Arrivée d'une "demi soeur'

loulou22450 1 Messages postés jeudi 9 octobre 2014Date d'inscription 9 octobre 2014 Dernière intervention - 9 oct. 2014 à 15:02 - Dernière réponse :  lola760
- 9 oct. 2014 à 21:58
Bonjour,
Alors je croit que je rencontre une problème fréquent dans les famille recomposer, la non acceptation par les enfant du conjoint du nouveau bébé.

Je vie depuis 2 ans avec mon nouveau maris, qui avait eu de son premier mariage une fille, que j'appellerais ici Lola. C'est une fille très intelligente, qui ne m'a cependant pas très bien accepté dés le début. meme si elle n'a jamais était méchante ou insultante (ce que son père n'aurait pas accepter), elle est toujours resté très froide, ne me parlant jamais sauf si je m'adressais directement à elle. Je me disais que avec le temps sa lui passerais, surtout que je fait des effort, comme essayer de la connaitre, faire des trucs avec elle, ...

Nous lui avons parlé dés que notre envie d'enfants s'est fait sentir, et elle a clairement énoncer que si un enfant venait a naitre, il ne ferait pas partie de "sa famille". Mon ami et moi pensions à une réaction normale d'une jeune fille de 15 ans apprenant la naissance de petit frère/soeur.

Quand je suis tombé enceinte, nous lui avons directement annoncé, et elle a réagit en allant s'installé chez sa mère, qu'elle ne voyait pas souvent en raison de voyage d'affaire fréquent. Quand la petite princesse est née, Lola est revenu s'installé chez nous (sa mère devant allé travaillé à l'étranger). Et depuis c'est l'enfer.

Elle ne porte aucun intérêt à sa petite soeur, qu'elle ne considéré meme pas comme tel puisque elle ne dit jamais ma soeur ou ma demi soeur, mais "ta fille" quand elle s'adresse à moi. C'est comme si notre petite dernière n'existait pas. Ses amis n'étaient pas au courant de la naissance, elle ne s'occupe jamais d'elle, ... Son père a bien essayer de parler avec elle, mais Lola reste complètement hermétique. cela fait maintenant 6 mois que sa dure et je n'e peut plus.

Lole etant en Treminal à 16 ans, j'ai l'impression d'être un monstre de souhaitait qu'elle ai son Bac au pus vite pour la voir quitter la maison. je ne dit jamais sa a mon ami mais il le sent et c'est un sujet de conflit entre nous.

Auriez vous des conseils pour m'aider à régler ce gros problème, j'aimerais m'entendre avec Lola, et former ensemble une famille. Je suis aussi à l'affut d'expérience similaire, pour savoir comment vous avez vécut les choses et comment sa c'est terminer!!

Merci beaucoup!
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
+1
Utile
Bonsoir !
Votre belle-fille a du mal à accepter cette famille recomposée probablement qu'elle n'a toujours pas accepté le divorce de ses parents. Par conséquent elle considère peut-être que vous n'êtes pas légitime à ses yeux pour être sa belle-mère et peut-être vous considère t-elle comme une rivale de sa mère. Je suis bien consciente que ce n'est probablement pas ce que vous auriez aimé lire mais c'est peut-être son ressenti.
Lorsque vous vous êtes mis en couple avec son père, est-ce que votre belle fille y a été préparé ? C'est à dire au moins averti de votre existence avant de vous voir de visu. Quand vous êtes entrée dans la vie de Lola et encore aujourd'hui vous êtes dans sa période de puberté donc elle se cherche, cela peut aussi susciter des angoisses en raison de ses transformations physiques et psychologiques. Toutes ces transformations elle y fait face seule puisque sa mère n'est pas souvent présente et ce n'est pas évident. Pour elle je pense que la naissance de votre enfant est "secondaire" (pour le moment) elle a déjà assez de préoccupations en plus de celle du bac. Quand mon demi-frère est né j'avais 13 ans, je m'en suis beaucoup occupé car mon père et ma belle mère n'était pas très disponibles mais ce n'est absolument pas une préoccupation d'ado que de pouponner. À l'ado on découvre de nouvelles choses, on a aussi besoin de gagner de l'indépendance vis-à-vis de ses parents et de ses beaux-parents donc l'idée de construire une famille maintenant me paraît compliquée même si votre aspiration est légitime. Trop de changements dans la vie de Lola l'empêchent de pouvoir construire votre souhait. Concernant le fait qu'elle ne joue pas avec sa soeur pour être honnête les premières années de vie d'un enfant ne sont pas celles les plus propices à jouer ensemble sans qu'une des deux ne s'ennuie (il faut pas oublier qu'elles ont 14 ans d'écart.)
Si j'étais à votre place je ferais comprendre à Lola que si elle a besoin d'aide vous serez toujours là pour elle et ensuite attendez que la demande vienne d'elle. Vous pouvez aussi lui proposer des sorties rien qu'entre elle et vous afin de créer des liens mais si elle n'accepte pas, ne lui en voulait pas c'est le besoin de liberté et d'indépendance qui s'exprime ! ;)

Bonne journée.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de lola760