Décès de maman

Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 7 mars 2018
Dernière intervention
9 septembre 2018
- 7 mars 2018 à 21:02 - Dernière réponse :
Messages postés
13174
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 novembre 2018
- 8 mars 2018 à 12:29

Bonsoir

Maman est décédée le 1 février sans dire au revoir à ces enfants alors qu'elle en avait le temps, mais apparemment  pas le désir. Effectivement elle n'avait pas revu mon frère depuis 7 ans car ils étaient fâchés, mais avec moi on avait un peu de mal à s'entendre, j'allais la voir une fois par mois car j'habite un peu loin, mais on n"était pas fâchée.

Elle est entrée à l'hôpital fin janvier. Personne ne m'a avertie car elle en avait donné l'instruction et ne voulait que ces 4 neveux et nièces l'assistant et donnant ces dernières volontés.

Elle est revenu 3 jours après en ayant signé une décharge car apparemment à l'hôpital il lui on dit qu'il ne pouvait plus rien pour elle. Pendant 2 jours mes neveux et nièces ont pu profiter de sa présence et maman a pu faire ces dernières petites affaires puis elle est de nouveau entrée à l'hôpital pour y décéder la première ou 2 ème nuit à 4h du matin.

Mes neveux et nièces ont été averties par l'hôpital et moi une de mes nièces m'a avertie à 10H du matin.

Je me suis précipité pour m'occuper de toutes les démarches mais quand avec mon frère on est arrivé ils c'étaient occupés de tout, les papiers, le cercueil, l'églises les fleurs. Je n'ai rien eut à dire sur rien. C'est une des nièces qui avaient tous les papiers, les cléfs de la maison, de la voiture et les a gardés suivant la volonté de ma mère. Au notaire rebelote, il demande qui sont les enfants et nous demande les papiers et c'est ma nièce qui sort un classeur avec les papiers d'identité, les factures......etc. Je me sens dépossédée de tout ! C'est moi qui aurait du avec mon frère tout organiser, préparer. Puis cette volonté de mourir seul dans une chambre d'hôpital sans famille. Dieu l'avait appelée et elle était prête. Elle est sortie de sa maison sans se retourner. Elle est morte dans la paix du seigneur. Mais moi quand j'avais 2 ans et demi mon père est décédé dans un accident de travail. Toute ma vie il m'a manqué et je me suis sentie abandonnée. Quand j'étais enfant je ne quittais pas ma mère de peur de la perdre aussi. Et aujourd'hui elle m'abandonne comme çà !!! je sais bien qu'à un moment la vie s'arrête, mais je n'arrive pas à digérer le fait qu'elle n'ai pas souhaité dire un mot , un baiser un adieu à ses propres enfants. L'ultime moment pour se réconcilier avec mon frère. L'entourer d'amour. Car j'avais pensé qu'elle partirait entourée des siens. Je me dis comment est il possible de partir comme çà ??? Du coup je me sens dépossédée, trahie, et de nouveau abandonnée. J'arrive pas à digérer. Si quelqu'un à un avis, ou juste une aide à la compréhension.

Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
13174
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 novembre 2018
- Modifié par lekabilien le 8/03/2018 à 11:56
1
Merci

