J'ai perdu ma fille à une semaine du terme

Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 22 mai 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2016
-
Bonjour,

Je n'ai jamais écrit sur un forum. J'ai perdu ma fille il y a un an à une semaine du terme. Pourtant, ma grossesse était parfaite selon les médecins. Puis finalement après l'autopsie, ils ont trouvé plusieurs choses qui ont fait que le bébé n'a pas survécu. Je comprends que ça n'a pas été vu plus tôt, ils me disent que je serai mieux suivi la prochaine fois mais moi depuis cet événement, je me sens vidé, je suis un robot, je fais les choses parce qu'il faut les faire mais je pense à ma fille tous les jours, toutes les heures. Je n'arrive pas à remonter la pente et à accepter à avancer sans elle. Mon copain me soutient beaucoup et heureusement c'est un homme en or mais je souffre trop et mon entourage me fuit. Les gens sont mal à l'aise et même méchants. J'aimerais parler avec des femmes qui ont vécu la même chose...

Merci.
Afficher la suite 

7 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
15700
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 août 2019
367
2
Merci
Bonsoir,

Vous dites: mon entourage me fuit les gens sont mal a l'aise et meme mechant
N'avez-vous, en dehors de votre compagnon, aucun soutien de vos amis, ni de votre famille ?
Avez-vous pu parler à votre médecin, de cette souffrance et du deuil de votre fille que vous avez à faire ?

Vous pourriez vous exprimer librement, verbalement auprès d'un professionnel de la santé qui sera à votre écoute et qui saura vous guider de manière à mieux pouvoir vivre ce deuil pour avancer et vous reconstruire.
Pour cela, un psychologue et le psychiatre sont les professionnels chez qui vous pourrez vous exprimer avec un suivi et un soutien assuré.
Vous pouvez aussi vous rendre, sans frais, dans un Centre Médico-Psychologique Le professionnel fait partie d'une équipe. Il vous apportera son aide et vous apprendra quel comportement adopter dans votre situation face à autrui.
Un instant, je vous cherche le lien des CMP en France...

Le voici: http://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique . Il y en aura forcément un dans votre proche région.

Prenez rendez-vous par téléphone, demain.
Tenez-moi informée.

Dire « Merci » 2

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 5480 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

nina tekla
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 22 mai 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2016
-
Non j ai des proches qui me soutiennent mais dans c moments la on voit plus les choses negatives que positive... j'ai un compagnon au top mais c pas facile car il souffre aussi et je veux alle bien pour lui et devant lui...je sais pas pour les psy sa me fait peur aussi...car c accepté se qui c passé et c le plus complique dans le deuil...merci beaucoup je vais y réfléchir quand meme
c vrai que j ai ressenti aussi beaucoup d éloignement de manque d empathie mais je crois que dans le fond c juste un tri mais se n est pas le plus dur a surmonter merci encore
imagine7
Messages postés
15700
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
23 août 2019
367 > nina tekla -
Bonjour,

Vous avez déjà fait un pas en venant vous inscrire ici et en exprimant cette difficulté et cette souffrance de votre vie.
Dans un forum, les discussions sont virtuelles.
Ce qui compte pour vous est de pouvoir vous exprimer de vive voix auprès d'un professionnel neutre et sans jugement.
Les proches ne peuvent pas faire ce travail avec vous, ni pour vous. Ils sont trop impliqués et ce ne sont pas des spécialistes qui savent vous faire progresser dans votre démarche. Ayez confiance, acceptez qu' un professionnel de la santé vous aide. Lorsque vous irez mieux, votre compagnon le remarquera.
N'attendez pas. Faites-vous ce cadeau. Il vous servira pour toujours.
Bonne journée.
gombey38
Messages postés
17
Date d'inscription
mardi 16 décembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
24 novembre 2016
5 -
bonjour nina , la fille d'une amie vient de vivre ça , correspond avec des personnes qui ont vécu la même chose que toi , entre elles elles se soutiennent . va aussi sur "nospetitsangesauparadis.com" mais surtout n'essaie pas de guérir à toute force , il faut le temps de faire son deuil . courage
nina tekla
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 22 mai 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2016
-
merci pour vos messages
Commenter la réponse de imagine7
Messages postés
34029
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2019
134
1
Merci
bonjour
le probléme pour l'entourage c'est de savoir qu'est ce que peut lui dire ...beaucoup préfèrent s’effacer pour pas raviver le souvenir
Commenter la réponse de xplom
1
Merci
Bonjour,
J'ai une amie qui a vécu la même chose. Et elle a le même ressenti que toi par rapport à l'entourage. Quand elle emmenait sa fille à l'école, certains tournaient la tête pour ne pas la voir. Je pense pas que c'était de la méchanceté. Plutôt de la gène ou de la pudeur. Sourire, paraît indécent et pourtant, c'est ce dont on a besoin.
Elle est retombée enceinte peu après : des jumeaux, une fille et un garçon. C'est une belle revanche.
Ma soeur a aussi traversé cette épreuve et elle ne s'en est jamais remise. Son conjoint l'a coulée, notamment en l'empêchant d'aller voir un psy. 1 an 1/2 plus tard, elle s'est suicidée. Et on en souffre tous aujourd'hui, 5 ans après.
C'est dur d'être au fond du trou. Il faut trouver la force de remonter. Moi, j'étais très mal après le décès de ma soeur, j'ai eu des idées vraiment noires. Je n'arrivais même pas à me raccrocher à mes enfants pour remonter. Je me sentais prête à faire le même geste mais, pour eux, j'ai demandé de l'aide et pris des anti dépresseurs.
Aujourd'hui, je vais très bien (même si j'ai des coups de déprime).
L'amie dont je te parlais au début a aussi pris des anti dépresseurs. Le sevrage a été difficile quand elle est retombée enceinte mais ça lui a sauvé la vie.

