Le papa est parti alors que je suis enceinte.

Randa92
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 8 novembre 2015
Dernière intervention
9 novembre 2015
- 8 nov. 2015 à 11:29 - Dernière réponse : Mariebb3
Messages postés
10
Date d'inscription
mardi 17 novembre 2015
Dernière intervention
1 décembre 2015
- 18 nov. 2015 à 11:45
Bonjour à tous,

Mon histoire est juste horrible. Voilà qu'il y a 2 ans, j'ai rencontré un homme très gentil, très charmant et très présent. Cet homme, je l'ai rencontré dans une période un peu difficile de ma vie car je venais de quitter l'homme avec qui j'étais mariée durant 8 ans et qui me tabassait tout le temps et avec qui j'ai eu un enfant. Dès que j'ai rencontré ce monsieur, je lui ai tout dit sur ma vie et mon passé. Il était plus qu'adorable. J'ai fini par me dire que le bon dieu l'a mis sur mon chemin pour me récompenser de toutes les souffrances que j'ai subies dans le passé. A cette époque, il venait d'arriver d'Italie, là où il travaillait avant. Bref, il s'est vite installé chez moi et je suis vite tombée très amoureuse de lui. Il se comportait avec moi comme si j'étais une reine. Et le temps passe. Il m'a parlé de sa famille en Égypte et m'a dit qu'il ne savait pas comment il allait faire pour leur faire accepter notre relation alors je lui dis si c'est pour me faire souffrir un jour après plusieurs années passées avec toi, autant être franc avec moi. Alors il m'a dit qu'il avait parlé à sa mère et à son père et qu'ils ne voulaient pas de ça. Ils ne voulaient pas que leur fils se marie avec une femme divorcée et qui a un enfant et il a ajouté : "Mais à moi de choisir et moi je t'aime et je ne veux pas vivre sans toi. Si mes parents n'acceptent pas alors c'est leur problème." Il m'a convaincue et je me suis dit que c'est lui mon homme, celui que j'ai toujours rêvé d'avoir... Et après 2 ans, je suis tombée enceinte malgré que je prenais ma pilule tous les jours. Au début, quand je lui ai annoncé, je lui ai demandé s'il souhaitait qu'on le garde et il m'a répondu "bien sûr, je suis très content car je vais être papa et tu seras la femme de ma vie, sa maman" Et après plusieurs semaines, il m'a dit "tu dois aller avorter". Je lui ai demandé pourquoi il a changé d'avis, ce qu'il a pu se passer. Alors il m'a dit qu'il ne pouvait pas faire ça à sa mère et à sa famille et que je devais avorter. Je lui ai dit que ce n'est plus possible car j'ai dépassé la date légale. Il m'a répondu "tu te débrouilles, fait l'impossible si vraiment tu m'aimes" et il a ajouté que si je ne le faisais pas, il allait me quitter, et comme bien sûr je ne pouvais pas le faire, alors il est parti... Alors j'ai décidé d'appeler moi-même sa mère pour en savoir plus et surtout pour essayer de la convaincre que, malgré le fait que je sois divorcée, je suis quelqu'un de bien et surtout j'aime son fils mais dans leur pays une femme divorcée n'est bonne à rien. C'était ça mon idée. Je me suis dit que si j'arrivais à la convaincre alors lui n'aura plus peur de sa famille et qu'il reviendra à la maison. Mais ce que cette femme m'a dit au téléphone m'a choquée encore plus que son comportement à lui. Elle m'a dit que tout ce qu'elle savait sur moi était que son fils lui parlait de moi il y a très longtemps mais comme elle a refusé il l'a rappelé pour lui dire que c'était fini entre moi et lui et surtout qu'il allait épouser sa cousine. Et elle m'a dit je te conseille de laisser mon fils tranquille car sa vie n'est pas avec toi et que lui était avec moi juste pour passer du temps et que même si il m'a aimée un jour, il ne fait que ce que sa mère veut parce que c'est comme ça dans leur pays. Et quand je suis aller le voir pour lui dire ce que sa mère m'a dit, il continuait de nier. Il n'a même pas eu le courage de me le dire en face, de me dire qu'il s'est bien foutu de moi... Cet homme m'a détruite.
Je ne sais plus quoi faire. Je n'ai pas de famille ici et encore moins d'amis. Et depuis son départ, mon fils n'arrête pas de me dire où est papa car il l'a connu bébé. Et je pense à ce bébé que j'ai dans mon ventre qui va naître sans père et à tout ça. Et dès que je commence, j'ai des idées noires. Je n'ai pas la force pour affronter tout ça toute seule. Aidez-moi, je vous en prie.