Bonjour tamtam860, mes condoléances pour ta maman


Si ta mère a préférée cela c'est que pour elle en tout cas, il y a plus a te reprocher a ton frère et toi que tu le dis, en tout cas que tu le crois. Tu as ton ressenti durant ces années passées de ce qui existe de différents entre vous, ta mère a le sien de ressenti et probablement pour elle, ce différent est beaucoup plus important, plus fort que ce que tu pensais.
Ce que je vais rajouter n'engage que ma façon de voir les choses, tu peux et tout autre personne peut avoir une autre vision des choses, et nullement un jugement non plus, pour moi, on a besoin des siens de notre vivant pour partager, si lors de notre vivant les nôtres sont lointains a notre mort on en a vraiment pas besoin.
Je ne prétends pas que tu aies et ton frère aussi abandonné votre mère, mais peut-être que c'était son ressenti.
Il y a aussi des malentendus que l'on laisse de coté sans les discuter et cela peut créer de véritables incompréhensions, il se peut que ce soit le cas, et dans ce cas la il ne faut pas chercher les responsabilités aujourd'hui, car il faut être 2 pour discuter et lever les malentendus.
Aujourd'hui ta maman n'est plus, inutile d'essayer de comprendre ce qui n'a pas été comprit de son vivant car il y a de forte chance que quelque soit la cause mise en avant qu'elle soit fausse. Les différents dans les familles cela fait légion, il y a toujours un moment de notre vie qu'on peut se dire on aurait du agir, faire autrement, mais on ne peut revenir en arrière pour se faire comprendre ou comprendre.
Il y a aussi, que les nièces auront été plus proches ces dernières années, elles auraient comblées un vide qui a beaucoup apporté a ta maman, de ce fait elle vous aurez "oubliez" quelque peu ton frère et toi.
Aujourd'hui il faut regarder devant car le passé ne peut être changé. Alors il faut laisser faire les choses comme elles sont en train de se faire par la volonté de ta maman et une fois tout cela rentré dans l'ordre, continuer a vivre. Cela fait parti des histoires de familles, rien n'est jamais simple.

Posté depuis https://itunes.apple.com/fr/app/ccm-live-discussion-forum/id871822609?mt=8CCM Live forum pour iPhone/iPad]

Merci lekabilien 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 208 internautes ce mois-ci

Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 7 mars 2018
Dernière intervention
9 septembre 2018
- 8 mars 2018 à 12:09
merci pour votre réponse. Il faut comprendre que pour maman ma soeur (décédée) elles étaient très proche et faisait beaucoup de choses ensemble. C'est vrai qu'avant noel elle m'avait dit qu'elle aurait voulu une vraie amitié avec moi. Mais çà m'a choqué ! comment peut on demander une amitié à sa fille. Je suis son enfant, et on aurait pu avoir de bons liens, mais maman était piquante et autoritaire et j' ai toujours été rebelle à celà alors que ma soeur écoutait et suivait maman docilement. oui, il y a eut certainement plus d'incompréhension et de difficultés que je ne l'imaginais sans doute. Mais maman était une femme forte, indépendante et j'étais fière de çà. Mais finalement je me suis trompée, car sur la fin elle disait qu'elle était fragile. Je n'ai pas su allé vers elle, et ni elle vers moi, car un jours je lui demandais de la tendresse et elle m'avait répondu que j'étais une adulte maintenant et qu'il fallait que je comprenne par là que je n'avais pas à recevoir de sa tendresse. Alors quand avant noel elle m'a dit qu'elle était fragile, j'ai été surprise et je n'ai pas su comment réagir. Merci de votre commentaire qui m'ouvre les yeux sur certaines choses. Comme quoi ? maman ne voulait jamais parlé quand je posais des questions elle disait qu'il fallait laisser le passé au passé. Manière pour elle d'éviter certaines choses ou sujets épineux, mais moi c'était ma vie , mes racines. et elle n'a pas compris que j'avais besoin de savoir. Peut être qu'un vrai dialogue aurait pu nous aider à nous retrouver mais elle a refusé ! comme vous dites je n'ai plus qu'à accepter ce que l'on ne peut changer; aujourd'hui c'est irrémédiable
Messages postés
13174
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 novembre 2018
>
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 7 mars 2018
Dernière intervention
9 septembre 2018
- 8 mars 2018 à 12:29
Ta maman avait un fort caractère et toi aussi apparement, cela ne pouvait donner que des étincelles.
Beaucoup d'incompréhensions dans ce cas la rien d'étonnant, chacune voulant faire plier en quelque sorte l'autre.
Ta maman te demande d'être son amie, comprendre cela probablement "se rapprocher", rien de choquant, juste une incompréhension de plus. Elle a connue une relation fusionnelle, en tout cas très proche avec ta soeur décédée, elle aurait aimée reproduire cela avec toi, mais vos caractères forts ne sont pas compatibles a cela, tu n'y pouvais rien, c'est dans ta personnalité de ne pas suivre sans t'affirmer.


Commenter la réponse de lekabilien