Je suis une maman rejetée

Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 6 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
6 novembre 2015
-
Bonjour,

Depuis mon divorce avec le père de mes 2 fils maintenant adultes, j'ai élevé mes fils comme j'ai pu, avec mes moyens... Car je suis femme au foyer comme beaucoup d'entre nous qui font quelques ménages pour arrondir les fins de mois... Les secours bénévoles je connais mais mes enfants n'ont jamais manqué de rien malgré le rejet total dans tous les sens du terme. Ils me rejettent purement et simplement. Pourtant, chacun d'eux ont fait leur vie avec femme et enfants.
Aujourd'hui, je ne vois jamais mes petites-filles et mes fils ne passent jamais me voir malgré les faibles kilomètres qui nous séparent. Cela fait maintenant 6 ans pour mon fils ainé. Pour celui de 26 ans, j'ai de faibles apparitions quand il a besoin d'argent ou autre jusqu'au jour où j'ai dit stop. Y a-t-il quelqu'un qui est dans la même situation que moi ? Que faites-vous pour arriver à vivre et à supporter cela ? C'est très dur mais je ne veux pas m'imposer car je me fais refouler. Et à mon âge, j'ai du mal à le supporter. Merci de me parler de votre cas svp. Ça m'aidera peut-être.

Bonne journée.
Afficher la suite 

3 réponses

Messages postés
34
Date d'inscription
dimanche 1 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2015
0
Merci
Dear germaine30,

Le fait de donner de l'argent à vos enfants peut vous permettre de voir vos petits-enfants par la même occasion.

Faîtes-leur comprendre que c'est ça ou rien.

C'est du donnant donnant, s'ils veulent la jouer comme ça.

Leurs vies doivent être difficiles pour qu'ils se comportent ainsi avec vous. Ou alors, ils ont des goûts de luxe.

La vie d'une maman n'est pas du tout facile.

Elever des enfants pour qu'ils vous le rendent comme ça, quelle tristesse!

Bon courage à vous
Bonjour!Le fait de donner de l'argent a mes enfants pour voir mes petites filles .....je ne sais pas si c est bien la solution d'autant plus que mes fils ont une bonne situation .ca ne changera rien.les divorces ,les dits et pas dits suite a une séparation houleuse les enfants priver d'un papa inaccessible......mais si je pouvais en parler autour d une table mais je n en ai pas l occasion.....car ils ne me l'a donne pas .....et le fait d 'être juger et discréditer par leur père qui réapparait car il deviens vieux et qu il s'aperçoit qu il a des fils.......J ai vecu le sinistre de 92 a vaison avec eux et la brutalité de leurs père.Et je me croyais loin de subir leurs indifférence car je les aimes et tous ce que j ai fait c est pour eux....mais ils sont dans leurs vie ..........je souhaiter simplement savoir si quelqu une a une vie comme moi pour partager un peu ......
C'est compliqué car sur ces forums nous ne disposons que des informations que vous nous donnez vous-même. Il est possible qu'il y ait un malentendu énorme entre vous, par exemple: vous avez tout fait pour les éduquer le mieux possible, mais les moyens que vous avez employés peuvent avoir donné à vos enfants la sensation qu'ils n'étaient pas aimés. Ce sont parfois des blessures très douloureuses pour les enfants, cette sensation du "ma mère ne m'a jamais soutenu", ou "ma mère ne s'est jamais intéressé à moi", ou "rien de ce que je fais n'est suffisamment bien pour ma mère". Je ne dis pas que cela soit vrai! Mais si c'est la sensation que vos enfants ont eu, il est compréhensible que le dialogue soit rompu.
Peut-être que vous pourriez essayer d'exprimer votre amour, votre intérêt et votre tristesse à travers une lettre personnalisée (vous n'avez certainement pas les mêmes choses à dire à l'un qu'à l'autre!). Il vous faut fuir de la culpabilisation, des récriminations, de "tenir les comptes" de tout ce que vous avez fait pour eux, pour pouvoir vous mettre à l'écoute de la blessure qui a provoqué la rupture. Je vous conseille de vous faire aider par un psychologue, afin d'analyser plus facilement la situation et qu'il vous aide à rétablir le lien sur de nouvelles bases.
Bon courage et bonne chance!
> Lixelle -
bonjour madame j ai bien lu ce que vous me dites ....Tous ca je l ai déjà fait lettre a mon fils aine ou je lui expliquer ......mais il s'enferme dans sa vie et dans sa situation et pour lui je suis une intruse et a m première petite fille j ai attendu 15jours malgré mon insistance de l'a voir et ensuite j ai u le droit a l'a regarder dormir dans son lit même pas 5mn dans les bras pour la deuxième je n ai même pas su qu elle était en route ......et sa naissance je l ai connue par personne interposer......j ai été une mère comme vous aimante mais peut être avec des soucis d'argent puisque leurs père nous a abandonner après sa violence. Il a un beau métier et j en suis fière car si j'avais été une mauvaise mère il en serai pas arriver la.....mais ce n 'était pas a sa convenance et je lui ai fait honte de passer par les services sociaux pour les faire manger.....Mais je les ai toujours aimer...et le nombre de fois que je n est pas manger a ma faim je ne les compte plus mais je ne regrette pas ....ce qui me rend malheureuse c est que je ne puisse pas le voir et sachant que je ne suis pas la bienvenus je ne m impose pas .....j ai essayer tant tous les sens du terme en vain.......
Commenter la réponse de FinDHeR
Messages postés
16182
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 décembre 2019
643
0
Merci
Bonsoir
Non a mon avis l'amour quel qu'il soit ne s'achète pas, donner de l'argent pour attirer l'attention de ses enfants c'est demander pitié, y'a-t'il une raison ?
Vous devez vivre votre vie dignement, faites un courrier a chacun de vos enfants pour demander des explications, au besoin s'il y a des "on dit" sur vous, vous expliquez que c'est faut et ils, vos enfants doivent se faire une opinion par eux même et non sur des "on dit".
Mais si vous avez un semblant de reproche possible, remettez vous en question, personne n'est parfait, ce qui pourrait vous sembler insignifiant a vous, pour vos enfants il peut être important.
L'éducation d'enfants dans un milieu pauvre, en tout cas dans un milieu non aise financièrement, ne fait pas que les enfants en rendent responsables les parents et les abandonnent pour ça,s'il y a une raison, elle est autre.
Et puis nos enfants sont libres ne l'oubliez pas, ils font ce qu'ils veulent lorsqu'ils quittent le nid. Ils nous manquent oui, mais nous n'avons pas a leurs dicter leur vie. S'ils veulent rompre pour des raisons qui nous échappent, ou a tort de leur part, un jour ils s'en rendront compte, mais a eux de décider s'ils veulent nous voir ou pas.
Vous les avez mis au monde, vous leur avez permis de faire leur vie, vous avez fait ce qu'il faut faire. Aujourd'hui, espérez qu'ils soient heureux, en bonne santé, et qu'ils s'en sortent dans la vie.
Pensez plus a vous même en tant que femme, a trouver un autre équilibre de vie sans les enfants, après eux la vie continue.

