Mère en détresse

Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 17 février 2016
Dernière intervention
17 février 2016
-
Bonjour,

Je viens de m'inscrire sur ce forum car je n'en peux plus. Je vis en Angleterre avec mon mari et mon enfant de deux ans. La vie est excessivement chère (la crèche est aussi chère qu'un loyer). Je travaille énormément, je suis chercheuse en CDD (ça a l'air super comme ça mais je ne gagne pas plus que 2000 euros par mois après un bac+8). Je ne prends pas de pause déj., je n'ai pas le temps. Le soir, je dois m'occuper de mon fils, lui faire à manger, le laver, faire la vaisselle, le coucher. Le weekend, je dois faire les courses, le ménage, m'occuper de mon fils. Le dimanche, le père travaille alors je suis toute seule. Mon fils ne veut pas faire la sieste avec moi. Je n'ai donc même pas de moment de repis dans la journée. Je n'ai personne pour garder mon fils quelques heures pour que je puisse m'occuper de moi seule. 7j7, je n’arrête pas. Quand j'essaye d'en parler à mon mari, il me dit que je suis toujours à me plaindre que lui aussi il fait des trucs. Mais il ne se rend pas compte. Il est technicien réparateur d'instruments de musique. Moi, j'ai un boulot très stressant où il faut absolument que je publie rapidement pour essayer d'avoir un poste dans un monde où la compétition internationale est écrasante. Je n'ai personne à qui parler. Je ne peux évidemment pas sortir le soir. Je n'ai pas d'argent pour faire garder le petit.
Du coup, il m'arrive de plus en plus souvent d'ailleurs, de péter les plombs. Quand mon fils est fatigué et qu'il pleure pour rien, je lui crie dessus. Quand il n'a pas voulu faire la sieste le weekend dernier, je lui ai crié dessus, lui demandant de me lâcher, lui disant que je n'en pouvait plus. Plus tard, je m'en suis voulue et lui ai dit que j’étais fatiguée mais que je l'aimais très fort. Il a réagi de façon trop mignonne, ce qui m'a rendue encore plus coupable.
Je ne sais pas comment faire pour sortir de l'impasse. Pour moi, le père est devenu un boulet plus qu'autre chose. Il ne veut pas m’écouter, dit que je me plains trop. Je ne peux pas le foutre dehors car financièrement ce serait une catastrophe. Voilà où j'en suis. Au bout du rouleau. C'est presque tous les jours maintenant que je crie dans la maison, que je donnerais n'importe quoi pour les quitter tous les deux mais que je n'ai nul part où aller. Mon fils entend tout ça et cela me fait mal mais dans ces moments de crise, je le pense vraiment car je veux être toute seule. Je veux prendre du recul. Et puis la culpabilité revient et le bol se remplit de nouveau jusqu'au prochain clash.
Je ne sais pas quoi faire. J'aimerais ne plus avoir à montrer un sourire de façade. J'aimerais trouver un petit peu de bonheur dans mon rôle de mère. J'ai l'impression d’être en prison.
Y a-t-il des personnes dans mon cas ? Ou comme dirait mon mari il faut que j’arrête de me plaindre car il n'y a aucune raison ?

Merci d'avance.
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
13375
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 décembre 2018
1
Merci
Bonjour Sherlokette
Vous dites, "je donnerais n'importe quoi pour les quitter tous les 2"
Et vous dites, "le père est devenu un boulet".
Je vous dirais que hurler c'est juste traumatiser votre enfant. A 2 ans vous croyez qu'il sait ce que vous voulez ?
L'enfant vous l'assumer et le proteger, le père non.
Donc si c'est si grave que ça, que vous estimez que le père ne fait pas sa part de "boulot" a la maison, alors ne quittez pas les 2, mais y réfléchir pour 1.
Mais je dirais ceci aussi.. Vous êtes prêtes a quitter vos 2 amours mais pas vitre boulot, de l'un a l'autre c'est quoi le plus important ? Oui pas facile je sais.
Dans tout ça, votre mari, et vous même, preniez conscience que votre couple est en train d'exploser si vous ne vous parlez pas sérieusement, si vous ne trouvez pas une solution, si chacun privilégie son travail plus que sa famille.
Lui travail beaucoup. Vous, vous travaillez beaucoup, ou est le petit moment de pose famille ? Couple ? Se retrouver, respirer et créer ce qui s'appelle sentiment.
Réagissez si vous voulez sauver votre couple, parce qu'un train d'enfer fini toujours contre un mur.

