Ma fille de 6ans1/2 est précoce

MammNo 2 Messages postés mardi 10 décembre 2013Date d'inscription 20 janvier 2014 Dernière intervention - 20 janv. 2014 à 11:24 - Dernière réponse :  kpall
- 24 janv. 2014 à 17:07
Bonjour
Voilà ma fille de 6ans1/2 serai je dis bien serai car pas encore de diagnostic clair , PRECOCE !!
Mais qu'est-ce la précocité à cette âge là ??
Pour ma part elle est en CE1 et n'a pas de soucis au pont de vue "scolaire"
Nous l'avons mise à 2ans à l'école en immersion totale dans la langue bretonne = SKOL DIWAN
D'autres signes annonciateurs : soif d'apprendre, avoir réponse de tout sur tout .....et un autre l'HYPER émotivité et contrarié par bcp de chose : la vie la mort ....
Est-ce que d'autres parents sont dans cette situation ?
Et ne sais pas si j'arriverai à gérer c'est pour çà je cherche d'autres contacts
Afficher la suite 

13 réponses

Répondre au sujet
kpall 1 Messages postés jeudi 23 janvier 2014Date d'inscription 23 janvier 2014 Dernière intervention - 23 janv. 2014 à 09:39
0
Utile
8
MannNo bonjour,
j'ai un petit garçon précoce de 3 ans et demi alors je vous comprends car c'est déjà compliqué ! Un enfant précoce -la spécialiste Joelle Siaud-Facchin dont il faut absolument lire un de ses livres, dit "surdoué" car le mot précoce porte à confusion. Un enfant précoce est un enfant qui va comprendre plus vite mais autrement, par l'intuition, mais avec une maturité affective plus fragile. Il faut beaucoup beaucoup les rassurer en comprenant leur angoisse. Le "t'inquiète c'est rien, ça va passer" nie leur souffrance. Il vaut mieux leur dire "je comprends, ça peut être angoissant, mais en regardant les choses un peu autrement, vois comme finalement c'est pas si grave".
Ils savent vite mais ne passent pas par els méthodologies habituelles. Et la soif d'apprendre est étonnante. Je compare souvent la démarche de mon fils comme celle d'un "acide" : il s'applique à une matière et la "ronge" jusqu'à ce qu'il soit passé au travers. Alors ces enfants aiment ce qui est complexe car ils s'ennuient vite.
A l'école, cela fait des enfants plus fragiles à l'échec scolaire surtout à partir de la 4e car à ce moment, on leur demande d'expliquer leur raisonnement. Il y a aussi (plus tard) un sentiment d'imposture car comment s'assumer comme enfant brillant quand on n'a pas besoin de travailler pour obtenir les bons résultats ? On éduque les enfants à réussir par l'effort, c'est perturbant pour ces enfants qui ont l'impression de tricher sans que les autres s'en aperçoivent.
Il est préférable de ne pas alerter l'école sur sa précocité, tant que ce n'est pas nécessaire. Juste encourager la prof à lui faire faire plus de choses, chercher à enrichir le cours si elle finit plus tôt que les autres et commence à s'ennuyer.
Un conseil, l'ipad en choisissant attentivement les applications d'apprentissage. C'est un investissement mais on ne le regrette pas tant il s'amuse et apprend des choses de façon étourdissante. Et c'est lui qui dirige son mode de connaissance. Nous ne faisons que le suivre et répondre à ses demandes.
Un enfant précoce, c'est merveilleux mais exigeant. Il faut être à l'écoute et savoir se remettre en question. J'ai été un enfant précoce non détecté et mon enfance a été très difficile. On a fait détecter notre petit garçon sur l'insistance d'un psy. Cela ne change rien, sinon qu'on se sent plus fort et plus ferme vis à vis des autres qui ont toujours tendance à vous faire croire que vous êtes une mère hystérique. Mon fils connaît son alphabet depuis qu'il a deux ans, reconnaît des syllabes, sait écrire son nom (à une lettre près), il compte jusqu'à 60, sait manipuler les chiffres, connaît différents triangles et les bases de la géométrie, il commence à s'essayer aux additions, connaît parfaitement le fonctionnement de son corps, la digestion, le coeur (sang sale, sang propre, etc.), il adore aller au Louvrepour voir des peintres italiens de la Renaissance (la corvée pour y aller, et on ne l'en décolle plus !) c'st un expert en dinosaures et en Egypte, et un passionné d'espace et de planètes. Et il part tous les matins à l'école en me disant qu'il s'ennuie et que c'est nul. Pas simple... Suis preneuse d'avis et d'encouragements aussi !
MESSAGE A AURORE....

