Ma fille ne me regarde plus

- 28 janv. 2018 à 07:16 - Dernière réponse :
Messages postés
94
Date d'inscription
samedi 2 juillet 2016
Dernière intervention
12 novembre 2018
- 6 févr. 2018 à 00:43

Bonjour,

J'ai une fille unique agée de 50 ans, qui est mariée en Grande Bretagne, avec 2 filles majeures qui étudient très bien, elle a une maison magnifique, un beau métier "hotesse de l'air" dans une compagnie prestigieuse, un mari avec un beau métier qui a perdu toute personnalité devant elle.

Je suis divorcée de son papa lorsqu'elle avait 8 ans, nous entretenons des relations cordiales, même si remarié sa femme a mis des distances. Je suis moi même fille unique, j'ai perdu mon papa jeune et avec ma mère nous avons été très proches, ma mère m'a beaucoup aidé quand je travaillais, car je suis à la retraite depuis quelques années, aussi bien par sa présence que financièrement, ma fille a été plus qu'aimée, ne manquant de rien.

De mon côté, j'ai refait ma vie sans être mariée avec un veuf très gentil qui a toujours reçu ma fille et sa famille comme ses propres enfants, il en a 2, même plus, il aimait beaucoup ma fille et elle également. Mais depuis quelques années, ma fille a changé de comportement, elle a 2 personnalités celle professionnelle où elle excèle, bonne camarade et celle privée, où là c'est une autre personne, même avec sa propre famille. J'ai perdu ma mère donc sa grand mère, elle s'est empressée de me demander une part dans la vente de l'appartement, je lui ai donnée. Car ma fille aime le luxe et la grande vie, elle s'en fiche si moi je suis obligée de me priver. Mais je me suis aperçue et pas que moi que quand elle ne "volait" pas, elle buvait beaucoup et là elle devient odieuse, violente verbalement et physiquement. Elle bat même son mari dans ses crises, et aussi violente avec ses filles, elle fait des scènes qui parait-il s'entendent au délà de la rue qui durent presque toute une nuit. C'est ma petite fille qui me l'a dit.

Son mari, elle ne doit plus l'aimer car elle le rabaisse, lui fait des reflexions désobligeantes, le regarde méchemment devant les gens, mais toujours en sourdine pour ne pas abimer son image de marque à l'extérieur. J'ai toujours soutenu son mari, elle s'est faché un moment avec son père, sa belle mère ne veut plus la voir depuis 8 ans, avec ses cousins, sa tante, ses beaux parents. J'ai beaucoup fait pour que son père revienne pour lui parler car elle lui avait manqué de respect. Elle me l'avait demandé et je suis intervenue car il donne beaucoup d'argent, donc elle était intéressée.

Mais depuis quelques temps elle ne peut plus me supporter, j'ai 75 ans, jusqu'à présent je n'ai rien dit, mais la coupe à débordée lorsqu'elle est venue chez mon compagnon en France nous voir pour 4 jours et au bout du 2ème jour elle s'en ai pris à mon compagnon en lui jetant un verre d'eau à la figure en lui faisant un doigt d'honneur et en lui disant une insulte très grossière, (il a 79 ans). Tout cela pour un avis qu'il émettait et qui n'était pas le sien. Je lui ai donné tort et lui ai dit que ce n'était pas des façons de faire. Elle avait pas mal bu de whisky/coca.

Depuis elle met des distances, mais dernièrement le 8 Décembre elle m'a fait un facetime et m'a littéralement agressée, m'a insultée dit des choses ignobles, comme le fait qu'elle ne pouvait pas s'entendre avec moi etc.... J'ai été boulversée, mais je lui ai tenu tête, alors elle m'a dit je te bloque sur tout (réseaux sociaux, emails etc...) et comme d'habitude elle l'a fait, car ce n'est pas la première fois.

Alors je lui ai envoyé une lettre par la poste très dure et sévère, où je lui dit tout ce que je pense d'elle et ce n'est pas à son avantage, je pense que cette lettre, elle n'a pas du la monter, et je sais que son orgueil en a pris un coup et elle fait la morte et moi aussi, mais je sens que j'ai moins de nouvelles de mes petites filles surtout l'ainée avec laquelle je suis très proche et qui connait sa mère pour l'avoir subie quand elle habitait sous le même toit, maintenant elle fait ses études dans une autre ville et ne va pas souvent chez elle.... Je pense que ma fille doit faire pression, pour éloigner ses filles de moi, car toute sa famille en a très peur et surtout de ses réactions si on ne va pas dans son sens?