Merci lekabilien 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 166 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
85
Date d'inscription
jeudi 19 novembre 2015
Dernière intervention
13 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,
A l'évidence vous êtes au bord d'un burn out professionnel et familial.
Pourquoi avez vous toute la maison à gérer (ménage, courses, cuisine) alors que vous êtes en couple ? Votre conjoint doit prendre sa part des choses. Si vous avez besoin de sortir le soir une fois par semaine, il me semble que le père peut s'occuper de votre fils ; par ailleurs peut être pouvez vous trouver une autre famille pour garder votre fils de temps à autre histoire de sortir en couple. Votre famille, ou la sienne, pourrait elle prendre le petit pour des vacances ? Vous n'avez pas à tout gérer seule.
Cela étant, vous avez sans doute intérêt à voir un psychiatre pour faire le point et éventuellement prendre un traitement anti dépresseur. Bon courage à vous !
Commenter la réponse de Viviane920
0
Merci
Bonjour,

Ce petit mot pour vous dire que vous êtes loin d'être seule à ressentir cela, car nos modes de vie actuels exigent énormément des parents en general et souvent des mères en particulier. Il nous etre performantes et sur tous les fronts à la fois. Le couple aussi, auquel on accorde énormément d'importance, se trouve totalement boulversé par l'arrivée, de plus en plus tardive, du premier enfant.
Dans l'urgence, voilà ce que je fais pour ma part, quand je n'ai pas une minute à moi pour décompresser un peu : je finis par le prendre ce temps, de gré ou de force, sans demander la permission, je l'impose à mon conjoint car c'est vital, pour moi et pour la survie de la famille.
A plus long terme, il est necessaire de hiérarchiser les priorités, pour pouvoir relativiser ce qui peut passer au second plan, je pense notamment au travail, où l'on subit souvent des pressions stériles. Il ne s'agit pas de renoncer, mais de doser et de mieux repartir ses efforts, en fonction de l'énergie disponible sur le moment. On ne peut pas être à fond, tout le temps, sur tout ! Vous qui avez une formation scientifique, essayez de prendre un peu de recul pour pouvoir être rationnelle et pragmatique, comme dans votre job, et vous verrez que si l'objectif de départ est impossible, vous aurez beau tout mettre en œuvre pour l'atteindre, ça ne collera jamais... Mais cela suppose une fois encore de prendre un peu de temps pour vous reposer, car comment analyser et résoudre efficacement les problèmes si vous êtes totalement epuisee ?
En ce qui concerne votre petit garçon, sachez avant tout que cette tranche d'âge requiert énormément d'attention : ne dit-on pas Terrible two !
Mais surtout, la fatigue intense peut venir à bout de la patience, malgré toute la bonne volonté. Et les tensions s'accumulent, se transmettent à l'enfant, s'alimentent entre elles : c'est un cercle vicieux. Mais avez bien conscience du problème, ce qui prouve que vous êtes attentive à son bien être et que vous allez pouvoir trouver des solutions pour lui.
Vous pouvez déja lui expliquer, avec des mots simples, ce que vous ressentez : que vous êtes fatiguee aujourd'hui, que vous avez vraiment besoin de vous reposer un peu pour etre en forme et pour être plus disponible ensuite et, que pour cela, il doit rester calmement dans sa chambre un moment par exemple...
N'hésitez pas à lui dire que vous aussi, vous êtes triste d'avoir trop crié mais que vous l'aimez toujours très fort quoi qu'il arrive, excusez vous en bonne et due forme quand vous avez dépassé les bornes. Vous vous sentirez un peu mieux et lui aussi.
Vous avez bien vu que malgré son jeune âge, il est capable de comprendre beaucoup de choses et, dans une certaine mesure, d'adapter son comportement à la situation.
Enfin, le rôle de maman n'a pas à etre vécu dans la douleur. C'est certes parfois difficile, mais bien plus souvent merveilleux ! Ne laissez rien, ni personne faire de vous une maman que vous ne voulez surtout pas être !!!
Trouvez un moyen de vous reposer, de sortir un peu la tête du guidon... et les choses à changer pour améliorer votre quotidien vous apparaîtront plus clairement.
Et, si vous le pouvez, faites vous soutenir dans cette démarche par un psychologue par exemple.
Je vous souhaite bon courage et plein de bonheur avec votre petit bout'chou.
Commenter la réponse de Lalia-nc
0
Merci
Bonsoir, en effet vous êtes probablement en burn out familial et professionnel. Il faudrait penser à revoir votre organisation familiale et notamment la répartition des tâches. Quand je vois lis j'ai l'impression que vous ne laissez jamais jouer votre enfant seul, je pense que c'est dommage car en crèche et en classe plus tard il ne pourra plus être le centre de l'attention. Pourquoi vous ne le mettriez pas de temps en temps à la crèche ou le faire garder par une baby-sitter. Pour vous libérer du temps pour vous, sortir avec des amis par exemple. Une fois par semaine comme l'a proposé quelqu'un plus haut me paraît une bonne solution. Niveau l'entretien de la maison peut-être que vous pourriez être moinsexigeante. J'ai l'impression quand vous lisant vous cherchez à être une mère et une épouse parfaite; c'est tout à votre honneur mais vous êtes avant tout une femme qui a besoin de temps pour elle. Vous verrez vous serez plus épanouie dans votre vie, en vous prenant du temps rien que pour vous. Un conseil, je comprends que vous soyez épuisée par la situation mais votre fils n'y est pour rien. Profitez que votre mari soit là pour vous reposez. Sachez aussi profiter de l'instant présent; je sais que ce n'est pas facile surtout quand on a l'impression d'etre dans la routine mais prenez le temps de vous émerveiller face aux progrès de votre enfant, à vos capacités et vis ressources qui vous rendent si unique, face aux attentions de votre mari et à tout les petits plaisirs de tous les jours comme manger votre plat préférer ou encore regarder la nature se réveiller au printemps,... Si votre fatigue physique et émotionnelle persistent toujours pensez à consulter un médecin qui vous aidera grâce aux médicaments. Sachez également que vous avons tous un pouvoir extraordinaire dur la vie elle nous appartient, alors changeons ce qui nous convient pas ou alors apprenez à vivre avec si vous ne voulez ou ne pouvez pas le changer. Ps: petit conseil de communication quand on parle avec quelqu'un préférez les expressions comme "je pense que..." je trouve que.." "j'ai l'impression que.." "qu'en penses-tu ?", cela favorise là discussion car l'autre n'a pas l'impression d'entendre des reproches ou d'être accusé. Bon courage à vous.
Commenter la réponse de lola760
Messages postés
80
Date d'inscription
lundi 2 mars 2015
Dernière intervention
22 mars 2017
0
Merci
Bonjour Sherlockette,

