Grand-mère en peine

-
Bonjour, je viens de lire sur une mère qui vit des problèmes avec sa belle fille et je me suis reconnue. Je suis une grand-mère qui a vécu beaucoup de rejet et avec ma belle fille ca a empiré, j'étais sans en être consciente sur la défensive et en réaction. Mon fils a beaucoup changé depuis sa rencontre avec elle et c'est correct dans le sens que j'abdiquais et achetais la paix pour ne pas déplaire à mon fils, bon tout à basculer. Je me suis séparée de mon conjoint qui n'était pas le père de mes enfants avec qui j'étais depuis 10 ans, Mes enfants n'ont pas été menacés par lui mais quand je me suis retrouvée grand-mère mon conjoint avait des érections quand il prenait mes petits-enfants, Choc et choc que j'ai fait subir à mes enfants en leur apprenant car pour moi il n'était pas question de mettre mes deux petits-enfants en danger. Je me suis retrouver seule et rejetée car on ne m'a pas cru et aussi j.ai fait une dépression majeure, tout ca pour dire que j'ai moi-même été abusée enfant par mon frère le plus vieux. Dans ma dépression je lui ai mis sur le nez et aussi j'ai reproché à mon beau-frère que je ne voulais plus qu'il me pogne le derrière et celui de mes nièces mais elles ne disent rien car leur parent leur font sentir que ce sont des blagues. Mon beau-frère s'est déjà masturbé au téléphone et je ne l'ai pas dit car je n'aurais pas été crue. Ils aimaient mon conjoint et mon beau-frère. Bref tout cela pour dire mes enfants ne me parlent plus et j'ai mes torts mais de là à passer pour une folle je n'en peux plus. Je vous demande du réconfort, merci
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bonjour,

Les faits que vous décrivez me semblent graves, s'ils sont avérés. Les avez-vous signalés à la police ?

Tenez-nous au courant,
-
Non je n'ai jamais pensé le faire car j'étais et je suis tellement perdue car personne ne me croit dans ma famille même mes nièces avec qui j,ai eu des bons rapports sont du coté de leur parent et de mon beau-frère pour elles je suis folle et je fabule, ma fieulle ma dit de voir un psychiatre. J'ai été en thérapie et ma psychologue m'a dit et redit que eux sont dans le dénie et de faire confiance en mon jugement.
-
Désolée j'ai répondu mai j.ai fait une faute de frappe c'est lavande bleue et non bleur.
Commenter la réponse de Clotilde