Mon fils de 3 ans hurle

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
Auriez-vous une solution ,un conseil pour que mon fils de 3 ans arrête de "hurler". Il se met à crier sans raison, ou alors quand il n'arrive pas à faire quelque chose. C'est vrai qu'il n'a pas de patience. Merci à vous.
A voir également:

21 réponses


La discipline, c'est de la communication et des règles, énoncées avant le conflit, et répétées car c'est pédagogique. L'interdit doit être expliqué : dire ce qui ne va pas (non) / dire pourquoi ça ne va pas / dire ce qu'on désire à la place (solution) = donner les paroles qui autorisent. L'objectif étant d'amener l'enfant à reprendre son contrôle, à gérer ses émotions, et à amener réparation. Les moyens ? Avertir l'enfant = aider à anticiper. La pause = tu vas réfléchir et quand tu es calmé, nous parlerons (pause courte, rester à proximité, aller chercher l'enfant : es-tu calmé ?). Recommencer l'action = réparer (comprendre l'étendue des dommages). Confisquer (par ex un jouet concerné par le hurlement) : ça retient l'attention, dire combien de temps et pourquoi. Fermer les yeux sur les écarts mineurs. D'autre part, quand un enfant a besoin d'être rassuré, il ne peut pas entendre d'être grondé. Gratifier, encourager, complimenter, susciter le comportement positif, c'est plus important que de punir. L'ignorer ? Mais des enfants préfèrent le conflit plutôt que d'être transparents ! La punition doit être positive et constructive, ne pas porter sur la nourriture sur une menace d'abandon, un chantage affectif, un "tu vas au lit" (car lit = punition), etc. Bon courage à vous !

Bonsoir , à moins d'avoir un génie comme enfant (je ne vous le souhaite pas)... Argumenter avec un enfant de 3 ans c'est comme pi..... dans un violon. L'ignorer me semble plus judicieux. @+

Savoir lui dire NON, c'est le meilleur service que vous pourrez lui rendre.......Sinon il deviendra un enfant roi.................Dommage Supernanie n'est plus là...........Ne pas se laisser dominer ...............

Ne surtout pas élever la voix à votre tour, cela ne ferai que renforcer la crise, s'il a besoin de se défouler, vocalement parlant, le conduire dans sa chambre en lui disant "je n'aime pas t'entendre hurler, si tu en a besoin, tu as ta chambre, mais je ne suis pas obligée de le subir". Dans ces cas là, essayez (je sais c'est dur) de garder votre calme et de lui parler doucement... Pour ceux qui trouvent qu'essayer de discuter avec un enfant de 3 ans c'est inutile, je leur dirai qu'il y a quelques années, une grande dame a sorti bien des enfants d'une situation difficile en leur parlant, en leur expliquant des choses et en les traitant non comme des tubes digestifs, mais comme des être humains, capables d'intelligence... Une certaine Françoise Dolto...

je suis d'accord avec Maelle. Il faut parler calmement avec votre enfant , au debut , vous aurez l'impression que ça ne sert a rien , mais au fil du temps vous sentirez la difference il faut lui expliquer que crier ne sert a rien , que vous ne pouvez pas l'ecouter comme ça , que si quelque chose l'embete , il faut qu'il le dise , que vous etes là pour l'aider .... si cela est un caprice , dites lui que ce n'est pas en criant qu'il aura ce qu'il veut , peut etre qu'il vous teste un peu aussi , a cet age là , ils aiment ce "jeu"....mais surtout , soyez a son ecoute , essayer de trouver ce qui le fait crier et vous pourrez devancer ces crises..............paroles de quelqu'un qui aime les enfants et qui travaille avec eux....

Mettre des mots (= des explications) sur ses hurlements. Proposer qu'il en reparle une fois calme. Proposer des pistes, des solutions à ses difficultés passagères. L'inviter à aller hurler dans sa chambre, seul et sans spectateur. Formuler ce qu'il a gagné à gèrer ses émotions.

Peut-être est-il carencé en magnésium ? J'emploie à dessein un vocabulaire nuancé, avec des mots comme inviter, proposer. La fermeté dans le velours, ça vous parle ?

moi je compte jusqu'à 3, ça marche à tous les coups! une des méthodes de super Nanny..... elle avait de bons tuyaux cette bonne femme ( expliquer fermement en le regardant bien dans les yeux ), non mais!!! qui c'est qui commande?


oui Géraldine, j'emploi la même méthode et c super efficace. 

il faut le montrer a un ORL , peut etre il a les oreilles trop sensibles,

Quels vaccins a t-il reçu ? Son comportement s'est-il modifié après ces vaccinations ? A t-il ou non commencé à fréquenter la maternelle ? A t-il été à la crèche ? Prend-il un traitement pour telle ou telle maladie ? A t-il déjà été sous antibiotique ? Mis à part ses hurlements, comment jugez-vous son comportement ? Est-il un enfant unique ? Voit-il régulièrement ou non son père ? Comment le disciplinez-vous lorsqu'il refuse de vous obéir ? Ce sont quelques-unes des questions à vous poser pour savoir comment gérer (sic) les hurlements, ou mieux les maîtriser. Il y a toujours une raison à tout, même si elle peut être difficile à admettre. Votre responsabilité est celle d'une mère et pas plus.

