Changement de garde avec le papa

-

Bonjour,


Séparée du père de ma fille quand elle avait deux ans et demi, j'ai eu la garde exclusive avec droit de visite classique pour le père pendant 12 ans. Récemment, ma fille qui a eu 13 ans souhaitait aller faire un essai chez son père et inverser les rôles. J'ai accepté pour son bien pensant qu'il fallait qu'elle aille au-delà de ce fantasme avec peut-être des répercussions positives pour elle. Et nous avons mis cela en place récemment pendant les vacances d’été 2016. Or, depuis que le jugement a été prononcée, ma fille me parle de moins en moins au téléphone, alors qu´au début c'était tous les soirs. Elle refuse de venir le week-end à la maison alors qu'il n'y aucun fait, aucune raison objective à cela. Et lorsque je lui demande le pourquoi ? Sa réponse est "je ne sais pas ce n'est pas à cause de toi"... Alors que penser ?
Ma fille a dans le même temps développé des crises d'angoisse, elle est suivie par une psy... Son père ne voulait pas l'emmener mais j'ai insisté... Je suis très peinée et ne comprends pas. Et surtout, je ne sais quelle attitude adopter... Tenir coûte que coûte le lien malgré les difficultés ou lâcher prise, laisser faire ? Je souffre énormément mais je ne veux que le bien-être de mon enfant. Je vais tenter une thérapie mère/fille pour peut-être voir s'il y a quelque chose dont je ne me serais pas rendue compte, mais j'ai besoin de comprendre... Peut-être avez-vous des conseils ou témoignages ?

 

Merci d'avance de vos réponses.

 

Iris

Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
145
Date d'inscription
lundi 23 février 2015
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 février 2019
121
0
Merci
Bonjour Iris,
En effet, une thérapie mère fille pourrait peut-être faire avancer la situation, ou simplement discuter avec elle des raisons de son changement de comportement ? Parfois, l'un des parent monte l'enfant contre l'autre ce qui n'améliore pas les relations.
Nous avions justement interviewé à ce sujet Hélène Romano, psychologue, sur la bonne attitude à avoir avec son enfant en cas de résidence alternée, pour que la séparation se passe au mieux.
Dans notre article : "Résidence alternée : comment aborder la séparation avec son enfant ?", peut-être pourriez-vous trouver quelques conseils utiles ?
Tenez-nous au courant de la situation...
A très bientôt et bon courage à vous,
Elodie

Je pense qu'il faut continuer a etre forte et en meme temps moins se fixer sur les cotes négatifs. Elle n'arrive plus peut-etre a s'exprimer comme avant car le rythme a change, donc le changement d'expression et d'habitude est radical. Le fait qu'il y ait une transition, un changement d'attitude autour d'elle aura un effet sur son comportement général. Elle est a l'age ou elle se transforme en femme et ce changement sera dur pour elle s'il n'y a pas une vrai entente entre les 2 adultes. Le mieux est de garder vos instincts de mère et de femme, visiter votre fille des que vous sentez qu'elle en a besoin pour qu'elle soit sure que vous etes la pour elle dans sa vie. Il faut continuer a vivre ensemble en la soutenant, en allant la voir, communiquer, faire des activites tous les trois pour voir l'entente qu'elle a avec son père et de fils en aiguilles, votre relation sera comme avant. Restez independente et apte a prendre des décisions c'est la seule manière de réussir. Quel futur voulez-vous pour elle? Restez forte car dans une situation difficile il faut réfléchir. C'est difficile mais c'est possible. Ne vous decouragez pas vous pensez peut-etre que vous avez fait le mauvais choix! Au moins vous avez fait un choix! Faites un planning et une liste des choses que vous aimeriez que votre fille accomplisse cette année; confiance en elle; bons resultats a l'école; vacances a la mer. Se donner des objectifs est essentiel au bien-être et a la réussite de chacun. Reflechissez a son bien-être. C'est un challenge qui peut etre positif dans la mesure ou la famille travaille ensemble. Mettez des règles vous etes la mère, il faut qu'elle sente que vous ne l'abandonnez pas et la seule manière c'est de prendre tout ca par les deux cornes et ne pas hésiter. L'angoisse aussi vient de la séparation. Faites lui comprendre que vous etes la a chaque instant! C'est dur mais c'est en creusant que vous trouverez une solution. Profitez de votre indépendance pour trouver une activité qui vous plait! Si la situation ne change pas dans un an il faudra revenir sur ce sujet. 

Solution: Suivre ses instincts et ne pas abandonner. Bon courage et bonne réussite!

ines-b89
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 24 novembre 2010
Dernière intervention
16 septembre 2016
-

Bonjour Elodie,

Est-ce que vous entendez bien avec le père ? Est-ce que ça s'est bien passé avec votre fille durant ces 10 ans "en tête-à-tête" ? Est-ce que vous avez un compagnon, le père une compagne ? Je pense qu'il y a plein d'éléments qui pourraient peut-être aider à comprendre...

Au téléphone, c'est vous ou elle qui appelait ? Et n'y a-t-il pas une "obligation" du père de vous "laisser" votre fille une week-end sur 2 (ou autre...) ou alors elle a le droit de "décider" de ne pas venir vous voir ? Du coup, est-ce que votre ex vous parle de ce refus de venir vous voir ?

Les relations mère-fille peuvent être très compliquées, ou le devenir à l'adolescence déjà en temps normal mais en plus en famille "éclatée" , ça ne doit pas arranger les choses ? Je réfléchis tout haut. Je n'ai jamais été complice avec ma mère et ça ne s'est pas arrangé après mon accouchement, ce que je veux dire c'est que des changements dans la vie peuvent faire évoluer la situation dans un sens ou dans l'autre.  Peut-être qu'elle vous dit "ce n'est pas à cause de toi" parce que ce qu'elle a à dire peut vous heurter (??)....

Depuis quand voit-elle un psy et en est-elle satisfaite ? Peut-être que non si son père n'a pas voulu poursuivre... Mais à 13 ans on ne sait pas ce qui est bon pour soi :( ... une fois qu'on a trouvé un bon psy, cela ne peut qu'aider, j'espère que ça sera le cas pour elle, pour vous. J'espère qu'elle acceptera la thérapie mère fille, je pense que c'est une bonne idée :)

Je me suis permise de donner mon avis et partager mes pensées car je suis moi-même séparée du père de mes jumeaux (3 ans) et la rentrée en maternelle est difficile et je me pose beaucoup de questions sur comment bien gérer la chose, etre une "bonne" mère... etc.

J'espère n'avoir rien dit qui puisse vous vexer en tout cas .

Bon courage !

ines-b89
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 24 novembre 2010
Dernière intervention
16 septembre 2016
-

Bonjour "Iris" et on Elodie, désolée.

Commenter la réponse de Elodie_redacJDF