Comme indiqué dans mon message de présentation
que je ne suis pas sûre que vous ayez bien lu ;-)
Tout d'abord je cherchais d'autre parent ayant des enfants précoces
Et pour infos déjà donné ma fille n'est pas dans une structure "standard" -même si ce mot est bâtard- et oui à 2ans scolarisée dans une structure en immersion totale et heureusement car petite structure et surtout un suivi plus facile car pas bcp d'enfants
juste une question vous avez un enfant précoce ?
et votre fille peut vous remercier vous lui faite une bonne pub ;-)
nous avons rdv avec un psychologue samedi matin et nous sommes entourés de "pro" mais rien ne vaut un dialogue avec d'autres parents !!!!
donc MERCI à toutes pour vos comm' ....
Confirmation
-si besoin était-
de surprenantes interprétations concernant les intentions des autres!

Son titre de psychologue s'inscrit dans un double cursus universitaire et son domaine de spécialisation est autre.

A titre personnel, je trouve désolant qu'un partage d'informations soit assimilé à de la "pub" mais chacun sa mentalité!

Bonne continuation sur ce sujet plus tourné vers le huit clos qu'ouvert au débat.
MammNo,
Dans quel type d'établissement avez-vous placé votre fille à 2 ans ? Ca m'intéresse... Merci !
Kpall : SKOL DIWAN école en immersion en langue bretonne ;-) merci la bretagne et notre langue régionale

Aurore : ne le prenez pas mal mais à titre personnel comme vous le dites si bien je cherchais des parents d'enfants précoces pour un soutien et non un jugement .....les leçons sont apprises à l'école n'est-ce pas....

