Belle mère surprotectrice

So_6725 Messages postés 1 Date d'inscription mercredi 10 août 2022 Statut Membre Dernière intervention 10 août 2022 - 10 août 2022 à 08:32
seredresser Messages postés 2 Date d'inscription jeudi 18 août 2022 Statut Membre Dernière intervention 18 août 2022 - 18 août 2022 à 19:15

Bonjour à toutes,

Je vous écris aujourd’hui après 6 ans de relation avec mon copain. J’ai 22 ans et lui 23. Nous nous aimons énormément malgré nos éducations très différentes. Nous vivons désormais ensemble dans un appartement depuis 1 an, je suis encore en étude et lui travaille.

Voilà le contexte est posé. Je viens vous demander conseil sur ce forum car cela fait plusieurs années que je me pose des questions sur l’avenir de notre couple par rapport à sa mère. Nous nous sommes rencontré très jeune (16 et 17 ans) et comme je l’ai dis nous nous aimons très fort. Il est très gentil avec moi et ferait tout pour moi, mais quand il s’agit de sa mère, le sujet devient directement tabou et c’est la dispute assuré, très forte.

Sa mère est une mère surprotectrice, mère poule avec ses 2 garçons, dont mon copain. Depuis tout petit elle les surprotège en leur interdisant de faire ceci ou de faire cela juste parce que elle elle a peur. Elle cède à tous leurs caprices, elle ne vit que par eux et pour eux. Tout ce qu’elle fait elle le fait en fonction d’eux, pose ses vacances suivant notre présence, se mêle de tout, pose trop de questions, envoie des messages à son fils toute la journée et si il ne répond pas pendant 3h elle renvoie un message d’inquiétude… Un jour elle a même dit à son 2eme fils (le frère de mon copain) qu’elle se suiciderait si l’un d’eux mourrait. Ses fils se moquent de ses réactions parfois, car elles sont extrêmes. 

Je n’ai pas du tout reçu la même éducation que mon copain. Ma mere m’a donné énormément d’amour mais j’ai été élevé aussi à la dur. Au moindre bobo il fallait que ça guérisse et c’est tout, pour une piqûre de sang on enlevait les patchs a déjà 8 ans … enfin bref ce sont des exemples comme ça pour montrer la différence…

Mon copain à beaucoup évolué depuis qu’il est avec moi. Il s’ouvre à pas mal de choses, que ce soit en nourriture, activités etc… car depuis tout petit il ne sort pas de sa zone de confort, ne teste pas les choses, a peur de faire ceci, cela… dû à une surprotection de sa mère. Il s’améliore avec le temps et avec moi.

bref.

Tout cela pour dire que parfois je n’en dors pas la nuit, mais des fois je ne supporte pas le comportement de sa mère et je ne sais pas comment gérer, comment réagir. Car en fait elle est surprotectrice avec mon copain et elle est beaucoup trop curieuse et pose beaucoup beaucoup trop de questions en donnant des conseils forcés. Seulement elle n’est pas, comme d’autres belles mères, méchante. Elle est super gentille avec moi, cherche toujours à me faire plaisir, elle me dit beaucoup de compliments, que je suis belle, que je suis gentille, parfaite comme belle fille etc etc… Elle fait tout pour le rendre heureux, et me rendre heureuse. C’est pour cela que je suis vraiment perdue car malgré celle gentillesse j’ai du mal à supporter cette surprotection.

Je n’ai jamais eu peur dans ma vie pour faire quoi que ce soit et je sais qu’avec le temps j’ai plus peur qu’avant, même si c’est minime, à faire les choses mais juste parce qu’on a passé beaucoup de temps avec ses parents et que ça fait déjà 6 ans que je reçois leurs « conseils ». Avec le temps j’ai appris à relativiser et à ne pas oublier qui j’étais, mais c’est compliqué. 

Sa mère joue aussi beaucoup sur la carte de la culpabilité, et étant une personne qui culpabilise beaucoup et qui suis hypersensible et hyper émotive, c’est horrible. Par exemple si je rentre chez mes parents et que mon copain est tout seul à l’appart, elle va lui dire « oh mon pauvre tu es tout seul… » etc. Elle l’appelle toutes les semaines et lui envoie 1000 messages chaque jour, mais va tout le temps lui dire « de toutes façons tu m’appelles jamais, tu m’aimes pas ». Je trouve ça horrible sachant que ma mère est très très différente sur ce point de vue.