Commenter la réponse de lekabilien
Meilleure réponse
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 12 novembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
12 novembre 2015
2
2
Merci
Ma fille a 35 ans. Ironie pour moi, elle est pédopsychiatrie. Il y'a 3 ans son papa est décédé. Nous étions divorcés, il avait une compagne mais délibérément, sachant ce qui se passerait, il n'a pas voulu se remarie. De sorte que je me suis retrouvée bénéficiaire d'une pension de réversion. Dans le même temps j'ai été mise en retraite, contre mon gré, ma pension peu élevée ne me permettait pas d'y renoncer ce que ma fille souhaitait. À la fin de ses études elle a été gravement malade. Je n'ai jamais hésite à aller à son secours (600 km tout de même) je me suis lourdement endettée . l'année dernière , peu avant Noël , quel magnifique cadeau !, elle m'a demandé de ne plus jamais la contacter de manière définitive. J'ai cru ne pas pouvoir encaisser . puis je me suis dit que me rendre malade ne servirait qu'à me punir moi même.nalors je me suis investie dans le plus d'activités possibles dans un premier temps pour ne pas penser. Maintenant je vais assez bien. Je me suis construit un réseau amical important pour moi. Mais il n'empêche que cette situation me pourri la vie. Je me culpabilise, je me demande pourquoi alors que je l'ai si fortement aimée et montré. Mais je ne peux pas lui imposer une relation dont elle ne veut pas. Je sais qu'un jour là vraie vieillesse sera là et que le manque sera encore plus grand. Je vis cela comme un immense sentiment d'échec dans mon rôle de maman. Très difficile de dépasser cela

Dire « Merci » 2

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 3811 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

bonjour!votre lettre me ramène un peu a ma vie et je vois que je ne suis pas la seule a essayer de faire sa propre vie et de moins y penser car je suis mariée et j ai un ados dont je m'occupe puisque lui aussi est de second divorce et dont le père est décéder suite a un alcoolisme sans fin. Maïs je vie normalement avec un homme dont beaucoup de femme m'envierai car il est gentil honnêtes travailleur et a pris mon fils que l on élevé a deux maintenant comme si c était le siens et mes deux autres fils étaient aussi les bienvenus et il a été la autant de fois qu il en ont u besoin. Mais c est moi le problème et quand les naissance de mes petites filles sont arrivées les tensions sont revenus et mes fils ont tires une croix sur leurs mere.et j ai beau me dire ils travaillent ,ils sont heureux ,ils ont des enfants et sont en bonnes Santee et ben je m'efface mais c est plus fort que moi je pense et je pense a ce que j ai fais ou j ai pu dire pour qu ils me rejettent et de plus ils se fréquentent(tant mieux)mais l un dit oui l autre dit amen.....Et j en souffre et j avance dans ma vie et j en suis malheureuse et j ai meme subit un avc .......mais voila madame je vous comprend .....
Commenter la réponse de Ghisli