Tu es en danger, je pense. Il faut que tu trouves de l'aide auprès du corps médical. C'est normal de ne pas réussir à traverser ça sans un coup de pouce "chimique".

Bon courage,
tiens nous au courant de tes démarches
Commenter la réponse de Marie
0
Merci
Bonjour,

Oui effectivement c'est terrible à tout point de vu, émotionnel, matériel, ...
La Nature donne puis reprend ...
Aujourd'hui notre société de consommation ne laisse plus la place à un échec de la Nature, il faut tout expliquer, tout comprendre, ... cependant nous ne sommes pas des robots mécaniques
C'est une frustration énorme et il faut se reconstruire
Cependant, et les médecins ne le disent pas, mais 1/3 grossesse se termine mal ou pose problème.
Mieux vaut cette situation que de vivre avec un enfant qui a un "gros"pb. de santé
Il faut pleurer, vous vider et parler, vous faire aider, psy si nécessaire pour faire votre deuil de ce bébé qui d'une certaine façon vous accompagnera et sera aussi votre force (mais ça c'est pour plus tard)
Je me permets de vous le dire car aussi, j'ai perdu un bébé assez tardivement.
Ne culpabilisez pas, ce bébé n'était peut-être pas viable pour x raisons (à voir avec les médecins)
Bon courrage
nathalie20132015
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 29 mai 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mai 2016
-
Je comprends mal votre commentaire. J'ai aussi perdu un bébé il y a deux ans et je ne supporte plus les commentaires "c'est la nature". Pareil pour les "c'est mieux que d'avoir un enfant handicapé". C'est dur tous les jours. J'ai eu un autre enfant depuis mais je pense souvent à ce petit garçon. Quand je vois un jeune handicapé, je me dis que mon fils aurait pu avoir cette vie. En tout cas, allez voir un professionnel, faites vous aider, moi c'est ce qui m'a sauvé. On garde cette blessure à vie mais on y survit. Bon courage
nina tekla
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 22 mai 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2016
-
moi je vous comprend ou on me dit c mieux que si elle était morte a trois mois au moins tu l a pas connu blabla et j en passe merci beaucoup
Commenter la réponse de Sophia
0
Merci
Il y a des forums spécialisés, les femmes qui ont vécu cela s'appellent des mam'anges. Leurs petits anges sont partis mais restent toujours avec elles.
Que tu aies le soutien de ton conjoint est primordial.
Va voir un spécialiste, tu en as vraiment besoin.
Et même si ça parait impossible et même indécent aujourd'hui car tu souffres trop, la vie reprend le dessus, tôt ou tard. Un jour ça commence à faire un peu moins mal, et un jour, tu te surprends à penser à ton bébé et à ne pas souffrir, et même à te rappeler des souvenir heureux. Un jour, ça fait moins mal.
Et un jour tu as d'autres enfants. Ils ne remplacent pas celle qui est partie, jamais, mais ils remplissent un vide d'amour qu'on a dans le coeur. Tous les parents dans ta situation le disent, les autres enfants apportent un rayon de bonheur, et c'est le bonheur qui nous aide à surmonter le malheur.
Et laisse toi du temps. Le deuil d'un enfant c'est dur, et c'est long, mais un jour, et même si tu penses que ça ne va jamais arriver, ça commence à faire moins mal.
Commenter la réponse de Patricia
Messages postés
34029
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2019
134
0
Merci
bonjour
j'avais oublié de vous dire
remettez le couvert, mon frère est parti à un mois après sa naissance et l'année suivante c'est moi qui arrivait...
ma maman m'a avoué bien plus tard que ma naissance avait été sa meilleur thérapie
nina tekla
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 22 mai 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2016
-
merci mais c dur de se relancer aussi mai je pense que c une facon de guérir meme si on oubli jamais
nina tekla
Messages postés
6
Date d'inscription
dimanche 22 mai 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juin 2016
-
je commence a allé mieux j ai ausi perdu un membre important de ma famille 15 jours avant...le décès de mon bb la vie est dur a d moments. MERCI BEAUCOUP EN TOUT CAS
xplom
Messages postés
34029
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
22 août 2019
134 -
je suppose que ma maman aussi 1/2 siècle après, le garde en mémoire, mais suis la vie
petits enfants et enfants de ceux ci, le temps n'efface pas tout mais y contribue
bien à vous
Commenter la réponse de xplom
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 8 juin 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
8 juin 2016
18
0
Merci
Bonjour Nina,
Ce n'est déjà pas facile pour nous quand ça nous arrive alors imaginez pour notre entourage, les gens sont maladroits, ne savent pas comment faire et peuvent nous blesser mais qu'est-ce qui ne nous blesserait pas finalement ? il faut du temps, soyez patiente, c'est un véritable deuil qui doit être vécu et accepté, avec ses étapes. Un jour vous trouverez comment rebondir, comment tourner la page encore plus forte qu'avant ...les médecins ont-ils pu identifier l'origine du problème ? c'est une épreuve qui peut vraiment souder votre couple, elle se vit seule mais aussi à deux (il ne faut pas hésiter à parler, à vous parler). c'est important de formuler ce que vous ressentez, de partager avec une amie ou un psychologue ce que vous avez vécu, c'est essentiel. Pour ma part j'ai eu besoin de solitude au départ puis j'ai vite compris qu'il me fallait parler et extérioriser ...@CatherineKR
Commenter la réponse de CatherineKR