Merci à toutes je prendrai contact avec vous personnellement si vous pouviez me donner vos coordonnées mail....
voici le mien : ***@***
RDV demain matin ouffffffff
Où et comment peut on échanger ses coordonnées ?
Commenter la réponse de kpall
eden972 1 Messages postés mardi 25 août 2009Date d'inscription 23 janvier 2014 Dernière intervention - 23 janv. 2014 à 10:00
0
Utile
3
bonjour, afin de répondre à votre question j'ai ma fille qui a 6 ans aujourd'hui et qui a été diagnostiqué enfant précoce l'année dernière en moyenne section, suite à la demande de sa maitresse, et non à ma demande car pour moi tout ce qu'elle faisait , était normal. pour exemple, elle a parlé en faisant des phrases complète à 18 mois. elle connaissait son alphabet à 14 mois, elle a marché à 9 mois, les puzzle elle à commencé à les faire à 10 mois, ensuite à 3 ans, elle n'avait pas les mêmes genres d'intérêts que les autres enfants, (les dinosaures, l'espace..,), Après avoir réalisé un test de qi par deux psychologue, un privé, et l'autre par la psychologue scolaire, le diagnostique est tombé, elle a un qi très élevé, je ne dirais pas le chiffre, car cela ne veut rien dire, mais pour donner une tranche à 5 ans, elle avait les capacités intellectuelles d'une enfant de 8-9 ans. Mais le problème n'est pas là, car lorsqu'on réalise un diagnostic, ils prennent en compte l'age affective, l'age réelle, est dans cette âge, elle réellement son âge qui pose un problème de maturité, elle a sauté une classe, et malgré son avance, elle ne peut pas en sauter d'autres, car elle n'a pas encore la maturité nécessaire pour s'adapter avec les autres, mais elle a une vie sociale, elle est très bien pour l'instant au cp, car cela lui permet d'apprendre, à se canaliser, de se concentrer...,
Pour finir, c'est bien de savoir, mais il faut faire très attention car c'est difficile d'éduquer un enfant précoce, et si c'est le cas, rapprocher vous d'association ou de maman, et de discuter avec le psychologue qui la suivra, afin de comprendre leur monde. Cela m'a beaucoup aidé car j'ai fais des erreurs par rapport à sa précocité, quelque fois je ne comprenais pas qu'une fille aussi intelligente, fasse des erreurs de petite fille, ce qui était tout à fais normal étant donné, qu'elle a son âge.
Voilà j'espère vous avoir aidé, si vous voulez plus de renseignement, je suis à votre disposition
Ah oui, les puzzles !je me souviens de la tête de la vendeuse quand je lui ai demandé un puzzle quand mon fils avait lui aussi dix mois et que l'âge "normal" commençait à 18 mois. Il faut quand même dire, Eden972, que le regard des autres, même parfois en famille, n'est pas toujours évident. Je vis à Paris dans un milieu un peu intello et forcément, on vous taxe de pressions sur l'enfant très vite. Je m'étais rapprochée d'une association pour enfants précoces et le discours que j'ai entendu était discutable : il fallait surtout ne pas tenir compte de la précocité, ne pas faire sauter de classe, bref ce genre de choses. J'ai changé d'interlocuteur. Un directeur d'établissement du 5e arrdt de Paris (la sectorisation Henri 4), qui m'a dit d'un air pédant que la précocité n'existait pas en maternelles et a déploré que je n'ai pas d'autres enfants (du style, ça la calmerait, elle relativiserait). C'est vrai qu'on a dû mettre notre petit garçon en catastrophe dans un établissement spécialisé pour finir sa dernière année de crèche : il ne s'adaptait pas à la crèche colelctive après deux ans en crèche familiale. Il ne grandissait plus, ne prenait pas de poids et marquait le début d'une dépression. C'est une psy qui a sonné l'alerte (aidée d la pédiatre). On l'a sorti de cet établissement pour éviter qu'il n'apprenne à lire dès ses 4 ans, puisqu'il a déjà commencé à déchiffrer et écrire à 3 ans. Il est dans une école à pédagogie Steiner pour le tourner vers des valeurs de socialisation plus que d'apprentissage, mais il s'ennuie et apprend l'anglais avec un copain bilingue. L'année prochaine, on tente l'école publique !
En fait, quand on regarde autour de soi, on s'aperçoit qu'on connaît forcément des parents confrontés aux mêmes choses car la précocité n'est pas rare du tout ! J'ai bien trois-quatre amies autour de moi qui sont mamans de petits zèbres. Il suffit de les écouter parler de leurs enfants, quelques indices mettent la puce à l'oreille. On se sent moins seuls.
En effet éduquer n'est jamais simple, c'est du cas par cas. Nous avons opté de laisser notre fille avec ses activités cérébrales et de renforcer ses capacités créatives, manuelles, musicales et sportives pour faciliter aussi sa sociabilisation. Bilingue en moins 3 ans de maternelle, nous voulions favoriser sa motricité, son équilibre, sa découverte extérieure. Cours de cirque des 4 ans, différents sports comme de la natation, l'escalade, la gym ainsi que de l'éveil musical avec de la danse, de la découverte du rythme et des instruments. Nous varions entre les activités para scolaires et celles des vacances pour combler sa curiosité. Mais rien n'est facile. Nous prenons aussi le temps de jardiner le we, admirer la forêt et ses richesses ou écouter les oiseaux dans le parc et rever avec la forme d'un nuage. Tout est intéressant pour elle, il est difficile de leur donner des plaisirs simples, on essaie un petit peu tous les jours pour apaiser ce monde intérieur envahissant. Bon courage à tous, car le chemin est encore long, elle est au Ce2 à 7 ans et l'adolescence pointe déjà le bout de son nez....
Bravo Nath ! Belle énergie. Je fais donner des cours de dessin à mon fils, ce qui lui casse royalement les pieds. Comme il me le dit et le dit aussi à sa prof. C'est agréable ! Mais ses dessins sont chouettes et il apprend à dépasser la frustration de ne pas savoir dessiner un hélicoptère du premier coup. Il veut aussi faire du violon depuis qu'il a deux ans et j'ai trouvé une école de la méthode yamaha. Mon fils est bien trop circonspect pour faire du cirque et il attend de savoir maîtriser les exercices corporels avant de se lancer. Vous noterez le paradoxe de cette phrase ! N'empêche qu'il tourne autour de ses activités un moment et d'un coup, le geste juste ! A vous lire j'ai l'impression que les choses deviennent plus faciles l'âge aidant. En attendant, et parce que les déplacements dans Paris ne sont pas toujours simples, nous triangulons entre la paléontologie du jardin des plantes ainsi que ses espaces plantés, le musée du Louvre où il adore traîner des heures et le parc georges Brassens où il fait du poney. A vous lire encore, j'ai l'impression que tout va se densifier très vite ! Pour l'heure, l'ipad est une excellente ouverture sur le monde qui lui permet de combler son insatiable curiosité. Et on le laisse s'ennuyer dans son monde intérieur, afin qu'il développe un imaginaire solide. Ca marche bien en particulier sur les enfants uniques ! Mais je note bien toutes vos belles idées !
Commenter la réponse de eden972