Ma fille de 7 ans et demi rêve que sa maman meurt

-

Bonjour,

J'ai une adorable petite poupée (reconnue enfant précoce donc très (trop) mature) de 7 ans 1/2 avec qui tout va très bien. Je forme un couple depuis 12 ans avec son papa, tout va très bien de ce côté là aussi. Depuis quelques semaines, ma fille fait des cauchemars, très rapidement après s'être endormie, surtout lorsqu'elle est très fatiguée mais pas toujours. Ces cauchemars sont assez récurrents en ce moment, nous avons été voir une homéopathe que je connais très bien et très efficace (nous avons déjà eu affaire à elle par le passé mais pas pour ma petite).

Il s'avère qu'un camarade de classe de ma fille a perdu sa maman il y a 3 mois (maman de 35 ans qui laisse un petit garçon de 7 ans et un bébé de 6 mois !) d'un arrêt cardiaque, donc très brusquement. Nous avions l'habitude depuis le CP (donc depuis un peu plus d'un an) de faire le trajet à pieds le matin avec cette dame, son petit garçon et le bébé. Nous n'étions pas amies mais bonne connaissance. Son "départ" a choqué toute l'école et les petits élèves, ainsi que leurs parents ! L'année dernière, c'est une très bonne amie, mamie d'un copain à ma fille encore, qui est partie des suites d'un cancer. Tout le monde fut profondément choqué aussi de ce décès.

Ma fille a donc été "confrontée" à la mort coup sur coup pour une petite mère comme ça ! De plus, elle a eu pas mal de conflits (résolus à ce jour) avec une copine de classe qui elle aussi a perdu son père lorsqu'elle avait 2 ans et demi. Je pense que tous ces décès sont revenus à la surface après la mort de la jeune maman et le fait que ma louloute grandisse, je pense qu'elle "déborde" dans sa peite tête. Elle est en tout cas très équilibrée, mange bien, vois toujours des copains copines les week end, est invitée partout, c'est un peu le "moteur" de la classe et des copains, même la maitresse et les précédentes le disent. Elle fait du tennis, y a plein de copains aussi et rigole toujours avec le prof ! elle travaille très bien en classe et est donc en avance à tous niveaux dû à sa précocité. L'homéopathe a donné des granules mais pour l'instant pas trop de changement. Nous avons commencé le traitement le 14 janvier. Je n'ai pas précisé le plus important : dans ses cauchemars, ma fille rêve que je meurt ! D'où le fait que l'homéophate pense que tous ces décès remontent à la surface la nuit. Qu'en pensez vous, quelqu'un a t il déjà eu ce genre de problème ? 

Merci d'avance à toutes et tous 

Alice

Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Messages postés
14173
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 février 2019
623
0
Merci
Bonjour alice
Je pense qu'il n'est pas difficile de comprendre que ta fille a peur de perdre sa maman comme ces 2 amies qui ont perdues pour l'une sa maman et l'autre sa mamie. Cette peur s'est transformée en cauchemar. C'est un traumatisme qui vient la perturbée lorsqu'elle est d'autant plus fragilisée comme tu le dis, par la fatigue, et elle en fait des cauchemars.
A mon avis, je ne suis pas médecin, mais si cela devait persister, tu devrais l'emmener voir un pédo-psychiatre, pour qu'elle parles de ces cauchemars, de ses peurs, évacuer cette peur inconsciente de perdre elle aussi sa maman.
Commenter la réponse de lekabilien
0
Merci

Merci lekabilien pour ta rapidité à me répondre ! Je n'ai pas précisé dans mon message mais l'homéopathe que l'on a vu est également psychologue. Je l'aime bien car elle traite par l'homéopathie ce qui n'est pas nocif. J'ai pensé à autre chose aussi entre temps. Je savais qu'il ne fallait pas associer l'homéopathie et la menthe, or, je donne les ganules à ma fille (au coucher comme prescrit) juste après qu'elle se soit brossé les dents avec un dentifrice à la menthe. Je me demande si ce n'est pas à cause de ça que ça ne fonctionne pas. Elle avait pris petite de l'homéopathie pour des terreurs nocturnes et ça aviat très bien fonctionné. Je vais arrêter la menthe et voir. Merci en tout cas de tes conseils.

 

Commenter la réponse de alice
Messages postés
14173
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 février 2019
623
0
Merci
Déjà plus petite elle faisait des terreurs nocturnes, amies qui perdent des parents, ce n'est qu'une suite logique des choses.
L'effet de la menthe le soir si je ne me trompe peut perturber effectivement le sommeil, produire ou favoriser des cauchemers....
Homéopathe et psychologue, c'est une bonne chose je pense, mais si cela persiste, mieux vaut un spécialiste pour enfant. La santé de ton enfant avant tout, avant l'amitié de cet (te) homéo-psycholoque, qui n'est peut-être pas spécialiste pour enfant malgré ses compétences.

Commenter la réponse de lekabilien
Meilleure réponse
Messages postés
145
Date d'inscription
lundi 23 février 2015
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 février 2019
121
1
Merci

Bonjour Alice,

Il est toujours difficile pour les enfants de comprendre et de vivre la disparition d'un proche ou d'une personne de leur connaissance. Il se peut que votre fille intériorise sa peine et son mal-être et que son inconscient fasse ressortir ses craintes à travers ses cauchemars. Si cela peut vous aider, nous avions interrogé le pédopsychiatre Patrick Ben Soussan dans notre article "Comment parler de la mort à un enfant ?" Peut-être que vous pourrez y trouver des informations utiles pour aborder le sujet avec votre fille ?

A très bientôt, 

Elodie

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Maman

Journal des femmes 5264 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Elodie_redacJDF