Bonjour. Je comprends parfaitement ta colère. Tu as demandé l’avis de ta belle-mère pour l’organisation des anniversaires, ce qui semble très bien de ta part. C’était possible de faire les 3 le même jour, mais ta belle-mère a décidé de fêter les anniversaires : un le samedi et l’autre le dimanche. Dans ce cas précis, pour ton fils, tu peux le faire vendredi. Je pense que tu devrais lui en parler et lui dire ce que tu penses réellement de cette situation. Comme ça, vous pourrez vous arranger. Bon courage !

Salut. Tu ne dois pas céder à chaque crise de larmes. S’il est en train de faire un caprice, alors le mieux, c’est de le laisser hurler. Tu auras beau lui expliquer de cesser de hurler, cela ne changera rien. Les enfants savent très bien manipuler leurs parents. Bon courage !

"Voila ! à partir de maintenant, j'affiche les REGLES A RESPECTER au mur ! et on commence par toi, mon petit ! en premier : obéir à ta maman lorsqu'elle te dit quelque chose ! et ne pas lui répondre ! et ne pas crier !"..... Va vraiment falloir qu'elle revienne la Grande Dame !


Marianne , je ne veux en aucun cas vous affoler , MAIS , vous savez qu'il existe un grave disfonctionnement chez l'enfant : L'AUTISME - ( 1er symptome , CRIER sans raison valable - Par trois fois ...je l'ai détecté et appris à de Jeunes Parents -


Wahou, tu ne veux pas affoler Denis, mais en tant que maman, je me mets à la place de cellle ci en lisant ta réponse, l'école et la crèche peuvent maintenant déceler au plus tôt les symptomes quelconques chez un enfant, on ne peut pas penser qu'un enfant est autiste parce qu'il hurle! sinon, les miens le sont aussi ainsi que tous les enfants de mes copines, il existe de bons pédo-psychhiatres, lui seul pourra tenter de comprendre d'où peut venir ses réactions: rapports avec le père, etc, Mr Seguin n'a pas tout à fait tort dans son témoignage, voir d'où vient le blèm, souvent on en résout mieux les conséquences!

Autre idée, me venant d'une amie assistante maternelle, qui vient d'avoir une expérience délicate avec une petite fille. Elle hurlait, du matin au soir, en dépit de tout. A force d'alerter les parents, ils ont fini par consulter un osthéopathe qui a diagnostiqué un traumatisme à la naissance. A priori, dans 3 séances se sera règlé, et l'enfant apaisé.

sais tu qu un enfant trés souvent crie par imitation?

bonsoir marianne, moi j'ai une petite fille de 3 ans et demi, et elle me faisait la même chose que ton petit garçon et même encore maintenant cela luiarrive, mais j'ai apprit une chose, c'est de ne pas crier car elle n'aime pas cela donc je prend un ton ferme et je lui dit de monter dans sa chambre et quand elle sera calmer je viendrai la rechercher et cela marche trés bien pour moi et aprés nous communiquons et je lui pose des quéstion et elle m'éxplique ce qui ne va pas et si je suis en désacord vu que c'était un caprice ou pour me tester, eh bien je lui éxplique et tous s'arrange, et quand elle me le fait a table et bien je lui dit que si a trois elle n'arrete pas, elle va au coin et ça a toujours marcher pour l'instant,, et quand elle pique une crise et se met a hurler , je m'approche d'elle et je communique en essayant de comprendre,(""" a cette age ils testent toujours et il ne faut surtout pas les laisser hurler car apres cela deviendrait une mauvaise habitude quand il n'aura pas ce qu'il voudra, il faut leur montrer que c'est nous les adulte qui mettons les lois et pas eux""""), la communication est trés importante même avec un enfant de 3 ans, j'ai toujours communiquer avec ma fille depuis qu'elle ai née car un enfant quelque soit l'age qu'il a besoin qu'on lui parle et il se fait comprendre par ses propre moyen même si ils n'ont pas la parole, dans le monde que nous vivons, la communication c'est une des choses qui nous reste pour essayer de les comprendres , Mais si cela persiste confie toi a un pédo-psychiatre car eux peuvent t'aider, bon courage.


bonjour; c'est normal à cet âge-là: on l'appelle"la crise d'opposition des 3 ans"tres connue des psy: l'enfant prend conscience de lui même, début du MOI, JE dans le développement de la personnalité. Bon courage!!!!!!!! Rachida