Relation difficile avec ma fille de 14 ans

-
Bonjour,
Bonjour
Maman de 2 ado filles ( 18 et 14 ans), je me tourne vers vous pour avoir des idées ! Je suis séparée depuis 1 an. J ai la garde exclusive de mes filles. Celle de 18 ans a passe une ado nickel sans aucun souci. Par contre , je suis en guerre permanente avec la plus jeune. Elle est toujours agressive; veut toujours tout. Si je refuse, j ai la tête pendant 1 semaine. Je travaille. Depuis 1 an, elle a un petit copain de 16 ans. Elle ne vit que chez lui, passe des samedis soirs avec lui. Hier soir , avec des copines elle a fête son anniversaire. Devant les copines, elle m a humilié . Je me suis sentie salie devant des inconnues.
Sa soeur en était outree.
Je la sens mal dans sa tête. Je lui ai proposé d aller voir un psychologue pour sortir son mal être. Mais elle m a encore renvoyé bouillir en disant qu elle ne voulait pas.
Je ne sais plus quoi faire. J envisage de la mettre en pension. Mais est ce la bonne solution ?
Elle mène tout le monde a la maison. C est elle qui commande ou qui veut commander.
Merci de vos réponses.
Afficher la suite 

2 réponses

Messages postés
15943
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 septembre 2019
387
0
Merci
Bonjour,

Effectivement ce n'est pas simple, malheureusement ( si je puis dire), votre situation n'est pas isolée.
Essayez de demander à votre fille ce qui ne va pas, tout en restant vous-même très calme. Rappelez-lui qu'elle est sous votre toit, mineure et que c'est bien vous qui avez l'autorité. Vous demandez à être respectée et obéie. Dites-lui qu'elle pourra user de son autorité auprès de ses propres enfants et de son compagnon, lorsqu'elle sera autonome et responsable.
Il va sans dire que l'humiliation dont vous avez été victime doit être rediscutée rapidement avec elle. Parlez-lui et montrez-lui votre souffrance due à son comportement, et rassurez-la en souhaitant l'aider mais en ne cédant jamais à ses caprices.
En utilisant quelques mots forts sur un ton calme, cela provoquera un retentissement en elle.
Un rendez-vous dans un Centre Médico-Psychologique ( CMP) serait pour elle un moyen d'évacuer les raisons de son agressivité à votre égard. Au centre avec une psy, vous pourrez reparler de la pension, mais je crains que cela ne soit pas la solution (fugue).
Cordialement
Commenter la réponse de imagine7
Messages postés
18
Date d'inscription
mercredi 31 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mars 2014
3
0
Merci
Bonjour Amarie12 !

La situation que vous décrivez est douloureuse. Pour vous, pour votre fille ainée et pour la plus jeune. Aucune de vous trois ne tire satisfaction de ce que vous vivez aujourd'hui. Et vous le savez, puisque vous écrivez ici, la situation doit radicalement changer rapidement.
Vous parlez de votre séparation depuis 1 an. Je suppose que vous parlez de la séparation d'avec le père de vos filles ? Vous parlez de garde exclusive, cela veut-il dire que vos filles ne voient jamais leur père ? Dans tous les cas, comment vos filles (et en particulier la plus jeune) vivent cette absence de leur père ? C'est une piste à creuser...
De plus votre plus jeune fille est vraisemblablement en pleine puberté. Cela signifie qu'elle vit une tornade, une révolution dans son corps, qu'elle ne maîtrise pas encore. Il est possible que cette tornade physiologique soit aussi dans sa tête. Si c'est le cas elle ne sait plus où, à qui se raccrocher. Et d'ailleurs quels sont ses rapports avec sa soeur ainée (outrée par le comportement de la cadette) ?
Ne lui laissez pas le choix d'une consultation soit avec un psychologue, soit avec un(e) conseiller conjugal et familial ( ou un éducateur à la Vie Relationnelle Affective et Sexuelle). Ils seront à même de poser des mots sur ses maux, de lui faire prendre conscience de ses "tornades". C'est seulement après une telle prise de conscience qu'elle sera capable de voir, d'entendre votre souffrance et à quel point vous l'aimez.
Ne l'abandonner pas ! (à votre tour, peut-être, si le papa n'est plus présent)
La pension est une menace, mais seuls les enfants, les jeunes bien dans leur tête y trouvent un intérêt.

Courage, vous êtes forte, et vous vous donnez les moyens de sortir de cette spirale : BRAVO !

Bien cordialement.
Commenter la réponse de A chaque âge son langage