Attirance pour ma psychologue

Résolu
pklavie Messages postés 5 Date d'inscription mercredi 7 mars 2018 Statut Membre Dernière intervention 8 mars 2018 - 7 mars 2018 à 21:54
 June - 13 juil. 2022 à 11:00

Bonsoir, 

Je suis dans une situation assez embarrassante et je ne sais pas quoi faire. J’ai 17 ans et je suis suivie par une psychologue que je trouve magnifique et très attirante, aussi bien physiquement que mentalement. C’est complètement mon style de femme, j’aime la regarder, je pense tout le temps à elle, j’essaye un maximum d’attirer son attention de manière à ce qu’elle me remarque et je dois avouer qu’elle me fait fantasmer sexuellement. Elle m’attire tellement que j’essaye de me persuader que c’est réciproque. Cependant, je sais pertinemment qu’il ne se passera jamais rien entre elle et moi et ça me met dans une situation très désagréable, j’en suis déprimée.

Que dois-je faire? 

A voir également:

2 réponses

lekabilien Messages postés 16182 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 21 février 2020 774
7 mars 2018 à 22:26
Bonsoir
Tu as 17 ans, cette psy doit probablement avoir le double de ton âge et certainement en couple. C'est ton médecin aussi, donc de ce fait elle ne peut se permettre une entorse a sa déontologie car tu es mineure.
Ce que tu ressent ce sont des choses qui arrivent car tu te sent bien avec cette personne et c'est tant mieux, car cela est une bonne chose pour ton suivi psychologique, mais tu te dois d'en rester a la thérapie et chercher un ou une autre personne de préférence de ton âge pour des sentiments amoureux.
Poursuivre et afficher tes sentiments peut nuire a cette personne, donc soies raisonnable car de toute façon ça ne te mènera a rien.
0
pklavie Messages postés 5 Date d'inscription mercredi 7 mars 2018 Statut Membre Dernière intervention 8 mars 2018
7 mars 2018 à 22:50

Bonsoir lekabilien, tout d’abord je tiens à te remercier d’avoir pris le temps de me lire et de me répondre. 

En fait, pour te remettre dans le contexte, je suis hospitalisée dans un centre psychiatrique et cette « psychologue » n’est en réalité pas tout à fait une psychologue, c’est une stagiaire en psychologie de 24 ans qui est en stage dans ce centre pour une durée de 3 mois. Je suis donc « contrainte » de la côtoyer, que je le veuille ou non. De ce fait, c’est relativement compliqué de penser à autre chose qu’à elle, malheureusement... 

J’avais prévu de lui parler de tout ça demain, qu’en penses-tu? 

0
lekabilien Messages postés 16182 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 21 février 2020 774 > pklavie Messages postés 5 Date d'inscription mercredi 7 mars 2018 Statut Membre Dernière intervention 8 mars 2018
8 mars 2018 à 00:04
Tu es la pour te soigner et cette jeune femme stagiaire est la pour te soigner, pour ma part je répéte, chacun, chacune reste a sa place c'est mieux.
Maintenant si tu y tiens vraiment a lui en parler, gare a la déception que tu auras probablement.
0
pklavie Messages postés 5 Date d'inscription mercredi 7 mars 2018 Statut Membre Dernière intervention 8 mars 2018
8 mars 2018 à 05:36

Une déception? Quelle déception? Certes ça ne peut être réciproque, c’est une évidence, mais en tant que future psy elle devrait être compréhensive non? 

0
lekabilien Messages postés 16182 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 21 février 2020 774 > pklavie Messages postés 5 Date d'inscription mercredi 7 mars 2018 Statut Membre Dernière intervention 8 mars 2018
8 mars 2018 à 11:07
Bonjour pklavie
C'est toi qui risque d'être déçue pas elle.

0
pklavie Messages postés 5 Date d'inscription mercredi 7 mars 2018 Statut Membre Dernière intervention 8 mars 2018
8 mars 2018 à 18:36

Bonsoir lekabilien,

Voilà, comme prévu, je lui en ai parlé. Elle a bien sûr affirmé que rien ne se passerait entre elle et moi mais elle a été très compréhensive et m’a dit que nos rapports resteraient les mêmes, qu’elle continuerait à me traiter comme tous les autres et comme elle l’a toujours fait. Elle m’a également conseillé d’en parler à la « vraie » psychologue, chose que je vais faire dès que possible. En attendant, je ne parviens pas à enlever son visage de ma tête... snif

0

Bonjour,

Je trouve la réponse de lekabilien très dure et sévère, et sans beaucoup de compassion ! Cela peut arriver d'avoir une attirance envers n'importe quelle personne que l'on côtoie régulièrement, dans le cas de pklavie, il s'agit d'une personne qui la soigne. Il n'y a pas de gravité en soit là dedans et je trouve qu'elle a été très courageuse de lui avoue malgré le risque effectivement d'essuyer un rejet. Plusieurs années ont passées depuis ce post et j'espère qu'aujourd'hui Pklavie est heureuse et épanouie, mais je tiens à dire bravo pour ce courage car ce n'est pas toujours évident de parler de ses sentiments, surtout si ces sentiments s'adressent à sa/son thérapeute. 

Je pense que lui en parler était une la chose à faire. Alors bravo. 

lekabilien, quand bien même elle était attirée par une personne, qu'elle soit de 10 15 ou 20 ans son aîné, je ne vois pas où est le problème, les sentiments ne se contrôlent pas. 

0