Je fais mes études à Paris et mon copain est venu me rejoindre alors que nos parents habitent dans le sud ouest. C’est un geste de sa part qui est incroyable, je sais. Pour exemple ma mère est super contente pour moi. On les voit beaucoup moins maintenant car c’est loin, mais on voit beaucoup plus ses parents que mes parents et c’est sa mère à lui qui joue la carte de la culpabilité alors qu’on les voit tout le temps, pendant que ma mère elle me dit qu’elle comprend. Ce n’est pas logique. 

Bref j’espère que c’est pas trop long :/

J’ai juste peur pour la suite de notre couple, car je l’aime énormément mais des que je parle de ce qui me dérange (les appels à succession, son temps passé sur son téléphone à lui répondre alors qu’on est ensemble, la culpabilité de sa mère à outrance etc etc…) c’est un sujet tabou et ça part en engueulade mais un truc de fou.

J’ai envie d’avoir plus tard des enfants avec lui. J’ai envie d’habiter dans le sud ouest (lui aussi) mais pourquoi pas aussi à l’étranger. Ce sont des appréhensions que j’ai juste par rapport à sa mère. J’ai peur qu’elle soit beaucoup trop envahissante. Qu’elle soit trop présente dans notre couple et envers nos enfants. (Je sais c’est tôt pour y penser, nous ne voulons pas d’enfants maintenant loin de là mais on y pense). Sa mère nous dit tout le temps d’ailleurs (« pour rire ») qu’elle a hâte d’avoir des petits enfants et elle dit à son fils qu’elle « veut des petites filles » vu qu’elle a eu que des garçons. Ce genre de remarques j’en peux plus. Elle parle justement de « où on habitera » devant nous en demandant notre avis, et mon copain dit direct qu’on habitera vers chez eux dans le sud ouest. Moi aussi j’en ai envie mais car j’aime bien la région. Sauf que ce genre de discussion pour moi ça se fait pas devant sa mère parce qu’elle s’impose directement. 

Aussi j’aimerais bien faire mon futur stage à New-York pendant 4 mois, et je vous parle pas de la culpabilité que sa mère va me faire sentir, alors imaginez habiter à l’étranger plus tard… Je pense réellement que mon copain peut se bloquer par rapport à sa mère et refuser cet « avenir possible » a cause d’elle. Mais comme je l’ai dit, la discussion est compliquée et tabou quand il s’agit de sa mère.

J’ai peur et j’en dors pas parfois la nuit. C’est le cas quand j’écris ce message. Je culpabilise par rapport à ma famille que je vois moins que la sienne mais qui est plus compréhensible, alors que sa mère joue sur la culpabilité. J’ai l’impression que ma belle mère m’a donné encore plus de conseils que ma mère mais c’est juste parce que je la vois + … Je n’aime pas ça. Je n’aime pas la pression qu’elle exerce sur moi, même si elle est très gentille avec moi. En tout cas en face de moi, je ne sais pas ce qu’elle peut dire dans mon dos car c’est quelqu’un qui critique beaucoup dans le dos des gens. 

Voila c’est un peu long mais c’est pour vous faire part de mon inquietude. Et si l’une d’entre vous vit quelque chose de similaire ou quoi… 

J’ai toujours aimé prendre des risques, faire plein de choses, sortir, être indépendante, vivre et découvrir les choses. Et j’ai l’impression de me refuser d’en vivre et de faire « en fonction » pour ne pas brusquer les autres, c’est à dire ma belle mère et mon copain. 

Est-ce égoïste ? Je n’en sais rien mais je sais que j’ai peur pour la suite par rapport à sa mère, et de ne pas pouvoir supporter son omniprésence plus tard comme je ne le supporte pas déjà aujourd’hui.

ah et je pense que c’est impossible d’en discuter avec elle si l’une de vous me le conseille car c’est quelqu’un qui donne des conseils mais qui n’écoute pas quand ça ne vient pas d’elle. Elle ne se remet jamais en question et c’est elle qui a toujours raison. Elle ne va pas entendre qu’elle a un comportement douteux. Ce n’est pas possible. Cela casserait la bonne entente que nous avons toutes les 2 car que je vous l’ai dit, on a une belle relation malgré ces grosses inquiétudes que j’ai. C’est ça qui est délicat. 

Merci à vous de m’avoir lue… C’est un peu long j’en suis navré mais c’est pour recevoir un maximum d’aide fondé …

merci ! 

A voir également:

2 réponses

imagine7 Messages postés 19281 Date d'inscription samedi 12 mai 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 28 septembre 2022 674
Modifié le 15 août 2022 à 21:03

Bonjour

Surprotection = prison dorée !

Lorsque ton copain aura acquis une maturité d'adulte, il dira à sa mère : STOP. En lui faisant comprendre de vous laisser vivre comme vous l'entendez. 

D'un commun accord, toi et ton copain, faites écouter à cette mère maladive et possessive, que c'est à vous de gérer votre vie, que vous n'avez besoin de personne pour vous dicter ce qui est bon (ou pas) de faire...

Il n'est pas utile de  lui adresser un grand discours, il suffit de bien choisir vos mots pour les faire retentir de manière cohérente à qui de droit.

Certaines lignes dans ton récit, traduisent l'emprise de cette dame sur toi. Réveille-toi et montre ta personnalité !
 

Ose...Osez tous deux...vous libérer !

____

1
seredresser Messages postés 2 Date d'inscription jeudi 18 août 2022 Statut Membre Dernière intervention 18 août 2022
18 août 2022 à 19:15

Bonjour So_6725,

tu dis une phrase qui m'a rappelé quelques personnes de mon entourage : que ta BM ne se remet jamais en question et qu'elle croit toujours avoir raison, et qu'elle n'écoute pas les conseils.

J'ai essayé pendant plus de 15 ans de faire changer ma BM et aussi ma mère. Eh bien c'est pareil, elles n'ont jamais rien écouté et n'ont pas bougé d'un iota. Je suis désolée mais je crois qu'il y a des personnes qui ne changeront jamais, quoi qu'il leur en coûte.

Donc, si ton copain est quelqu'un de bien et que tu tiens beaucoup à lui, vous allez devoir vous mettre d'accord apprendre à "couper". Pas à couper les ponts, non ! Mais à prendre un maximum de recul et à ruser.

Par exemple, ma mère aussi m'envoie des messages tous les jours, elle en renvoie un deuxième si je n'ai pas répondu assez vite, puis elle appelle sur le fixe pour me demander pourquoi je ne réponds pas... Je lui ai dit un million de fois que j'avais une vie, que je n'étais pas tout le temps collée à mon portable. En pure perte. Eh bien, maintenant je lui dit que cela ne captait pas et que le fixe était déchargé. Ou bien, j'ai dit pendant des années que mes enfants avaient 10 fois trop de jouets et qu'il fallait arrêter de leur en acheter toutes les semaines. Elles ont continué quand même. Ma mère, qui est dure et directe, m'a dit que c'était ses petits-enfants et qu'elle les gâterait autant qu'elle veut. Ma BM est menteuse et sournoise, elle donne des mauvais conseils aux enfants parce que cela la fait rire (ne faites pas vos devoirs, ne mangez pas de légumes...) alors je dis aux enfants "mamie est très âgée et elle ne sait plus très bien ce qu'elle dit"! Elle bourre les poches de mes enfants de bonbons interdits, elle attend que je sois aux toilettes pour leur filer des cadeaux (véridique!) eh bien maintenant, dès que mes enfants ne s'intéressent plus à un truc, hop ! Direction la Croix-Rouge. Ce n'est pas glorieux et je n'en suis pas fière. Je suis quelqu'un de très sincère et directe; mais d'avoir des enfants m'a obligée à trouver des solutions. J'ai essayé de sortir les griffes et de mettre les points sur les i , calmement, puis en me fâchant... au bout de 100 fois que je répétais les choses, j'ai dû trouver des armes plus psychologiques.

Donc, ce n'est pas beau, mais autant dire à la BM "on ne peut pas venir dîner car on est invités", "mon téléphone ne capte plus car il vieillit", etc. Les gens qui disent que ce n'est pas une bonne solution de mentir ont de beaux principes mais ils n'ont visiblement jamais dû se défendre de la gentillesse de façade mielleuse, étouffante et continue qui n'est en fait que de la possessivité déguisée. 

En résumé : les choses ne changeront pas. Apprend à écouter de loin ta BM en disant "oui, oui". Si tu veux faire une activité avec ton copain, montre-lui des témoignages de gens qui ont adoré cette activité comme ça il pourra rétorquer à sa mère que tous les jeunes adorent. Pour vivre à l'étranger, c'est plus compliqué avec les familles, j'étais partie 1 an en Irlande quand j'étais jeune, ma mère avait dit des gentilles choses du style "t'es plus ma fille", mais aujourd'hui elle est contente que je parle anglais et elle a oublié les côtés négatifs; donc ta BM s'en remettra. Ton copain peut lui dire avec candeur : "c'est maintenant qu'on est jeunes et sans enfants qu'on doit faire des expériences, tu ne voudrais pas que je me prive d'une expérience aussi formatrice, quand même?" Elle va pleurer, se fâcher, vous manipuler. Soyez préparés et ne vous justifiez pas trop, cela se passera mal quand même. Mais tenez bon; Vous avez la vie devant vous. Bon courage. Signé :Quelqu'un qui te comprend pour être passé par là

0