Séparés, elle est enceinte (situation complexe!!!)

-

Bonjour,

J'ai quitté ma copine parce que je ne l'aimais plus. Le processus a pris plusieurs semaines/mois, j'ai douté, je lui en ai parlé, jusqu'à la fin où elle m'a dit que c'était trop dur et que si j'étais sûr de ne plus l'aimer elle préférait que je parte.

On avait appris peu de temps avant qu'elle était enceinte, raison pour laquelle aussi mon départ était difficile (culpabilité, responsabilité, etc).

C'est avant tout son corps et je ne me suis jamais permis de lui demander d'avorter (plus un certain respect pour la vie). Je suis même revenu parce qu'elle m'a demandé d'essayer, mais les sentiments ne se forcent pas et je suis reparti (accord commun, même si cela lui a brisé le coeur).

Ensuite elle m'a complètement gardé dans le flou pour sa grossesse, ne répondant jamais clairement quand je lui demandais (sms) si elle le gardait ou pas, je comprend son état d'esprit. Il y a peu elle m'a dit qu'elle avait fait une échographie, qui lui a appris qu'elle avait fait une fausse couche d' il y a 1 mois 1/2 mais qu'elle était à nouveau enceinte de moi de 1 mois (elle était sensée être déjà enceinte, donc pas de contraception).

Je suis assez naïf et ne présume pas le pire chez les gens mais, plusieurs ami(e)s qui la connaissent aussi et l'apprécient m'ont dit qu'une fausse couche ne passe pas inaperçu, qu'elle le savait déjà bien avant l'échographie, et qu'une femme est très fertile après ça. C'est une fille qui est super mais c'est vrai qu'elle a tendance à mentir, d'où 3 possibilités :

- elle n'était au courant de rien et complètement dans le vague sur tout

- elle était au courant pour la fausse couche et elle ne m'a rien dit pour retomber enceinte

- elle était au courant pour la fausse couche et n'est plus enceinte, elle me ment pour garder le contact

Un petit incident qui m'est revenu après qu'elle m'ait parlé de la fausse couche. Quand j'étais revenu chez elle pour essayer, elle m'a appris qu'elle avait de graves problèmes de santé (je pense que c'est vrai). Selon le médecin qu'elle avait vu une semaine avant, le "bébé" allait bien et elle était enceinte de 2 mois 3/4, donc de 3 mois maintenant. Je lui ai dit qu'elle devrait mieux avorter, car la grossesse l'affaiblirait trop pour combattre ce qu'elle a (cancer aggravé)et qu'elle en était déjà à 3 mois. A ce moment là elle a paru gêné, a detourné sensiblement le regard (je n'avais aucun doute sur sa grossesse, donc aucune raison de faire de la paranoïa, et je la connais très bien) et m'a dit "euh non ça fait pas vraiment 3 mois, il y a le temps pour réfléchir encore". Le médecin (si elle en a vraiment vu un) était très clair dans ses infos, donc pas possible qu'elle ai oublié qu'elle en était à 3 mois ou qu'elle ne soit pas trop sûre, 2 mois 3/4 plus 1 semaine, le calcul est simple.

 

Tout ça pour dire que je suis dans le vague complet, elle ne répond quasiment pas et jamais directement quand je lui demande ce qu'elle compte faire, je ne sais même pas si elle est vraiment enceinte, j'en viens même à douter pour son cancer (mais fortes proportions pour que ce soit vrai). 

Je lui ai proposé de se voir pour en parler calmement (c'est elle qui refuse de me voir si je ne suis plus avec elle, elle ne veut pas d'un "ami qui la prend en pitié", je comprend qu'elle veuille couper les ponts mais bon...) mais elle m'évite un peu. Dans une situation normale il faudrait juste que j'attende que ça se calme, mais il y a sa santé et une grossesse en jeu, ce n'est pas possible de remettre à dans 6 mois.

Que pensez vous de tout ce fouilli? Et si elle dit vrai, est-ce que j'ai au moins des droits (droit de savoir?) légaux? Je pense que non...Désolé pour le gros pavé j'ai du mal à faire court.

 

PS : je sais que sur tous forums certaines personnes répondent pour calmer leurs propres frustrations/déceptions, j'accepte les vrais conseils (même s'ils ne vont pas dans mon sens), pour le reste, passez votre chemin s'il vous plaît :)  (et essayez aussi d'aller mieux, pas de raison de se laisser abattre <3 )

Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 19 novembre 2018
Dernière intervention
19 novembre 2018
0
Merci

Coucou...pourquoi ne lui demandes tu pas des preuves au pire? Si elle a le cancer demande lui les papiers qui le prouve...si elle est enceinte demande lui les échographies...

