Pensez vous que trois générations puissent cohabiter ?

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Pensez-vous que comme nos anciens, qu'enfants, petits enfants et grands-parents pourraient vivre sous le même toit de nos jours ?
A voir également:

7 réponses


Non ! Nos anciens le faisaient parce qu'ils n'avaient pas le choix, mais combien étaient vraiment heureux , combien parvenaient à avoir un minimum d'intimité ? J'étais super proche de mes parents (hélas décédés), mais une fois en couple il n'etait pas question de vivre tous ensemble, eux-mêmes l'auraient refusé, et c'est la même chose entre mes enfants et moi.Vivre chacun chez soi, permet d'avoir des relations plus épanouies, de se voir lorsque on en a envie, de partager plein de choses dans le bonheur.Alors que si l'on vit "les uns sur les autres" cela devient forcément plus pesant, on est obligés de "serrer les dents", les conflits sont inévitables.

non car il y aurai conflits (education qui n et pas la meme que les grand parents facon de vivre qui a changer etc......) il vaut mieu eviter

Oui parfaitement, si on sait respecter les anciens, ce que beaucoup ont oublié (pb de génération, de société... non simplement d'éducation). La cohabitation est un très bon moyen d'apprendre à vivre en société, on est obligé de définir certaines règles pour que cela marche et de s'y tenir. De plus les relations intergénrationnelle sont essentielles dnas la construction et les liens d'une famille. Des grand parents qui racontent leurs vies et leurs histoires aux plus petits... C'est ca la famille, un transfert de connaissance et d'exprience. Un site qui va dans ce sens pour ceux qui n'ont pas la chance d'échanger régulièrement avec leurs familles ou qui sont simplement curieuse du monde www.memoree.fr

Dans une société idéale , je dirais oui.Mais aujourd'hui , alors que nous avons été manipulés collectivement à un individualisme forcené, que nous avons été contraints à la surconsommation des biens, que l'embourgeoisement d'une plus grande masse d'individus qui en définitive nous asservit, les plus jeunes , ainsi que nos vieux sont devenus "encombrants".Je pense particulièrement aux vieux japonais laissés dans la rue et qui préfèrent se livrer à de petits larcins afin d'aller en prison , plutôt que de" crever" de solitude , de faim , de froid , et de ne plus exister...

Oui, parfaitement ! ce fût mon cas , nous avons vécu à trois générationns dans la même maison, il est vrai que c'était une très grande demeure qui permettait d'avoir chacun son appartement donc son indépendance, mais malheureusement les grands parents décédés et les enfants ayant grandi, ils ont fait leurs chemins chacun de leur côté, ce que je trouve bien dommage ! Je pense que l'union faisant la force, l'éclatement des familles abouti à ce que l'on voit partout, les divorces au bout de quelques années, les enfants tiraillés dans des familles "recomposées" que j'appelle moi, des familles "décomposées", résultats, les gamins deviennent caractériels, n'ont plus d'interdits, plus de respect, bref ! plus de repères, ce sera difficile pour eux de ne pas répéter le même schéma, attendez-vous à ce qu'eux aussi, un jour connaissent les affres d'un divorce ou d'une séparation, même si on veut nous faire croire que c'est entré dans les moeurs, ça n'est jamais sans souffrance . L'avenir incertain que connaissent la plupart des gens les rend fragiles, espérons que les décennies suivantes rétablirons le tir !

J'aime beaucoup votre réponse et elle me donne de l'espoir pour les années à venir. Ma situation n'est pas tout à fait la même mais il est question de vie intergénérationnelle.

je l'ai vécu, et le temps que cela a duré,c'est beaucoup de travail,mais beaucoup de bonheur, de partager la vie les avis différents, et que les "brindilles voient de près leur racine"