Alors, je ne sais plus que faire. Je pense que j'ai pris une bonne décision en tant que mère de lui dire ce que je pensais de son attitude envers sa famille. Je ne sais pas si tout est fini, mais j'aimerai qu'elle se rende compte que l'on ne traite pas sa mère ni les gens de telle sorte. Pour le moment je ne bouge pas et ne compte pas bouger même si cela me fait mal. Et il faudrait qu'elle laisse de côté son copain le whisky et je lui ai écrit.

Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
13143
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 novembre 2018
- 28 janv. 2018 à 11:46
2
Merci
Bonjour lacalle43
Tes petites filles sont déjà assez grandes et comprennent d'ou viennent les problèmes, laisses leur le temps de mûrir, et de pouvoir agir a leur guise sans tenir compte de l'avis de leur mère, alors je pense qu'elles reprendront contacte avec toi.
Pour ta fille, pour ma part tu as fais le bon choix. Jusqu'ici elle faisait la pluie et le beau temps, tu as enfin décidée autrement et tu dois tenir. Elle aura enfin une opposition, elle mettra du temps mais elle finira bien par, non pas se poser des questions elle s'en fout, mais comprendre qu'elle n'est pas le centre du monde, elle se sentira a son tour repoussée, comme elle te repousse, tiens bon, il n'y a que cela qui puisse entrevoir, comprendre le mal qu'elle fait et tout n'est pas pardonnable.
Honnêtement sur ce que tu as écrit sur elle, je doute qu'elle revienne a la raison un jour, mais si cela devait arriver, ne lâches pas une virgule car ce sera un recommencement, n'hésites pas, tu la vires de chez toi, ou elle comprend ou elle reste seule chez elle, car ses filles un jour elle ne les verra plus, ou très rarement, et don homme ne lui apporte rien puisqu'il n'existe pas déjà.
Oui c'est dur, ta fille unique te fait cela, mais soies fière de ce que tu as fait pour elle, mais dorénavant tu dois rester de marbre si elle est dans le besoin. Aujourd'hui elle est adulte est doit vivre de sin travail, la famille c'est de l'amour qui doit circuler, ou elle en a donner, sinon qu'elle n'en demande pas.
Tiens bon, tu as bien fait pour ce courrier, tu attends et tu restes sur tes gardes, ne plus céder, ne plus accepter, ou elle est sage, ou elle reste chez elle, soies ferme et vie ta vie avec ton homme, c'est ce qui compte dorénavant.

Merci lekabilien 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 208 internautes ce mois-ci

Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 28 avril 2016
Dernière intervention
29 janvier 2018
- 29 janv. 2018 à 06:01

Merci de ta réponse. Oui tout à fait d'accord avec toi, mais je ne cache pas que c'est très dur, mais si je "lache" avec elle je suis fichue.

Tous les jours je m'éloigne petit à petit d'elle, mais je n'ai plus l'angoisse de me dire quand elle me faisait face time "que va t il m'arriver? il faut que je fasse très attention à ce que je vais dire" c'était plus un grand stress qu'un plaisir car presque à chaque fois quelque chose n'allait pas, je faisais toujours mal et c'était très pénible. De ce côté là je souffle un peu.

J'ai 75 ans et j'ai dit à mon compagnon que si jamais il venait à m'arriver quelque chose, je ne la veux pas derrière mon cercueil et je suis sincère, car si on ne s'entend pas avec sa mère de son vivant, il est inutile de venir faire du cirque devant les gens. C'est une personne qui est très dure, aucun sentiment envers personne, égoïste, personnelle et surtout méchante. Un exemple et je terminerai en te remerciant encore une fois. J'ai une amie que j'aimais beaucoup, subitement elle a eu un cancer qui a été ravageur en 3 semaines, elle a souffert l'enfer, elle est partie, je l'ai dit à ma fille que j'étais très triste, elle m'a répondu "et alors il faut bien mourir de quelque chose" . Voilà, c'est la triste réalité. Mais elle quand elle fait un long courrier, il faut la plaindre toutes les 5 minutes.....Et moi j'ai dit stop. Merci encore et bonne journée.

