. Bon courage et vive la Généalogie
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
N'oubliez pas le site GENEANET. C'est une vraie mine d'informations.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
aucune piste n est à négliger: _date et lieu de naissance _date de mariage _si tu es aller assez loin,date de baptème (les actes de naissance n existe plus après) commence par tes grands parents s ils sont encore vivant et demande le plus de renseignement possible tu peux aussi voir les associations généalogiques,il y en a un peu partout en france recherche les archives départementales de ton coin,c est utile sinon,le diocèse de ton département j ai réussi à remonter en 1600 grace à ça!
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Pour commencer,à partir de vous;allez voir vos parents et notez dates de naissance ,mariage,décès ,et faites préciser pour leurs frères et soeurs et descendance,;puis vos grands-parents,faire la même chose;n'oubliez pas les grands oncles ou grand-tantes,cousines âgées (il y a toujours ds une famille quelqu'un qui a collectionné les vieux faire-parts de mariage,décès,photocopiez le maximum d'actes et photos anciennes,vous decouvrirez des tresors jusque là oubliés,sur papier ou ds leur mémoire) je trouve plus sympathique de faire parler lafamille et cela recrée des liens,et puis,vous aurez pt-être la chance de rencontrer une cousine éloignée pour qui le mari avait commencé l'arbre commun avec vous(moi ,j'ai fait un bon ainsi jusque 1710!!)pour 1 branche; Puis ,internet,mais on s'y perd vite je trouve; Notez toutes les anecdotes de famille et recomplétez votre arbre sur feuilles independantesà mettre ds un classeur pour rajouts éventuels;régalez-vous,mais ne vous inquiétez pas si certains vous regardent en se demandant si vous cherchez un héritage???Bon divertissement ds cette passion. Ah! oui! j'oubliais,si vos ascendants sont regroupés sur un canton ou une region,n'oubliez pas les cimetières où les familles étaient regroupées ds un même caveau..il y aura des noms supplementaires.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonjour christophe je vous recommande généanet pour construire votre arbre site ou vous avez accès a d'autre arbre sans payer un abonnement genealogiquement daniel
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Ce que je peux rajouter aux autres réponses c'est de monter l'arbre généalogique en se plaçantr en haut de l'arbre comme un des nombreux fruits et non dans les racines comme cela se pratique habitellement. Porter ses ancêtres sur la tête est un peu lourd, alors que positionnés comme soutien c'est beaucoup plus agéable. Cordialement Pascale
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
bonsoir, tout d'abord commencer par votre acte de naissance où il y a vos parents puis si possible l'acte de naissance et mariage ou de décés de ceux ci et ainsi de suite puis aller dans les archives qui sont consultables gratuitement dans ta ville et tu peux faire des duplicatas! moi c'est comme cela que j'ai commencée je suis née en 1965 et je suis remontée jusqu'en 1792 coté pére et 1800 coté mére bon courage
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
0
Merci
Bonsoir à tous.je suis bénévole en recherche aux archives des états de Mons et Tournai en Belgique,parfois sur Lille. La loie des 100 ans est passée à 75 ans depuis le début de l'année me semble t'il. Vous recherchez dans quelle région!,quel noms?. Bonnes recherches à tous!. Brigitte "bigikimini" pour la généalogie.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme