Maman et étudiante

Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 1 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2019
-

bonjour à tous ! 

J'ai 29 ans, un chéri de 30 ans et un petit bonhomme de 19 mois . 

Je ne travaille plus depuis mes 4 mois de grossesse (donc ça fait 2 ans ).

Mais gros changement pour la rentrée de septembre ; j'intègre une école d'infirmière ! 

A la maison cheri fait des taches sans souci ,le petit HIC c'est qu'il faut que je lui dise quoi faire ,il va pas faire les trucs naturellement quoi lol 

auriez vous des conseils pour allier au mieux les etudes (qui vont inclure aussi du boulo a la maison ) et la vie de famille (maison ,bébé ,taches quotidienne,bouff ...)

merci par avance de vos réponses !!

Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
16127
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 octobre 2019
408
5
Merci

Bonjour,

 

En préparant des études en soins infirmiers, ce ne seront pas uniquement les heures de cours et ton travail perso à la maison, qui te prendront du temps.

Les stages avec les conditions horaires et la disponibilité, te poseront peut-être des problèmes au fur et à mesure des mois et années d'études.

 

Il est important que ton chéri et toi, soyez conscients de l'importance de ton engagement et du choix de ta future profession.

 

Faire le choix de ces études, implique obligatoirement des concessions, si tu souhaites exercer en temps que professionnelle DE (les personnes souffrantes ont besoin de soins jour et nuit, dimanches et fériés inclus).

Dire « Merci » 5

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez MamanJournalDesFemmes.com

Journal des femmes 4742 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

giulietta2806
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 1 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2019
-

BONJOUR , merci pour ton message .

effectivement ce choix d'étude a été plus que murement reflechit puisque j'ai toujours voulu faire ce métier . Ne pouvant faire ces études auparavant , c'est aujourd'hui enfin la concrètisation de quelque chose que j'ai toujours voulu faire.

je sais se qu'il implique aussi bien au niveau des horaires ,des conditions de travail et du poids psychologique . Vous vous doutez bien qu'avec un enfant on ne se lance pas dans 3ans d'études (et quelques soit les etudes d'ailleurs) sans y reflechir un minimum.

Neanmoins se que je recherche ici c,'est des conseils pour lier sainement vie privée et etudes ou bien des temoignages de personnes ayant été ou étant dans la même situation que moi .

 

 

imagine7
Messages postés
16127
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
15 octobre 2019
408 -

Dans l'hypothèse où ton compagnon doit se rendre à son travail (tu n'en parles pas), la priorité est de sécuriser la garde de l'enfant chez un proche, chez une nourrice ou crèche...

 

Certains repas peuvent se préparer d'avance.

 

Si une liste de tâches est nécessaire pour ne rien oublier, prenez un moment tous les deux pour l'établir et pourquoi pas, commencer à l'appliquer dès à présent. Tu remarqueras mieux ce qui ne convient pas.

Tu connais mieux que quiconque, ce qui est à organiser. Et moduler en fonction de tes cours et stages, lorsque tu en seras informée. 

 

D'autres internautes te donneront leurs conseils et témoignages. Patience.

Bonne soirée.

 

 

giulietta2806
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 1 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2019
-

Merci beaucoup !! 

Commenter la réponse de imagine7
1
Merci

Bonjour, 

infirmière depuis qq années maintenant, aide soignante avant, mon fils avait 5 ans lorsque je suis rentrée en IFSI ( un choix plus que déterminé ????) 

Pas simple tous les jours, mais pas insurmontable non plus, je suis assez fière de dire que je n ai passé aucun rattrapage et tout validé du premier coup, contrairement à certaines filles qui n avaient aucune  "contrainte familiale " ???? 

Pour ce qui est de l organisation, à toi de trouver celle qui te convient le mieux, pour ma part je restais rigoureuse et me plier à une certaine discipline pour ne pas perdre le cap

En rentrant de l IFSI je me vidais la tête ( aussi bien que possible) en profitant de ma vie de famille, mon petit garçon, jeux, voire parc avec les petits copains , bain et repas avec participation du papa....puis rituel du coucher vers 20h , douche pour ma part et je bossais mes cours, tous les soirs jusqu’à 23h30 parfois minuit !! JAMAIS LE WEEK-END ( peut être 3/4 fois sur toute la formation) , samedi matin était consacré à qques courses de réajustement ( pour le reste y a le drive que ton chéri peut récupérer aussi) et petit déjeuner prolongé avec mon mari, puis un peu de ménage, tout comme le dimanche matin mais les après-midi et les soirées étaient loisirs,  il faut pour te ressourcer, tu ne peux pas donner, si toi même tu ne puises pas, c est valable aussi quand tu es infirmière. 

Pour ma part je faisais bcp de fiches récapitulatives de mes cours, le soir même, ce qui me permettait d y réfléchir et les mémoriser et de les emporter partout pour les révisions 

Le rythme était plus soutenu pdt les périodes de cours mais en parallèle plus régulièr car pas de lever aux aurores ????, et je bossais moins les cours j axais sur la pratique ( révisions des protocoles de soins, recherches) 

J avoue ne pas avoir fait de grande cuisine mais on peut manger sainement et simplement et la pizza en livraison était la bienvenue lorsque j étais débordée ????

voila, j espère avoir pu te guider et comme dit plus haut ce n est pas INSURMONTABLE, même si par moment ça risque d être plus compliqué qu à d autres, surtout pour la vie de couple, mais c est une épreuve comme une autre, juste la vie quoi ???? 

bon courage à toi et plein de belles choses 

Isabelle

giulietta2806
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 1 août 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2019
-

Merci beaucoup pour ta réponse et tes conseils . J’essai d’etre Plus rigoureuse dans mon organisation pour que se soit « plus simple » quand je serais à l’école. Encore merci et très bonne continuation 

Commenter la réponse de Isabelle