Merci.
Afficher la suite 

Votre réponse

7 réponses

FinDHeR
Messages postés
34
Date d'inscription
dimanche 1 novembre 2015
Dernière intervention
11 novembre 2015
- 8 nov. 2015 à 19:59
0
Merci
Hello, Randa92

Pensez à votre bébé. Vous, vous êtes là pour eux.

Vous gardez le bébé, c'est très courageux.

Votre force, votre courage empêchent que ce monsieur vous détruise.

En France, nous avons des droits.

Il y a aussi des associations qui s'occupent des femmes seules avec enfants.

Rapprochez-vous d'une assistante sociale, du ccas de votre région.

Bravo à vous, vous n'êtes pas seule!

Bon courage à vous, Randa92
Randa92
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 8 novembre 2015
Dernière intervention
9 novembre 2015
- 9 nov. 2015 à 13:45
Merci a vous mais ma situation et bien plus compliqué que ca et je n'arrive pas a oublié q'il ma trahi j'avais énormément confiance en lui il était tous pour moi et aujourd'hui je dois faire le deuil de lui parce q'il ne reviendra jamais de mon coeur brisé de tt l'amour sue je lui porte et surtout je vais me retrouver devant cette enfant sans réponse le jour ou il ou elle me demandera ou et son pére pourquoi et il parti ..... Et tous ca me pése je mange plus je ne dors que qq minutes la nuit je me reveille sans cesse je regarde sa place dans le lit qui et vide je touche mon ventre qui pousse de plus en plus chaque jours et je me met à pleurer je me dit pourquoi pouquoi il m'a abandonner si c que pour sa famille ils etais pas obligé de leur dire il habites en Égypte... Je souffre je et si au moin j'avais de la famille ou qq amis qui pourrai me soutenir
Commenter la réponse de FinDHeR
FinDHeR
Messages postés
34
Date d'inscription
dimanche 1 novembre 2015
Dernière intervention
11 novembre 2015
- 9 nov. 2015 à 15:44
0
Merci
Hello, Randa92,

C'est vrai que ça fait mal.

Certains sont forts pour faire croire ce qu'ils veulent faire croire, néanmoins, il faut avancer et aller de l'avant pour que le bébé naisse en bonne santé.

Il est maintenant important de se concentrer sur l'état du bébé. Il est important qu'il/elle ne ressente pas votre stress. Un bébé ressent tout, même les sentiments cachés.

Il y a surement dans votre région des associations pour aider les mamans seules avec enfants. Il y a aussi des groupes de paroles avec des femmes dans votre situation.

Le CCAS pourra vous orienter.

Ne restez pas seule à vous ressasser le fait que le père de l'enfant soit parti.

Pensez à ce qui vous reste de ce monsieur, un bébé, qui lui est là, et qui doit naître dans de bonnes conditions.

N'est-ce pas votre souhait!

Puis, ce site nous donne pleins des conseils pour arriver à trouver des solutions à nos problèmes.

Bon courage à vous
Mariebb3
Messages postés
10
Date d'inscription
mardi 17 novembre 2015
Dernière intervention
1 décembre 2015
- 18 nov. 2015 à 11:45
Bonjour Randa92 je vous ai envoyer un message privé à bientôt j'espère bonne chance.
Commenter la réponse de FinDHeR
renardesneiges
Messages postés
7
Date d'inscription
samedi 14 novembre 2015
Dernière intervention
23 mars 2016
- 14 nov. 2015 à 14:20
0
Merci
Bonjour Randa, je me suis permis de t'envoyer un message privé.
Fais en bon usage.
Commenter la réponse de renardesneiges
xplom
Messages postés
29277
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Dernière intervention
13 novembre 2018
- 14 nov. 2015 à 20:42
0
Merci
bonsoir
tu vois t'as encore un copain internet t'es pas toute seule
gros bisous
Olivier
Commenter la réponse de xplom
imagine7
Messages postés
13682
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 novembre 2018
- 14 nov. 2015 à 23:21
0
Merci
Bonsoir,

Vous n'avez pas à culpabiliser.
Cet homme s'est moqué de vous et n'aurait jamais pu endosser le titre et son rôle de "père" vis à vis de votre enfant.
D'autre part, en vous demandant d'avorter, il ne devait pas savoir que seule la femme peut décider d'avorter ou non.C'est de votre corps, qu'il s'agit. Pas du sien.
Et s'il vous avait rendu service en vous quittant ? Tôt ou tard, il l'aurait fait.
Vis à vis de son enfant, un jour, vous lui direz la vérité, quand il vous en parlera.
Je ne sais pas quel est votre âge, vous avez peut-être des collègues de travail, des voisins et voisines ?Vous n'êtes pas isolée en France. Où se trouve votre famille ?
Ne pouvez-vous pas la contacter afin qu'elle vienne vous voir ?

Prenez soin de vous, de votre enfant, de votre futur bébé.
Courage, vous allez y arriver.
Commenter la réponse de imagine7