Vous semblez être au bord du burn-out. Dépression, hystérie, crise d'angoisse... Il peut s'exprimer de diverses manières. Voici un dossier qui vous aidera à éviter le burn-out. N'hésitez pas à également consulter un médecin qui vous aidera à sortir de là.

Bon courage,

Laura
gombey38
Messages postés
17
Date d'inscription
mardi 16 décembre 2014
Dernière intervention
24 novembre 2016
-
bonjour , vous ne pouvez pas l'envoyer chez des grand parents une quinzaine ?
ne restez pas isolée , essayez de trouver un club ou autre activité où vous pouvez aller avec votre fils , vous ferez des relations , verrez d'autres mamans ... sortez de ce cadre étriqué boulot -maison et décrochez de vos devoirs de temps en temps ( un soir si vous ne donnez pas le bains le petit n'en mourra pas , il peut apprendre à s'occuper tout seul mais il faut l'y habituer , je crois que vous vous êtes trop accrochée à lui et que maintenant ça se retourne contre vous ) moi je suis une grosse dormeuse et je mettais des jouets au fond du lit , il a pris l'habitude de jouer seul en attendant mon réveil ... courage
imagine7
Messages postés
13949
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 décembre 2018
-
Bonjour Sherlockette,

Comment allez-vous aujourd'hui ? avez-vous pu faire bouger les choses ?
Commenter la réponse de Laura_redacJDF
0
Merci
Bonjour Sherlockette, j'espère que vous allez mieux. N'hésitez pas à nous donner des nouvelles.
Commenter la réponse de lola760