(Je suis dans une situation un peu pourri aussi, mais de l'autre côté du camps..(sans le cancer et les possibles mensonges) c'est marrant de regarder les choses d'un autre angle...et surtout assez difficile d'admettre que ça doit être dure de côté aussi..)

Je pense que tu devrais demander des preuves de tout ça. ..

-

Je suis mal à l'aise de mettre sa parole en doute pour quelque chose d'aussi grave (le cancer). 

Oui si tu es dans la situation inverse, j'imagine que c'est très compliqué aussi. Cest pour ça que je comprend qu'elle ai deversé des "torrents de haine" sur moi.

 

Commenter la réponse de Lilouine
Messages postés
13385
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Dernière intervention
15 décembre 2018
0
Merci

Bonjour
2 choses :
1. A mon avis, mensonges ou pas, tu dois respecter un minimum le fait que pour elle, pour qu'elle puisse passer a autre chose puisque tu ne l'aimes plus, de ne plus être si présent. Le doute de la maladie ne changera rien, tu ne retourneras pas avec elle par pitié. Le doute sur sa grossesse, 3 mois maintenant si c'est vrai, si tu veux montrer que dans ce cas la tu assumeras ton enfant même séparé, envois un texto ou appelle une fois par moi, elle répond, sinon au moins tu te montres responsable. De plus, des gens que qui vous connaissent de prêt ou de loin d'ailleurs, peuvent être une source de renseignement lorsque sa grossesse sera visible ou elle même le dirait a vos connaissances communes.
Donc respectes un minimum le fait qu'elle ne veut pas ta présence car cela lui fait mal, l'empêche de tourner la page, et périodiquement sans l'envahir, un texto juste concernant cette grossesses éventuelle. Sa santé ne te regarde plus, un bébé oui. L'un serait l'envahir sur un sujet qui ne te regarde plus, l'autre ne pas fuir tes responsabilités.
2 : dans l'éventualité donc d'une grossesse avérée, tu veux assumer assumer tes responsabilités et être père de cet enfant a venir, cela relève des lois, le mieux est de poser cette dernière question a ce lien ci-bas.
https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/
Bon courage.
Posté depuis https://itunes.apple.com/fr/app/ccm-live-discussion-forum/id871822609?mt=8CCM Live forum pour iPhone/iPad]

-

Oui j'essaye du coup de ne plus lui demander des nouvelles sur elle-même, pour ne pas la "tenir près de moi". Mais avec la grossesse, impossible de couper totalement les ponts.

Je suis prêt à assumer, c'est à dire toujours vivre assez proche d'elle géographiquement et lui réserver une partie de mon argent mensuellement si elle accouche. C'est plus elle qui ne veut pas que je le voie (dans le cas où elle est vraiment enceinte et le garde) à grand renfort de "mieux vaut qu'il ne connaisse jamais un manipulateur comme toi, un égoïste, un malade, etc etc". 

Le problème est que je dois savoir pour son cancer, selon elle il est incurable. La grossesse réduirait le peu d'espoir qu'elle aurait de s'en sortir, et si elle va à terme puis décède (dur de parler comme ça sur un ton déttaché), elle est carrément en train de garder un bébé sans me demander mon avis, pour ensuite le laisser comme ça.

Merci pour le lien! 

 

lekabilien
Messages postés
13385
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Dernière intervention
15 décembre 2018
> Juste1passant -
Il faut y aller tout doux tant que tu n'es sur de rien dans tout ce qui est évoqué, puisque doute y'a. Donc être trop présent alors qu'elle ne le veut pas, cela serait pris, considéré comme une agression. Comme je le suggère ci-haut, selon qu'elle réponde ou pas, si elle répond, comment et que dira t-elle, tu feras selon donc.
Le jour ou tu as la certitude qu'elle est enceinte, la donne ne sera plus la même, tu as des droits, mais ne pas faire, agir n'importe comment non plus si elle te repousse toujours, t'empêcherait de voir cet enfant.
Donc, droit, loi, postes su le forum que je t'ai indiqué et pose des questions précises.
Par exemple : ai-je des droits avant même la naissance de l'enfant, car la maman me refuse toute infos, parce que nous sommes séparé ? Déjà cela, et aborder ensuite la reconnaissance, comment il faut fait, quand....
Commenter la réponse de lekabilien