Signaler

Mes parents veulent un droit sur ma fille, avez-vous des conseils ? [Résolu]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 4 oct. 2010 à 10:07 par Anonyme
Je suis complètement démoralisée à l'idée que mes parents puissent avoir un droit d'hébergement car je m'inquiète. Mon père est de nature très très violente, se croit plus haut que tout le monde, dès qu'on ne respecte pas des souhaits il devient violent de suite... Ma mère alcoolique est sous le mépris de mon père. Aidez-moi s'il vous plaît, je ne sais plus du tout quoi faire pour gagner cette procédure. En vous remerciant d'avance.
Utile
+2
plus moins
Dans un cadre normal je vous dirais qu'il ne faut pas priver un enfant de contacts avec ses grands-parents car c'est un bien précieux.Dans votre cas c'est tout à fait différent évidemment, car il s'agit de protéger vos enfants. Je ne crois pas que vous ayez de mal à gagner la procédure, demandez une enquête sociale à l'encontre des grands-parents.Peut-être auront-ils le droit de la voir temporairement (une partie d'après-midi par exemple)mais seulement avec une tierce personne; réfléchissez peut-être à cette éventualité pour pouvoir proposer quelqu'un. Je vous souhaite bon courage mais ne vous inquiètez pas trop, cela m'étonnerait que vous n'obteniez pas gain de cause.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
J'allais répondre comme Brigitte quant à la nécessité et au besoin que les enfants ont de cotoyer leurs grands parents , mais bien évidemment, si ce que vous dites de vos parents est de notoriété publique, vous n'aurez aucun mal à le faire reconnaitre, par contre il vous en coutera sûrement les contacts que vous aviez avec eux, si vous en aviez. Mais l'idée de Brigitte est bonne, si personne ne songe à cette solution, proposez là vous même. Bon courage et bisous à votre puce.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Cette question doit être posée au juge des affaires familliales du Tribunal de Grande instance et c'est lui qui aura le dernier mot (sa décision). Le droit de visite (et droit d'hébergement) ne doit pas être confondu avec le droit de garde. 2 choses totalement différentes. La garde de l'enfant à ses grands-parents suit une règle bien définie. Elle est demandée par les grands-parents ou par le juge en cas de divorce des parents si l'enfant ne peut pas rester au domicile de l'un des deux parents. Egalement si les parents sont déchus de l’autorité parentale. Un refus de garde peut-être décidé si les rapports entre les parents et les grands-parents sont très mauvais et risquent de perturber l'enfant en le faisant évoluer dans un climat de crise, si la garde de l'enfant par ses grands-parents présente un caractère dangereux pour l'enfant, si les grands-parents sont inaptes à s'occuper et surveiller convenablement l'enfant. Bonne chance.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !