Familles nombreuses : un choix irresponsable ?

DiscussionsDuForum Messages postés 90 Date d'inscription lundi 8 janvier 2024 Statut Administrateur Dernière intervention 15 février 2024   - 12 févr. 2024 à 09:10
 logique - 14 févr. 2024 à 08:53

A l'heure où il fait état de la surpopulation mondiale et de la crise écologique planétaire, faire le choix d'avoir une famille nombreuse semble pour certains irresponsable...
Qu'en pensez-vous ?


A voir également:

5 réponses

Bonjour,

je vois fleurir des commentaires sur les réseaux sociaux où, lorsque nous parlons de nos grandes familles, il nous est dit que nous sommes « inconscientes car nous surpeuplons la planète».

Ayant une licence en géographie, je peux donc en parler en toutes connaissances de cause. Pour qu’une population se renouvelle, il faut qu’il y ait un indice de fécondité (nombre moyen d’enfants par femme) de 2.1, afin de compenser les couples sans enfant.

En 2019, l’indice de fécondité dans l’UE (+ Norvège, Suisse, Islande) est de 1.56 (1.59 selon les sources). Ceci signifie donc que la population européenne décroît de manière naturelle. Si la population augmente, ce n’est pas grâce aux naissances, mais à l’immigration et au fait que les gens vivent plus longtemps. 

Pour le monde, le seuil de renouvellement de la population est d’environ 2,3 enfants par femme. Or, au niveau mondial, en 2020, la moyenne était justement autour des 2.30 enfants par femme. La population mondiale se renouvelle peut-être encore un peu (les chiffres étant des estimations), mais si elle croît, cela est beaucoup moins rapide qu’il y a quelques années. Cela signifie que la population mondiale est en train d’atteindre son maximum si la courbe continue ainsi. Elle n’augmentera plus grâce aux naissances, mais au fait que les gens vivent plus longtemps. Il faudra donc voir jusqu’à quand les naissances compenseront les décès… 

Donc dire que les familles nombreuses européennes contribuent à la « surpopulation » mondiale est FAUX. 

Bref, vous l'avez compris, il ne faut pas venir me chercher sur le sujet :)

0

Je suis issu d'une famille nombreuse. Nous sommes 8 au total. Je suis l'ainé. J’ai vraiment l’impression que ce n’est pas juste d’avoir autant d’enfants. J’ai l’impression que la façon dont fonctionne notre société – deux parents (ou moins) et les enfants – ne permet pas de donner à autant d’enfants l’amour et l’attention dont ils ont besoin. Je ne suis pas particulièrement proche de mes parents - certains de mes frères et sœurs le sont, en particulier les plus jeunes - essentiellement parce que les plus âgés étaient « à l'écart » lorsque les plus jeunes grandissaient, donc mes parents ont pu se concentrer davantage. sur eux.

J'ai aussi beaucoup l'impression que mes parents aimaient les bébés, la nouveauté d'un bébé, mais pas tellement les enfants plus âgés. Je ne sais pas. Ce n’était pas une bonne expérience pour moi.

J’ai aussi le sentiment que les gens ont la responsabilité de se demander si leurs choix sont moralement justifiables dans un monde marqué par une énorme surpopulation, une surpopulation, des ressources en diminution et une société qui va complètement à la merde. Pourquoi voudriez-vous attirer autant de monde me dépasse.

0

Bonjour,

Moi mes questions sur les familles nombreuses sont toutes autres...

Comment élever autant d'enfants sans parenter les enfants plus âgés et sans négliger les besoins émotionnels des enfants tranquilles ?

Et comment voyager avec autant d’enfants ? Avez-vous un minibus ?

0

En tant que deuxième sur cinq, mes besoins émotionnels n'étaient pas satisfaits et je devais constamment m'occuper et nettoyer après tout le monde parce que j'étais la fille la plus âgée. Je ne suis pas devenue adolescente, j'étais femme de chambre et gardienne. J’étais nourri et habillé et c’était tout. J'aime mes frères et sœurs, mais je pleure la perte de ces années importantes de maturité que je n'ai jamais pu vivre parce que j'étais constamment à la maison avec eux. 

0

Bonjour

Je pense que c'est de la négligence. Il est impossible d’accorder suffisamment d’attention aux enfants quand on a autant d’enfants. Je suis issu d'une famille de 5 enfants et nous avons tous souffert d'un certain niveau de négligence lorsque nous étions enfants.

Pour moi, la première question à se poser au sujet des familles nombreuses c'est donc de savoir si c'est un choix irresponsable pour les enfants et non pour la planète. Et dans ce cas, je dirais oui.

0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question

Honnêtement, je trouve hilarant combien de haine est lancée contre les familles nombreuses... par les personnes sans enfants. Sur le plan démographique, la population américaine diminue à un rythme durable, ce qui signifie que si deux femmes sur cinq choisissent de ne pas avoir d'enfants, cela signifie que les trois autres femmes pourraient choisir chacune d'en avoir un ou deux de plus.

L’élément le plus important de la taille d’une famille est la stabilité. La famille peut-elle subvenir aux besoins de ses enfants ? Si la réponse est oui, cela ne vous regarde pas. Sur le plan environnemental, ce ne sont pas les premiers pays du monde où la surpopulation est le problème. Les pays du tiers monde sont ceux qui sont confrontés au plus grand danger en raison de familles nombreuses, car la nourriture et les médicaments sont souvent des facteurs déterminants pour la survie. 

0