Mére fille

Messages postés
4
Date d'inscription
jeudi 19 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2015
- - Dernière réponse :  Profil bloqué - 24 mars 2015 à 10:09
ma fille est partit de chez moi comme ça sans me le dire car ont ne s entendait plus je vivais plus avec son pére qui est parti quand elle avait un an avec une autre fille quil a rencontré dans un centre de psychiatrie et lui pour se faire déxintoxiqué il na jamais chercher a la voir elle a un petit de 4 ans et elle m empéche de le voir elle vit avec un gar connu des services de police jai trés peur pour mon petit fils elle ma fait un déni de grossesse elle a eu son petit a 16 ans c moi qui m occupé de lui afin quel finisse ses études jai énormément de mal a men remettre je ne veut plus la voire elle elle m ignoire jai sacrifié ma vie pour elle ça na pas était facile tout les jours je n arrive pas a m en remettre
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour coubret,

La vie parfois n'est pas facile. Savoir votre fille dans les bras d'une personne connue des services de police, savoir votre petit-fils loin de vous, je comprends que cela puisse vous peiner énormément.

J'ai envie de vous inviter à voir les choses de façon plus positives afin que s'ouvrent à vous des possibilités :

-d'abord, vous avez aimé, chéri, accompagné et soutenu votre fille depuis son plu jeune âge. Dites vous que vous lui avez certainement donné l'essentiel, à savoir des valeurs, vos valeurs. Ce patrimoine invisible que vous lui avez transmis, elle s'en sert certainement au quotidien et auprès de votre petit-fils, même si cela ne se voit pas au premier abord.

-votre petit-fils a la chance de grandir auprès de sa maman. C'est une chose précieuse. Je vous invite à vous en réjouir pour lui. Peut-être pourriez-vous d'ailleurs le lui faire savoir. Certes, votre fille ne veut plus que vous le voyiez, mais peut-être accepterait-elle que vous lui adressiez une petite lettre (les enfants adorent recevoir du courrier !). A l'intérieur, point d'attaque contre votre fille, mais plutôt des anecdotes de votre quotidien du genre : "mon cher petit, mamie ne pouvait s'empêcher de t'écrire pour te raconter cette drôle d'histoire ... mon chat, qui est un chat malin, a cru bon de monter dans le placard pour grignoter quelques céréales tombées du paquet. Mais comme je ne l'ai pas vu, j'ai fermé le placard, il s'est ainsi trouvé toute la journée fermé en attendant mon retour. Il n'était pas très content ! Ca me ferait plaisir de recevoir un petit dessin de toi, je te mets une enveloppe timbrée pour que, si tu le souhaites et si maman est d'accord, tu puisses m'en envoyer un." La fois d'après, vous lui adressez une photo afin de lui montrer où vous avez affiché son dessin (et toujours une enveloppe timbrée et une suggestion ... "as-tu un animal ? envois moi une image de l'animal de tes rêves ?" ... etc. A vous de trouver ...).

Vous aurez compris coubret que ceci n'est qu'un exemple, à vous de le faire vôtre. L'idée, c'est de renouer le dialogue, petit à petit, sans jamais critiquer ou juger le point de vue de votre fille. De temps à autre, mais pas au début, au bout de 3 ou 4 fois seulement, glisser un gentil petit mot pour elle, même si vous n'en avez pas envie : "ma chérie, je te remercie d'accepter que je corresponde avec mon petit-fils. Je sais que les choses sont parfois compliquées entre nous mais j'ai beaucoup d'affection pour vous deux. Je t'aime. maman". Là encore ce n'est qu'un exemple. Vous ne retrouverez des relations harmonieuses avec votre petit-fils, et peut-être avec votre fils, que si et seulement si vous faites mine d'accepter la vie choisie par votre fille sans la jugez.

Des possibilités s'offrent à vous. Soyez positive et foncez.

Bien à vous

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Journal des femmes 3648 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Profil bloqué