 

Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
13143
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 novembre 2018
- 29 janv. 2018 à 13:29
0
Merci
Bonjour lacalle...
Bien sur que c'est dur que de ce dire ce n'est pas moi qui ait éduqué mon enfant comme ça, mais les enfants on les éduques et adultes parfois ils deviennent autres que ce qu'on leur a appris, et cela on y peut absolument rien. Donc a vivre a comprendre oui, a culpabiliser ou tout accepter de cet enfant non.
Aussi dur que cela soit, il faut se respecter soi même, pour cela il faut aussi se faire violence si nécessaire pour couper court a l'inacceptable. Ta fille a fait son choix de vie, qui malheureusement ne la rend pas heureuse, mais elle n'a pas a t'entrainer dans cette vie tumultueuse, tu n'as pas a accepter cela.
En tant que mère, la seule chose que tu puisses faire est d'espérer, de laisser la porte ouverte, si elle devient raisonnable elle franchie cette porte, tant qu'elle n'a pas comprit la porte restera fermée, c'est son choix de vie, elle l'assume mais chez elle.
Bien a toi, et bonne chance.

Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
94
Date d'inscription
samedi 2 juillet 2016
Dernière intervention
12 novembre 2018
- 30 janv. 2018 à 14:42
0
Merci
Bonjour Lacalle, Si je comprends bien votre fille a surtout un problème avec l'alcool, ce qui la rend méchante, elle a l'alcool mauvais. Avez-vous essayé de voir avec votre beau-fils si vous ne pouviez pas la faire soigner ? Surtout si lors des crises où certainement elle est ivre, elle se montre violente envers lui. Je pense qu'au départ elle devait avoir un caractère pas très sympa, qui s'est aggravé avec l'alcool. Cela l'a rendu méchante. A mon avis, tant que son problème avec l'alcool ne sera pas résolu, rien ne s'arrangera entre vous. Mais votre fille est en danger, essayez de voir ce que vous pouvez faire pour lui venir en aide au niveau de son addiction, il faut voir avec votre beau-fils. Courage à vous.

Bonjour, 

Oui, je partage votre avis, l' addiction à l'alcool, fait des ravages au niveau cérébral surtout chez les femmes. 

C'est malheureusement, un comportement banal chez une alcoolique. J'ai vécu des années d'enfer avec ma belle mère. ..je connais par coeur ce comportement double, Dr Jekill et Mr Hyde. ..

L'alcoolisme est une maladie qui fait autant de ravages pour la victime que pour son entourage. 

Vous avez heureusement un éloignement géographique. ..mais pour son entourage proche, cela doit être un vrai sacerdoce. ..je partage à fond l'avis précédent pour que ses proches là conduise peu à peu vers une attitude thérapeutique. ..

Derrière la violence se cache souvent une souffrance...j'espère qu'elle arrivera à rompre ce cercle infernal. Pour elle qui est jeune  pour ces filles, ses proches. 

Courage à vous. 

 

 

 

 

 

 

Bonjour. D'accord mais on ne peut forcer personne à se soigner, ni à changer... Nous sommes des centaines à souffrir de l'attitude de nos enfants adultes. C'est à nous à faire en sorte de vivre sans eux si nécessaire.

Faut -il attendre les pires drames  pour que se soit l'autorité médicale ou judiciaire qui prenne cette décision ? 

 

 

Messages postés
94
Date d'inscription
samedi 2 juillet 2016
Dernière intervention
12 novembre 2018
- 6 févr. 2018 à 00:43
Bonsoir Erika, vous avez entièrement raison. L'entourage d'une personne malade de l'alcool doit tout essayer pour lui venir en aide. Je connais quelqu'un qui avait un problème grave d'addiction à l'alcool qui a fini par se suicider, sa violence s'est dirigée vers lui, elle aurait tout aussi bien pu être dirigée vers un membre de son entourage. Vous avez vraiment raison, il ne faut pas attendre le drame pour réagir. Cette dame peut essayer de voir avec son beau-fis, s'ils peuvent faire quelque chose pour lui venir en aide.
Commenter la réponse de TIN6